SCP-1789
notation: +2+x

Objet # : SCP-1789

Classe : Euclide

Procédures de Confinement Spéciales : SCP-1789 est confiné dans la Chambre de Stockage 34, située sur le Site-17. La Chambre de Stockage 34 doit être équipée de dispositifs de surveillance audio et vidéo. SCP-1789 doit être suspendu via un harnais au-dessus d'un bac de collecte en toutes circonstances. Les échantillons de SCP-1789-1 collectés doivent être éliminés dans un délai de trois heures en tant que danger biologique, à moins que des échantillons ne soient nécessaires à des fins de test.

Tout membre du personnel impliqué dans une communication non-autorisée avec SCP-1789 doit faire l'objet d'une réprimande formelle. Tous les membres du personnel tentant d’exécuter une des commandes de SCP-1789 doivent être éliminés. Toutes les modifications du débit de SCP-1789-1 doivent être surveillées et enregistrées.

SCP-1789 doit être soumis à un interrogatoire régulier. Les mentions du «Berceau pour les Rois» doivent être immédiatement transmises au chercheur responsable de Niveau 4.

Description : SCP-1789 est un doigt humanoïde élargi, d'environ un mètre de long, sectionné à la base. Il est sapiens et capable de communication télépathique. Lors d'entretiens, SCP-1789 s'est révélé mégalomane et doté d'une hostilité générale à l'égard du personnel de la Fondation. Il est capable, par des moyens inconnus, de se mouvoir mais pas de se déplacer, et convulse rapidement lorsqu'il est agité.

SCP-1789-1 est un liquide doré de composition non-identifiée saignant de SCP-1789 à un taux variable. Le débit actuel est d'environ un litre tous les treize jours. L'analyse chimique de SCP-1789-1 reste non concluante.

SCP-1789-1 est un hallucinogène puissant. Il n'induit pas de dépendance et n'a pas d'effets secondaires. Lors de la consommation, les utilisateurs commencent à ressentir des hallucinations qui incluent souvent un sentiment de puissance chez l’utilisateur, l’approbation de ses pairs et le succès de toutes ses entreprises.

Lorsque SCP-1789 communique, tous les utilisateurs prétendent avoir des propriétés anormales. Cette compulsion est faible et on peut y résister avec une concentration extrêmement mineure. Les demandes communes incluent :

  • la mise à disposition d'encens de cérémonie à l'intérieur de sa chambre de confinement.
  • la mise à disposition d'une auge, avec des mesures de deux coudées sur deux (environ un mètre par un mètre), remplie de sang de bétail.
  • la mise à disposition d'un bijou de cérémonie en or pour décorer son ongle.
  • la mise à disposition de bagues cérémonielles de composition variable, utilisant généralement des colonnes vertébrales ou des cages thoraciques d'animaux domestiques, pour le décorer.
  • être baigné dans un mélange de sel marin et de SCP-1789-1.
  • être transporté dans un lieu non spécifique, décrit comme un "Berceau pour les Rois". SCP-1789 a exprimé le désir d'être réuni avec ce qu'il a décrit comme "les multitudes d'ascendant de chair, où les restes dispersés du Roi établissent encore une fois leur domaine sur les bêtes de cette Terre." L’hypothèse initiale selon laquelle SCP-1789 faisait référence à la Vallée des Rois en Égypte a été démentie par une expédition archéologique secrète de la Fondation dans la région ne révélant aucune activité anormale. En raison de la taille de la zone cible et de l'ambiguïté des déclarations de SCP-1789, il a été jugé impossible de déterminer la véracité de ses affirmations. De plus, la même équipe d'archéologues a découvert [DONNÉES EXPURGÉES] avec un doigt tendu [DONNÉES EXPURGÉES] à proximité du site de fouille original. Toutes les déclarations de SCP-1789 concernant le "Berceau pour les Rois" ont été consignées dans le document 1789-19c (autorisation de Niveau 4 requise pour l'accès).

Il est à noter que les demandes de SCP-1789 nécessitent généralement l’abattage de divers animaux domestiques.

Alors que les propriétés obligatoires des demandes de SCP-1789 sont généralement extrêmement faibles, consommer SCP-1789-1 augmente considérablement la puissance des compulsions. Après avoir consommé un volume cumulé d’environ six litres de SCP-1789-1, l’autonomie du consommateur est irrémédiablement compromise lorsqu’elle est soumise aux exigences de SCP-1789.

Addendum-1789-A : SCP-1789 a été récupéré pour la première fois le ██/██/2012, à la résidence de ██████ █████ à ███ ████, ██. Les forces de l'ordre locales avaient enquêté sur une augmentation anormale du nombre de rapports de chiens perdus. Après avoir retracé les disparitions, la police aurait découvert SCP-1789 et l'aurait placé en garde à vue. La Fondation a été informée de la situation lors d’un balayage régulier de la radio des forces de l’ordre nord-américaines. Tous les membres de la police impliqués ont reçu des amnésiques de Classe A. Après l'interrogatoire, █████ reçut un amnésique de Classe A et entra par la suite à l'emploi de la Fondation en tant que membre du personnel de Classe D.

SCP-1789 a été trouvé dans un sous-sol. Le débit de SCP-1789-1 a été mesuré à environ un litre toutes les douze heures. Les restes de plusieurs chiens domestiques ont été trouvés éparpillés dans le sous-sol (des images et des comptes-rendus d'opération sont disponibles dans le document 1789-2b). Les os des chiens avaient d'abord été cassés avec un couteau de boucher, puis attachés avec de la ficelle pour former un anneau grossier qui a été trouvé décorant SCP-1789. SCP-1789 reposait sur le corps en cours de décomposition de l'un des chiens abattus.

Après le confinement de SCP-1789 sous la garde de la Fondation, le débit de SCP-1789-1 a considérablement diminué et SCP-1789 a commencé à subir une nécrose superficielle. Les restes trouvés dans le sous-sol de █████ n’ont présenté aucune propriété anormale. Le conseil des O5 a choisi de ne pas réintroduire dans l’environnement de SCP-1789 les restes récupérés dans le sous-sol de █████ ou tout autre ornement précédemment fabriqué.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License