SCP-147-FR
notation: +2+x

Objet # : SCP-147-FR

Niveau de menace : Orange

Classe : Sûr

Procédures de confinement spéciales : SCP-147-FR doit être contenu dans un coffre blindé de trente (30) centimètres de longueur sur un (1) mètre de largeur sur trente (30) centimètres de hauteur au sein du Site-Aleph. L'ouverture de celui-ci se fait à l'aide d'une (1) clef détenue par le chercheur en chef attaché à l'étude de SCP-147-FR, actuellement Dr.█████.
Seuls des chercheurs de niveau 2 et plus sont autorisés à accéder à SCP-147-FR pour effectuer des tests en présence d'un (1) classe-D et d'un (1) garde (voir Addendum 3) de trois (3) gardes armés d'une arme létale (voir Addendum 3) d'un (1) FN 303 P ou autre arme non-létale avec un (1) chargeur supplémentaire minimum. Le fonctionnement de l'arme devra auparavant être vérifié et la réserve de CO² changée si nécessaire. Les sujets de tests seront uniquement des classes-D parlant latin (voir Addendum 3) ne parlant pas le latin (l'installation de la salle d'observation équipée d'un micro permet d'informer le sujet sur la phrase à dire) et mesurant entre un virgule cinquante (1,50) mètres et un virgule soixante-dix (1,70) mètres.

Les tests sur SCP-147-FR doivent être réalisés dans une salle de test faite de béton d'un (1) mètre d'épaisseur minimum, d'une longueur et d'une largeur supérieure à huit (8) mètres et d'une hauteur de deux virgule cinquante (2,50) mètres minimum. Ladite salle doit être équipée d'une (1) caméra fixée au plafond ainsi que d'une (1) salle d'observation équipée d'un (1) micro et d'une (1) vitre blindée. La présence des gardes ainsi que d'un (1) classe-D répondant aux exigences imposées est nécessaire avant le commencement des tests qui auront lieu dans une salle ayant les conditions requises. L'autorisation du Dr.█████ est nécessaire pour qu'un chercheur utilise SCP-147-FR à la place d'un classe-D et celui-ci devra respecter les mêmes exigences.

Description : SCP-147-FR est un glaive romain datant du Ve siècle sans fourreau avec un prénom et un nom romain (Lucius Caecilius) gravés sur son pommeau et est composé de fer et de bronze oxydés. Après étude, il a été déterminé que la lame est composée à cent pour cent (100%) de fer et le pommeau est composé de soixante-seize pour cent (76%) de fer et de vingt-quatre pour cent (24%) de bronze et comporte d'infimes traces d'or. Malgré la fragilité apparente de l'objet, celui-ci a résisté à une chute de un virgule vingt (1,20) mètres (voir Addendum 2), mais ne présente visuellement pas anomalie.

La propriété anormale de l'objet est mise en évidence lorsqu'une personne tenant l'objet par le pommeau et par la main droite (voir tests 1 à 4) prononce des mots Latins quels qu’ils soient. Les mots prononcés ne doivent pas faire référence à de la violence ou au nom gravé sur le pommeau sous peine d'être rétrogradé au niveau 1 et être réassigné à un autre projet (voir tests effectués). Dès que la phrase en latin a fini d'être récitée, la personne tenant l'objet (dénommée après comme étant le sujet) se contorsionnera de douleur et se transformera en SCP-147-FR-01 en une étape de dix (10) secondes (voir Addendum 3) deux (2) secondes à quarante-cinq (45) secondes.

La transformation est progressive et s'effectue des pieds vers la tête dans une période prédéfinie par la phrase ou le mot prononcé. Des morceaux d'habits, d'armure et du casque apparaissent progressivement, ou sont issus de la transformation des vêtements du sujet, à des endroits aléatoires du corps pour se rattacher entre eux à la fin de la transformation de l'individu en SCP-147-FR-01. Il est à noter que le sujet subira une légère déshydratation et la taille de celui-ci augmentera ou diminuera pour atteindre la taille de l'entité en déformant les os du sujet et la surface de sa peau sur son corps. Ce changement est maintenu après la retransformation et n’occasionne pas de difficultés pour se déplacer, outre une douleur musculaire et crânienne puisque la taille des tissus mous (organes et muscles) reste inchangée contrairement à celle des os. Il est supposé qu'une taille trop faible ou trop importante par rapport à la taille de l'entité entraînerait la mort du sujet par un déchirement musculaire général ou une incapacité de se déplacer dû à une longueur excessive des muscles par rapport aux os. Il a été constaté de plus que la masse graisseuse régresse jusqu'à disparaître pendant la manifestation de SCP-147-FR-01 avant de reprendre sa masse initiale lors de la fin de la manifestation de l'entité.
SCP-147-FR-01 est un homme imberbe mince avec une peau momifiée verte foncée, et ne possédant ni yeux, ni nez, ni lèvres. L'entité mesure virgule soixante (1,60) mètres et a un style vestimentaire s'apparentant à une tenue d'un légionnaire romain vers la fin de l'Empire Romain d'Occident, concordant avec la datation de SCP-147-FR. Celui-ci porte un (1) casque et une (1) armure légère en fer ainsi que des vêtements en tissus de couleur rouge en lambeaux sous celle-ci. L'armure et le casque en question ne seront par contre pas rouillés et semblent neufs, quoique cabossés.

SCP-147-FR-01 répondra au nom inscrit sur le pommeau et est agressif envers les personnes et les machines qui s'approchent à moins de un (1) mètres de lui, empêchant ainsi une prise d’échantillons de ses habits et de sa peau. Tout membre présent dans la salle doit être à au moins deux (2) mètres de l'entité et aucune arme létale ne doit être utilisée sur SCP-147-FR-01 (voir Addendum 3). Dans le cas d'une attaque de la part de SCP-147-FR-01, les gardes présents doivent riposter avec des armes non-létales ainsi qu'attirer l'attention de l'entité et ne pas sortir de la salle avant la disparition complète de SCP-147-FR-01 pour éviter une brèche de confinement.
Si SCP-147-FR-01 semble être perdu et erre sans but dans la pièce où il se trouve, ce comportement doit être considéré comme normal. Si SCP-147-FR-01 a un autre comportement, se référer aux tests pratiqués auparavant pour adopter la conduite à suivre, sauf si SCP-147-FR-01 montre des signes de colère. Dans ce cas les gardes de sécurité ont l'autorisation de tirer sur l'entité avec des armes non-létales.
Au bout de dix (10) minutes, dans le cas d'un comportement normal, l'entité se transformera durant une période équivalente à la transformation initiale jusqu'à rendre l'apparence et la conscience du sujet.

Celle-ci devra être obligatoirement interrogé, puis confiné dans une cellule pour humanoïde pendant quarante-huit (48) heures après le test. Si son comportement est normal, alors l'individu pourra sortir et réintégrer ses précédentes fonctions ou sa cellule initiale dans le cas d'un classe-D. Dans le cas contraire, celui-ci doit être éliminé, indépendamment de son niveau d'accréditation (voir Addendum 4).

Addendum 1: SCP-147-FR a été récupéré le 22/10/2014 en Italie dans la ville de ██████. L'objet se trouvait chez un particulier du nom de ████████ ████ qui avait averti la police qu'un "zombie [était] entré chez [lui]". Les agents infiltrés dans la police locale ont substitué SCP-147-FR avant d'administrer un amnésique au particulier ainsi qu'au voleur qui s'était transformé en SCP-147-FR-01 et de clore le dossier.

Addendum 2: Lors de l'acheminement de SCP-147-FR pour le test numéro 8, l'assistant chercheur █████ ████ a fait chuter SCP-147-FR en trébuchant. Celui-ci a été réprimandé et réassigné à un autre projet. Heureusement SCP-147-FR est intact apès examen malgré une chute estimée à un virgule vingt (1,20) mètres.

Addendum 3:

Addendum 4:

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License