SCP-149-FR
notation: +4+x
tarteauxmômes.jpg

Gros plan de SCP-149-FR peu avant sa neutralisation

Objet # : SCP-149-FR

Niveau de Menace : Jaune

Classe : Sûr Neutralisé

Procédures de Confinement Spéciales : L'objet doit être gardé dans une boîte hermétique en titane ou autre matériau plus résistant que l'acier. Les tests doivent être effectués dans une salle aux murs de mêmes caractéristiques. Aucun humain de quatorze (14) ans ou moins ne peut s'approcher à moins de huit cent vingt-cinq (825) centimètres de l'objet hors des tests. L'objet est définitivement neutralisé.

Description : L'objet ressemble en tous points à une tarte aux pommes classique contenue dans un plat en aluminium circulaire de quarante (40) cm de diamètre et huit (8) cm de profondeur. L'ensemble pèse mille six cent trente-deux (1632) grammes. Des analyses aux rayons X ont montré que l'objet est composé successivement de bas en haut d'une couche de pâte, une couche de compote, une couche de pâte, et une couche de tranches de pommes. Les tranches de pommes sont disposées en deux cercles concentriques. La couche de compote contient une structure osseuse ressemblant à une colonne vertébrale épaisse de trois (3) mm circulaire longeant l'intérieur du plat. Aucune structure musculaire ou nerveuse n'a été trouvée hors de cette colonne vertébrale.

Au repos, SCP-149-FR ne montre aucune propriété anormale, si ce n'est que la température de l'objet est toujours décrite comme "idéale pour la consommation" d'après les sujets de tests. Ces propriétés se déclenchent lorsqu'un sujet humain âgé de quatorze (14) ans ou moins entre dans un rayon de huit cent vingt-cinq (825) cm de l'objet, qui va alors déployer le cercle de pommes extérieur hors du plat jusqu'à ce qu'ils en dépassent de presque toute leur longueur, puis faire effectuer des mouvements violents à ces tranches afin de renverser le plat et son contenu sur la face ouverte (si l'objet n'est pas déjà dans cette position). SCP-149-FR va ensuite utiliser les pommes déployées comme pattes permettant des déplacements jusqu'à quarante-huit (48) km/h, et poursuivre le sujet indéfiniment.
Si un obstacle incontournable est rencontré, l'objet sautera dessus et utilisera la rangée intérieure de pommes afin de créer une ouverture, en utilisant la tranche des pommes comme lame pour découper dans l'obstacle. Des tests ont déterminé que les pommes gagnent alors des caractéristiques (résistance, dureté, etc) proches de l'acier. Si l'obstacle se révèle trop résistant, l'objet reste en état actif pour une durée indéfinie.
Si SCP-149-FR rattrape le sujet, il lui sautera au visage de manière similaire, et utilisera la rangée de pomme intérieure pour le lacérer à répétition jusqu'à entamer la boîte crânienne et attaquer le cerveau, résultant le plus souvent en la mort du sujet.

Si le sujet meurt (que ce soit à cause de l'objet ou pour une autre raison), ou si il sort du rayon d'action de SCP-149-FR, ce dernier retourne en état de repos après avoir effectué un saut d'environ un mètre de haut pour se retourner.

SCP-149-FR a été trouvé après qu'il ait tué ██ et blessé █ enfants dans une garderie de la commune de █████-████████, blessant aussi gravement T████ U██████, responsables des enfants, qui essayait de les protéger. Quand et comment l'objet a pu arriver dans le bâtiment est toujours sous investigation. Des amnésiques de classe B ont été administrés aux survivants, avec l'explication officielle d'un adolescent introuvable ayant planifié une tuerie.

Addendum SCP-149-FR-1 :
La faible quantité de Classe-D âgés de moins de quatorze ans restreint les possibilités de tests drastiquement, et les quelques tests qui ont effectivement eu le temps d'être menés ont permis d'arriver à la description ci-dessus. Néanmoins, un autre série de tests sur les effets de SCP-149-FR au repos se sont soldés par un consommation totale de celui-ci (y compris la structure osseuse) par un Classe-D adulte avant que le personnel ne puisse sauver l'objet. Le classe-D a déclaré que SCP-149-FR était "la meilleure chose qu'il aie jamais mangé", et est resté sous observation, sans aucun effet constaté, depuis l'écriture de ce rapport.
Il est encore en questionnement si un effet inconnu de l'objet a poussé le Classe-D à une consommation si rapide ou si le comportement de ce dernier était habituel, mais il c'est avéré que l'objet ne possède aucune propriété régénérative et est donc définitivement perdu.
Une étude du plat a néanmoins révélé l'existence de microgravures quasi-indétectables dans le fond de celui-ci disant :

"voUs AVeZ qU'A pAS LeS FAiRe si MoCHEs, vOS LaRDoNS !
Propriété de Moi et Moi seul"


Le plat seul n'a montré aucune propriété anormale à ce jour.
Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License