SCP-1557
notation: +1+x

Objet #: SCP-1557
 
Classe: Sûr

Procédures de Confinement Spéciales: Des membres du personnel de la Fondation ayant peu d'inclinaison religieuse sont postés à SCP-1557-1 pour empêcher tout civil d'entrer dans la zone anormale. Les membres du personnel ne doivent toucher aucune partie de SCP-1557-1. A l'intérieur de SCP-1557, les communications avec SCP-1557-B sont autorisées, mais le but principal des agents doit être de dresser la topographie des lieux du mieux possible.

Description: SCP-1557 se réfère à un lieu anormal auquel on ne peut accéder que par l'emploi d'une porte située à ██████████, au Groenland, désignée ci-après SCP-1557-1. Cette structure est construite à partir d'un matériau noir actuellement non identifié, mesure approximativement 2,5m de hauteur pour 3m de largeur, et a une température à sa surface de 2700oC1. De plus, tout membre du personnel à forte inclinaison religieuse ne peuvent s'approcher à moins de 50m de l'objet, du fait d'un obstacle physique invisible qui n'affecte que les sujets sus-mentionnés. Les mots « Le pécheur reste en ces lieux » sont inscrits en Syriac sur la porte. SCP-1557-1 ne s'ouvrira que lorsqu'il est approché par tout organisme qui à la fois a) n'est pas particulièrement religieux et b) n'est pas une girafe (Giraffa camelopardalis).

SCP-1557 même a été décrit comme ressemblant à une toundra arctique, avec une température moyenne d'environ -30oC et très peu de végétation. A l'exception de SCP-1557-1, ce lieu ne semble posséder ni entrées ni sorties, et il ne semble contenir aucun lieu marquant ou de côtes maritimes2 Cette zone est habitée par deux types d'entités, ci-après désignées SCP-1557-A et SCP-1557-B.

SCP-1557-A se réfère à la population de girafes qui se trouve à l'intérieur de SCP-1557. Ces animaux ne semblent pas pouvoir mourir, étant donné que des spécimens ont pu être observé passant plus de trois (3) semaines sans nourritures ni eau, ainsi que d'avoir survécu à des blessures infligées par SCP-1557-B qui devraient normalement être mortelles. Ces blessures guérissent rapidement par des moyens anormaux. De plus, toutes les instances de SCP-1557-A semblent ne pas pouvoir bouger leur cou autrement qu'en les maintenant en position droite. La combinaison de ces conditions semble infliger d'importantes douleurs physiques aux instances de SCP-1557-A.

SCP-1557-B se réfère à un nombre actuellement inconnu de sphères lumineuses blanches, faisant généralement 1 à 2m de diamètre. Toutes les instances sont en mesure d'entrer en collision physique avec les girafes, mais ne se sont à l'heure actuelle pas révélées en mesure d'entrer en contact avec tout autre animal ou objet.3 Les membres de SCP-1557-B sont capables de communiquer avec tout organisme vivant et discuteront de plusieurs sujets à la fois. Tous les sujets se trouvant à portée signaleront entendre SCP-1557-B parler dans leur langue maternelle. Ces entités passeront en général beaucoup de temps à invectiver, crier sur, blesser ou heurter la population de SCP-1557-A.

Journal de Dialogue-1557-Alpha: Lors de la première exploration de SCP-1557 par la Fondation, les membres du personnel furent approchés par une instance de SCP-1557-B. Le journal suivant retranscrit la conversation qui eut lieu.

<Début du document>

SCP-1557-B-001: Ce n'est pas pour vous.

Fredricks: Quel est cet endroit?

SCP-1557-B-001: La Justice.

Fredricks: Je vois. Et donc, ces animaux [fait un geste en direction de plusieurs instances de SCP-1557-A] sont ici pour…?

SCP-1557-B-001: Ils ont vécu une mauvaise vie.

Fredricks: Comment ça?

SCP-1557-B-001: Ils ont suivi les mauvaises règles. Ils ont suivi le chemin qui les a mené ici, et ici ils resteront jusqu'à ce qu'ils soient rachetés.

Fredricks: Est-ce qu'ils vont rester ici éternellement?

SCP-1557-B-001: Probablement pas. [incompréhensible], ou plutôt Il, finira par venir.

Fredricks: Qu'êtes vous, exactement?

SCP-1557-B-001: Nous sommes les gardes et les professeurs de cette race, leurs protecteurs et leurs correcteurs. Nous existons afin qu'ils puissent apprendre de leurs erreurs. Jusqu'à ce que la leçon soit apprise et qu'ils soient pardonnés, il est de notre devoir de nous assurer qu'aucune mauvaise action ne soit laissée impunie.

Fredricks: Tout ce que vous faites, c'est attaquer et harceler ces animaux?

SCP-1557-B-001: Nous faisons plus que cel— [une instance de SCP-1557-B s'approche et crie « tu mérites tout ce qui t'arrive » à une entité SCP-1557-A proche avant de la frapper à répétition sur ses flancs en riant] Vous devez partir maintenant, nous avons beaucoup de travail devant nous.

[Après cela, SCP-1557-B-001 recommença à torturer les instances de SCP-1557-A et refusa de répondre à toute autre question.]

<Fin du Document>

Conclusion: Après les événements de ce journal, toutes les instances de SCP-1557-B refusèrent de communiquer avec les membres du personnel de la Fondation.

Journal d'Incident-1557-Epsilon: Le 19/02/2009, un groupe important d'entités ressemblant à des girafes translucides rouges apparut à l'intérieur de SCP-1557. Ces animaux étaient capables de léviter et commencèrent à enrouler leur cou autour des cous des instances de SCP-1557-A, après quoi les deux organismes disparaissaient. Cela continua jusqu'à ce qu'il n'y ait plus d'instances de SCP-1557-A en vue. Après cela, toutes les girafes rouges translucides réapparurent et commencèrent à attaquer toutes les instances de SCP-1557-B pendant quarante (40) jours avant de disparaître.

Aucune girafe n'est apparue en SCP-1557 depuis cet incident, et toutes les instances de SCP-1557-B sont à l'heure actuelle apparemment incapables de se déplacer et de communiquer. A la place, il a été observé que les sphères émettent constamment un son très aigu. Les membres du personnel de la Fondation ont été chargé de vérifier régulièrement l'état de SCP-1557 et de noter toute modification se produisant dans les lieux.

De plus, l'inscription sur le fronton de SCP-1557-1 a également été modifiée, et déclare maintenant « Le second. Le premier sceau a été brisé, et le coursier est désormais libéré. Les guerriers attendent l'avènement pour aider à la finalisation de [INCONNU]. Ça vient. »

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License