SCP-1629
notation: +2+x

Objet # : SCP-1629

Classe : Sûr

Procédures de Confinement Spéciales : SCP-1629-1 doit être stocké dans une chambre de confinement standard modifiée. Cette dernière est équipée de caméras de surveillance, et SCP-1629-1 doit être surveillé en toutes circonstances. Un conduit en acier de 30 centimètres de diamètre relie la chambre de confinement à l'extérieur du site. SCP-1629-1 doit être laissé ouvert en permanence ; s'il est amené à se fermer par lui-même, le conduit connecté à la chambre de confinement doit être ouvert pour faciliter l'entrée de SCP-1629-2.

Le personnel ne doit pas interagir avec SCP-1629-2.

Description : SCP-1629-1 est une commode en chêne à une porte, de dimensions 41 cm x 38 cm x 38 cm. Les tests n'ont révélé aucune propriété anormale concernant la structure ou la composition du meuble, mis à part des irrégularités d'oxydation qui ont empêché les équipes de recherche de déterminer l'âge de l'objet. SCP-1629-1 est constamment vide lorsqu'il est ouvert. La commode ne possède aucune marque d'identification quelconque, et la nature de sa création est inconnue. SCP-1629-1 a été retrouvé dans une station-service abandonnée en Virginie-Occidentale, aux États-Unis d'Amérique.

Une fois toutes les 8-17 semaines, SCP-1629-1 éjectera de force tous les objets contenus à l'intérieur de lui (le procédé utilisé par l'objet est inconnu), se fermera, et deviendra impossible à ouvrir. Environ 20-30 minutes plus tard, un avion en papier (dorénavant désigné SCP-1629-2) arrivera à l'emplacement de SCP-1629-1, et ce dernier s'ouvrira très légèrement. SCP-1629-2 se dépliera et adoptera une forme plane, ce qui lui permettra d'entrer à l'intérieur de SCP-1629-1. Environ 20-30 minutes plus tard (temps durant lequel l'objet demeure impossible à ouvrir), SCP-1629-1 s'ouvrira à nouveau, éjectant l'instance de SCP-1629-2 qui quittera immédiatement les lieux.

Bien que les instances de SCP-1629-2 semblent être constituées de papier imprimante blanc ordinaire, elles possèdent plusieurs propriétés anormales. SCP-1629-2 a été découvert en 1996, quand un avion de ligne commercial a été endommagé suite à la collision avec une instance, avant de s'écraser au sol. Officiellement, le crash de l'avion a été causé par un coup de foudre descendant positif qui a frappé l'appareil. Les instances de SCP-1629-2 deviennent d'abord détectables lorsqu'elles entrent dans l'atmosphère terrestre ; elle ralentiront ensuite doucement en s'approchant de la surface. Si le chemin menant vers SCP-1629-1 est obstrué de quelque manière, SCP-1629-2 peut conserver une partie de sa vélocité suite à son entrée dans l'atmosphère pour passer au travers des potentiels obstacles. Comme SCP-1629-2 n'a jamais été capturé avec succès, le fait que les instances ne se fassent pas détruire par la chaleur engendrée par leur entrée dans l'atmosphère ou encore par leurs collisions à très haute vitesse avec d'autres objets reste inexpliqué. Après avoir quitté SCP-1629-1, SCP-1629-2 s'éloignera de la surface terrestre en accélérant rapidement jusqu'à la vitesse de libération de la Terre, puis atteindra une vitesse estimée à environ 0.01c, jusqu'à ce que l'observation de l'instance devienne impossible. Les trajectoires d'entrée et de sortie de l'atmosphère terrestre par SCP-1629-2 varient grandement, et aucune source interstellaire cohérente n'a pu être déterminée pour le moment.

Addendum [1629-001] :

Le 21/07/2008, une expérience utilisant une caméra à haute vélocité a permis de révéler les deux faces d'une instance de SCP-1629-2 alors qu'elle se dépliait pour entrer dans SCP-1629-1. Le texte sur une des faces indiquait ceci :

Ok, j'abandonne, tu gagnes cette manche. Où est-ce que tu te trouves ? Papa et Maman vont bientôt rentrer à la maison.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License