SCP-1605
notation: +3+x

Objet # : SCP-1605

Classe : Sûr

Procédures de Confinement Spéciales : SCP-1605 doit être stocké dans une boîte à pellicule en métal standard à l'intérieur d'une salle sèche verrouillée sur le Site de Stockage 445. L'accès peut uniquement être obtenu par requête écrite au personnel senior du site. Projeter SCP-1605 en dehors des tests est strictement interdit.

Description : SCP-1605 est un court-métrage noir et blanc intitulé "Appeler une Croix" (titre original en français). Le film a actuellement une durée de dix-sept minutes, et peut être regardé à l'aide d'un projecteur 35 mm standard. Il s'est montré difficile à dater précisément, bien que le nom de plusieurs sujets suggèrent une production en 1922 ou antérieure. La pellicule ne présente pas de caractéristiques inhabituelles si ce n'est l'absence de dégradations propres au film celluloïd. Les enregistrements du film ne présentent pas d'effets anormaux.

Quand une entité consciente capable d'analyser les stimuli visuels visionne SCP-1605 dans son intégralité, cette dernière (ci-après "le sujet") disparaît, et une entité semblable apparaît dans le film lors de la projection suivante. Quand il est "dans" le film, le sujet est parfaitement capable d'interagir avec les objets et les acteurs. Les scènes et contextes dans lesquels les sujets apparaissent semblent aléatoires.

Si les sujets sont théoriquement capables de survivre à un nombre indéfini de projections, la plupart meurent avant le huitième visionnage. Les causes les plus communes sont l'hémorragie due à la mutilation durant la scène allant de 13:39 à 14:19, le suicide, et [DONNÉES SUPPRIMÉES]. Après la mort, le sujet et ses restes disparaissent des projections suivantes. Les expériences n'ont pour l'instant révélé aucune limite au nombre de sujets pouvant être absorbés par le film en une seule fois. À chaque sujet absorbé, la durée du film augmente de quatre à neuf secondes. Étant donné l'augmentation moyenne et le nombre de noms des sujets entre 6:48 et 7:05, la durée originale du film est estimée à six minutes environ. La pellicule supplémentaire est chimiquement et stylistiquement indistincte de la pellicule originale.

Le contenu du film varie légèrement en fonction des actions effectuées par les sujets, mais semble toujours suivre la même organisation.

0:00-0:37 Plusieurs plans d'une tarte couverte de fourmis. Générique. Les sujets sont crédités en tant qu'acteurs1, et ordonnés par taille. Marcel Sabourin est crédité en tant que réalisateur et "voyant". La date de copyright est "circa quartam" (environ quatre heures).
0:37-1:47 Scène de fête. Tous les participants sont allongés au sol et boivent du champagne.
1:47-2:26 Un tambour dévale le flanc d'une colline, détruisant tous les obstacles sur son passage.
2:27-3:59 Un couple se dispute en enlevant et remettant constamment des vêtements au milieu d'une route. L'objet de la dispute varie selon les projections.
4:00-5:26 Une statue de style classique est détruite par un homme nu à l'aide d'une masse.
5:27-6:47 Plan-séquence du corps d'une femme des pieds au cou, exécutant un strip-tease. Quand la poitrine est révélée, deux grands trous, remplis de mille-pattes, sont présents à la place des seins.
6:48-7:05 Intertitre stipulant "Scène Supprimée Par Ordre De" (en français). Les noms des sujets dans le film sont ensuite listés.
7:06-8:42 Un cheval et son cavalier sont chassés à travers un village par une foule brandissant des choux.
8:43-9:27 La foule pose ses choux et commence à danser la valse.
9:28-10:44 La foule se disperse tandis que des taureaux recouverts de tapis chargent dans les rues.
10:45-11:50 Plusieurs amputés tentent de déterrer un corps.
11:51-12:35 Un grand banquet où la nourriture est remplacée par du sable. Les participants dévorent goulument le sable.
12:36-13:05 Intertitre stipulant "Soyez Gentil Avec Votre Escabeau" (en français).
13:06-13:38 Un individu portant un masque de cochon tente de descendre de la cime d'un arbre tandis que deux individus en costume d'affaire avec des masques à gaz attendent au pied de l'arbre.
13:39-14:19 Une femme, dont le visage n'est jamais révélé, en uniforme de garçon d'hôtel, découpe des morceaux de chair du corps de ce qui ressemble à un humain attaché.
14:20-15:16 [DONNÉES SUPPRIMÉES]
15:17-16:27 Un individu au genre indéterminé détruit une montre à gousset et utilise les éclats de verre pour s'amputer l'index droit. Un double de l'individu se forme lentement à partir du doigt amputé.
16:28-17:05 La scène se déplace vers une table d'opération. L'opération est graduellement identifiée comme le remplacement des mains par des pinces de homard géantes par plusieurs chirurgiens sans visage.
17:06-17:13 Fondu au noir tandis que le film se termine.

Série de tests 1605-g23
Sujet : D-13850
Projection 1605-g23-01 L'intégralité du film est montrée au sujet dans la salle de visionnage du Site 46. À 17:03, le sujet disparaît de la pièce.
Projection 1605-g23-02 Le sujet apparaît entre 5:27 et 6:47. Le sujet est vu en train d'enlever les vêtements de la femme. Après avoir enlevé les vêtements, le sujet recule à la vue des trous dans la poitrine.
Projection 1605-g23-03 Le sujet apparaît à 2:40 et tente de régler le conflit. Le couple semble ne rien remarquer, et continue de se disputer. Le sujet hurle et attaque l'homme, infligeant des lacérations faciales sévères avec un canif. La dispute se poursuit pendant le reste de la scène.
Projection 1605-g23-04 Le sujet apparaît en tant que statue à 4:06. À la destruction des bras, le sujet commence à hurler. Les cris continuent pendant toute la scène, même après la destruction de la tête.
Projection 1605-g23-05 Le sujet apparaît à 16:32, sur la table d'opération. Après s'être débattu quelques secondes, le sujet est anesthésié par les médecins, et l'opération se poursuit sans incidents.
Projection 1605-g23-06 Le sujet apparaît entre 0:48 et 1:18, avec des pinces de homard géantes à la place des mains. Le sujet semble être dans un état catatonique.
Projection 1605-g23-07 Le sujet apparaît à 12:00 lors du banquet. Le sujet tente de partir, mais les invités le maintiennent assis et le forcent à avaler du sable. Il possède toujours des pinces de homard.
Projection 1605-g23-08 Le sujet est encorné et piétiné par les taureaux à 10:14. Le sujet n'apparaît pas lors des projections suivantes.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License