SCP-1689
notation: +2+x
patates2

SCP-1689

Objet #: SCP-1689

Classe : Sûr

Procédures de Confinement Spéciales : SCP-1689 est actuellement sous accès restreint dans la zone de stockage des artefacts de taille moyenne du Site ██, dans le Compartiment ██. SCP-1689 doit être stocké fermé et ficelé, avec l’ouverture située vers le haut en toutes circonstances. L’accès est limité au personnel de Niveau 3, à l’exception des employés de la cantine du site.

L’accès exploratoire à SCP-1689-A requiert l’approbation d’un membre du personnel de Niveau 4. Toutes les expéditions doivent être documentées en mentionnant une liste complète de l’équipement et de l’équipe. Le Composant Enzymatique 13 a été développé afin d’aider à explorer SCP-1689-A.

Des propositions pour établir un site mobile à l’intérieur de SCP-1689-A sont actuellement à l’étude.

Description : SCP-1689 est un sac de toile rempli de pommes de terre. Dans un état stable, SCP-1689 pèse entre quarante (40) et cinquante (50) kilos et contient approximativement deux cent (200) pommes de terre agricoles communes (tubercules de Solanum tuberosum). SCP-1689 est constitué de toile de jute brune grossièrement tissée.

L’intérieur de SCP-1689 est considérablement plus grand que son extérieur, et est désigné SCP-1689-A. SCP-1689-A est un immense espace extradimensionnel de volume indéterminé (mesurant au moins 10000m3, mais supposé beaucoup plus grand) entièrement rempli de pommes de terre. L’exploration de SCP-1689-A est largement incomplète, en raison du degré élevé d’obstruction ; pour plus d’informations, veuillez consulter l’Addendum-1, Rapport d’Exploration 1689-I.

patates1

Pomme de terre récupérée via SCP-1689 à un stade de croissance primitif

Lorsque des portions de SCP-1689-A sont vides, les pommes de terre situées à proximité subissent une forme de croissance anormale caractérisée par des irrégularités évoquant des tumeurs qui émergent avant de se séparer pour former des pommes de terre indépendantes de taille normale. Le rythme de croissance est exponentiel, et double toutes les deux heures. Cet effet s’applique également aux pommes de terre normales introduites dans SCP-1689, ainsi qu’à des tubercules ou des racines comestibles similaires tels que des ignames et des patates douces (bien qu’aucune de ces variétés ne puisse être trouvée naturellement à l’intérieur de SCP-1689).

Addendum 1689-1 : SCP-1689 a été récupéré à Krysovo, un petit village d’approximativement deux cent (200) habitants au nord de la Sibérie. Un envoyé officiel russe rapporta le 2 juin 201█ que Krysovo n’avait eu aucun contact avec l’extérieur depuis quatre décennies et ne disposait d’aucune terre cultivée. Les rapports furent confisqués et examinés par la Fondation, moment à partir duquel il fut découvert que le village avait utilisé SCP-1689 comme unique source d’alimentation depuis plus d’un siècle. En raison de cela, les habitants souffraient d’extrêmes carences en calcium et en fer. Personne dans le village n’a été capable de se souvenir de la manière dont SCP-1689 avait été acquis, se contentant de dire que cela s’était produit "bien avant les Rouges" et qu’il s’agissait d’un "cadeau pour avoir bien travaillé." SCP-1689 fut ensuite transporté à la Zone ██, sa localisation actuelle.

Addendum 1689-2 : Actuellement, seule une expédition totalement équipée de SCP-1689-A a eu lieu. Le personnel autorisé peut consulter le Rapport de Mission du Capitaine Cameron Wells: Rapport d’Exploration 1689-I.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License