SCP-171-FR
notation: +6+x

Objet # : SCP-171-FR

Niveau de Menace : Vert Jaune

Classe : Sûr

Procédures de Confinement Spéciales : SCP-171-FR doit être confiné dans un enclos de 5 x 5 mètres, inclus dans un site de 2 km².

La terre doit être ordinaire et profonde (50 mètres), elle ne doit en aucun cas devenir alcaline (un testeur d'acidité doit être opérationnel 24h/24, voir Incident 171-1), ni s'assécher. Si la température de l'air dépasse 30°C ou chute en-dessous de -40°C, l'équipe technique devra faire en sorte de protéger les racines afin d'éviter le dépérissement de l'arbre. (voir Incident 171-2). Un arrosage hebdomadaire doit être apporté. Si SCP-171-FR dépérit, tout doit être mis en œuvre pour qu'il reprenne vie. Étant donné la dangerosité de SCP-171-FR, seuls les membres de l'équipe technique peuvent s'en approcher.

Mise à jour du ██/██/20██ suite à l'Incident 171-2 :
SCP-171-FR doit être surveillé par trois agents qui doivent être renouvelés toutes les semaines et doivent faire l'objet d'un suivi psychologique régulier afin de vérifier si SCP-171-FR n'influence pas leur comportement. Toute expérience étant suspendue jusqu'à nouvel ordre, aucun chercheur ne peut s'en approcher.

Description : SCP-171-FR est un frêne commun (Fraxinus excelsior) trouvé dans l’état de l'Ohio aux États-Unis. L'arbre mesure 40 mètres de hauteur et est âgé approximativement de mille ans (la moyenne d'âge de cette espèce étant de deux-cents ans, l'âge de SCP-171-FR constitue en lui-même une anomalie). Le site-██ a été construit autour de lui et est officiellement une zone de protection pour espèces végétales en danger. SCP-171-FR a été découvert par la Fondation lorsque l'entreprise pétrolière ████ voulut déforester le territoire afin d'y construire une raffinerie. La compagnie en charge de la déforestation a commencé ses travaux le 21 mars 19██. Les travaux ont été brutalement interrompus le 2 avril 19██ (voir Addendum 171-1).

SCP-171-FR possède une balançoire suspendue à sa branche la plus basse. (voir Historique)

SCP-171-FR a la particularité, lorsqu'il subit un dommage, d'être de nouveau intact le lendemain matin. Les expériences ayant été suspendues jusqu'à nouvel ordre, la Fondation ignore ce qu'il se passerait en cas de destruction complète. Le sujet qui a causé le dommage à SCP-171-FR Le sujet qui a causé un quelconque dommage à SCP-171-FR ou qui ressentirait une culpabilité anormalement élevée suite à des dommages dont il n'est pas la cause (nommé par la suite SCP-171-FR-1), sera retrouvé le lendemain matin, en pleine transformation.
SCP-171-FR-1 ressentira une vive empathie envers SCP-171-FR et s'identifiera à lui. Cette identification, opérée par l'esprit, semblera se répercuter sur son corps.

Au bout de quatre heures, SCP-171-FR-1 s'infligera la blessure subie par SCP-171-FR. Cette transposition est inexacte et dépend du sujet. Si SCP-171-FR-1 a coupé une branche, il se coupera l'un de ses bras ou la tête par exemple. Toutes tentatives pour empêcher le sujet de s'infliger cette blessure se sont révélées infructueuses. L'un des SCP-171-FR-1 ayant même [DONNÉES SUPPRIMÉES] sa jambe.

Même si cette blessure peut être mortelle, le sujet continuera de vivre jusqu'à ce que la transformation complète soit effectuée.

Après s'être infligé la blessure, SCP-171-FR-1 commencera à se transformer en arbre pendant deux heures :

Les organes commenceront à s'atrophier et à se souder entre eux. Les cellules sanguines commenceront à mourir. La membrane des cellules de la peau deviendra plus rigide et les parois s'épaissiront. Des stomates ainsi que des ostioles apparaîtront afin de favoriser l'échange entre la plante et l'air ambiant. À ce stade, le sujet commencera à produire de la sève grâce à la photosynthèse, cette dernière remplaçant les cellules sanguines en pleine apoptose. Le sujet aura de plus en plus de mal à bouger. Ses mains et ses pieds s'allongeront pour former respectivement les branches et les racines. Ses jambes commenceront à se souder et formeront, avec le buste, un tronc.
Des excroissances pousseront sur la tête du sujet à une vitesse exponentielle, devenant des branches. La dernière partie à se transformer est le visage qui disparaîtra sous l'écorce.

La transformation a été décrite comme douloureuse.

Au bout de six heures, SCP-171-FR-1 se transformera complètement en un arbre de la même espèce que SCP-171-FR portant les marques des dégâts que ce dernier a subis. Si SCP-171-FR-1 n'atteint pas une terre saine et reste sur un sol dur au terme de sa transformation, il ne pourra pas s'enraciner, tombera et deviendra une souche. SCP-171-FR-1 ne pouvant pas se déplacer seul, une aide devra être apportée afin de l'amener vers une terre saine. Aucun traitement n'a été trouvé pour palier à cette transformation.

La prise d'amnésiques avant la transformation ne suffit pas à arrêter cette dernière. SCP-171-FR-1 gardera toujours sa culpabilité envers SCP-171-FR bien qu'il ne sache plus pourquoi.

Mise à jour du ██/██/20██ suite à l'Incident 171-2 :
Il semblerait qu'une exposition prolongée à SCP-171-FR augmenterait les risque d'identification et d'empathie envers lui et favoriserait la transformation d'un sujet en SCP-171-FR-1.

Addendum : Rapport d'incident de la compagnie ████ du 2 avril 19██ :

Monsieur le Directeur,

L'un de nos employés a été retrouvé décédé, coupé en deux par une tronçonneuse retrouvée à ses côtés. Le corps était au pied d'un arbre, qui, selon le rapport de la veille de la victime, avait été abattu. Le corps de la victime était en train de se transformer en arbre ! J'ai prévenu les autorités compétentes. Les autres sont effrayés et menacent de faire grève. Ce n'est pas bon du tout pour les affaires. Nous n'avons clairement pas besoin de ça. J'espère que les forces de l'ordre vont nous apporter des réponses… J'ai l'impression qu'un vent de folie a atteint l'équipe.

Bien entendu, nous avons tout de suite envoyé nos plus sincères condoléances aux proches de la victime.

Veuillez agréer, monsieur, l'expression de mes salutations distinguées,
Le Chef de service Harry Fork.

[Un amnésique de Classe A a été administré aux membres de l'équipe et au Directeur. Le rapport d'incident a été archivé dans nos installations]

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License