SCP-1788
notation: +5+x
Enhancile.jpg

SCP-1788-1-347, capturé à ████████. Actuellement détenu dans la Zone-223.

Objet # : SCP-1788

Classe : Keter

Procédures de Confinement Spéciales : Le confinement de SCP-1788 est actuellement impossible. Les agents infiltrés au sein de différents gouvernements, y compris ceux du ███████, ██████ et ███ ██████ ██████ ██ ███████, travaillent à la promulgation de dépistages roetgen obligatoires, sous couvert de l'éradication de la tuberculose, afin de repérer les instances de SCP-1788-1. Tout individu suspecté d'être une instance de SCP-1788-1 doit être immédiatement signalé au Commandement de la Zone Armée Biologique-223. Les membres du personnel ne doivent pas interagir avec le suspect et doivent immédiatement battre en retraite.

La Fondation détient actuellement sept (7) instances de SCP-1788-1 emprisonnées dans la Zone Armée Biologique-223. Le contact avec ces instances est strictement interdit en dehors des expériences autorisées. Chaque instance doit être détenue dans une cellule de confinement pour humanoïde séparée. Les exigences en matière d'alimentation et d'hygiène sont décrites dans le document 1788-CF.

Les recherches actuelles ne nécessitent d'instances supplémentaires de SCP-1788-1 ; par autorisation préventive du Commandement O5, toute instance de SCP-1788-1 nouvellement découverte peut être immédiatement supprimée par la Force d'Intervention Mobile Armée Tau-4 ("Tout ce qui est Brillant et Respectueux").

Description : SCP-1788 est un processus, un traitement ou un autre moyen de transformation biologique. Un humain prépubère exposé à SCP-1788 devient une instance de SCP-1788-1. Pour le moment, le(s) créateur(s) ou découvreur(s) de SCP-1788 est inconnu ; des groupes d'intérêt font l'objet d'une enquête. Découvrir l'origine de SCP-1788 est considéré comme une priorité de niveau-Sindri.

Lorsqu'elles atteignent l'âge adulte, les instances de SCP-1788-1 font preuve d'un comportement prédateur à l'égard des humains prépubères. Généralement, elles s'installeront dans un grand centre urbain, trouveront une forme d'emploi en col blanc,1 avant de traquer des enfants prépubères dans la zone. Environ une fois tous les six (6) mois, une instance de SCP-1788-1 tentera d'enlever un des enfants prépubères qu'elle suivait et l'emmènera dans un lieu éloigné ou tout du moins à l'abri des regards, où il sera exposé au processus SCP-1788 et transformé en une instance de SCP-1788-1.

Peu d'informations ont pu être tirées des instances capturées de SCP-1788-1. Les instances ont une intelligence supérieure à la moyenne2 et montrent une très forte résistance à la contrainte, la coercition, la torture, [DONNÉES SUPPRIMÉES] et aux autres formes d'extraction d'information. Jusqu'à maintenant, toutes les instances ont également montré des signes de narcissisme malfaisant et de psychopathie ; elles ont généralement un manque complet d'empathie tout en montrant une profonde finesse psychologique. Pour ces raisons, entre autres, les contacts non-autorisés avec des instances de SCP-1788-1 sont strictement interdits.

Les instances individuelles ne se réunissent ou n'interagissent généralement pas volontairement, sauf à des fins d'accouplement ; en réalité, lorsque deux instances sont placées dans le même environnement, elles combattent généralement pour asseoir leur dominance. Ce comportement n'est pas lié au genre ; les mâles et les femelles se combattront entre eux en plus de combattre les membres de leur propre genre et dans un groupe où les deux genres sont présents, il n'y aura qu'un seul dominant, qui peut être mâle ou femelle. Les instances capturées sont détenues séparément afin de minimiser les dommages. Plusieurs instances ont été observées dans la même aire urbaine, mais jamais avec un ratio supérieur à 1 pour 100.000 humains normaux.3

La saison d'accouplement est apparemment annuelle, mais n'est pas liée à la saison : les instances de certains environnements ont pu être observées en train de s'accoupler en été, tandis que d'autres instances ont pu être observées en train de s'accoupler durant les mois d'hiver. Les instances de SCP-1788-1 s'accoupleront exclusivement les unes avec les autres ; elles n'ont aucune attirance sexuelle apparente pour les humains normaux. La période de gestation des instances de SCP-1788-1 est approximativement de quarante (40) semaines, grossièrement la même que celle des humains. Leur progéniture est génétiquement indistinguable des humains normaux et n'est pas considérée comme anormale ; toutefois, puisque leurs enfants sont des candidats de choix pour subir le processus SCP-1788, leur capture ou suppression doit être considérée comme étant de haute priorité, dépassée seulement par la suppression des instances de SCP-1788-1.


AUTORISATION DE NIVEAU 4 REQUISE

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License