SCP-1567
notation: 0+x
8924764976_e5f3477a56.jpg

SCP-1567-3.

Objet #: SCP-1567

Classe: Euclide

Procédures de Confinement Spéciales: Le Protocole G-3-16 (confinement d'anomalie géographiquement immobile) doit être appliqué en employant un périmètre de confinement situé à au moins 5km du trajet de SCP-1567-3. Les membres du personnel gardant le périmètre doivent suivre le Protocole G-3-18 (opération à l'intérieur d'un environnement dangereux, comprenant des radiations ionisantes de niveau 6). Les civils qui essaieraient de franchir le périmètre doivent être appréhendés et/ou mis aux arrêts selon ce qui s'avèrerait nécessaire. L'usage de la force létale à l'encontre de toute instance de SCP-1567-2 provenant du périmètre est interdit.

Une zone d'interdiction de survol aérien est établie au-dessus de SCP-1567 dans un diamètre de 26km ; elle doit être surveillée par les radars de la Fondation et par la station de communication du Secteur 25 (épaulés par les équipements des sous-stations OP-1567-01 à 17), tandis qu'une surveillance additionnelle est fournie grâce à la coopération de la Royal Air Force britannique (en vertu de l'article 1948 du traité établi entre la Fondation et le Royaume-Uni).

La Section 492 ''PaTH-L33'' du service de désinformation de la Fondation est chargée de la suppression de toute mesure des niveaux de radiation du site de SCP-1567 qui serait effectuée par des groupes non liés à la Fondation. Les protocoles standards de surveillance en application fournissent tous les moyens nécessaires à la détection de fuites d'informations.

Tout changement des conditions qui suggéreraient qu'une contradiction avec les intentions proférées par SCP-1567-2 dans le Document SCP-1567-GS (''Cordialités du Peuple de Gallington'') s'est produite ou semble devoir se produire doit être considéré comme le signe avant-coureur d'une possible brèche de confinement, et doit être signalé au responsable des installations du Secteur 25 actuellement en place.

Description: SCP-1567 est le terme collectif désignant la ville de Gallington (SCP-1567-1), sa population (SCP-1567-2) et le phénomène SCP-1567-3.

SCP-1567-1 est une petite ville minière située dans le Parc National des Cairngorms, en Ecosse. Sa surface est entièrement encerclée par une voie de chemin de fer de 22,4 km, apparemment liée à une mine de charbon fermée et à un dépôt de charbon abandonné situés au nord-est et au sud-ouest de la ville. Aucun véhicule à moteur n'a été observé à l'intérieur de SCP-1567-1, malgré la présence de chemins de fer, de marquages au sol et de signalisation qui impliqueraient leur usage. SCP-1567-1 n'a aucune source observable de nourriture, de carburant, d'électricité ou d'eau, ceci alors que l'usage régulier de tous ces éléments a pu être observé à l'intérieur de SCP-1567-1.

SCP-1567-2 sont les résidents humains de SCP-1567-1, pour l'instant considérés comme ne disposant pas de propriétés anormales, avec une population estimée à 1,120 (2009). La communication a pu être établie avec SCP-1567-2 grâce à l'emploi de sémaphores électriques, et elle continue sur une base intermittente, tandis que SCP-1567-2 refuse l'emploi de tout autre moyen de communication.

SCP-1567-3 est un train électrique de Classe 365 de la British Rail, marqué du numéro ██████ (lequel correspond à un train en service à █████ ███████ ███████), qui parcourt constamment la voie de chemin de fer qui encercle SCP-1567-1 dans le sens horaire, en maintenant généralement une vitesse de 131,5 km/h. D'importantes variations de cette vitesse ont pu être observées, avec des vitesses maximales et minimales observées de 288,4 km/h et 6,9 km/h, coïncidant avec de potentielles intrusions dans le périmètre provenant de n'importe quelle direction, résultant invariablement en la proximité immédiate de SCP-1567-3 et de l'intrus. Aucune explication n'a pu être donnée quand à la méthode de propulsion de SCP-1567-3, compte tenu de l'absence de lignes électriques surplombant les rails et de la disparité entre l'écartement des roues du train et la voie. Les éclairages internes de SCP-1567-3 émettent une lumière visible blanche pour une intensité totale de 15,457,000 lumens, ainsi que de la radiation gamma d'une fréquence de 10,3 exahertz. Le niveau de dose équivalente à une portée de 10m a été mesuré à 81,78 Sv/h. L'exposition à SCP-1567-3 entraîne généralement des symptômes non anormaux d'irradiation sévère.

La trace la plus ancienne d'activités impliquant la nature anormale de la zone remonte à 1494 ; il s'agit de notes écrites dans les registres de l'abbaye de ████████ (qui contiennent également la plus ancienne référence connue de SCP-████), lesquels décrivent la ''Beste de Dunne'' qui terrorisait le village de Gallen.

Suite à l'identification de SCP-1567-3 comme étant une locomotive en 1826, ███ ██████ établit l' ''Attaché à l'Identification des Locomotives'', chargé de déterminer si les propriétés de SCP-1567-3 s'étendaient à toutes les autres instances de cette technologie alors émergente. Le successeur de cette force d'intervention issu de la Fondation fut dissout en 1998 suite à l'identification de l'homologue non anormal de SCP-1567-3.

Incident SCP-1567-01/01/1962.
A 00:31, un humain mâle d'environ 12 ans, plus tard confirmé comme étant une instance de SCP-1567-2 et désigné SCP-1567-2-1, fut observé s'approchant de la sous-station 15 depuis la direction de SCP-1567-1. SCP-1567-2-1 fut arrêté et interrogé par le garde de faction, mais il ne donna aucune réponse et fut mis en détention. SCP-1567-2-1 tomba inconscient et expira peu de temps après, sans avoir répondu à aucune question. L'autopsie confirma que le décès avait été causé par une sévère irradiation, et déclara que SCP-1567-2-1 et ses vêtements n'étaient pas anormaux. Un document tapé à la machine fut découvert dans les vêtements de SCP-1567-2-1, lequel devint la base du Document SCP-1567-GS ( Rédaction initiale 1962).

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License