SCP-1594
notation: 0+x
blank.png

Objet # : SCP-1594

Classe : Sûr

Procédures de Confinement Spéciales : Etant donné que SCP-1594 est par nature inconfinable, 24 stations d'enregistrement sismique ont été déployées à des positions équidistantes le long de l'Equateur afin d'enregistrer ses communications. Les communications de réponse doivent être émises par la station la plus proche de SCP-1594. En raison des interférences significatives causées par l'activité sismique naturelle, les communications de réponse doivent être reportées jusqu'à ce que l'activité sismique soit descendue à son minimum local. La communication est préférable lorsque la région hébergeant la station d'émission est à marée haute sublunaire.

Les rapports concernant l'activité des instances de SCP-1594-A doivent être traités en priorité. La recherche doit se concentrer sur la traque et l'étude des instances de SCP-1594-A.

Description : SCP-1594 est une escouade de huit soldats des Forces Armées des Etats-Unis d'Amérique intangibles, désignés individuellement SCP-1594-01 à -08. En dépit de leur intangibilité, les membres de SCP-1594 sont toujours affectés par la gravité. SCP-1594 est actuellement situé dans le manteau inférieur du globe à une profondeur de 1600 km sous la surface terrestre — le centre de masse du système Terre-Lune. Leur position relative à la surface tend à suivre le rythme des marées lunaires. Les membres de SCP-1594 ne sont pas intangibles entre eux ni vis-à-vis des objets qu'ils transportent, si bien qu'ils sont coincés ensemble en une masse approximativement sphérique.

SCP-1594 est capable d'une interaction limitée avec les courants de convection du manteau terrestre. Lorsque quatre membres de SCP-1594 ou plus se synchronisent pour parler, leurs voix sont anormalement transformées en vagues de pression sismiques qui se propagent sous la croûte terrestre. Cela permet à SCP-1594 de communiquer avec la surface. La Fondation est parvenue à décoder ce phénomène, décodage qui lui a permis en retour de reproduire en partie le phénomène grâce à une technologie dérivée de SCP-219, permettant d'émettre des communications de réponse. La façon dont SCP-1594 parvient à interpréter ces vagues de pression est inconnue. Le plus gros obstacle à la communication est dû aux interférences des autres activités sismiques, si bien que les messages se doivent d'être brefs, directs et amplifiés.

Les membres de SCP-1594 semblent manifester un équivalent du sens de la vue, s'étendant sur une distance finie mais indéterminée à travers le magma remplissant le manteau. Cela leur permet notamment d'identifier les zones volcaniques, bien que leur absence de formation géologique et leur manque de familiarité avec les découvertes scientifiques modernes ne leur permettent d'émettre que des descriptions très vagues. D'après leurs déclarations, les membres de SCP-1594 ne vieillissent pas significativement et ne peut pas être blessés, mais affirment qu'ils subissent une douleur constante due à la chaleur, et que plusieurs de leurs blessures de guerre saignent en continu. Une fois versé, le sang de SCP-1594 perd ses propriétés anormales et est incinéré. SCP-1594-05 vomit parfois en raison d'une maladie gastrique non-anormale ; le vomi se retrouve également incinéré.

SCP-1594 a été déclaré disparu au combat par son chef d'escouade le 15-02-1970 après qu'un champ de mines localisé à ██.████ N, ███.████ E ait été détoné à distance afin de libérer un passage. La détonation révéla momentanément une caldeira volcanique précédemment inconnue, laquelle émit une intense odeur de caramel, engloutit SCP-1594, et se referma d'elle-même. De multiples sources, incluant SCP-1594, ont corroboré cette histoire à divers degrés de détails.

Extraits du Journal des Communications : Les communications avec SCP-1594 ont diminué au cours des cinq dernières années en raison de difficultés de transmission. Les premières transmissions réussies, quant à elles, furent conduites au début de l'année 2001, lorsque SCP-1023 reçut un signal d'une localisation précise et d'une fidélité anormale. Une enquête approfondie finit par conclure à une forme d'intelligence à l'origine de ces signaux, et des stations furent mises en place pour les intercepter.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License