SCP-169
notation: +7+x

Objet # : SCP-169

Classe : Keter

Procédures de confinement spéciales : En raison de sa taille, SCP-169 ne peut et ne pourra certainement jamais être confiné -aucune structure sur la terre n’est suffisamment grande ou suffisamment solide pour contenir SCP-169. L’emplacement de SCP-169 n’est pas précisément connu, mais des images satellite et des analyses de l'excentricité orbitale de la Terre suggèrent que SCP-169 est situé au Sud de l’océan Atlantique, et s’étend probablement autour de la pointe de l'Amérique du Sud (Voir Addendum 0-20).

Toutes les séquences satellite d’un changement dans la croûte terrestre provoqué par SCP-169 doivent être excisées et détruite par des agents infiltrés.

Description : SCP-169 est supposé être un arthropode marin d’une taille énorme, connu comme le « Léviathan » par les générations de marin et les histoires contées. D'abord soupçonné d'être un mythe, SCP-169 a été détecté le ██/██/19██ par la Force d’Intervention Mobile Gamma-6 durant une enquête sur les activités paranormales autour de l’archipel de █████ █████████ (coordonnées ██°██S ██°██W). Durant l’enquête de Gamma-6, le Dr. ████ ████████ [Gamma6-0912] a découvert que l’archipel avait bougé d’au moins trois (3) kilomètres par rapport à sa position initiale. Bien que le Dr. ████████ pensait que ce mouvement était dû à une dérive des continents exceptionnellement rapide, une mission de reconnaissance exécutée par le ████████ USS a révélé que l’archipel est constitué de plateaux de roches protubérants couvrant une énorme masse organique. La fondation a été immédiatement amenée pour commencer la gestion de la menace.

Dr. ████████ et Dr. ██████████ [Ɣ6-0421] estiment la longueur du corps de SCP-169 située entre 2000 et 8000 km. La créature est supposée avoir existé depuis l’ère Précambrienne. Aucun autre spécimen n’a été aperçu. Presque rien n’est connu a propos des habitudes de SCP-169, tel que ses capacités de reproduction (si elles existent), sa source d’alimentation, et le secteur où il se niche (s'il existe). Des recherches sur SCP-169 sont en cours d’approbation.

L’archipel connu comme l’île de █████ █████████ n’a jamais été habité historiquement, bien que revendiqué par ███████ en 17██. Lors de la remise à la Fondation, ███████ a été évacué sous le prétexte d’une hausse du niveau de la mer. Bien que l’archipel soit resté au dessus du niveau de la mer depuis plusieurs millénaires, tout changement de profondeur par SCP-169 pourrait entraîner la disparition de l’ensemble de l’archipel. SCP-169 bouge lentement, moins d’un kilomètre par semaine, mais semble errer, changeant parfois de direction. Ses méthodes de propulsion sont inconnues. Des secousses sismiques régulières semblent indiquer la présence d'un "cycle respiratoire", avec une expiration tous les trois (3) mois, causant des changements mineurs sur le terrain de l’île, suggérant que la créature est probablement inactive.

Suppression d’information : Le ████████ USS a été sabordé avec tous l’équipage après la découverte de SCP-169 avec la permission du gouvernement Américain. Il est interdit au public de pénétrer dans l’archipel créé par SCP-169, en raison d’un grand nombre d’espèce d’oiseaux menacés résidant à cet emplacement. Comme indiqué plus haut, les images satellite doivent être trafiquées afin de réprimer la connaissance des mouvements de SCP-169. La NASA coopère actuellement avec la Fondation afin de garder l’existence de SCP-169 secrète, et permet à la Fondation d’utiliser leurs satellites pour un usage photographique.

Addendum [0-20] : En 199█, l’Administration Nationale, Océanique et Atmosphérique des Etats-Unis, une agence scientifique Américaine n'ayant aucun lien avec la Fondation et ignorant l’existence de celle-ci, a détecté un bruit sous-marin à ultra-basse fréquence au alentour de ██°S ███°W, à approximativement ████ km de la côte Sud-Ouest du Sud de l’Amérique.

283990173.jpg

Malgré les meilleurs efforts de l’agent infiltré ████ ████████ [IA-1522], les nouvelles du son furent divulguées aux médias, engendrant une grande diffusion de cette nouvelle. Les analyses de la Fondation ont conclu qu’un énorme organisme sous-marin était à la source du bruit, et il a été émit l’hypothèse que SCP-169 en soit la source, étant donné que la source du bruit se trouvait très proche de certains endroits où SCP-169 pourrait se trouver. Le son confirme que SCP-169 a une taille gigantesque d’après l’hypothèse émise par Ɣ6-0421. Tout effort futur d'équipes scientifiques ou civiles tentant de déterminer la source du bruit doit être stoppé par tous les moyens nécessaires.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License