SCP-154
notation: +1+x

Objet #: SCP-154

Classe: Euclide

Procédures de Confinement Spéciales :SCP-154 doit être confiné dans le Casier d’Armes 8 sur le site 27 de Recherche Armée. Les membres du personnel souhaitant utiliser ou effectuer des recherches avec l’objet doivent remplir le formulaire de demande. Toute personne qui tente de retirer SCP-154 de son confinement sans autorisation ou de l’emporter en dehors du site doit être exécuté a vue.

Description: SCP-154 est une paire de bracelets entièrement circulaires assez larges pour être portée par la majorité des personnes. Les analyses spectrographiques ont prouvé que l’objet est composé entièrement de cuivre (85%), étain (11%), arsenic (3%) avec de légères traces d’impuretés (<1%).

Quand les deux bracelets sont portés sur le mêmes bras et que le sujet se concentrent sur eux tout en étendant les bras dans une position traditionnelle de ‘‘tir à l’arc’’ (le bras avec les bracelets tendu devant le sujet et l’autre bras levé à hauteur de l’épaule), un large arc indistinct et incorporel apparaît dans la main du sujet et une lueur s’échappe des deux bracelets.

A partir de ce stade, SCP-154 peut être utilisé comme un arc jusqu’à ce que la position ou la concentration du sujet ne soit modifiée; les bracelets reprennent alors leur état primaire. Il n’apparaît aucune corde sur l’arc mais exécuter le geste d’un tir permet d’obtenir le même résultat.

Lorsque que la corde de l’arc est tirée puis relâchée, les os du bras seront éjectés de force depuis l’avant-bras tendu, suivant une trajectoire droite à des vitesses enregistrées à plus de trois cents (300) mètres pas seconde. Les os manquant et autres dommages causés par leurs expulsions sont régénérés rapidement ; l’arme est capable de ‘‘tirer’’ à nouveau en quelques minutes.

La régénération acquise grâce à l’objet est limitée : elle n’affecte que les dégâts infligés par l’utilisation de l’arme. Cette régénération semble être une action spontanée et automatique, et elle se poursuit dans à peu près toutes les situations. L’utilisation de SCP-154 pour tirer et le processus de régénération qui y est lié sont tous les deux extrêmement douloureux et les sujets qui ont utilisés l’objet une fois sont en général peu enclins à réitérer l’opération.

De plus, il a parfois été observé des effets anormaux concernant la régénération. La plupart du temps, ces effets de traduisent par des mutations mineures chez le sujet, comme des modifications de taille, pigmentation ou structure des cellules. Ce sont des cas isolés qui surviennent parfois pendant l’utilisation de l’objet, bien qu’ils apparaissent surtout dans les cas d’une utilisation répétée.

Il existe d’autres effets anormaux plus importants, bien qu’ils soit très rares et coïncident avec une utilisation très fréquente de l’objet. Ces mutations peuvent aller de la croissance d’articulations supplémentaires dans le bras affecté jusqu’au changement total de la structure chimique ou physique du membre.

Pour une raison inconnue, un des sujets a vu l’os de son bras converti en un composant explosif instable qui ne fut identifié en tant que tel seulement lorsqu’il explosa, causant au passage deux morts et trois blessés. Les structures musculaire et osseuse d’un autre sujet ont muté en une physiologie serpentine totalement fonctionnelle.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License