SCP-1480
notation: +3+x
1480.png

SCP-1480, photographié sur la surface de Titan le 14/01/2005

Objet # : SCP-1480

Classe : Sûr

Procédures de Confinement Spéciales : le SCPS Ockham est actuellement instruit de maintenir l'observation et les communications avec SCP-1480 sur la surface de Titan, en plus de ses missions géologiques habituelles. La distance et les difficultés technologiques rencontrées pour atteindre Titan font office de confinement adéquat, aussi longtemps que l'existence du SCPS Ockham demeure secrète. Seul un groupe de personnel de l'ESA vérifié et informé en liaison avec la Fondation doit être informé de l'existence et de l'utilité du SCPS Ockham. Une sélection de photographies de la surface de Titan a été truquée par le personnel de la Fondation et fournie à l'ESA pour publication ; les photographies sont truquées afin de dissimuler la présence de SCP-1480.

SCPS Ockham doit poursuivre ses tentatives d'établir le contact avec SCP-1480 et les entités à l'intérieur de SCP-1480.

Description : SCP-1480 est un bus scolaire Blue Bird modèle Type C de l'année 2004 ayant toutes ses inscriptions extérieures typiques d'un bus scolaire enlevées à l'exception du numéro "64", actuellement à l'arrêt sur la surface de Titan. D'après ses inscriptions et détails, SCP-1480 est suspecté d'être soit un bus scolaire du District Scolaire du Comté de Weakley déclaré disparu le 11/02/2007 ou une réplique de celui-ci soigneusement réalisée. Aucune explication n'a été trouvée quant au manque de cohérence temporelle entre la disparition du bus et la découverte de SCP-1480.

Les fenêtres de SCP-1480 sont opaques ; aucune lumière d'aucune longueur d'onde ne peut être vue à travers celles-ci. De plus, l'imagerie ultrason de l'intérieur de l'objet n'est pas concluante. Périodiquement, des flashs lumineux peuvent être observées depuis les fenêtres de SCP-1480 ; ceux-ci ont été détectés fréquemment avant que le SCPS Ockham n'atterrisse sur Titan, mais sont devenus depuis extrêmement rares. Ces flashs peuvent être interprétés comme des messages en code Morse ; la manière par laquelle l'entité est familière avec les protocoles du code Morse est inconnue. À partir du phrasé et de la vitesse variable des flashs, les différentes fenêtres semblent parler de différentes perspectives ou voix, quoiqu'elles soient cohérentes. Les lumières clignotantes peuvent être traduites en français via le code Morse ; un journal des messages enregistrés peut être trouvé dans l'Addendum 1480-A.

Addendum 1480-A : SCPS Ockham est actuellement déployé sur Titan dans le cadre d'un programme d'échange scientifique anodin mené par plusieurs hauts fonctionnaires de l'Agence Spatiale Européenne, de la NASA, et de la Fondation ; d'après les termes de cet accord, le couple NASA-ESA a fourni le véhicule interplanétaire et a cédé à la Fondation le contrôle final sur les paramètres de mission du véhicule en échange de certaines avancées technologiques de la Fondation et de la possibilité d'accéder à et d'utiliser toute donnée scientifique non sensible récoltée au cours de la mission. L'Ockham a pu détecter SCP-1480 à une distance de plusieurs milliers de kilomètres. À distance, l'Ockham a pu détecter SCP-1480 et les flashs lumineux émis depuis l'intérieur de l'objet. L'Ockham est atterri le 14/01/2005 ; les flashs lumineux émis par SCP-1480 ont cessé à ce moment. Depuis, les lumières ont réapparu à des intervalles périodiques. Des extraits sélectionnés des communications enregistrées de SCP-1480 sont listés ci-dessous :

11/01/05: À partir de 02:32 heures1 toutes les fenêtres se sont brièvement activées pour une période de quatre-vingt-dix secondes. Du fait que les fenêtres ne peuvent être vues que d'un côté du bus à la fois, seule une partie d'une conversation donnée peut être entendue à la fois. Le contenu des messages enregistrés consiste principalement en des phrases courtes et déclaratives, telles que "hu hum", "tu peux pas faire ca", et "je te le dis". À 02:34, le pare-brise a émis le message "installez-vous là-bas" et toutes les fenêtres ont cessé d'émettre leurs flashs.

13/01/05: Plusieurs fenêtres de la moitié arrière du côté tribord du bus ont commencé à émettre des flashs, formant apparemment une conversation entre elles. La fenêtre la plus au fond demande "pourquoi tyler est pas monte dans le bus", ce à quoi la fenêtre immédiatement devant répond "il a ete choisi par l expediteur". La première fenêtre répond (déchiffré littéralement) "ohh mec" suivi d'une série de complaintes à propos de l'entité non identifiée désignée comme l'"expéditeur". La troisième fenêtre en partant du fond émet "c est qui l expediteur", suivi d'une pause pensée correspondre à une réponse venant de l'autre côté du bus. À la fin de cette pause, le pare-brise émit "qu avez vous fait". Le pare-brise resta illuminé à la fin de cette séquence ; toutes les fenêtres entre le pare-brise et le fond du bus ont commencé à émettre et sont restées actives jusqu'à ce que les lumières atteignent le fond du bus. Les fenêtres au fond du bus émirent une série de messages de détresse jusqu'à ce que la ligne de fenêtres constamment allumées atteignirent le fond du bus, auquel moment les deux fenêtres au fond du bus restèrent allumées. Toutes les fenêtres s'éteignirent ensuite. Ces deux fenêtres ainsi qu'une autre sur l'autre flanc du bus n'ont plus été observées s'allumer à quelque moment que ce soit depuis.

14/01/05: SCPS Ockham atterrit autour de 22:01. Avant de débuter la manœuvre orbitale d'atterrissage qui rendit SCP-1480 invisible aux caméras de l'Ockham, les fenêtres les plus proches de l'Ockham commencèrent à émettre des messages tels que "t as vu ca", "qu est ce que c est" et "est ce que c est ma maman". À mesure que l'Ockham approcha de la surface de Titan, ces messages commencèrent à être émis de plus en plus fréquemment. Cependant, une fois que l'Ockham entra en contact avec Titan, les fenêtres de SCP-1480 se sont illuminées une fois, puis s'éteignirent. Après que l'Ockham commença sa surveillance de SCP-1480, la seule réponse qu'il reçut de l'entité fut le pare-brise émettant occasionnellement "ce ne sont pas les votres". Il s'agit du seul signal significatif reçu de SCP-1480 depuis l'atterrissage de l'Ockham.

Pour plus d'informations relatives aux évènements reliés à SCP-1480, veuillez consulter les documentations relatives à SCP-1680 et SCP-1380.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License