SCP-1637
notation: 0+x
scpimage.jpg

Entrée principale de SCP-1637

Objet # : SCP-1637

Classe : Euclide

Procédures de Confinement Spéciales : La Zone-28 fut créée à la surface de SCP-1637 en raison de sa nature isolée, inamovible et souterraine, afin de faciliter le confinement de l'objet. L'exploration de SCP-1637 est actuellement interdite. La Zone-28 doit disposer en tout temps d'une compagnie militaire opérationnelle (plus de 225 membres du personnel) avec une force d'application organique. Des véhicules blindés légers ainsi qu'une force d'intervention aérienne en support direct doivent être disponibles sur place. Les photographies aériennes du parc national de Jebil doivent être retouchées afin d'enlever la présence de SCP-1637 et de la Zone-28. Les protocoles standards d'amnésiques doivent être employés pour tous les civils tentant de pénétrer la Zone-28 sans autorisation.

Toutes les instances de SCP-1637-1 ou de SCP-1637-2 tentant de briser leur confinement doivent être neutralisées et capturées si possible. Les spécimens doivent être retenus pour étude selon le protocole de confinement d’humanoïde HCP-01 (capacités normales) et HCP-04 (Über Mensch) respectivement. La force létale n'est autorisée qu'en dernier recours pour réduire les pertes humaines. Les instances de SCP-1637-3 doivent être engagées avec la force létale jusqu'à qu'elles soient détruites ou qu'elles se soient repliées à l'intérieur de SCP-1637. Aucune poursuite à l'intérieur de SCP-1637 ne doit être entreprise à ce point, jusqu'à ce que la réponse des O5 sur l'incident 1637-13 ne soit connue. Les instances détruites de SCP-1637 doivent être ramenées sur place aux membres du personnel médical pour une autopsie.

Description : SCP-1637 est une usine et/ou un complexe de laboratoires construit entre 50 et 100 mètres sous la surface du désert du Sahara, dans une portion isolée du parc national de Jebil en Tunisie. SCP-1637 est localisé aux coordonnées ██º █’ ██”N par ██º ██’ ██” E. Des archives retrouvées dans la section administrative au sous-niveau 1 semblent suggérer que le complexe fut construit en 1965, commandité par le ██████’█ ████████ ██ █████ pour des recherches militaires et manufacturières. Les ressources de la Fondation dans le ███ sont incapables de trouver des documents corroborant cette hypothèse dans les archives ███████. L'endroit a été abandonné en 1972 suite à de multiples brèches de confinement par des humanoïdes produits et augmentés de façon anormale.

L'envergure de l’installation est approximativement de 4km2 ; celle-ci est construite de roche environnante et d'autre matériaux utilitaires non-anormaux. Le complexe inclut des dortoirs, des cafétérias, des zones de divertissement, des installations hydroponiques, des générateurs électriques, des stations de traitement d'eau, ainsi qu'un nombre significatif de machines industrielles et d'équipements médicaux. Plusieurs points d'accès ont été délibérément détruits par effondrement, probablement durant l'abandon originel des lieux. De larges chambres dédiées à la production ou aux tests de SCP-1637-1, SCP-1637-2, et SCP-1637-3 ont été doublées d'un métal gris non-identifié pour l'instant, métal très résistant aux dégâts et à la corrosion. Les tentatives d'obtention d'échantillons pour de plus amples analyses ont jusqu'ici échoué. L'informatique, la surveillance et les équipements d'ingénieries récupérés sur SCP-1637 démontrent une sophistication technologique rivalisant avec leurs homologues postérieurs à l'an 2010, bien que des différences de design de l'architecture et de l'organisation du bâtiment ont été notées.

À intervalles irréguliers, SCP-1637 créera et relâchera un nombre variable d'instances de SCP-1637-1, de SCP-1637-2 et de SCP-1637-3. Ces entités engageront immédiatement des manœuvres de combat contre les membres du personnel de la Fondation présents, qu'ils soient à l'intérieur ou à l'extérieur de l'installation principale. L'organisation et les capacités au combat varient selon les instances et les désignations.

SCP-1637-1 se réfère à toutes les entités humanoïdes originaires de SCP-1637 qui ressemblent le plus aux hommes modernes. Ces entités mesurent 1,8m de hauteur et sont de carrure imposante. Toutes les instances de SCP-1637-1 sont génétiquement identiques au général ███ ███, bien qu'approximativement 13% des instances observées comportent des défauts congénitaux. Les difformités vont de membres manquants, de lèvres et palais fendus, d'implantation de cheveux anormale et de cyclopie1. La façon dont les instances arrivent à survivre malgré ces troubles reste inconnue. Les instances présentent une certaine intelligence, des connaissances dans les opérations armées, une capacité à suivre des ordres verbaux et à communiquer verbalement en ███████ ███████. Ces entités ne possèdent pas de conscience humaine et mourront d'elles-mêmes de faim si elles ne reçoivent pas l'ordre de manger.

SCP-1637-2 désigne les instances de SCP-1637-1 ayant été modifiées avec des composants cybernétiques. Les augmentations communes incluent :

  • Plusieurs caméras/objectifs de vision nocturne ou thermique
  • Un exosquelette robotique
  • Des armes incendiaires
  • Des fusils automatiques intégrés aux bras
  • Des scies circulaires, des tronçonneuses ou des épées longues fixées
  • Des composants électroniques greffées dans le squelette pour des raisons inconnues
  • Des hauts-parleurs ou des radios greffés sur la gorge

Les instances de 1637-2 démontrent un niveau de conscience humain et ont la capacité de coordonner les mouvements des instances de 1637-1 par gestuelle et par commande verbale. Les modifications faites sur SCP-1637-2 sont réalisées de telle sorte qu'une interface neuronale directe est possible. En raison de leur conception maladroite et de mauvaise qualité, les composants de SCP-1637-2 sont connus pour se détacher facilement avec l'application d'une petite force. Sur environ la moitié des cas observés, les composants séparés continueront de fonctionner automatiquement, jusqu'à ce que l'instance originelle soit désactivée.

SCP-1637-3 désigne les instances de SCP-1637-1 ayant reçu d'extrêmes modifications, si bien que leur système biologique n'est plus vraiment visible. Ces entités sont divisées en trois sous-désignations :

  • SCP-1637-3A : Un humanoïde en forme de torse monté sur une double bande de roulement, ses dimensions étant de 2,5m de haut, 1,5m de large et 3m de long. 2 réserves de 6 lanceurs RPG chacune non-identifiées ont été montées à la place des bras sur le torse et un seul canon de 155mm est monté sur l'épaule gauche. Les munitions n'ont pas l'air d'être limitées. Le torse et la tête de l'instance de SCP-1637-1 originelle restent intacts, à l'intérieur d'un exosquelette blindé.
  • SCP-1637-3B : Un châssis à roues omnidirectionnel équipé d'une armure minimale et d'un canon automatique de 20mm pivotable monté sur n'importe quelle surface de SCP-1637-3B. Les munitions n'ont pas l'air d'être limitées. Un cerveau humain adulte suspendu dans un liquide vert oxygéné avec des protéines/glucoses a été attaché au système de locomotion et de repérage de cibles du véhicule par des câbles au design varié. Aucune instance n'est connectée de la même manière.
  • SCP-1637-3C : Un automate sphérique de 1,5 m de diamètre ne possédant pas de marques de soudure visibles, capable de lévitation par des moyens inconnus. 24 membres distincts contenant diverses armes, des outils et des appendices de manipulation ont été observés émerger du châssis principal lors d'opérations. Le volume et la taille collective de toutes les parties d'une instance de SCP-1637-3C est approximativement 5 fois supérieur à celle d'une unité assemblée. Un fétus d'une instance de SCP-1637-1 suspendu dans une solution liquide de nitrogène est présent au milieu de l'entité ; celui-ci supervise tous les contrôles des unités, une seule instance de SCP-1637-3C étant présente à chaque fois. Il est connecté au reste des unités par 24 électrodes en or greffés dans la colonne vertébrale du fétus.

Selon les analyses effectuées sur l'interaction entre SCP-1637-3C avec SCP-1637-1 et SCP-1637-2, il est supposé que l'instance de SCP-1637-3C possède la plus haute intelligence comparé aux autres désignations de SCP-1637-3 et qu'elle sert de centre de commande lors de sa présence.

Document 1637-C-BR : Le document ci-dessous est une retranscription partielle d'une brochure récupérée dans une zone de réception pour clients dans le sous-niveau 1.

Laboratoires de productions défensives Prometheus

La guerre change. Changez avec elle.

Depuis 1965


Unité d'infanterie Mark I : La base de toute force militaire est, et restera, la force de frappe. L'unité d'infanterie Mark I réglera parfaitement ce besoin sans infliger de pression à votre population locale. Fournissez simplement un échantillon d'ADN de la personne de votre choix et notre technologie de bio-réplication brevetée vous créera littéralement des milliers de forts et obéissants coureurs pour remplir les rangs de votre armée. L'unité d'infanterie Mark I ne désobéira jamais à un ordre ou ne désertera d'une mission, peu importe le risque. Garanti 2 ans avec l'entretien adéquat*.

$1,2 million de dollars américains / 1000 unités


Unité d'infanterie Mark II : Pour les situations où non seulement l'artillerie lourde, mais aussi l’intimidation et la guerre psychologique sont désirables, l'unité d'infanterie Mark II est une formidable option. La base de l'unité reste la même que celle de nos modèles Mark I, mais inclut des augmentations faites sur mesure. Vision nocturne, radar à balayage électronique, amélioration de la vitesse, système d'arme embarqué, unité de commandement ; tout ça est possible, pour n'en citer que quelques possibilités.

Prix de départ à 1,75 millions de dollars américains / 1000 unités


Véhicule blindé lourd intelligent: Suffisant pour prodiguer l'option d'un char de combat principal viable, le VBLI est excellent contre les cibles petites, mécanisées et blindées. Chaque unité est supervisée par une conscience unique : plus de défaillance dans les communications, plus de pauses durant le rechargement. Leur petite taille ainsi que leur agilité signifient qu'ils sont plus durs à atteindre ; notre espace de rangement de munitions technologique permet à nos VBLI de disposer d'une force pouvant accomplir la plus exigeante des missions.

599 000 dollars américains l'unité


Véhicule de reconnaissance à haute mobilité : Cette unité est conçue pour avoir des mouvements rapides et de l'intelligence à revendre. Des capteurs de longues portées, une grande intelligence fonctionnelle et une vitesse de pointe de 70 km/h sur un terrain pouvant ramener les véhicules blindés traditionnels à l'arrêt. L'unité VRHM peut transmettre ses visuels et ses données de terrain directement sur votre position à plus de 500 kilomètres de distance. Son canon automatique de 20mm pivotant est capable de neutraliser ou détruire facilement aussi bien les unités d'infanterie que les véhicules disposant d'un blindage léger à moyen.

799 000 dollars américains l'unité


Commandant de bataillon éloigné : Notre système d’arme le plus avancé, le CBE est une unité de commande hyper intelligente capable de gérer votre arsenal entier provenant des laboratoires de productions défensives Prometheus. Il peut traverser tous les terrains, ne nécessite pas de repos, de carburant, de munitions et est capable d'interpréter et d'exécuter le plus compliqué des plans de bataille. Il possède un système intégré de défense, d'administration, de communication et de reconnaissance. Il réparera votre arsenal Prometheus et le transformera en une branche militaire complètement indépendante.

2,5 millions de dollars l'unité

Document 1637-AD-TM: Les télé-mémos suivants (un analogue aux e-mails) ont été récupérés dans les bureaux de la section administrative au sous-niveau 1.

28/01/1972 @ 0938
De : Youssef █████
Vers : Rami ███████
Sujet : CHOISISSEZ-EN DEUX

Les unités ne peuvent pas supporter le rythme d'entrainement, l'équipement ne peut les y contraindre. Ce n'est pas seulement le délai de commande qu'on va rater, mais l'entière production qu'on ne pourra plus jamais gérer sauf si les laboratoires sont prêts à se calmer sur la demande. Que quelqu'un dise à ces foutus █████ : plus vite, meilleur, moins cher. Choisissez-en deux !

28/01/1972 @ 1024
De : Rami ███████
Vers : Youssef █████
Sujet : Re: CHOISISSEZ-EN DEUX

Ne parle pas comme ça des clients sur les communications officielles, Youssef. Tout est centralement enregistré.

Suite à tes remarques, je m'incline sur ton ressenti, du moins, en partie. Mais en considérant l'armement "conventionnel" dans une guerre terrestre en ██████… Je ne vais pas mal dormir pour quelques disjoncteurs sautés et une demi-douzaine de cadavres. Personne ne veut vivre dans un désert radioactif, n'est-ce pas ?

21/02/1972 @ 1354
De : Youssef █████
Vers : Rami ███████
Sujet : Re: CHOISISSEZ-EN DEUX

J'Y CROIS PAS. Quand vont-ils, exactement, nous informer ? ███ doit avoir préparé ça depuis au moins une putain d'année ! Ce n'est pas comme si █████ l'avait téléphoné hier soir sur un coup de tête ! "Hey, salut ! J'étais dans le coin et j'ai pensé à passer pour le moment le plus important dans l'histoire de la politique étrangère ! Ça te convient, la journée de demain ??" Donc maintenant nous sommes dans le rouge, assis sur plus d'un demi-million de super-armes et nous avons juste à bouffer le chèque ?

J'arrête, Rami. J'en peux plus. J'ai laissé ma lettre de démission. Je pars ce soir et tu devrais venir avec moi. Si tu ne le fais pas… Et bien je t'aurais prévenu.

Que Dieu soit avec toi.

21/02/1972 @ 1605
De : Rami ███████
Vers : Youssef █████
Sujet : Re: CHOISISSEZ-EN DEUX

Que dieu ait pitié, Youssef ! Je viens juste de voir ton message ! Dis-moi que tu es toujours là ! Qu'est-ce que tu as fait ?!

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License