SCP-1782
notation: +2+x
1782-1.png

SCP-1782 le 31/08/██. Récitait des passages du Lévitique apparemment au hasard jusqu’à ce qu’il soit entièrement consommé.

Objet # : SCP-1782

Classe : Euclide

Procédures de Confinement Spéciales : L’entrée et le périmètre de SCP-1782 doivent être sous surveillance constante. Bien que SCP-1782 ne se soit pas encore avéré être ouvertement hostile, la porte de la pièce doit être gardée par au moins deux membres armés du personnel en toutes circonstances.

La zone ne doit être explorée qu’avec des drones pilotés à distance, qui ont été réquisitionnés suite aux évènements du 09/04/██.

Description : SCP-1782 est une pièce mesurant quarante-deux (42) ou quarante-cinq (45) mètres carrés, située dans un immeuble d’habitation abandonné à Kiev, en Ukraine. L’inscription au dessus de la porte d’entrée se lit "jedna deväť osem d" (un neuf huit d).

L’intérieur de SCP-1782 change d’apparence tous les jours à 03h12 du matin. Ce changement est instantané.

SCP-1782 est habituellement meublée avec des objets domestiques ordinaires, bien que SCP-1782, ainsi que les objets eux-mêmes, lorsqu’ils sont présents, montrent un état d’usure considérable. Le plan de la pièce varie, certaines instances ayant une cuisine, une chambre et un salon, tandis que d’autres n’ont qu’un grand espace vide. Occasionnellement, SCP-1782 fait apparaître des animaux ou des entités intelligentes. Les objets apparus avant le changement d’apparence disparaissent, quelle que soit leur proximité avec SCP-1782, à exactement 03h12 du matin. Des exemples peuvent être consultés dans les Enregistrements de la Zone 1782.

SCP-1782 ne semble pas avoir d’effet négatif sur les sujets qui y entrent. Les sujets de test reviennent systématiquement de l’intérieur de la pièce avec une phobie des trous. Les raisons exactes de ce phénomène sont inconnues.

Enregistrement de la Zone 1782 :
Date : 23/08/██

Evènement : La pièce est vide. Un bruit évoquant du métal crissant sur du métal se fait constamment entendre. Une voix de femme désincarnée répète en boucle la phrase "Shakes me, makes me lighter"1 jusqu’à 03h12 du matin.

Enregistrement de la Zone 1782 :
Date : 25/08/██

Evènement : La pièce est vide. Les sons sont incapables de se propager dans la pièce ; cependant, une inspection poussée révèle qu’une petite zone du mur de gauche émet un léger grincement métallique.

Enregistrement de la Zone 1782 :
Date : 31/08/██

Evènement : Un vieil être humain se fait manger par un groupe de perroquets kakapo dans la pièce. Il n’exprime aucune douleur et semble ambivalent.

Enregistrement de la Zone 1782 :
Date : 04/09/██

Evènement : La pièce est divisée par des murs, et comprend une salle de bain avec des toilettes pour seul aménagement, ainsi qu’un petit passage rectangulaire accessible via un petit trou dans le mur2. La pièce est teintée de vert terne, avec ce qui semble être du sang séché et des excréments sur certaines sections des murs.

Un homme vêtu d’un survêtement orange se matérialise instantanément à l’extérieur de la porte de SCP-1782, avec une caméra de télévision sur son épaule. Les tentatives de communication avec l’entité s’avèrent réussies, bien que peu orthodoxes. L’entité demande au Dr. Sanders d’apporter une petite télévision et de rester à l’extérieur de la pièce, pour qu’il puisse filmer "la fille dans le mur tout au fond du plancher." Les personnes en charge du test apportèrent l’objet demandé. Ce qui suit est une transcription de l’enregistrement.

Une petite voiture télécommandée capable de surmonter d’éventuels obstacles a été réquisitionnée ; un GPS et une caméra miniature ont été ajoutés dessus de façon à pouvoir inspecter le trou aperçu lors de la version 09/04 de SCP-1782. La machine parvint à entrer dans le trou avec succès et la vue de la caméra confirma la présence de l’objet enregistré par l’entité. La vidéo révéla que les membres et la tête de l’objet bougaient lentement de haut en bas. L’enregistrement se poursuivit sans heurt bien après 03h12 du matin, révélant que l’objet ne disparaissait pas au cours des cycles de métamorphose de SCP-1782, bien que l’entrée menant à lui ait bel et bien disparu. La position du GPS révéla que l’endroit où se trouvait cette entité était l’endroit exact où se trouvait le Dr. Sanders, bien que cela soit de toute évidence faux suite aux tests. D’autres tests impliquant ce GPS ont permis de déterminer qu’il se trouvait toujours à l’endroit exact où se tenait une femme adulte, lorsque celle-ci se situait à moins de cinq (5) mètres de SCP-1782, quel que soit le jour.

L’entité localisée à l’extérieur de la porte avant l’exploration n’a pas pu être retrouvée. La zone a été estimée sûre, et les Chercheurs Breen et Ortega ont été envoyés dans SCP-1782 une heure avant 03h12 du matin, pour qu’ils prélèvent un échantillon ADN sur l’objet situé dans les toilettes.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License