SCP-146-FR
notation: +11+x

Objet : SCP-146-FR

Niveau de menace : Bleu

Classe : Sûr

Procédures de confinement spéciales : SCP-146-FR-01 et SCP-146-FR-02 doivent rester dans une serre possédant un plafond en double-vitrage laissant passer la lumière naturelle, un filet renforcé avec des fils de fer devra être tendu cinquante (50) centimètres en dessous des vitres. Les murs doivent être en béton et la porte blindée.

L'enclos doit faire quarante (40) mètres de largeur, de longueur et de hauteur et reproduire une forêt scandinave en favorisant la plantation de Quercus robur et de Fraxinus excelsior. Une infection des arbres par du Viscum album est conseillée. La température à l'intérieur doit varier entre 0°C et 10°C.

Quatre (4) kilos de nourriture variée (graines,viandes diverses, céréales, baies) doivent être déposés chaque jour dans l'enclos.

La zone de confinement doit être nettoyée au moins une fois par mois par un membre du personnel de Classe-D.

SCP-146-FR-01 et SCP-146-FR-02 ne doivent pas être séparés plus de neuf (9) heures d'affilées. Une autre période de neuf (9) heures doit être respectée avant une nouvelle séparation.

Pour pouvoir interroger SCP-146-FR-01 et/ou SCP-146-FR-02, un chercheur maîtrisant le vieux norrois et un agent vétéran doivent se présenter durant une nuit de pleine lune dans leur serre. Les deux entités doivent être ensemble.

Le personnel est prié de faire attention à ses propos vis-à-vis des deux entités et d'éviter toute insulte à leur encontre, y compris en dehors de leur présence.

Description : SCP-146-FR-01 et SCP-146-FR-02 sont deux Corvus corax corax de quatre-vingt-dix-neuf (99) centimètres de haut, de trois cent vingt-quatre (324) centimètres d'envergure et ils pèsent chacun neuf (9) kilos. Ils ont un aspect de jeune adulte mais ne semblent pas avoir vieilli depuis leur acquisition par la Fondation. Ces deux entités sont parfaitement identiques à l'exception du fait que les cornées de SCP-146-FR-02 soient blanches, le rendant aveugle. Malgré sa cécité, il ne rencontre pas de problèmes au quotidien tant que SCP-146-FR-01 est dans la même pièce que lui. Dans le cas contraire, ses déplacements seront plus hésitants et il évitera de voler.

Les sujets se comportent comme des Corvus corax corax normaux excepté durant les nuits de pleine lune. Si des personnes se trouvent dans leur serre à ce moment là, ils se placeront sur les épaules de la personne la plus forte ayant le plus d'expérience réelle au combat ou à défaut sur la personne ayant le plus de chance de vaincre les autres.

La personne sur laquelle se sont posées les entités peut alors leur poser neuf (9) questions. Si la question porte sur le passé ou le moment présent, SCP-146-FR-01 répondra. Si la question porte sur le futur, SCP-146-FR-02 répondra. La précision de leur réponse dépendra de l'expérience au combat et de la force de la personne posant les questions.

Plus la question porte loin dans le futur, plus SCP-146-FR-02 sera vague, SCP-146-FR-01 répondra toujours avec la même précision même si la question porte sur un événement assez ancien. Les réponses se révéleront toujours exactes.

SCP-146-FR-01 et SCP-146-FR-02 semblent parfaitement comprendre n'importe quelle langue mais répondront toujours en vieux norrois.

Dès que les neuf (9) questions seront posées ou dès que la lune sera couchée, SCP-146-FR-01 et SCP-146-FR-02 reprendront leur comportement normal.

Quand les entités sont séparées plus de neuf (9) heures, elles commencent à devenir de plus en plus agitées et violentes. Après une période de dix-huit (18) heures de séparation, elles essayent de se rejoindre, montrant soudainement une force et une résistance accrues augmentant avec le temps. SCP-146-FR-01 et SCP-146-FR-02 se calment dès qu'ils sont à nouveau ensemble, il faut cependant attendre un temps égal à celui de leur séparation pour que leur agressivité envers l'homme disparaisse.

Si SCP-146-FR-01 et SCP-146-FR-02 sont séparés une nuit de pleine lune, ils ne répondront à aucune question et se contenteront de réclamer l'autre.

SCP-146-FR-01 et SCP-146-FR-02 furent récupérés à ███████ en Norvège, les entités étaient entrées en contact avec la population locale durant une nuit de pleine lune, effrayant les habitants qui contactèrent la police. Un agent en couverture dans la police enquêtait alors sur une poche du groupe d'intérêt l'Insurrection du Chaos ayant réussi l'acquisition de plusieurs objets SCP et semblant posséder de nombreuses informations sur des mouvements de la Fondation ainsi que sur l'emplacement de certains objets SCP. Il signala les deux entités à la Fondation qui les récupéra après avoir distribué des amnésique de classe A à toutes les personnes impliquées.

Les cadavres des agents de l’Insurrection du Chaos furent repérés à vingt-six (26) kilomètres du lieu d'apparition de SCP-146-FR-01 et SCP-146-FR-02. Les corps portaient des traces de [DONNÉES SUPPRIMÉES]. Les [DONNÉES SUPPRIMÉES] étaient manquants. Les corps se trouvaient près de deux cabanes en bois éventrées, de nombreuses plumes noires furent retrouvées à l’intérieur de chacune. Les autres objets SCP purent être récupérés sans incidents.

Addendum 01 : Si une question dépassant la date du ██/██/████ leur est posée, SCP-146-FR-01 et SCP-146-FR-02 montreront un comportement agité. SCP-146-FR-02 récitera ce qui fut identifié comme un passage de La Völupsa :

"Les frères batailleront entre eux jusqu'à une fin sanglante,
Et les fils de leurs sœurs souilleront leur honneur ;
Le malheur sera sur Terre, avec plus de gratuité,
L'âge des haches, l'âge des épées - brisés seront les boucliers -
L'âge du vent, l'âge du Loup, avant que le monde ne s'écroule ;
La lance d'aucun Homme n'épargnera l'autre.

Les corbeaux croassent, le présage de la chute s'annonçant
Une fois retentit la luisante et vieille corne du trépas,
D'un souffle fort l'Ase Blanc en jouera avec sa pointe vers le haut ;
Dans le sombre château, l'horreur se répandra."

Ils ne répondront plus à aucune question et s'envoleront en répétant en boucle "Ragnarök" jusqu'à ce que la lune se couche.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License