SCP-1713
notation: +2+x
scp1713.jpg

Exemple d'une machine automatique localisée à l'intérieur d'un des niveaux principaux de SCP-1713.

Objet # : SCP-1713

Classe : Sûr

Procédures de Confinement Spéciales : Dû à la nature inamovible de SCP-1713, le Site-71 a été construit dans le but de confiner cet objet et fournir une unité de traitement appropriée des matériaux fournis à SCP-1713, ainsi que les objets pouvant y avoir été créés. Tout objet créé doit être inspecté par le personnel assigné au confinement. Aucun membre du personnel n'est autorisé à entrer au cœur central du SCP, quelle qu'en soit la raison - les explorations seront effectuées par des robots radiocommandés. Tout transport d'objet hors du Site-71 doit avoir été approuvé par au moins trois membres du personnel de Niveau-3. En aucun cas le personnel ne doit accéder au niveau onze du bâtiment. Tous les membres du personnel à l'intérieur de SCP-1713 doivent porter des balises dosimétriques.

Dans le cas d'un démarrage automatique, tous les membres du personnel présents doivent immédiatement évacuer les niveaux six à douze tout en restant hors du chemin de la machinerie active. Des équipes de confinement doivent immédiatement être envoyées à la surface pour recevoir tous les objets produits par le SCP.

Description : SCP-1713 est un grand complexe usinier souterrain majoritairement construit à partir de briques, d'acier et de verre. L'usine est dédiée à la construction de biens du XVIIIe siècle. Le complexe abrite de nombreuses machines d'horlogerie ; celles-ci constituent une large part des lignes de fabrications de l'usine. Un démantèlement des machines industrielles révèle des assemblements complexes, incluant des éléments de train, des transmissions jamais vues encore, et de grandes courroies en acier. Des tests chimiques des machines révèlent que les machines sont principalement constituées de fer ( > 95%), bien qu'ils reste des traces de charbon, manganèse, chrome, nickel et tungstène. Aucune propriété anormale n'a été observée sur les parties séparées des machines.

SCP-1713 est divisé en 12 étages, reliés les uns aux autres par des ascenseurs et de larges tubes d'acheminement. Des échelles, tuyaux, escaliers et passerelles suspendues permettent un accès à l'intérieur de la structure. Tous les niveaux sont connectés par grand axe qui relaie électricité, eau, câbles et tuyaux à travers l'ensemble du complexe. À chaque niveau se trouve une série de chaînes métalliques que les machines autonomes suivent pour se déplacer. Le complexe a été divisé comme suit :

Les machines présentes à divers étages incluent :

En complément des machines trouvées au sein de l'établissement, des automates divers ont été observés y travaillant. Ces machines (à l'exception de celles du niveau douze) semblent techniquement basées sur les travaux de Babbage, et se rechargent périodiquement en se connectant à des poteaux électriques répartis dans les différents niveaux. Un démantèlement d'un individu a révélé que les machines se rechargent par un échange électrostatique avec les poteaux, et maintiennent la charge obtenue grâce à un condensateur à plaques parallèles basique. Ces automates sont faits d'un alliage similaire à celui constituant les grandes machines stationnaires. Les petits automates sont contrôlés par des systèmes reposant sur des ordinateurs à câbles ou à fluides, tandis que les plus grands utilisent des ordinateurs mécaniques. Ci-dessous se trouve une liste des robots observés avec leurs fonctions :

NOTE : SCP-1713 crée de nouveaux robots en réponse à son confinement. Tout le personnel doit se référer à l'Addendum 1713-02 pour plus d'informations.

Ces listes ne sont pas exhaustives - le personnel de recherche continue de cataloguer les machines et automates nouvellement découverts.

Le cœur central de SCP-1713 est localisé au deuxième plus profond niveau du bâtiment, et entouré de portes blindées constituées d'une combinaison entre placages de plomb, de fer et de cadmium. À l'intérieur de ce cœur central se trouve une batterie de réacteurs, composée de 18 cylindres de verre disposés sur un objet en acier icosaédrique, qui est fixé par des poteaux de 3 mètres d'épaisseur au sol et au plafond de la salle. Des tubes remplis d'un fluide aqueux sont reliés aux cylindres en suspension, et il est supposé qu'ils servent de système de refroidissement. La dose de radiations au centre de la structure icosaédrique a été mesurée à plus de 50 sieverts / heure, ce qui rend l'exploration humaine du lieu extrêmement dangereuse. Les radiations de ce niveau sont diffusées dans l'installation toute entière, bien que les plus hautes radiations soient situées exclusivement au onzième étage.

Le dernier niveau de SCP-1713 est composé de petits ateliers qui semblent avoir servi à modéliser les machines des lignes de construction ainsi que fournir les plans des machines à produire. À cet étage a été également trouvé une unité de stockage contenant des modèles complétés. Ceux-ci incluent des jouets, armes, véhicules personnels, animaux et implants. Une liste des artefacts obtenus à l'étage douze est consultable dans l'Addendum 1713-01.

Les robots du dernier niveau sont pourvus de pattes insectoïdes afin de manipuler des machines et outils. Une particularité notable de ces robots et que leur unité centrale semble toujours contenir un cerveau humain. Aucun de ces robots n'a été démantelé au jour de la rédaction de ce rapport. Il est présumé que ces robots sont conscients, mais ne sont adaptés à ne faire rien d'autre que du design. Les tentatives de communication avec ces robots ne donnent aucun résultat.

SCP-1713 fut découvert sur l'île de [SUPPRIMÉ] dans l'Océan Pacifique en 1999. Des archéologues explorant le périmètre mirent à jour la surface du bâtiment et emportèrent des objets trouvés dans les unités de stockage. Lorsque la Fondation fut alertée de la présence du SCP, une équipe de recherche y fut envoyée pour le confiner. En découvrant la taille du l'objet, il fut décidé que le Site-71 y serait mis en place en vue d'expérimenter et prendre avantage du SCP.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License