SCP-147
notation: +2+x
SCP-147.jpg

Une photo de SCP-147 dans son état optimal. Un appareil photo noir et blanc a dû être utilisé pour prendre ce cliché puisque la présence d’un appareil photo moderne déclenche l’état hostile.

Objet #: SCP-147

Classe : Euclide

Procédures de confinement spéciales: SCP-147 doit être contenu dans une réplique de salon des années 1950. Sa chambre de confinement actuelle contient un tapis, deux fauteuils, un phonographe, un téléphone à cadran et d’autres décorations adaptées. SCP-147 rejettera tout objet datant d’après mars 1965 (voir Addendum 0-40). Il ne requiert aucune connexion ou source d’alimentation extérieure.

Description: Découvert en 1983 dans un logement civil de Détroit, Michigan. SCP-147 ressemble à une télévision noir et blanc de la marque General Electric et de modèle 17TO26. SCP-147 a été observé adoptant deux comportements différents :

Optimal : Lorsque SCP-147 est dans une pièce convenable, il diffusera des comédies des années 1950, telles que The Burns and Allen Show, Papa a raison et I love Lucy. Dans tous les cas, les diffusions ont été uniques : l’étude des archives des programmes, dont aucun n’est encore produit aujourd’hui, n’a pas permis de trouver d’enregistrements des épisodes joués par SCP-147. Aucune publicité n’est montrée et il n’y a aucun élément qui pourrait indiquer la chaîne diffusant ces séries. Toutes les diffusions sont en noir et blanc. Les sujets exposés à SCP-147 dans son état optimal rapportent un sentiment agréable de détente. Dans cet état, le volume et les chaînes peuvent être changés, bien que le bouton marche-arrêt semble n’avoir aucun effet.

Hostile : Lorsque des objets modernes sont présents dans l’environnement de SCP-147, l’objet ne montrera que des scènes particulièrement violentes en couleurs ; des décapitations, des viols, des exécutions et des scènes torture ont été observés, mais aucun film pouvant indiquer le lieu ou la date des évènements montrés n’a été observé. Les images sont invariablement d’une grande qualité audio et visuelle. Les sujets exposés à SCP-147 dans son état hostile sont presque toujours pris de vomissements, du fait de la nature graphique des diffusions, après environ dix à quinze secondes ; un sujet a souffert d’une dépression nerveuse après deux minutes d’exposition. Tous les sujets ont montré la même réticence à se rappeler du contenu des diffusions et deux sujets sur quinze chargés de visionner SCP-147 se sont depuis suicidés. Aucune commande de l’objet ne répond durant les diffusions hostiles.

Les essais visant à examiner l’intérieur de SCP-147 ont été infructueux, l’objet ayant montré une forte résistance à toute tentative d’ouverture. Placer l’objet dans une cage de Faraday afin de supprimer toutes les transmissions que l’objet pouvait recevoir n’a eu aucun effet. Les effets de l’exposition à longs termes à SCP-147 n’ont pas été documentés.

Addendum : Toutes les activités récréatives impliquant SCP-147 doivent être organisées au moins une semaine à l’avance avec l’accord d’un membre du personnel de niveau 4.

Addendum [0-40] : Voir fichier TC-147-B pour plus de détails. Après la suggestion de [DONNÉES SUPPRIMÉES] différents objets manufacturés au cours des années 1960 ont été mis en présence de SCP-147. Les objets fabriqués après mars 1965 ont conduit à un comportement hostile. Le datage exact est difficile, du fait des difficultés à obtenir du matériel fabriqué précisément aux dates nécessaires aux tests. Les raisons pour lesquels il agit de cette manière en fonction de la date de fabrication de l’objet sont inconnues et testées par [DONNÉES SUPPRIMÉES].

Addendum [0-40a] : Comme vérifié plusieurs fois, la présence de personnes nées après 1965 n’induit pas en elle-même le déclenchement d’évènements hostiles. Pour des raisons encore inconnues, SCP-147 s’oppose principalement aux objets usinés. Dr. ████████ ████ a récemment conduit une expérience durant laquelle il s’est habillé avec des vêtements anciens (d’avant 1965), avec cependant trois stylos de marque Bic (inventés dans les années 1970) dans la poche de sa chemise. Il a plus tard décrit ce qu’il a vu devant SCP-147 comme "un épisode étrange de I Love Lucy, montrant une quantité surprenante de fusillades."

Addendum [1-80] : Des tests récents qui impliquaient d’exposer des violeurs et des psychopathes à l’objet alors qu’il était hostile ont indiqué que l’objet était capable d’adapter les images au spectateur. Un violeur était attaché à une chaise en métal fabriquée en 1986 et au cours de cette période, aucun viol n’a été montré à l’écran, alors que des scènes de mutilations génitales (principalement mâles) apparaissaient plus fréquemment. De la même manière, un psychopathe qui avait torturé à mort un individu a vu moins de scènes de torture et plus d’exécutions bâclées.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License