SCP-150
notation: +2+x
SCP-150.jpg

Un spécimen de SCP-150

Objet # : SCP-150

Classe : Euclide

Procédures de Confinement Spéciales : SCP-150 doit être gardé dans une cellule de confinement sécurisée de la Zone-12 de Bio-recherche. Tout le personnel entrant dans cette cellule doit porter un équipement de niveau-4 Danger Biologique afin d'éviter une contamination. Aucune autre procédure de confinement spéciale n'est nécessaire.

Description : SCP-150 ressemble à un Cymothoa exigua (poux de langue), mais celui-ci est adapté à l'Homo sapiens. Après contact, le sujet s'incorpore profondément dans la chair de son hôte. Au bout de 48h, le membre le plus proche de l'emplacement de l'infection sera converti en exosquelette de chitine ressemblant à un appendice. Le membre exosquelettique est entièrement composé de matière identique à SCP-150. L'hôte est capable de contrôler ce membre comme un autre, grâce à une interface neuromusculaire avancée entre le parasite et l'hôte. Le parasite aspire les nutriments assimilés dans les vaisseaux sanguins, principalement les artères brachiales et radiales dans les bras et l'artère fémorale dans les jambes.

L'étape 2 de l'infection commence approximativement 7 jours après l'infection initiale. L'hôte rapportera sentir une voix non familière, l'incitant à agir d'une façon qui résultera en la perte du membre parasitaire. Après s'être détaché de l'hôte, l'appendice agit de plus en plus comme un hangar exosquelettique. De multiples parasites émergeront de ce "cocon" et se mettront à rechercher l'hôte le plus proche et ainsi continuer le cycle. Dans ██% des cas, les parasites éclos retournent dans l'hôte d'origine. Cela continue jusqu'à ce que tous les membres d'origine de l'hôte soient infectés. Une fois que tous les appendices de l'hôte ont été infectés et détachés, de multiples instances de SCP-150 creuseront le torse de l'hôte. Les spécimens s'attacheront à l'artère pulmonaire, l'aorte et l'artère carotide. La poitrine de l'hôte gonflera de ██% par rapport à sa taille initiale. A partir de là, entre ██ et ███ spécimens de SCP-150 émergeront de la cage thoracique de l'hôte.
L'étape 3 de l'infection est fatale à 100%.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License