SCP-152
notation: +1+x
152.jpg

Vue de côté de SCP-152

Objet #: SCP-152

Classe: Sûr

Procédures de Confinement Spéciales: SCP-152 doit être conservé dans une chambre-forte du Site-49, ci-après désignée la "salle de lecture". L'accès à la salle de lecture est interdit au personnel dont le niveau d'autorisation est inférieur à 2. La salle de lecture doit être équipée d'un plafonnier, d'une caméra de vidéosurveillance, d'une imprimante multifonctions devant être rechargée en papier et en encre dès que nécessaire, d'une chaise de bureau standard, et d'un bureau standard sur lequel SCP-152 sera posé. Lorsqu'il n'est pas utilisé, SCP-152 doit être ouvert à la dernière page, afin que tout ajout apparaissant sur celui-ci puisse être immédiatement remarqué. Un garde sera posté à l'extérieur de la salle de lecture afin d'empêcher toute personne non-autorisée d'entrer dans la salle de lecture. Il est rappelé à tout le personnel de rester silencieux à proximité de la salle de lecture.

Description: SCP-152 est un grand livre relié en cuir. Le papier à l'intérieur est semblable à du vélin et les inscriptions sont faites à l'encre noire. Le contenu du livre consiste entièrement en une série d'entrées décrivant des évènements apocalyptiques, qui ne sont pas toujours des scénarios de fin du monde de classe XK mais mènent invariablement à l'extinction de l'humanité. Les entrées sont classées dans l'ordre chronologique, débutant avec une défaillance spontanée inexpliquée du Soleil en 6 000 av. J.-C. et se terminant par d'autres évènements à l'époque actuelle. De nombreuses entrées décrivent des apocalypses causées ou facilitées par des objets qui sont ou étaient en possession de la Fondation, ou sont de nature paranormale. Sont également présents des cas d'extinction de l'espèce humaine dus à des causes plus "conventionnelles", telles qu'une guerre nucléaire ou des épidémies virales mortelles. Chaque entrée décrit en détails les évènements menant à la calamité elle-même, ainsi que ses suites jusqu'au point où le dernier humain sur Terre décède.

Il a été observé que les entrées de SCP-152 apparaissent dans la langue avec laquelle le lecteur est le plus à l'aise, jusqu'au point où la structure des phrases peut varier significativement d'un lecteur à l'autre, ou peut même inclure des termes familiers que seul le lecteur peut comprendre ; seul le sens de base demeure constant. Si plusieurs personnes regardent SCP-152, celui-ci sera rédigé dans la langue personnelle de la personne ayant commencé à lire en premier. Lorsque personne ne regarde directement SCP-152, celui-ci sera rédigé dans la langue de la dernière personne l'ayant lu. À de rares occasions, certains mots du livre ne se "traduisent" pas et apparaissent à la place comme des caractères calligraphiques arrangés horizontalement qui n'appartiennent à aucune langue connue.

À la connaissance des historiens de la Fondation, la plupart des informations contenues dans SCP-152 sont exactes, divergeant seulement au point où l'apocalypse se produit. Dans presque tous les cas, la différence réside dans quelques décisions clés qui auront apparemment été prises différemment dans la version de l'histoire de SCP-152, menant finalement à l'annihilation de l'humanité.

SCP-152 résiste à toutes les tentatives de le modifier ou d'y écrire. L'encre, le graphite, le charbon, et tout autre matériau d'écriture n'adhère pas aux pages, et est aisément effaçable. Les lasers ou autres sources de chaleur ne brûlent pas le papier. Une inspection rigoureuse a révélé que les substances étrangères sont stoppées avant qu'elles ne rentrent en contact avec les pages ; au moins cinq (5) microns d'espace vide sont toujours présents entre les pages elles-mêmes et tout matériau étranger qui pourrait rentrer en contact avec elles. Pour cette raison, SCP-152 ne se dégrade pas, ce qui signifie également qu'il s'est avéré impossible de déterminer l'âge exact de SCP-152.

SCP-152 se met à jour de lui-même, des inscriptions fraîches et de nouvelles descriptions de la mort du dernier humain apparaissent à des intervalles imprédictibles, toujours sur la dernière page du livre ; la date d'apparition de la nouvelle entrée s'avère correspondre à la date donnée par l'entrée comme celle de la mort du dernier membre de l'espèce humaine. Lorsque la place devient un problème, des pages supplémentaires apparaissent en même temps que le texte, et la tranche du livre s'élargit en conséquence. ███ mises à jour ont eu lieu depuis que la Fondation a pris possession du livre. Comme pour les évènements passés, SCP-152 s'est mis à jour simultanément à l'occurrence des évènements jusqu'au point où la catastrophe se déroule. Du fait que les récentes entrées concernent fréquemment des entités ou groupes d'intérêt pour la Fondation, incluant la Fondation elle-même, SCP-152 doit être vérifié régulièrement à la recherche de toute information d'importance.

Addendum 1: Mis à part le fait que laisser cette chose mentir là où le public pourrait la trouver est dangereux pour nous, y a t'il une quelconque raison de l'étudier ? Ces scénarios d'hypothétiques désastres passés ne sont pas notre problème ; nous avons déjà assez de vrais scénarios à gérer présentement. -O5-█

Addendum 2: Ce livre est suffisamment précis en ce qui concerne la Terre avant les désastres pour en faire un guide décent pour le présent. De plus, il donne une petite perspective sur ce qui pourrait globalement arriver si certains SCPs devaient se retrouver dehors. Je pense que tous les chercheurs disposant des autorisations devraient lire quelque chose comme les 50 dernières pages pour leur rappeler que ce pourquoi ils sont là est important. "L'effet papillon", tout ça. -Dr. Jansen

Addendum 3: Jansen, la moitié des 50 dernières pages montrent comment la Fondation s'est loupée et a tué tout le monde. -O5-█

Addendum 4: Comme je l'ai dit, ça donne une petite perspective. -Dr. Jansen

Rapport d'Incident 152-05: Au cours de la nuit du ██/██/████, la garde de sécurité en charge de la vidéosurveillance a remarqué que SCP-152 était absent de la salle de lecture. Cependant, lorsqu'elle a atteint la console afin de le signaler, SCP-152 est réapparu, en présentant une nouvelle entrée sur la dernière page. Etant donné qu'il s'agissait de la cinquième fois qu'une telle occurrence de disparition et réapparition instantanées avait lieu (voir les Rapports d'Incident 152-01 à 152-04), un simple test a été mené à l'aide d'une caméra à haute vitesse, d'une balance électronique de précision sur laquelle SCP-152 a été placé, et d'une alarme destinée à prévenir d'un changement brutal du poids sur la balance. Les trois "mises à jour" suivantes de SCP-152 ont toutes déclenché l'alarme, et la caméra à haute vitesse a révélé que SCP-152 a disparu de vue pendant exactement une (1) seconde à chaque fois.

Addendum 5: Je postule que le livre ne "se met pas à jour" en tant que tel… Il est en fait remplacé, et à chaque changement nous en recevons une nouvelle édition. J'aimerais vraiment savoir d'où celles-ci proviennent. -Dr. Jansen

Source : SCP-152 | Auteur original : : MalcolmMacLeanMalcolmMacLean

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License