SCP-172
notation: 0+x
19768_wE.JPG

Radiographie aux rayons X initiale de SCP-172

Objet # : SCP-172

Classe : Euclide

Procédures de confinement spéciales : Tout membre du personnel souhaitant avoir accès à SCP-172 doit recevoir une approbation écrite, et suivre une session d'entraînement d'une (1) heure. Toute interaction avec SCP-172 doit être supervisée par au moins un (1) agent de classe 4, qui pourra interrompre la session s'il le juge nécessaire. Tout enregistrement, illustration ou correspondance produit par SCP-172 doit être remis immédiatement au docteur █████ pour examen. Les requêtes raisonnables faites par SCP-172 doivent lui être accordées, après approbation du docteur █████. SCP-172 est autorisé à sortir de sa zone de confinement si cela a été approuvé, à condition d'être accompagné par un agent de classe 4 armé.

Du personnel armé doit être posté à la porte de la zone de confinement de SCP-172. Si SCP-172 venait à essayer de s'enfuir, il faudra lui demander de renoncer à sa fuite avant de le reconduire à sa cellule.
La cellule de SCP-172 doit être constamment fournie en papier, stylos, crayons et tout autre produit demandé par SCP-172. Les tables, les chaises, ou tout autre mobilier demandé par SCP-172 doivent lui être fournis, à condition que la demande soit approuvée par le docteur █████. Dès son entrée en phase de repos, SCP-172 devra être placé dans sa caisse de transport jusqu'à ce qu'il soit remonté.

Description : SCP-172 semble être un être humain de 34 ans, d'origine russe, mesurant 185 centimètres et pesant 175,5 kg, avec des cheveux noirs, ainsi qu'une moustache. SCP-172 est très amical, ainsi qu'intelligent, bien que légèrement monotone et répétitif. SCP-172 préfère s'habiller avec des vêtements des années 1860. Il porte toujours une grande clé richement ornée accrochée à un long collier. SCP-172 ne s'est jamais identifié par un nom quelconque et ne semble pas contrarié d'être identifié par son numéro.

A l'intérieur, SCP-172 est un automate extrêmement complexe, possédant plus de deux (2) millions de parties mobiles et dix-huit (18) millions de composants lors du dernier recensement. Ses éléments constitutifs sont faits de verre, de soie, de bois, d'acier, de laiton, de caoutchouc et de plusieurs autres substances. SCP-172 possède aussi plusieurs “modules” qui peuvent être installés via un orifice situé au niveau du torse. Ces modules ont pour effet de modifier le comportement, le verbe, les mouvements et d'autres paramètres divers de SCP-172, en fonction de la position dans l'orifice et de la constitution du module. SCP-172 possède actuellement 46 modules, trois (3) d'entre eux ayant été construits pendant son confinement à la Fondation. Actuellement, SCP-172 est chargé avec le module ingénieur. Les modules ont été identifiés par SCP-172 de la manière suivante : "concierge", "soldat", "médecin", "mère" et "roi". La liste précédemment citée n'est en aucun cas exhaustive (se référer au Document #172-2). Les modules ne doivent en aucun cas être intervertis sans l'autorisation d'un membre du conseil O5.

SCP-172 est alimenté grâce à un ressort, qui est remonté à l'aide de la clé que possède SCP-172, et qui s'insère dans un trou à la base de la nuque. SCP-172 peut rester en activité pendant huit (8) heures si il a été complètement remonté. En activité, SCP-172 semble complètement humain et est capable de toute les fonctions humaines basiques. SCP-172 ne ressent pas le besoin de s'alimenter, de respirer ou de dormir, mais effectuera les actions correspondantes si il en a la possibilité.
SCP-172 est extrêmement obéissant et suivra n'importe quel ordre qui lui sera donné, en utilisant au maximum ses capacités.

SCP-172 ne semble pas penser que son existence est étrange et reste persuadé qu'il est humain, même quand ses composants internes lui sont montrés. SCP-172 est extrêmement fragile et un soin immense doit être pris afin de préserver et de maintenir ses fonctions. SCP-172 a aussi montré un niveau de compétence mécanique relevant presque du miracle. En effet, SCP-172 est capable d'analyser et de copier n'importe quel mécanisme avec lequel il entre en contact. Cela a été mis en évidence lorsque nous nous sommes rendus compte qu'aucun type de verrou ne pouvait contenir SCP-172. Il a aussi réalisé des copies ou “amélioré” les versions de technologies de plusieurs SCP, toutes basées sur des mécanismes incroyablement complexes. Plus particulièrement [DONNÉES SUPPRIMÉES].


Document #172-4R : Notes sur la récupération de SCP-172

SCP-172 a été récupéré après la Grande Guerre, dans une salle sous une ancienne maison de vacance des tsars. Mise à jour à cause de bombardements peu précis, la pièce et son contenu était très endommagés, mais SCP-172 fut retrouvé intact dans une caisse en fer, accompagné de plusieurs “modules” ainsi que sa clé. L'objet fut récupéré par des agents et remonté une fois à l'intérieur du centre de test. SCP-172 semblait se réveiller d'un long sommeil et se mit à saluer chaque personne présente en russe. Quand l'agent ████████████ poussa une exclamation de surprise, SCP-172 appuya sur son torse puis répéta ses salutations, en anglais. Interrogé, SCP-172 déclara que son dernier souvenir était de jouer avec un jeune garçon. Ce dernier parti et SCP-172 se sentant “très fatigué”, il retourna à sa boîte. Il n'a aucun souvenir de sa création, de son créateur ou de son nom.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License