SCP-1790
notation: +3+x
mug1.jpg

SCP-1790 et ses trois plus récentes instances, dans le sens des aiguilles d'une montre

Objet # : SCP-1790

Classe : Keter

Procédures de Confinement Spéciales : SCP-1790 doit être maintenu isolé dans une cellule de confinement pour humanoïde standard modifiée. SCP-1790 doit avoir les yeux bandés en toutes circonstances, et doit être maintenu sous restriction vocale chaque fois qu'il se trouve hors de sa cellule, sauf dans le cadre d'expériences ou en cas de nécessités médicales ; les membres du personnel ne doivent pas essayer de communiquer directement avec SCP-1790 sauf pour lui donner des ordres ou le guider. SCP-1790 doit être surveillé en permanence afin de détecter toute tentative de sa part de se blesser ou de se suicider ; toute tentative doit générer une prise en charge médicale rapide et complète. Toute communication avec SCP-1790 doit être effectuée à l'aide d'un médium écrit asynchrone et toutes les communications produites par SCP-1790 doivent être examinées en même temps par au moins trois membres du personnel possédant une habilitation de Niveau 4. Tous les membres du personnel chargés de s'occuper de SCP-1790 doivent être régulièrement examinés afin de détecter tout signe d'influence de SCP-1790 et devront être réassignés si nécessaire.

Si et lorsque SCP-1790 décède, la Fondation doit repérer tous les hôpitaux et sage-femmes agréés dans un rayon de 500 km autour du lieu où le décès s'est produit et identifier toutes les personnes nées durant la période d'une heure avant à une heure après l'heure officielle du décès. Toutes les personnes ainsi identifiées doivent être surveillées discrètement jusqu'à ce que la nouvelle instance de SCP-1790 puisse être identifiée, après quoi elle doit immédiatement être appréhendée et confinée conformément au paragraphe précédent.

Dans l'hypothèse où un individu surveillé décède suite à un suicide ou à des blessures graves avant que SCP-1790 ait pu être identifié, un repérage et une identification de sujets potentiels complémentaires doivent être effectués. Dans le cas où la mort de SCP-1790 se produit dans une région où l'identification et la localisation des nouveaux-nés ne peuvent être collectés de manière précise, ou dans le cas où le nombre de sujets potentiels dépasse les capacités de suivi de la Fondation, la Procédure Antipas pourra être déclenchée sur décision des agents O5.

Description : SCP-1790 est l'association de mémoires humaines et d'une personnalité associée capable de préserver leur existence après la mort en se transférant dans l'esprit d'un nouveau-né. SCP-1790 occupe actuellement le corps d'une femme hispanique, âgée de 33 ans. L'état actuel de SCP-1790 constitue la septième instance à avoir été jusqu'ici identifiée ; lors d'entretiens, il clama avoir existé en tant que ██ individus distincts avant sa première incarnation en [SUPPRIMÉ]. Les entretiens et les expériences ont déterminé que toutes les instances de SCP-1790 possèdent l'intégralité des souvenirs connus de chacune des instances précédentes et possèdent les mêmes traits de caractère.

Les moyens grâce auxquels SCP-1790 se transfère à une nouvelle instance sont inconnus ; toutes les tentatives pour empêcher le transfert ont à ce jour échoué. Le transfert de conscience semble se produire au moment où l'activité cérébrale de la dernière instance connue s'arrête, et ne peut être empêché en maintenant l'instance en vie après la mort cérébrale. Lors de tous les transferts connus, la nouvelle instance a été identifiée comme une personne dont la naissance s'était produite moins d'une heure après l'heure estimée de la mort cérébrale, née dans un rayon de 500 km autour de l'endroit où l'ancienne instance est décédée. SCP-1790 n'a montré aucune préférence quand au sexe et à l'ethnie des nouveau-nés.

Toutes les instances de SCP-1790 présentent un haut degré de charisme naturel et de capacités rhétoriques, et se sont toutes montrées très capables de convaincre d'autres personnes de suivre leurs instructions. SCP-1790 a démontré une capacité très pointue à ''cerner'' des individus en à peine quelques secondes après avoir démarré une conversation et à déterminer comment converser avec cet individu afin d'obtenir son consentement. Aucun indice d'un effet mémétique ou hypnotique n'a pu être associé à cette capacité ; les personnes interagissant avec SCP-1790 n'ont pas signalé de pulsions ou de besoins involontaires d'obéir ou d'acquiescer aux propos de SCP-1790, si l'on excepte le fait qu'elles trouvent sa rhétorique très convaincante. Les capacités de persuasion de SCP-1790 sont maximisées lorsqu'il est en mesure de converser en tête-à-tête avec une autre personne ; masquer les yeux de SCP-1790, éloigner l'autre parti de sa présence physique ou mener une conversation écrite plutôt que verbale inhibent sa capacité à analyser et à persuader d'autres personnes.

Dans tous les cas où SCP-1790 n'a pas été confiné durant une période de temps suffisamment longue, il a utilisé ses capacités charismatiques pour s'établir comme le dirigeant d'un mouvement religieux isolé et fonctionnant en vase clos, que ce soit en en créant un ou en prenant la tête d'un mouvement existant. Une fois en position de commandement, SCP-1790 induira une évolution des rites de la secte en les orientant vers l'adulation des meurtres de masse et le sacrifice humain ritualisé, et, si il n'est pas confiné, finira par organiser et mener une campagne secrète à grande échelle de meurtres rituels perpétrés à l'encontre de la population vivant dans son aire d'influence. Cette campagne durera jusqu'à ce que SCP-1790 soit tué ou appréhendé, que la secte disparaisse suite à l'arrestation ou la mort de ses membres, ou que la localité dans laquelle la secte opère soit dépeuplée, à la suite de quoi SCP-1790 abandonnera la secte et établira un nouveau mouvement ailleurs. Dans tous les cas connus de campagnes lancées par SCP-1790, les femmes enceintes et les enfants de moins de 8 ans ainsi que les membres des sectes associées n'ont jamais été ciblés.

SCP-1790 fut identifié pour la première fois en 1868, lorsque █████ ██████, le chef d'un groupe de cultistes Thugs opérant dans la région de Rajmahal, en Inde, fut arrêté par les autorités britanniques et fut condamné à mort. Avant son exécution, ██████ se dit être la réincarnation de ████████ █████████, un chef Thug qui avait été exécuté lors de la première campagne anti-Thug menée par les Britanniques en 1832. Les allégation de ██████ furent à l'époque ignorées. En 1893, 22 ans après que les autorités britanniques d'Inde aient déclaré le mouvement Thug comme étant éteint, il fut découvert qu'une nouvelle cellule Thug opérait près de Delhi, menée par ██████ █████, qui disait lui aussi être la réincarnation de █████████ et de ██████. █████ fut transféré en Grande Bretagne et mis en détention jusqu'à sa mort naturelle en 1899. En 1916, une série de meurtres perpétrés à Londres selon une méthodologie similaire à celle employée par les Thugs permit de remonter jusqu'à une femme d'origine irlandaise nommée ██████ ███ qui déclara à la police lors de son arrestation ''j'ai vécu un millier d'années et je reviendrais et continuerais à tuer jusqu'à ce que j'ai tué mon Majnun, et qu'il renaisse du massacre'' ; Une fois que le lien entre ███ et les précédents sujets fut établi, elle fut remise entre les mains de la Fondation.

Le nom ''Majnun'' prononcé par par SCP-1790 a été identifié par les historiens de la Fondation comme faisant référence à Qays ibn al-Mulawwah, un personnage du folklore perse qui avait une liaison interdite avec Layla, la fille d'un homme qui avait refusé d'autoriser leur mariage. Il n'a pas été déterminé à quel point SCP-1790 s'identifie à ce personnage.

Note du Dr. Samesh: Je suis inquiet du fait que SCP-1790 réussisse de mieux en mieux à se cacher de nous à chaque fois qu'il renaît. Nous n'avons arrêté sa forme la plus récente qu'alors qu'elle avait presque 30 ans et qu'elle avait déjà tué plusieurs dizaines de personnes. SCP-1790 a eu pratiquement un siècle pour découvrir comment fonctionne la Fondation et ce que nous cherchons lorsqu'il se réincarne, et son charisme naturel est très efficace lorsqu'il s'agit d'empêcher ses parents et sa famille de soupçonner que quelque chose ne va pas. Je demande à ce que SCP-1790 soit relocalisé dans un lieu plus isolé et à ce que nous révisions la Procédure Antipas pour la rendre plus stricte afin que les futures instances puissent être identifiées dès leur plus bas âge.

Demande reçue ; examen du Comité Ethique en attente. -O5-12

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License