SCP-167-FR
notation: +9+x
Spaghetti.jpg

SCP-167-FR au repos.

Objet # : SCP-167-FR

Niveau de Menace : Jaune

Classe : Sûr

Procédures de confinement spéciales : L'objet doit être contenu dans un caisson insonorisé lorsqu'il n'est pas testé. Lors des tests, il est recommandé de délimiter sa zone d'action par une paroi hermétique d'au moins vingt (20) centimètres de hauteur puisque l'objet ne peut s'écarter du sol. Lors des transports, l'objet doit impérativement être enfermé dans sa boîte.

Description : SCP-167-FR est un plat de spaghettis carbonara disposés dans une assiette en céramique de trente-cinq (35,0) centimètres de diamètre. Les pâtes sont à une température constante de vingt-quatre virgule trois (24,3) degrés Celsius, et l'ensemble pèse constamment un kilogramme douze (1,12kg). Si elles sont consommées, les pâtes laisseront toujours un fragment d'elles-mêmes dans l'assiette à partir duquel se régénérera la masse manquante, qui en repousse à la manière de cheveux, apparemment sans consommation d'énergie. Ce fragment semble collé à l'assiette et ne peut être ôté par aucun moyen sans destruction de l'assiette. La masse de pâtes séparée de l'assiette perd toutes ses propriétés anormales. Les pâtes sont décrites par les sujets qui les ont goûté comme "trop cuites".
Les propriétés anormales de l'objet se manifestent lorsqu'il est placé à moins de douze (12) mètres d'une source sonore émettant un son de quatre-vingt (80) décibels ou plus et que l'heure locale est comprise entre dix-neuf (19) heures et sept (7) heures. Les spaghettis s'allongent alors à partir de l'assiette pour former un réseau au sol selon un schéma de tressage quadrillé simple jusqu'à atteindre une paroi. Des tests ont montré la capacité de l'objet à étendre son réseau jusqu'à treize mètres vingt-et-un (13,21m) à partir du centre de l'assiette, couvrant une surface circulaire de cinq cent quarante-huit mètres carrés vingt-deux (548,22m²).
Une fois cette opération terminée, le réseau du SCP va émettre des micro-ondes d'une puissance variable dirigées parfaitement verticalement, vers le haut, en même temps qu'un anesthésiant puissant inhibant totalement les fonctions sensorielles de la peau et des muscles. La méthode d'émission est inconnue à ce jour. Les êtres vivants situés dans la surface couverte par l'objet finissent généralement par cuire, parfois sans s'en apercevoir car anesthésiés. Les tentatives de fuite sont contrées par l'objet qui tente d'agripper la base de tout sujet en mouvement, utilisant les pâtes comme des tentacules, mais il n'est pas impossible de s'échapper à condition de posséder une condition physique conséquente ou un outil tranchant.
Une fois le ou les sujets morts, l'objet reprend sa disposition initiale dans l'assiette, et diffuse un court rire préenregistré.
L'objet ne semble entretenir aucune interaction avec les cadavres de son fait, mais ceux-ci ont montré une tendance à se décomposer au double de la vitesse usuelle. L'hypothèse que la sauce laissée au sol par l'objet après son repli contienne une substance affectant certains acteurs de la décomposition est encore à l'étude.

L'objet a été trouvé sur le sol d'un appartement à █████████, France, suite au signalement de l'inactivité totale du locataire, P███████ A█████, depuis plusieurs semaines. Le cadavre de ce dernier fut retrouvé près de l'objet, une guitare à la main. La mort a été camouflée en suicide après que le corps ait été détruit.

Addendum SCP-167-FR-1 :
Après étude de l'assiette par rayon X, celle-ci semble contenir un système auditif organique rudimentaire et un mécanisme d'horlogerie simple en plastique sur lequel est inscrit :

"J'leUr aPprENDrAi, à m'eEMpÊchER De fERmer L’ŒiL !
Propriété de Moi et Moi seul"

Addendum SCP-167-FR-2 :
Des tests ont révélé des effets additionnels du SCP dans certaines conditions.
En effet, si l'objet est mis en présence d'une voix d'homme âgé de plus de soixante-deux (62) ans, quelque soit l'heure et le volume, l'objet produira son rire préenregistré en boucle sans autre effet, jusqu'à ce qu'il ne perçoive plus la voix susdite.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License