SCP-152-FR
notation: +9+x

Objet # : SCP-152-FR

Niveau de Menace : Bleu

Classe : Sûr

Procédures de confinements spéciales : SCP-152-FR-1 est confiné sur le lieu de sa récupération en raison de l'impossibilité de le déplacer. Il est localisé dans la ville de ████ dans la propriété de P█████ L██████ (porté disparu), la maison s'étend sur un étage pour une superficie de quarante-cinq mètres carrés (45m²) au RDH et trente-cinq mètres carrés (35m²) au premier étage. La maison abritant l'objet doit être habitée en permanence par au moins quatre membres du personnel (actuellement les chercheurs Julo A.; Huriel A.; Hakkar T. et l'Agent Filips J.), deux des maisons aux alentours ont été également réquisitionnées, dont l'une cachant de l'équipement lourd dont la position est uniquement connu de l'Agent █████, équipement devant être utilisé en cas d'attaque extérieure. Les instances de SCP-152-FR-2 sont confinées dans la zone 152-FR, lieu où toutes les instances furent initialement découvertes, la zone appartient officiellement à une entreprise privée gérée par l'Agent dormant ██████, tout civil s'approchant de cette zone devra être immédiatement écarté sous peine de risquer une amende et une mise en garde à vue. De l'équipement lourd doit être également disponible en cas d'attaque à cet endroit.

Une équipe de spécialistes doit passer de façon hebdomadaire vérifier l'état des circuits de SCP-152-FR-1. En cas de panne ou d'endommagement important, la maison devra être évacuée tant que la sécurité de l'objet ne sera pas stabilisée. Les instances de SCP-152-FR-2-F, I et L sont hors-service depuis leurs récupérations, cette même équipe cherche actuellement à les remettre en service et par la même occasion comprendre leurs fonctionnement.

Descrition : SCP-152-FR-1 désigne la totalité des mécanismes présents dans la propriété de P█████ L██████, il est composé d'un écran d'ordinateur de la marque DELL (souris et clavier compris), de vingt-quatre unités de stockage de données informatiques (1er étage) et d'une aire de vingt-quatre mètres carré (24m²) de circuits informatiques et divers composants branchés ensemble (1er étage). L'écran et les unités de stockage sont tous les deux connectés aux circuits, zone où toutes les informations du système sont traitées.

SCP-152-FR-2 désigne une structure cylindrique ayant pour dimension extérieure un rayon d'un mètre cinquante (1,50m) et une hauteur de deux mètres cinquante (2,50m), la paroi interne est épaisse de trente centimètres (30cm) avec une hauteur de deux mètres (2m), le poids de l'objet a été mesuré à cent soixante-dix kilogrammes (170kg). Il existe vingt (20) instances de SCP-152-FR-2, chacune marquée d'une lettre majuscule différente de l'alphabet latin en noir de A à T sur leurs portes, celles-ci se fermant horizontalement lorsqu'un transfert est en cours. Un interrupteur rouge est présent à l'intérieur de l'objet, une fois actionné, il enclenchera le début de la procédure de transfert. La base de l'objet est un socle de trente centimètres (30cm) de hauteur qui contient une grande partie des systèmes vitaux de l'instance. Un levier est aussi présent sur ce socle, l'objet devient actif lorsqu'il est actionné.
Les instances sont désignées de SCP-152-FR-2-A à SCP-152-FR-2-T.

Procédure de transfert : La particularité de SCP-152-FR, en plus de son avancée technologique et qu'il permet de déplacer un (1) ou plusieurs objets d'un point A à un point B en très peu de temps. L'autorisation du chercheur en chef est requise pour pourvoir procéder à un transfert (actuellement le chercheur Julo).

  • Avant de procéder au transfert, deux instances actives de SCP-152-FR-2 devront être "couplées"1 ensemble (voir Utilisation du programme).
  • L'utilisateur (ou l'objet) souhaitant être transféré doit entrer dans une des instances du couple, et enclencher l’interrupteur rouge présent à l'intérieur de l'objet.
  • Un message s'affiche sur l'écran de SCP-152-FR-1, l'opérateur doit choisir l'une des trois options possibles (voir Utilisation du programme).
  • Réponse "Transférer": les portes des instances du couple se ferment (empêchant ainsi de voir la réaction à l'intérieur); bloquer l'une des portes annulera le transfert. Un compte à rebours de cinq secondes (5s) sera émis peu de temps après par des micro-émetteurs localisé sur les instances, une fois le compte à rebours terminé, le transfert ne peut plus être arrêté.
  • Entre trois à dix secondes (3-10s) après la précédente étape, les portes des instances se rouvrent, l'utilisateur est dans la seconde instance du couple.

Utilisation du programme : L'écran de SCP-152-FR-1, lorsqu'il est allumé, ne présente qu'un unique programme permettant de coupler les instances et de procéder au transfert; aucune autre fonction n'est disponible.
Ce programme se présente sous la forme d'une fenêtre séparée en deux verticalement: la partie de gauche contient une série de lettres de A à T correspondant à chaque instances de SCP-152-FR-2 du haut vers le bas, ainsi que les mots on en face de la lettre si l'instance est activée, et off si elle est inactive; la partie de droite contient un espace de dix lignes de code informatique servant à coupler les instances de SCP-152-FR-2, le code à entrer est:

[[/object01<A>_to_object02<B>_number01/10]]

Entrer la lettre correspondant aux instances voulues dans "object01<_>" et "object02<_>", et augmenter la valeur de "number01/10" en fonction du nombre de couple déjà formé précédemment, puis presser la touche "Entrée". Utiliser une même instance de SCP-152-FR-2 dans deux couples différents (A-B; B-C) ou une lettre ne correspondant à aucune instance résultera à l'apparition d'un message "Error"; cependant, il est possible d'utiliser deux fois la même instance pour former un couple (A-A), ceci est supposé être une erreur de programmation.
Lorsqu'une demande de transfert est effectuée, une nouvelle fenêtre s'ouvrira immédiatement au centre de l'écran, celle-ci affiche les options "Transférer"; "Stocker"; "Refuser" ainsi que la lettre correspondant aux deux instances demandant le transfert.
- "Transférer" autorise le transfert et lance la procédure;
- "Stocker" dirigera les objets des deux instances dans les tours de stockage;
- "Refuser" annulera la procédure de transfert.
Un objet ayant été stocké peut être de nouveau transféré, il suffit de sélectionner l'une des instances actives dans la partie de gauche, une fenêtre similaire à celle pour les transferts s'ouvrira au centre de l'écran, cependant celle-ci contient la totalité des données stockées dans les tours de stockage, il suffit ensuite de choisir l'un des fichiers et de cliquer deux fois dessus avec la souris, ceci lancera la procédure de transfert sur l'instance choisie initialement.

Le transfert se déroule en trois phases :

  1. Phase 1 : la dématérialisation qui consiste à numériser via un procédé encore en cours de recherche les objets présents dans une instance de SCP-152-FR-2. Il est théorisé que les atomes constituant l'objet, durant le transfert, sont détachés simultanément, puis traduits sous format informatique. Aucune technologie actuelle ne permet de faire un tel procédé.
  2. Phase 2 : le transport des données de l'objet suite à la phase de dématérialisation vers le bloc de stockage ou le couple suivant. Le transport est assuré sous forme d'ondes radio.
  3. Phase 3 : la réorganisation physique, comprenant la traduction des informations ayant été transportées en information physique, puis en sa réorganisation d'origine. Cette phase est également incomprise.

Il semble qu'un défaut de programmation affecte l'une ou toutes ces phases. Les tests réalisés par la Fondation confirment cette possibilité. De ce fait, la phase 1 peut parfois dématérialiser seulement une partie de l'objet; la phase 2 risque souvent d'être corrompu lors de son transport, et de perdre des données ou d'en récupérer en trop; la phase 3 est presque systématiquement erronée et reconstruit l'objet dans une autre forme que celle d'origine, voir le document 152-FR-4b pour plus d'informations sur les différents phénomènes déjà observés.

La description fournie par les sujet de tests ayant survécu au transfert n'est pas concluante sur le fonctionnement de l'objet, ceux-ci prétendent avoir vu la porte de l'objet se fermer, puis s'ouvrir immédiatement, même après avoir été stocké durant de longue période, le temps n'est pas perceptible durant un transfert.
De plus, les sujets sortant de la troisième phase sont tous ressortit extrêmement agité et désorienté, mais n'ont montrés aucun signe d'une quelconque douleur face au traumatisme parfois subit, il est possible que le transfert ait un effet anesthésiant après son utilisation sur une durée encore indéterminée.

Addendum 152-1 : La place disponible des tours de stockage est estimée à trois exaoctets (3Eo); un individu humain pèse à peu près douze téraoctets (12To), il est supposé qu'un objet demandera plus de place en fonction de sa complexité.
Il existe sept fichiers d'origines inconnues déjà présentes lors de la récupération initiale de l'objet, nommé "data_stored_n00024" à "data_stored_n00031", en raison des difficultés d'utilisation du système, il interdit de transférer ces fichiers vers une instance de SCP-152-FR-2 au risque de les dégrader.

Document 152-FR-4b :

Ce document contient des informations sur les différents phénomènes observés lors des tests avec SCP-152-FR. Le rapport de test 152-FR complet est disponible sur demande au chercheur en chef pour accéder à la totalité des tests effectués sur SCP-152-FR.

Test n°4 152-FR
Sujet : D-152-4.
Résultat : Échec de la Phase 2.
Détail du test : Il est demandé à D-152-2 d'entrer dans SCP-152-FR-2-D. Transfert accordé vers SCP-152-FR-2-C, le sujet y réapparaît avec la perte 39% de son intégrité physique (soit la perte de la totalité de son épiderme, de son poumon gauche et de l'épaule gauche). Le sujet est abattu dû à une agitation extrême, et une tentative d'agression des chercheurs sur place.

Test n°7 152-FR
Sujet : D-152-7.
Résultat : Échec de la Phase 1.
Détail du test : Il est demandé à D-152-7 d'entrer dans SCP-152-FR-2-D. Transfert accordé vers SCP-152-FR-C, la jambe gauche; la moitié de la cage thoracique et quatre kilogrammes de tissus musculaire n'ont pas été transférés et sont restés à l'intérieure de la cabine de SCP-152-FR-D. Le sujet décédera de ses blessures peu de temps après sa réapparition dans la seconde instance.
Note : L'utilisation de personnel de classe-D est désormais interdite sur SCP-152-FR tant qu'aucune avancé notable ne sera faite. Dr. Julo.

Test n°16 152-FR
Sujet : Un (1) mannequin de test.
Résultat : Échec de la Phase 3.
Détail du test : Le mannequin de test est placé dans SCP-152-FR-2-D. Transfert accordé vers SCP-152-FR-A; la main gauche est retrouvée sur l'intérieur de la cuisse droite; la tête a été décrochée du tronc pour se relocaliser dans "l'estomac"; la totalité du bras droit a été déplacé à la base de l'épaule du bras gauche; [DONNÉES SUPPRIMÉES]. Objet gardé pour étude.

Test n°2 152-FR
Sujet : D-152-1; D-152-2
Résultat : Échec de la Phase 2 et 3.
Détail du test : Il est demandé à D-152-1 d'entrer dans SCP-152-FR-2-D et à D-152-2 d'entrer dans SCP-152-FR-2-P. Transfert accordé sur le couple. Les données échangées entre les deux instances ont étés fortement corrompue lors du transport, première observation d'un mélange entre elles. D-152-1 et D-152-3 réapparaissent dans SCP-152-FR-2-P, leurs corps [DONNÉES SUPPRIMÉES]; sujet abattu. Cadavre gardé pour étude
Note : Les tests nécessitant plusieurs cobayes humains entre deux instances couplée sont désormais interdits. Le personnel ayant assisté à l'expérience sera soumis à un examen psychologique. Dr. ████████.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License