SCP-1543-J
notation: +4+x

Objet # : SCP-1543

Classe : Euclide

Procédures de Confinement Spéciales : Depuis la construction de SCP-1543-02 par la Fondation, il ne requiert aucune forme de confinement, a l’exception de le garder caché du public, du fait de sa technologie avancée et de ses matériaux anormaux. Pour ce faire, des champs d’invisibilité et des réflecteurs de lumière y seront attachés et des brouilleurs radio seront utilisés. SCP-1543-01 est un souvenir précieux et doit être conservé dans un musée construit autour de son emplacement d’origine. Ce musée doit être entretenu et nettoyé par une équipe d’entretien d’élite, SCP-1543-01 représentant une pièce importante de l’histoire et de l’héritage de la Fondation. Aussi, pour cette raison, tous les employés reçoivent un congé au moins une fois par an pour venir le visiter et les niveaux trois et quatre reçoivent des places gratuites, ainsi que des réductions pour la salle de conférences.

Description : SCP-1543-01 est une catapulte possédant une capacité de tir absurdement puissante, construite en 16██ afin de répondre à un besoin commun à l’époque : lancer de dangereux objets potentiellement modificateurs de réalité dans le soleil. Apparemment, les personnes pensaient autrefois que la façon la plus simple et la plus efficace de détruire les SCP était la chaleur brûlante d’une étoile, même si l’objet en question pouvait être détruit de manière plus simple, pouvait s’enfuir en volant, ou allait se nourrir de l’énergie à l’intérieur de la chose qui était censée le détruire. Malgré le fait que cette méthode fut souvent un gaspillage inutile de temps et d’argent, elle fut souvent choisie comme étant la meilleure mesure à adopter.

À l’intérieur du musée l’entourant, exposés derrière des vitrines ou sur des piédestaux, peints et photographiés, vendus en tant que miniatures pour pendentifs, se trouvent des répliques de tous les SCP lancés dans le soleil par SCP-1543-01. Parmi ceux-ci se trouvent :

  • Un monstre de trente pieds de haut.
  • Un humain normal qui, bien qu’invulnérable, n’était pas plus fort qu’un homme normal et pouvait ressentir de la douleur. (Sérieusement, pourquoi est-ce qu’ils ne pouvaient pas juste l’enfermer ? Le laisser tout seul dans une cellule ? Est-ce que ça les gênait tant que ça qu’il ne puisse pas être détruit ? Est-ce que c’était une question d’ego ? Jésus Christ, ils auraient juste dû laisser tomber.)
  • Une bombe atomique venant du futur : causa des éruptions solaires pendant un mois, rendant la moitié de l’Europe stérile.
  • Un petit trou noir : manqua de déclencher un scénario de classe fin-du-monde.
  • Un soleil miniature : [DONNÉES SUPRIMÉES].
  • Anneau absorbant la chaleur causant de légers maux de tête aux personnes alentour : les Superviseurs ont demandé de se calmer un petit peu.
  • Une machine différentielle consciente qui demandait une meilleure source d’énergie et qui insinuait qu’elle pourrait être capable d’utiliser le soleil pour cela : fut lancée dans le soleil, atteignit la singularité, envahit la terre.
  • Un arbre qui se nourrissait d’énergie et qui devenait plus fort à cause de cela, faisant pousser de plus en plus de branches attaquant les gens : (littéralement, c’était son vrai nom) tout le conseil dirigeant de la Fondation fut exécuté pour stupidité crasse et incompétence.
  • SCP-682 : se fit pousser des ailes ; de nombreuses personnes ont fini avec des plumes aiguisées comme des rasoirs dans les yeux.

SCP-1543-02 est un large vaisseau spatial en forme de canon. Tout l’argent qui aurait pu être utilisé pour guérir des maladies ou créer de meilleurs sites alla dans sa construction (cela semble presque être une obsession auprès des hauts gradés). En raison de ceci, il est entouré de trois anneaux à fusion et contient un cœur à fission, quatorze IA de bord, une faculté entière, ainsi que le système de visée le plus précis jamais conçu – les responsables peuvent choisir l’endroit précis sur lequel le SCP qui rebondit sur les objets de couleur sera tiré. Sur le côté est peinte sa devise, en lettres capitales, "En cas de doute, balance-le dans le soleil" (qui selon certains n’aura jamais le panache de l’ancienne devise SCP, "Dans l’orbe de feu pour vous !"). Voici une liste partielle des objets lancés dans le soleil par la station :

  • Une météorite qui causa une explosion massive lorsqu’elle dégela.
  • Une immense créature venant d’une autre dimension qui disait être venue ici pour "dévorer notre soleil" : Ténèbres pendant 14 jours.
  • 214 virus.
  • 513 bacteries.
  • Un démon d'un noyau de soleil de matière noire.
  • 12 champignons (trois d’entre eux meurent lorsqu'exposés à une température ambiante).
  • Un caillou complètement inoffensif qui ne pouvait pas être détruit tant qu’il était sur terre.
  • Un petit globe contrôlant ce qui se passe sur terre – tout ce qui lui est infligé est également infligé à notre planète. : [DONNÉES SUPRIMÉES].
  • Une boite avec une petite version de notre univers dedans : [DONNÉES SUPRIMÉES]..
  • Une lampe "effrayante".
  • Une peinture tout autant dérangeante.
  • SCP-682 : est revenu en feu.

Addendum 01 : Je n’aime pas le ton de ce rapport ! Le lanceur solaire est putain de génial, tout le monde sait que les vrais hommes aiment SCP-1543 ! J’en ai un poster dans mes quartiers ! Yeah !

Addendum 02 : En raison de la résistance continue de SCP-682 au fait d’être tiré dans le soleil, une nouvelle solution a été mise au point : construire un lanceur solaire encore plus gros, spécialement conçu pour le lézard. Les rumeurs disent que celui-ci pourrait soit : A) lancer ce bâtard directement à travers le soleil, B) le lancer très fort dans le soleil ou C) tirer le soleil vers la station (genre avec des chaînes en feu super stylées ou un truc du genre). En raison des coûts de cette énorme entreprise, le département de recherche dut être fermé. Disons simplement qu’ils n’étaient pas très heureux et qu’ils ne sont pas partis sans bruits ; quelques-uns partirent en criant quelque chose à propos d’avoir trouvé un moyen de tuer 682. Quelle bande de loosers.

Addendum 03 : Il y a une rivalité de longue date entre l’équipe qui gère le Lanceur Solaire et l’équipe Miles Milliards d’Explosions Nucléaires Toutes Utilisées En Même Temps. Les deux pensent que leur méthode est la meilleure et que l’autre est complètement ridicule.

Addendum 04 : L’équipe Miles Milliards d’Explosions Nucléaires Toutes Utilisées En Même Temps s’est plainte en raison de toute l’attention donnée au nouveau lanceur solaire, ainsi que de la quantité de fonds accordés au projet. Comme compromis, cet accord a été conclu : un nombre non révélé de missiles nucléaires ont été placés dans la station spatiale, juste au cas où quelque chose se passe mal, et des boutons d’activation de la séquence d’autodestruction ont été placés dans toutes les zones libres d’accès, pour un accès simple et rapide. Lorsque la Ligue du Personnel de Classe-D Inutilement Gaspillé entendit parler de cet accord et se plaignit, pleurnichant au favoritisme, un convoi de prisonniers fut transféré sur la navette, afin d’être gardé dans une zone spéciale en dehors du vaisseau spatial. Un autre groupe d’intérêt spécial, La Canne Blanche, essaya de rejoindre le train en marche et demanda à ce que les membres du personnel de Classe-D soient aveugles pour de meilleures procédures de confinement. Ils furent calmés lorsqu’on leur a dit que de toute façon, le vide de l’espace ferait probablement sortir les yeux des gardes de leurs orbites.

Addendum 05 : Le Département de l’Armement des Criminels Violents a réussi à exiger à ce que les Classes-D reçoivent des mitrailleuses légères M249. D’autres demandes concernant des balles blindées, des explosifs, ou des munitions incendiaires sont à l’étude après la récente "pluie de micro-météorites" qui infligea environ 7 milliards de dollars de dégâts à [SUPRIMÉ].

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License