SCP-1576-JP
notation: +15+x
blank.png

Objet # : SCP-1576-JP

Classe : Euclide

Procédures de Confinement Spéciales : Les supports de SCP-1576-JP et SCP-1576-JP-A sont conservés dans une unité de confinement pour anomalie non-autonome au Site-3304. Une autorisation du directeur du site est nécessaire pour pouvoir consulter SCP-1576-JP. Tout membre du personnel ayant été exposé à SCP-1576-JP-A au cours des tests doit se voir administrer un traitement anti-mémétique.

Si une contamination liée à SCP-1576-JP en dehors du contrôle de la Fondation venait à être confirmée, un protocole de censure et de désinformation doit être immédiatement déployé sur place par des agents spécialisés dans l'établissement de mesures préventives contre les mèmes, suivi par une décontamination à l'aide d'amnésiques ou de tout autre moyen nécessaire.

Description : SCP-1576-JP est une proposition mathématique aux propriétés anormales. SCP-1576-JP est souvent défini comme "une preuve de l'existence de Dieu" par les sujets qui y sont exposés. Cependant, en raison de contradictions logiques et d'erreurs mathématiques inhérentes à la proposition même de SCP-1576-JP, il est impossible de confirmer ou d'infirmer SCP-1576-JP par des méthodes logiques.

Les propriétés de SCP-1576-JP se manifestent lorsqu'il est résolu par une personne adepte d'une religion ou d'une doctrine équivalente ayant des connaissances mathématiques de niveau universitaire. Le sujet tentera de démontrer SCP-1576-JP via un procédé logique inconnu, en dépit des incohérences dans le contenu de SCP-1576-JP décrites plus haut. Lorsqu'un sujet parvient à démontrer SCP-1576-JP, il deviendra fortement persuadé que la proposition est vraie. Cet effet mental semble se former selon une logique compatible avec la philosophie religieuse du sujet1. Le raisonnement par lequel SCP-1576-JP est démontré par le sujet est désigné SCP-1576-JP-A.

SCP-1576-JP-A provoque un effet mémétique anormal, et tout individu le comprenant intégralement ou en grande partie subira les mêmes effets mentaux que le sujet. Un traitement anti-mémétique aura pour conséquence d'empêcher la compréhension de SCP-1576-JP-A, si bien qu'il est impossible d'étudier SCP-1576-JP-A sans être mémétiquement contaminé. Cet effet mental peut être éliminé en effaçant les souvenirs concernés à l'aide d'amnésiques.

POI-1347.jpg

PdI-1347. Photo prise par l'Initiative Horizon lors de l'Incident [DONNÉES SUPPRIMÉES].

SCP-1576-JP a été retrouvé dans une résidence privée à Bourges, dans le Cher, après la mort de Daniel Mascar (désigné PdI-1347) un ingénieur en miracles appliqués2 qui s'y cachait. Ses notes incluaient plusieurs démonstrations mathématiques et philosophiques associées à ses travaux, des versets bibliques, ainsi que SCP-1576-JP, qui fut identifié comme anormal et nécessitant un confinement. Les passages les plus importants de ces notes ont été retranscrits ci-dessous.
 
Note : SCP-1576-JP et SCP-1576-JP-A ont été censurés afin d'éviter tout risque de contamination mémétique.

[SUPPRIMÉ POUR DES RAISONS DE CONCISION]

 Je savais que c'était la parole du Seigneur elle-même qui brillait à travers les niveaux d'Akiva. Et j'ai appris que la grande Création du Seigneur, les lois de l'univers elles-même, cachent le secret de Son existence, le cachent Lui à la vue de tous. Qu'en d'autres termes, il réside dans le nombre lui-même.
 
Nous savons tous que le plus grand des nombres est sept. Car l'univers est fait de septs. Nous connaissons tous la grandeur du trois. Car il est le plus stable des nombres. Et que le dix de leur somme, tout comme St Pythagore le pionnier l'avait dit, représente l'harmonie de toute chose.

 J'en ai dérivé la proposition sacrée qui suit et sa démonstration en me basant sur ces trois nombres et les secrets du Seigneur que j'ai appris durant ma vie.
En d'autres termes,
 
[SUPPRIMÉ]
 
En conséquence de quoi, le Seigneur existe bel et bien.
Et, enfin, tout le monde priera son nom.
Ainsi soit-il.

Les appareils de mesure n'ont indiqué aucune variation notable du taux de radiations Akiva au cours des tests menés sur SCP-1576-JP. Cela suggère qu'aucune intervention divine n'est impliquée dans SCP-1576-JP.

Addendum : Le 4 mars 2020, une brèche dans le confinement de SCP-1576-JP fut confirmée à Montbrison, dans la Loire. Cette brèche de confinement avait été provoquée par la Société Athée Pour la Halte de l'Idéologie Religieuse3, plus connue sous le nom de "SAPHIR". En raison de la nature du mème, qui requiert de comprendre les grandes lignes de SCP-1576-JP-A pour pouvoir y être exposé, la brèche de confinement resta limitée et fut finalement stoppée par l'organisation elle-même, comme cela a pu être observé. Un nombre indéterminé de membres de SAPHIR et deux civils furent abattus au cours de la décontamination mémétique imposée par SAPHIR.

Étant donné l'idéologie de SAPHIR4, il est improbable que l'organisation cherche activement à utiliser SCP-1576-JP à l'avenir. Cependant, il est indéniable que SAPHIR reste en possession de SCP-1576-JP, et que SCP-1576-JP a été divulgué à d'autres individus et organisations, de sorte que ses manifestations en dehors du contrôle de la Fondation ne puissent être régulées. Sa surveillance est donc maintenue.

Dans le cadre de cette surveillance, le Service des Renseignements de la Fondation est parvenu à obtenir le document suivant :

saphir-logo.png

Rapport de recherche concernant la preuve de l'absence de Dieu

par le ZIRCON BERYL Emmanuel Ferrier



Il a été établi, dès notre fondation, que la foi aveugle et la dévotion en tout dieu, esprit, ou autre force paranormale ou invisible était une menace envers la Raison et l'Indépendance de l'Humanité. C'est un fait que nous avons toujours répété. Par-dessous tout, des religions comme celles des Mekhanites, des Cinquistes ou des Orthotans doivent être vues comme une menace à mettre à part des autres superstitions futiles.
 
Non seulement parce qu'elles peuvent faire usage de moyens non-conventionnels pour nous tromper, mais aussi parce que leur aveuglement religieux est extrêmement tenace du fait de leurs enseignements hermétiques. Mais encore au-delà de ça parce qu'elles sont persuadées que leurs artefacts et autres pouvoirs magiques sont la preuve de l'existence de leur Dieu.
 
Briser cette obsession nécessite une réfutation scientifique solide et appuyée.
 
Nous avons été informés que des théologiens autrefois associés à l'Initiative Horizon (bien que cela m'écorche la langue d'accorder le suffixe -logien à des personnes consacrant l'intégralité de leurs recherches à du vent) tentaient de résoudre une proposition mathématique censée prouver l'existence de Dieu.
 
[PROPOSITION SCP-1576-JP SUPPRIMÉE]
  
Mon équipe et moi avons étudié cette proposition pendant de nombreuses années dans le but — est-ce bien utile de le préciser ? — de trouver sa réfutation (c.-à-d. une preuve de l'absence de Dieu). Et nous sommes finalement parvenus à l'infirmer ! Le raisonnement suivant prouve notre succès :
 
[DÉMONSTRATION SCP-1576-JP-A SUPPRIMÉE]
 
Par conséquent, Dieu n'existe pas. (CQFD)
 
Cela démontre que le Seigneur des religions abrahamiques que sert l'Initiative n'est qu'un futile produit de leur imagination. Non seulement ça, mais cette démonstration prouve également l'inexistence de tous les autres dieux. Je pense que nous serons tous d'accord pour y voir une éclatante victoire de la Science et de la Raison.
 
Quant à tous ceux qui n'ont pas encore abandonné leurs convictions religieuses, nous allons être très clairs :
 
Mekhane n'est qu'un tas de métal rouillé. 5 n'est qu'un nombre. Rakmou-Lusan n'est qu'un parasite qui meurt d'anémie.
 
Il est temps d'accepter la vérité.
 
Nous détruirons vos fausses croyances.
 
Craignez notre éclat !

Dans le doute, doutez.


Note : Ce document suggère que la philosophie athée de SAPHIR est perçue par SCP-1576-JP comme une forme de doctrine. Toutefois, SCP-1576-JP n'a jamais eu d'effet sur les sujets athées utilisés lors des tests menés par la Fondation, et certains membres de SAPHIR ont reconnu les propriétés anormales SCP-1576-JP et ont agi en conséquence. Cela suggère qu'il ne suffirait pas d'être adepte d'une philosophie religieuse ou athée, mais d'être sujet à une forme de passion et/ou de codification religieuse que l'on pourrait qualifier de dogmatique. Des propositions de tests visant à vérifier cette hypothèse sont actuellement en attente de validation.
Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License