SCP-148
notation: +5+x

Objet #: SCP-148

Classe: Euclide

Procédures de Confinement Spéciales:

REVISION 3

SCP-148 doit être stocké sous la forme de 120 lingots, chacun d'eux ayant un poids d'approximativement dix (10) kilogrammes au moment de l'écriture de ce rapport. Les lingots de SCP-148 ne doivent pas être situés dans le même site qu'un quelconque autre SCP (en raison du risque d'interactions imprévues) ; le cas échéant, les objets doivent être distribués de manière égale parmi les installations de la Fondation. La masse de chaque lingot de SCP-148 doit être mesurée et notée chaque mois.

En aucun cas un SCP quelconque ayant des propriétés extra-sensorielles ou affectant l'esprit ne doit être mis en contact avec SCP-148. Dans l'éventualité d'un tel scénario, la zone immédiate doit être évacuée et l'échantillon concerné de SCP-148 doit être détruit à distance.

Le personnel ne doit pas être affecté à SCP-148 durant une période excédant trois (3) semaines. Toute personne assignée à SCP-148 doit subir des évaluations psychologiques régulières.

Description: SCP-148 est une substance métallique composée d'une variété d'éléments connus et inconnus. La masse totale de SCP-148 est d'approximativement 1,1 1,2 tonnes. SCP-148 possède une couleur gris-vert avec une teinte bleuâtre et s'oxyde rapidement en présence d'eau. Le point de fusion de SCP-148 est d'approximativement 4500°C, son point d'ébullition étant situé à environ 9000°C.
SCP-148 possède une densité de 6,20 g/cm3 6,76 g/cm3 et est qualifié en tant que HRC 39 sur l'échelle de dureté de Rockwell. Il présente des propriétés matérielles de résistance, de ductilité et de fonctionnalité semblables au platine.

SCP-148 est composé principalement de platine et d'iridium, ces deux composants représentant respectivement 62% et 20% de sa masse. En outre, de nombreux autres métaux sont présents dans la composition, dont du fer, du cobalt et du cuivre, qui constituent collectivement 16,5% de la masse de SCP-148. Cependant, étant donné la masse de l'objet, il y aurait d'autres substances non détectables via la spectrométrie de masse ou d'autres techniques. Les images de SCP-148 prises avec un microscope à effet tunnel montrent des irrégularités dans sa structure moléculaire, qui, dans des circonstances normales, seraient remplies avec d'autres matériaux.

SCP-148 a pour effet de bloquer ou de nuire aux effets mémétiques affectant l'esprit des organismes vivants situés à sa proximité. Cet effet, bien que difficile à quantifier, apparaît inversement proportionnel au quart de la distance du sujet à la surface de SCP-148 et directement proportionnel à la quantité de SCP-148 présente. La portée de ces effets est détectable à environ 0,8 mètres par kilogramme de SCP-148.

1,1 tonnes de SCP-148 ont été récupérées dans le département de métallurgie des installations du laboratoire Prometheus pendant que la Fondation inspectait l'immeuble. Des documents concernant la substance ont révélé qu'elle devait faire l'objet d'un développement supplémentaire, vendue à la marque ███████████, et vendue en tant que qu'"Alliage Télékill". Cependant, en raison de [DONNEES SUPPRIMEES] et de ses retombées politiques, au cours de la destruction des installations du laboratoire Prometheus, ███████████ a obtenu une masse estimée à 1,3 tonnes de SCP-148 et l'a vendue à des acheteurs inconnus. Les agents de la Fondation et ses juricomptables traquent actuellement les parties restantes de SCP-148.

Addendum 148-01
A cause de son potentiel de confinement de SCP affectant l'esprit, l'utilisation de SCP-148 a été approuvée pour des tests avec d'autres objets SCP. Alors que les tests sont encore à leurs débuts, les essais effectués avec des anomalies de bas niveau semblent indiquer que SCP-148 sera un outil efficace pour contenir lesdites anomalies. Cependant, il n'a pas l'air d'affecter les objets dont les propriétés principales sont mémétiques.

Addendum 148-02
Dès le ██/██/████, le personnel a rapporté un comportement irrationnel et de mauvaises capacités de communication parmi l'équipe de maintenance de la zone de confinement de SCP-1481. Après trois semaines de comportements anormaux aggravés, il a été mené sur deux gardes un interrogatoire et un examen. Les tests ont révélé que le personnel sus-cité était incapable d'interpréter le langage du corps et ne semblait pas remarquer l'intonation ou la formulation de leurs phrases. De plus, les sujets affectés étaient incapables de déterminer l'état émotionnel ou les intentions d'autrui et ont fait preuve d'un vocabulaire extrêmement pauvre.

Des tests ultérieurs ont révélé que le langage et les capacités de communication des personnes ayant un contact régulier ou une exposition prolongée à SCP-148 vont, au fil du temps, se dégrader ou disparaître. Il a été constaté, qu'après huit semaines, les sujets affectés seront rendus complètement muets et incapables de comprendre ou de donner des requêtes non-verbales, des commandes, ou d'autres communications, en dépit d'avoir démontré d'autres capacités mentales normales.

Addendum 148-03
Une mesure prise le ██/██/████ (██ mois après l'acquisition par la Fondation de SCP-148) indiquait que, en dépit d'un volume stable, la masse de SCP-148 a progressé de 0,1 tonne (une augmentation de la densité de 9,0%). La source de cette masse supplémentaire est inconnue.

Rapport d'incident 148-████-1
Afin de tester les limites des effets de SCP-148 et de ses capacités à modifier sa masse, 0,9 kilogrammes de l'objet ont été placés sur une balance et transférés dans la chambre de confinement de SCP-████. Comme prévu, le [SUPPRIME] de SCP-████ a été annulé par la présence de SCP-148. Cependant, l'échantillon de SCP-148 a commencé à gagner en masse à raison de 50 grammes par seconde. Après une minute, ce taux a commencé à diminuer, et SCP-148 a cessé de croître en masse 40 secondes plus tard, quand il a atteint le poids de 1,4 kilogrammes. Ce dernier s'est stabilisé durant 8 secondes avant de chuter à 0,8 kilogrammes en l'espace de 2 secondes. Durant cette période, le personnel se trouvant dans les 60 mètres (douze fois la portée effective de SCP-████) a commencé à ressentir les effets de SCP-████, mais à une vitesse considérablement augmentée, entraînant la fermeture de [DONNEES SUPPRIMEES] jusqu'à ce que les sujets puissent être évacués.

Depuis cet accident, le contact entre SCP-148 et tout objet affectant l'esprit est strictement interdit.

Addendum 148-04
Les mesures prises depuis l'Incident 148-████-1 indiquent que la masse combinée de SCP-148 augmente à un taux de [SUPPRIME]. Il est probable que si une grande quantité de SCP-148 devait subir les mêmes effets que l'échantillon utilisé dans l'expérience 148-████, [DONNEES SUPPRIMEES]. Les procédures de confinement sont en cours de révision.

Source : SCP-148 | Auteur original : : Lt MasipagLt Masipag

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License