SCP-157
notation: +1+x
scp157.jpg

Une petite colonie de SCP-157 dans sa forme naturelle.

Objet # : SCP-157

Classe : Euclide

Procédures de Confinement Spéciales : Quand il ne fait pas l'objet de recherches, SCP-157 doit être rangé, dans son état de cryptobiose, dans un conteneur sec et hermétique. Il a été estimé que SCP-157 peut survivre dans ces conditions pendant 10 ans. Les spécimens faisant l'objet de recherches peuvent être enlevés de leur lieu de stockage et nourris afin d'être en état pour les expérimentations.

Le personnel travaillant sur une colonie active de SCP-157 n'est pas autorisé à boire, manger, changer de vêtements ou à s'appliquer quelque substance que ce soit sur le corps en présence de SCP-157.

Les agents des FIM de la fondation sont autorisés à administrer des amnésiques de Classe-A aux survivants et aux témoins d'attaques sauvages de SCP-157.

Description : SCP-157 est un animal microscopique, de la famille des tardigrades, jusque-là inconnu et habitué à vivre sur terre comme un prédateur. Comme les autres tardigrades, SCP-157 est extrêmement résistant aux dommages et peut entrer en état de cryptobiose quand la nourriture manque. SCP-157 existe normalement sous la forme d'une masse amorphe composée de millions d'organismes individuels. Sous cette forme, il peut ramper et grimper lentement.

Les colonies de SCP-157 sont prédatrices, et peuvent attaquer des insectes et d'autres petits animaux en les engloutissant et en les dissolvant avec des enzymes digestives. Les humains et les autres proies trop grosses pour être englouties ne sont normalement pas attaqués directement par les colonies de SCP-157, car celles-ci ont besoin d'un contact prolongé pour se nourrir pleinement. L'organisme a développé une méthode alternative pour réaliser un tel contact.

Les colonies de SCP-157 possèdent une capacité innée de télépathie. Quand il y a présence de proies trop grosses pour être directement attaquées, la colonie de SCP-157 utilisera la télépathie afin de présenter aux proies l'illusion de quelque chose qu'elles désirent manger, porter ou s'appliquer sur leur corps. SCP-157 est hautement toxique quand ingéré, et toute personne l'ayant fait doit absorber des antidotes pour [CENSURÉ] et [CENSURÉ] avant 20 minutes, sans quoi une opération chirurgicale gastrique immédiate sera nécessaire afin de retirer les portions digérées. Quand appliqué sur une peau humaine/animale, SCP-157 produira un anesthésiant, ce qui encouragera la proie à ignorer la douleur et à laisser l'organisme en place. Il mettra entre 30 minutes et deux heures à dissoudre et à consommer les tissus organiques. La proie morte est rapidement consommée par SCP-157, qui grossira significativement une fois nourri. Lorsqu'il a atteint un poids d'environ 5kg, SCP-157 se divisera en colonies plus petites qui rechercheront une nouvelle proie.
En présence de deux individus ou plus, SCP-157 aura une apparence contradictoire - il peut apparaître sous la forme de nourriture pour une personne, et sous forme de vêtement à une autre. Cela peut servir comme un avertissement et empêcher une exposition à l'organisme.

Addendum : Il est à noter qu'en raison de sa nature résistante, SCP-157 peut rester en vie et dangereux bien qu'il soit séparé en parties plus petites, bouilli, placé dans un micro-ondes, et ainsi de suite.

Incidents de Capture de SCP-157 :

Incident 157-01 █████ ██████ a été trouvé avec d'important dégâts au cuir chevelu après avoir pris SCP-157 pour une bouteille de shampoing et s'en être servi comme tel sur ses cheveux. La victime étant apparemment immunisée à l'anesthésiant de SCP-157, a commencé à crier, ce qui a attiré l'attention de sa femme, qui l'a vu se faire manger par un en-cas. "C'était la chose la plus bizarre que j'ai jamais vue – il avait un sandwich au pastrami sur la tête, et ça LE mangeait !" La victime a été traitée pour des brûlures chimiques; SCP-157 fut capturé vivant; la victime et sa femme se virent administrer des amnésiques de Classe-A et furent libérées.

Incident 157-02 ███████ █████, trouvé partiellement consommé par SCP-157 dans son bureau dans l'entreprise ██████, après avoir apparemment pris SCP-157 pour une paire de chaussettes et les avoir enfilées. La victime s'est vidée de son sang après que ses pieds et les parties inférieures de ses jambes aient été dissous.

Incident 157-03 Le standard contrôlant les rapports de police a révélé un cas de personnes disparues où les enquêteurs ont observé un canapé essayant de ramper lentement vers la porte de l'appartement de la victime. Le canapé fut initialement placé sous scellés; les agents de la Fondation déterminèrent plus tard qu'il s'agissait d'une variante inhabituellement plus importante de SCP-157, qui fut confinée. Des amnésiques furent administrés. Bien qu'assez grand pour attaquer des humains directement, ce spécimen préfère utiliser sa capacité télépathique pour attirer sa proie, de la même façon que les colonies de SCP-157 plus petites.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License