Rapport des tests effectués avec SCP-1459

Les tests additionnels menés avec SCP-1459. Voir la documentation originale pour plus de détails.

Formatage standard :

Joueur : L'individu procédant au test.
Proposition : La méthode d'extermination dictée à SCP-1459.
Résultat : L'action réalisée sur SCP-1459-1.
Note : Documentation additionnelle (optionnel).

SleepyPuppy.jpg

Plusieurs instances décédées de SCP-1459-1.


Joueur : Dr. Lindquist
Proposition : "Football du dimanche soir."
Résultat : SCP-1459-1 est resté indemne pendant quatre (4) jours, durant lesquels elle a disposé de nourriture, d'eau, et d'un matelas duveté. À 20:30 (Heure Avancée du Centre) le soir suivant, SCP-1459 a produit une chaussure de football à crampons fixée à un mécanisme de coup de pied hydraulique qui frappa SCP-1459-1 vers la fenêtre frontale à haute vitesse.

Joueur : Dr. Lindquist
Proposition : "Matricide."
Résultat : Bien qu'étant encore juvénile, SCP-1459-1 a montré un comportement cohérent avec celui d'un canidé mettant bas. Une demi-heure plus tard, trois (3) créatures non-identifiées ressemblant à des crustacés ont émergé du vagin de SCP-1459-1 et se sont mises à dépecer et consommer l'instance de SCP-1459-1.

Joueur : Dr. Reich
Proposition : "Mutinerie à la mer."
Résultat : La chambre de SCP-1459 s'est partiellement remplie d'eau, et un petit raft en bois a été produit avec deux instances additionnelles de SCP-1459-1. L'instance originale de SCP-1459-1 s'est vue fournir un petit tricorne, et s'est mise à aboyer agressivement envers les deux autres instances. Les deux instances ont été observées acquiescer mutuellement avant de fondre sur l'instance originelle et la submerger de force. Le raft a ensuite chaviré, causant la noyade des instances additionnelles après 8 minutes.

Joueur : Dr. Iqbal
Proposition : "Assassinat."
Résultat : Un bras robotisé est descendu de la trappe de SCP-1459 et a placé un chapeau haut-de-forme dimensionné pour un canidé juvénile sur la tête de SCP-1459-1. Plusieurs autres bras robotisés ont ensuite émergé, armés d'une variété d'outils et d'armes, et se sont mis à poignarder SCP-1459-1 à de multiples reprises, la matraquant, et lui administrant par voie orale au moins treize substances différentes de force. Alors que SCP-1459-1 est apparue être décédée immédiatement à la suite de ces activités, un unique bras robotisé est descendu de la trappe trois minutes plus tard équipé d'un fusil, qui a été utilisé afin de tirer sur SCP-1459-1 au niveau de la tête. Malgré la présence d'une seule arme à feu et d'un seul tir documenté, un second impact de balle est spontanément apparu dans la tête de SCP-1459-1 dans le même temps.

Joueur : Dr. Nark
Proposition : "Mes compétences de geek."
Résultat : Un cadre vide de télévision fixé à un bras robotisé est descendu de la trappe de SCP-1459 devant SCP-1459-1, vu depuis la perspective du Dr. Nark. Un second bras robotisé portant un fusil d'assaut Type-95 est descendu en face du cadre de télévision. SCP-1459-1 s'est fait tirer dessus jusqu'à son décès.

Joueur : Dr. Damm
Proposition : "Combat de chiens."
Résultat : Un avion miniature a été descendu à l'intérieur de SCP-1459 par un bras robotisé. L'avion était un biplan à cockpit ouvert monoplace doté de mitrailleuses miniatures montées sur les ailes, et le côté de l'avion arborait le drapeau français ; l'avion a été miniaturisé pour que le cockpit soit adéquatement proportionné pour un canidé pré-adolescent. Le bras robotisé a ensuite placé SCP-1459-1 dans le cockpit de l'avion, puis l'avion a commencé à voler à travers la chambre. Après une minute, la trappe de SCP-1459 s'est ouverte et un second avion miniature, piloté par une seconde instance de SCP-1459-1, a commencé à voler dans la chambre. L'avion était identique au premier, si ce n'est qu'il arborait le drapeau de l'Empire Allemand au lieu du drapeau français. Les deux avions se sont tournés autour pendant trois minutes. Après plusieurs collisions évitées, l'avion français a ouvert le feu sur l'avion allemand, endommageant une de ses ailes. L'avion allemand a répliqué, abattant l'avion français et tuant la première instance de SCP-1459-1 dans le processus. L'avion allemand s'est ensuite écrasé, probablement en raison des dommages qu'il avait subi, tuant la seconde instance de SCP-1459-1.

Joueur : Dr. Talan
Proposition : "Surprends-moi."
Résultat : SCP-1459 est resté inactif pendant environ 15 minutes. Pendant cette période d'inactivité, SCP-1459-1 a commencé à bouger d'une manière agitée à l'intérieur de SCP-1459. L'instance a été observée regarder à répétition en direction de la trappe au plafond de SCP-1459. À la fin de la période d'inactivité de 15 minutes, la trappe de SCP-1459 s'est ouverte. SCP-1459-1 a arrêté tout mouvement et s'est assise, regardant fixement la trappe. Le Dr. Talan a été observé s'approcher des fenêtres d'observation, fixant également la trappe. Après cinq minutes d'inactivité supplémentaires, une série de bruits puissants, de lumières vives et d'images effrayantes de type "virus screamers" ont émané de la trappe en succession rapide. SCP-1459-1 a sauté d'environ 30 cm dans les airs avant de s'effondrer. Le Dr. Talan a serré sa poitrine au niveau du cœur avant de s'effondrer et d'effectuer un arrêt cardiaque. Après 30 secondes d'inactivité, un bras robotisé est descendu dans SCP-1459. Il a ensuite donné deux coups de bâton à SCP-1459-1 avant que l'instance ne tombe dans la trappe du sol.
Note : Le Dr. Talan devrait entièrement récupérer. De plus, SCP-1459 a distribué deux comprimés déterminés être de l'aspirine de marque B████ au lieu d'un cookie.

Joueur : Dr. Edison
Proposition : "Immortalité."
Résultat : Un bras mécanique a fait monter SCP-1459-1 dans la trappe du plafond. Des vocalisations de douleur ont pu être entendues de la part de SCP-1459-1 pendant environ trente minutes, suivies de trente minutes supplémentaires de silence. La trappe s'est ouverte une seconde fois et SCP-1459-1 a été redescendue dans la chambre, préservée par taxidermie avec une petite plaque sur laquelle était inscrite "Notre Héros".

Joueur : Aucun
Proposition : n/a
Résultat : Le 13/10/██ sans qu'aucune proposition ne soit faite, une instance de SCP-1459-1 s'est matérialisée dans un flash lumineux. Elle a par la suite été neutralisée via la méthode par défaut du matraquage. SCP-1459 a ensuite distribué un cookie au chocolat blanc et à la menthe.

Joueur : Dr. King
Proposition : "Zéro gravité."
Résultat : SCP-1459-1 a été écrasée sous une énorme pile de pépins de pommes.
Note : Pourquoi est-ce que je m'attendais à quelque chose d'autre ? -Dr. King

Joueur : Dr. Edison
Proposition : "Et maintenant, on est cool ?"
Résultat : [DONNÉES CENSURÉES] quittant le cadavre de l'instance de SCP-1459-1 suspendue dans les airs, orbitant autour de la tête d'Abraham Lincoln en train de chanter.

Joueur : Chercheur Junior Kitterman
Proposition : "Une escouade tirant des coups de feu."
Résultat : Une instance de SCP-1459-1 de race berger allemand a émergé, attachée à un poteau. Celle-ci portait un bandeau et une cigarette allumée insérée dans le coin de sa gueule. Cinq instances supplémentaires de SCP-1459-1 de race pitbull terrier ont émergé dans des uniformes cohérents avec ceux utilisés par l'American Expeditionary Force durant la 2nde guerre mondiale, portant des fusils miniatures. Une instance a aboyé trois fois (probablement afin d'indiquer "prêts, en joue, feu") tandis que les quatre restantes ont tiré sur l'instance attachée, la tuant.
Note : Taps a été joué par-dessus la déclaration finale durant le nettoyage.

Joueur : Dr. Laries
Proposition : "La connaissance complète de l'univers."
Résultat : Un petit seau étiqueté "D█████ ██ █████" a été descendu dans SCP-1459. SCP-1459-1 a marché vers le seau, a regardé à l'intérieur, et a commencé à geindre et pleurer. Elle s'est ensuite enfuie du seau tout en continuant à geindre, percutant tête la première l'une des fenêtres d'observation de SCP-1459, causant son décès.

Joueur : Dr. Harper
Proposition : "Poker."
Résultat : Cinq instances supplémentaires de SCP-1459-1 ont été produites, ainsi qu'une table de poker miniature et des jetons. Toutes les instances se sont réunies autour de la table et ont débuté une partie de poker. Les instances qui ont perdu tous leurs jetons ont été immédiatement battues à mort avec un tisonnier de cheminée. À l'issue de la partie, le vainqueur s'est vu offrir une friandise avant d'être battu à mort par un tisonnier doré.
Note : SCP-1459 a distribué six cigares au lieu d'un cookie.

Joueur : Chercheur Prescott
Proposition : "Zéro absolu."
Résultat : Deux bras robotisés dotés d'un thermomètre numérique placé de façon sécurisée sont descendus de la trappe. Peu après, la température de la chambre a commencé à descendre rapidement. Une heure après avoir atteint 0,01°K sans changement ultérieur, SCP-1459-1 a été battue avec un marteau et s'est éclatée en morceaux.

Joueur : Dr. Reed
Proposition : "Bière."
Résultat : Trois tubes sont descendus de la trappe supérieure de SCP-1459 et ont été insérés dans la gueule et les naseaux de SCP-1459-1. Un liquide jaune (présumé être de la bière) s'est ensuite mis à circuler dans les tubes. SCP-1459-1 a montré un comportement typique d'un canidé se noyant pendant trois (3) minutes et quarante-et-une (41) secondes.

Joueur : Dr. Nepale
Proposition : "Emballé dans un filet."
Résultat : Quatre bras robotisés sont descendus de la trappe, l'un d'eux portant un grand filet flexible de fils métalliques. Les bras ont étendu le filet par tous ses coins au-dessus de SCP-1459-1 jusqu'à ce que tous les intervalles soient congruents. Ensuite, les bras ont instantanément abaissé le filet sur SCP-1459-1. Le sujet est resté debout pendant trois secondes, après quoi toutes ses chairs et son sang sont tombés abruptement. Les bras ont ensuite entouré la pile dans le filet et l'ont mené dans la trappe.
Note : Le cookie distribué était parfaitement coupé en quatre morceaux.

Joueur : Dr. Sterling
Proposition : "Canon."
Résultat : Quatre bras robotisés sont descendus de la trappe supérieure de SCP-1459. Deux ont commencé à saisir SCP-1459-1, tandis qu'un troisième portait ce qui semblait être un canon et un quatrième portait un briquet de marque █████. SCP-1459-1 a ensuite été inséré de force dans le canon. Celui-ci a été dirigé vers l'avant de SCP-1459 et la mèche allumée par le briquet. Après environ 30 secondes, la canon a tiré SCP-1459-1 directement vers la fenêtre frontale de SCP-1459.

Joueur : Dr. Sterling
Proposition : "Éjection forcée à l'extérieur de SCP-1459."
Résultat : SCP-1459 a semblé ignorer cette proposition, comme s'il n'était pas conscient de sa classification en tant que SCP-1459. Le second test réalisé avec SCP-1459 désigné comme une "machine Gagnez un Cookie" a donné le même résultat. La raison est théorisée être la nature impénétrable de SCP-1459.

Joueur : Dr. Sterling
Proposition : "Liberté."
Résultat : SCP-1459 a produit un effet sonore indiquant que la méthode d'extermination avait déjà été utilisée.

Joueur : Dr. Sterling
Proposition : "Toutes les méthodes précédentes à la fois."
Résultat : SCP-1459 a produit un effet sonore indiquant que la méthode d'extermination avait déjà été utilisée. L'effet sonore a continué à être joué pendant 4 heures et 25 minutes.

Joueur : Dr. █████████
Proposition : "Méthamphétamine."
Résultat : Une canule est descendue de la trappe supérieure, et a commencé à exsuder une fumée gris clair en quantité importante. SCP-1459-1 a commencé à apparaître agitée après environ cinq minutes, et semblait avoir des difficultés à respirer. Alors que la fumée remplissait intégralement la chambre, SCP-1459-1 a montré des signes de détresse et de douleur, avant de subir un malaise après environ dix minutes. À environ quinze minutes, la visibilité à l'intérieur de SCP-1459 est réduite, bien que SCP-1459-1 soit toujours visible, tournant à l'intérieur de SCP-1459 en un cercle irrégulier. Deux minutes plus tard, la visibilité étant quasi nulle, un coup sourd est entendu et SCP-1459 commence sa procédure d'auto-nettoyage. La cause du décès est présumée être soit un AVC ou une défaillance cardiaque, selon les symptômes connus d'une overdose.
Note : Le cookie contenait des éclats bleu clair d'un matériau inconnu, qui après examen se sont révélés simplement être des sucres d'orge goût framboise bleue.

Joueur : Dr. Ford
Proposition : "Volcan."
Résultat : La trappe supérieure s'ouvre. Après environ cinq minutes, de la lave en fusion est dispensée et tombe sur SCP-1459-1, la recouvrant entièrement. Après quelques secondes de bouillonnement, la lave est déversée dans la goulotte du bas.
Note : Le cookie était au chocolat avec un fourrage hot fudge.

Joueur : Dr. Trend
Proposition : "Catch professionnel."
Résultat : Une autre instance de SCP-1459-1, vêtue d'une tenue moulante, est produite. La seconde instance de SCP-1459-1 attrape l'instance originelle de SCP-1459-1 et la jette tête la première sur le sol, d'une manière similaire à la technique du "suplex", rompant vraisemblablement le cou de l'instance de SCP-1459-1. La seconde instance est exécutée par la méthode par défaut de matraquage.

Joueur : Dr. Skial
Proposition : "Digestion."
Résultat : Une autre plus grande instance de SCP-1459-1 est produite. Elle saisit la SCP-1459-1 originale et l'avale. Après environ 30 minutes, la seconde instance défèque, des fragments d'os apparaissant à la surface des matières fécales. La seconde instance est exécutée par la méthode par défaut de matraquage.
Note : Le cookie état saveur double chocolat.

Joueur : Dr. █████
Proposition : "Ironie."
Résultat : La trappe supérieure s'ouvre. Après 15 minutes, un tiroir métallique contenant une douzaine de cookies est descendu et arrêté par deux bras devant SCP-1459-1. Après 3 minutes supplémentaires, l'instance de SCP-1459-1 commence à vigoureusement ingérer les cookies. SCP-1459-1 ingère neuf cookies en 2 minutes, puis se consume spontanément.
Note : Le cookie distribué au joueur était aux pépites de chocolat. Une analyse approfondie du cookie n'a montré aucune toxine anormale ou aberrante, à l'exception de ██ mg de magnésium en excès par rapport aux cookies aux pépites de chocolat habituellement distribués par SCP-1459.

Joueur : Dr. Black
Proposition : "Régression infinie."
Résultat : Une réplique miniature de SCP-1459 tombe de la trappe supérieure, écrasant l'instance de SCP-1459-1. Une réplique de l'instance de SCP-1459-1 est placée à l'intérieur de la réplique de SCP-1459 par un bras métallique. Une réplique miniature de la réplique de SCP-1459 tombe de la trappe supérieure de la réplique de SCP-1459, écrasant la réplique de SCP-1459-1. Ce processus est répété jusqu'à ce que les répliques de SCP-1459 deviennent trop petites pour être observées.
Note : Le cookie a été distribué au bout de 35 jours.

Joueur : Dr. Walker
Proposition : "Cessation rétroactive de l'existence."
Résultat : SCP-1459 a produit un effet sonore indiquant que la méthode d'extermination avait déjà été utilisée.
Note : Malgré l'indication que cette méthode avait déjà été utilisée, SCP-1459 a distribué un cookie nature.

Joueur : Dr. Milo
Proposition : "Montagnes russes euthanasiques."
Résultat : Un tracé de montagne russe similaire en apparence à celui du test original de la montagne russe, mais de taille légèrement plus grande, est construit avec un angle de 45° vers la trappe du plafond. Environ 90 minutes plus tard, le trou du plafond s'est agrandi. Un tracé possédant un angle légèrement incliné vers le bas, faisant symétriquement face à l'original, est construit en direction de la fenêtre d'observation frontale, probablement contigu à la portion initiale. L'instance de SCP-1459-1 est saisie et déposée dans une voiture de montagnes russes, qui commence immédiatement à monter le long du tracé à vive allure vers le trou du plafond. Vingt minutes plus tard, la voiture et SCP-1459-1 sont observées descendant la portion de l'autre tracé visible et frapper doucement la fenêtre, arrêtant la voiture. SCP-1459-1 est saisie par un bras robotisé, décédée.
Note : Le tracé a été démantelé, alors que les instruments habituels de nettoyage ne sont pas apparus. Message affiché comme d'habitude.

Joueur : Dr. Milo
Proposition : "Supernova."
Résultat : Après une pause de deux minutes, SCP-1459-1 est déposée comme d'habitude. Elle est ensuite matraquée par des bras robotisés portant une guitare électrique (ultérieurement identifiée comme un modèle Epiphone Supernova) et un clavier synthétiseur (ultérieurement identifié comme une modèle Benelli Supernova).
Note : Au lieu d'un cookie, 80 g de cendres radioactifs sont distribuées. Le Dr. Milo est réassigné à un poste administratif, ainsi qu'à un cours obligatoire d'astronomie.

Joueur : Dr. Villmow
Proposition : "Pas un chien ; matraquage."
Résultat : SCP-1459 a produit un effet sonore indiquant que la méthode d'extermination avait déjà été utilisée.

Joueur : Dr. Aeslinger, Docteur en psychologie
Proposition : "Euh… quoi ?"
Résultat : SCP-1459-1 a été produite avec un collier affichant les messages suivants au joueur :

  1. "Prenez un chiot." Le message est resté visible pendant environ 4 secondes tandis que SCP-1459-1 flânait à l'intérieur de SCP-1459.
  2. "Proposez la méthode de destruction." Le message est resté visible pendant environ 6 secondes tandis que SCP-1459 jouait un enregistrement en boucle du Dr. Aeslinger disant "euh… quoi ?"
  3. "Le chiot est alors détruit selon la demande spécifiée." Le message est resté visible pendant approximativement 5 secondes avant que SCP-1459-1 ne soit liquéfiée avec force. Le collier est resté intact et fonctionnel, à la surface des restes liquéfiés.
  4. "COOKIE !" Le message est resté visible pendant approximativement 2 secondes avant que le collier ne s'arrête d'afficher les messages et un cookie a été distribué comme d'habitude.

Note : Le Dr. Aeslinger ignorait la nature de SCP-1459 et n'était en réalité pas du tout supposé être dans le Secteur-25. Le cookie distribué était saveur raspberry surprise.

Joueur : Dr. Snider
Proposition : "Trou noir."
Résultat : Les bras de SCP-1459 ont passé environ 19 heures à construire ce qui semblait être un accélérateur de particules cyclique miniature. Une fois celui-ci complété, une instance de SCP-1459-1 (chihuahua teacup) a été produite au centre. L'accélérateur de particules a été activé, vibrant violemment pendant plusieurs minutes avant de s'ouvrir soudainement à une extrémité, révélant un trou noir de la taille d'une bille, dont l'attraction gravitationnelle a attiré et détruit les restes de l'accélérateur. SCP-1459-1 elle-même a été rapidement attirée vers le trou noir avant de ralentir et de sembler "gelée" sur place, montrant des signes visibles de spaghettification sur ses oreilles et son museau. Le corps de SCP-1459-1 s'est décalé vers le rouge pour devenir d'un noir profond avant de devenir progressivement totalement invisible en 23 minutes. Le trou noir s'est ensuite dissipé immédiatement. Les composants principaux de SCP-1459 n'ont pas été endommagés.
Note : Le cookie distribué était constitué de chocolat noir pur non sucré (100% fèves de cacao).

Joueur : Dr. Snider
Proposition : "Des blagues pas drôles."
Résultat : La fenêtre de la chambre de SCP-1459 s'est immédiatement couverte d'une paire de rideaux rouges. Environ 15 minutes plus tard, les rideaux se sont ouverts et ont révélé une instance de SCP-1459-1 (un welsh corgi pembroke) debout sur une scène miniature en face d'un support de microphone et devant une toile de fond figurant des briques rouges, éclairée par un unique spot. SCP-1459-1 ne portait qu'un grand nœud papillon rouge et vert. SCP-1459-1 a aboyé trois fois dans le microphone, puis a fait une pause et balayé la chambre du regard, comme pour attendre une réponse. Des sons de railleries et huées ont été entendus, suivis de plusieurs bras mécaniques s'élevant du sol et jetant violemment ce qui semblait être des tomates vers SCP-1459-1 en succession rapide, la bombardant rapidement à mort. D'autres tomates sont jetées jusqu'à ce que le corps de SCP-1459-1 en soit totalement recouvert. Le cadavre est rapidement éliminé par un bras mécanique doté d'un bâton de berger.
Note : Le message de fin a été modifié en "La vie, c'est pas du gâteau". Un petit tas de miettes de cookies a été ensuite distribué.

Joueur : Dr. Snider
Proposition : "Va au diable."
Résultat : L’instance de SCP-1459-1 (race indéterminée) est produite comme d'habitude. L'ensemble de la chambre devient d'un rouge profond, puis des petites flammes apparaissent le long du bord des fenêtres. Une seconde instance de SCP-1459-1 apparaît sur le côté de la chambre, bien plus grande que la première instance, avec un corps squelettique et trois têtes, chacune vêtue d'un bandeau élastique avec des petites cornes de "diable" en plastique. La seconde instance aboie six fois, chaque tête aboyant deux fois à la suite de la précédente. Une trappe s'ouvre immédiatement sous la première instance de SCP-1459-1, l'envoyant dégringoler hors de vue avec un gémissement de peur. Un panache de flammes jaillit de la trappe pendant six secondes avant de se refermer. La seconde instance de SCP-1459-1 a été tuée ensuite alors que la lumière de la chambre est passée du rouge au bleu et les flammes se sont éteintes. La température au sein de SCP-1459 est redescendue sous le point de congélation, gelant l'instance restante de SCP-1459-1 à mort en six secondes, celle-ci étant brisée par un marteau une fois totalement gelée.
Note : Le cookie distribué était de marque Fig Newton, fourré à la figue. Bien que ne montrant aucune propriété anormale ou dangereuse, le Dr. Snider a déclaré que les Fig Newtons étaient le type de biscuit qu'il appréciait le moins.

Joueur : Dr. Selvece
Proposition : "Quelque chose d’incompréhensible."
Résultat : Une paire de mains mécaniques a émergé du plafond de SCP-1459, portant un exemplaire de Finnegans Wake de James Joyce ; ledit exemplaire a été utilisé pour matraquer à mort l'instance de SCP-1459-1.

Joueur : Dr. Snider
Proposition : "Dubstep."
Résultat : Deux haut-parleurs sans fil sont descendus depuis le plafond par des bras mécaniques, et placés dans le fond de la chambre. Après le retrait dans le plafond des bras mécaniques, les haut-parleurs ont commencé à jouer de la musique, identifiée comme de style dubstep, son volume augmentant progressivement. Au bout de 20 secondes, un casque protecteur a été donné au Dr. Snider. Il est supposé que le volume à l'intérieur de la chambre était d'environ 15█ dB avant que l'instance de SCP-1459-1 ne décède, probablement d'hémorragie interne.
Note : Un cookie avec des bonbons à éclater a été distribué.

Joueur : Dr. Snider
Proposition : "Étirement."
Résultat : SCP-1459 a produit un effet sonore indiquant que la méthode d'extermination a déjà été utilisée.

Joueur : Dr. Snider
Proposition : "Photoshop."
Résultat : De multiples bras mécaniques ont commencé à effectuer de nombreuses modifications chirurgicales à l'instance de SCP-1459-1 (telles que retirer une patte et l'attacher dans le dos), jusqu'à ce que l'instance meure d'hémorragie.
Note : Un cookie avec quatre ingrédients différents en quatre portions distinctes a été distribué.

Joueur : Dr. Snider
Proposition : "Chatonpocalypse."
Résultat : Un nombre inconnu de félins domestiques juvéniles (Felis catus) a été disposé depuis le plafond de SCP-1459, ceux-ci ont attaqué l'instance de SCP-1459-1 jusqu'à ce qu'elle décède. Le reste des félins a été éliminé par la trappe.
Note : Un court bip a été joué pendant la séquence de fin.

Joueur : Dr. Shiro
Proposition : "Écrasé par un tricératops monté par Ayn Rand criant des passages de La Grève, Ainsi parlait Zarathoustra et La Critique de la raison pure.
Résultat : SCP-1459 a produit un effet sonore indiquant que la méthode d'extermination a déjà été utilisée.

Joueur : Dr. Shiro
Proposition : "L'aube d'un nouvel âge."
Résultat : Une pierre noire de 2 x 8 x 18 pouces a été descendue dans la chambre ainsi que plusieurs instances de SCP-1459-1 divisées en deux groupes, un regroupé autour de la pierre, l'autre groupé du côté éloigné de la chambre. Les instances regroupées autour de la pierre ont passé plusieurs minutes à l'observer avant d'attaquer et tuer les membres de l'autre groupe. Les instances de SCP-1459-1 survivantes sont tuées par la méthode de matraquage par défaut.
Note : Le message de fin a été changé en "C'en est fini du divertissement". Un brownie au chocolat et noisettes de 0,5 x 2 x 4,5 pouces a été distribué.

Joueur : Dr. Heikkila
Proposition : "Quelque chose que je trouverais amusant."
Résultat : SCP-1459 a lentement fait descendre une instance de SCP-1459-1 portant un pull de Noël miniature sur le thème musical du film Terminator de 1984. Après environ une demi-minute, une main mécanique a fait descendre un bocal rempli de ce qui a été supposé être des fourmis légionnaires (Dorylus). La main a ensuite brisé le bocal sur le sol de la chambre devant SCP-1459-1. Les fourmis ont commencé à mordre et déchirer SCP-1459-1, qui a tenté de fuir la chambre. Après 2 minutes, SCP-1459-1 s'est effondrée en convulsant. Une boule de bowling dotée de piques est ensuite tombée sur le squelette de SCP-1459-1, l'écrasant. La boule de bowling a ensuite explosé dans un feu d'artifice. Les restes de SCP-1459-1 ainsi que les fourmis ont ensuite été poussées dans une pelle à poussière à l'aide d'un balai miniature, tandis qu'un extrait sonore du son de la mort du jeu vidéo Super Mario Brothers 3 a été joué. Des confettis ont ensuite tombé du plafond de SCP-1459, et le son d'une langue de belle-mère a été joué. Pendant tout cela, le Dr. Heikkila riait doucement tout seul.
Note : Une note où il était inscrit "Je sais que vous n'aimez pas les cookies" était fixé au cookie distribué. Celui-ci a été examiné à la recherche de propriétés anormales, mais aucune n'a été identifiée. Le Dr. Heikkila s'est vu ordonner de subir une évaluation psychiatrique.

Joueur : Dr. Muse
Proposition : "L'apocalypse."
Résultat : SCP-1459 a produit un effet sonore indiquant que la méthode d'extermination a déjà été utilisée.

Joueur : Dr. Muse
Proposition : "Les quatre cavaliers de l'apocalypse."
Résultat : SCP-1459 a produit un effet sonore indiquant que la méthode d'extermination a déjà été utilisée.

Joueur : Dr. Muse
Proposition : "La colère de Dieu."
Résultat : SCP-1459-1 a été frappée par un éclair à l'intérieur de SCP-1459 et instantanément tuée.
Note : Le Dr. Muse a pris une courte pause pour récupérer sa vision et son audition avant de continuer.

Joueur : Dr. Muse
Proposition : "Les quatre pseudo-chiots de l'apocalypse."
Résultat : SCP-1459-1 est descendue de la trappe ainsi que trois autres instances shih tzu, une avec une couronne et un poil blanc, une avec un couteau de combat dans sa gueule et un poil rouge, et une très émaciée avec un poil noir. L'instance blanche a plaqué SCP-1459-1 sur le sol puis s'est perchée dessus, tandis que l'instance rouge a commencé à poignarder SCP-1459-1 à terre, et que l'instance noire a commencé à la mutiler. Après trente secondes, ce qui semblait être un squelette animé d'un chiot shih tzu est descendu de la trappe du plafond et a tiré les restes dans la trappe du sol, suivi des trois autres instances.

Joueur : Dr. Muse
Proposition : "Éviscérée par un nombre inconcevable d'abeilles produites par des chiens."
Résultat : Les yeux de SCP-1459-1 se sont fait spontanément énucléer alors qu'un nombre indéterminé d'abeilles sont sorties de ses divers orifices et ont commencé à la piquer, de plus en plus d'abeilles ont continué à sortir du corps de l'instance jusqu'à ce que la chambre en soit remplie. Un bras mécanique portant un aspirateur est descendu peu après et a retiré les abeilles, puis balayé le corps proprement éviscéré de SCP-1459-1 dans la trappe.
Note : Un cookie au miel et raisins secs a été distribué.

Joueur : Dr. Muse
Proposition : "Consommée par un poisson rouge non anormal de taille ordinaire."
Résultat : La chambre s'est remplie d'eau à la moitié de sa capacité et SCP-1459-1 a été submergée au niveau du cou par un bras mécanique. Un unique poisson rouge normal a été descendu dans l'eau et a passé la nuit à consommer SCP-1459-1.
Note : En dépit de la consommation de l'instance de SCP-1459-1 par le poisson rouge au rythme attendu de la consommation par ce dernier d'un chiot, le personnel de retour le lendemain a pu voir l'eau, les os de SCP-1459-1, et un poisson rouge boursoufflé être vidangés par la trappe.

Joueur : Dr. Hong
Proposition : "Yāozhǎn." (Traduction : "couper à la taille", une forme d’exécution dans la Chine ancienne.)
Résultat : SCP-1459 fait descendre un petit banc de bois équipé de moyens de contention dans la chambre. L'instance de SCP-1459-1 est saisie par les bras mécaniques et forcée à se coucher sur le dos sur le banc. Un autre bras, portant une scie à métaux modifiée, descend et se met à scier l'instance de SCP-1459-1 d'une manière similaire à une hémicorporectomie (amputation translombaire).

Joueur : Dr. Hong
Proposition : "Lingchi." (Traduction : "mort par un millier de coupures".)
Résultat : Alors que l'instance de SCP-1459-1 se recroqueville sur le ventre, elle est tranchée par plusieurs lames au niveau des membres et du torse postérieur. SCP-1459-1 se roule sur le dos (ce qui est commun dans le langage corporel canin pour exprimer la soumission ou l'impuissance) et les lames continuent à la trancher au niveau de l'abdomen exposé. La dernière coupure est au niveau de la gorge découverte de l'instance de SCP-1459-1, rompant l'artère carotide et permettant à l'instance de décéder.

Joueur : Dr. Hong
Proposition : "Chángchéng." (Traduction : "longue fortification", ou plus communément, "Grande Muraille".)
Résultat : Après un intervalle d'une minute, SCP-1459 produit une table pliante et un ordinateur portable, de taille réduite proportionnelle à l'instance de SCP-1459-1 fournie. L'ordinateur est vu afficher des contenus variés actuellement censurés par le gouvernement de Chine continentale, incluant des sites internet dédiés à la pornographie, au gouvernement taïwanais, au Dalaï Lama, et à des mouvements pro-démocratie. SCP-1459 produit ensuite trois instances supplémentaires de SCP-1459-1 portant l'uniforme du Bureau de Sécurité Publique, qui se mettent à attaquer et tuer la première instance.
Note : Oh. Je ne m'attendais pas à ça. J'avais oublié que ça pouvait aussi signifier le Grand Pare-feu… - Dr. Hong

Joueur : Dr. Hong
Proposition : "Wanli chángchéng." (Traduction : "Fortification longue de dix mille ligues", plus communément désignée Grande Muraille de Chine.)
Résultat : Une douzaine d'instances de SCP-1459-1 sont libérées, ainsi que des outils et matériaux de construction qui incluent de la pierre, des briques, de la terre, et du bois. Les instances se mettent ensuite à construire un modèle réduit d'une portion de la Grande Muraille de Chine, complète avec ses remparts, ses tours de garde et sémaphores, ses casernes, et ses escaliers. Le travail est clairement éprouvant et dangereux ; toutes les instances de SCP-1459-1 sauf une meurent au cours de la construction, la dernière s'effondre et apparaît décéder peu après l'achèvement. Une treizième instance de SCP-1459-1, libérée après l'achèvement du Mur, gémit en voyant les autres instances décédées et saute du parapet de la plus haute tour, se tuant à l'impact.
Note : C'est bien mieux comme ça. - Dr. Hong

Joueur : Dr. Morgenstern.
Proposition : "La Cinquième Église."
Résultat : Une instance est libérée, qui s'est transformée en un clone miniature de l'acteur Robert Downer Jr. L'instance s'est mise à vomir une fumée épaisse et noire de sa gueule pendant douze minutes avant de reprendre son apparence originelle. SCP-1459-1 ne semble souffrir d'aucun effet nocif. Une paire de mains mécaniques ont émergé du plafond de SCP-1459 avec un exemplaire de La Dianétique de L. Ron Hubbard, utilisé afin de matraquer SCP-1459-1 à mort.
Note : Le cookie distribué était à la menthe et en forme d'étoile. Il avait un goût de brûlé, comme s'il avait été trop cuit.

Joueur : Dr. Verzweiflung
Proposition : "Antimatière."
Résultat : SCP-1459-1 meurt écrasée par une réplique miniature d'un quadrupôle magnétique du décélérateur d'antiprotons du CERN.

Joueur : Dr. Verzweiflung
Proposition : "Titane."
Résultat : Une fente horizontale est apparue sur un côté de SCP-1459 et a éjecté un disque de couleur argentée à haute vitesse, qui a proprement tranché la tête de SCP-1459-1 avant de se fracasser contre la cloison opposée de l'enceinte. L'examen postérieur de l'enregistrement vidéo a permis d'identifier le disque comme le CD single de la chanson "Titanium" du musicien français David Guetta.

Joueur : Dr. Gordon
Proposition : "Arrachage de la colonne vertébrale."
Résultat : Une porte haute de 75 centimètres s'est ouverte, permettant à une réplique de taille proportionnelle du personnage Sub-Zéro dans Mortal Kombat d'entrer dans SCP-1459. Sub-Zéro a agrippé SCP-1459-1 par la nuque, en a arraché la tête et la colonne vertébrale, puis a brandi ceux-ci tels un trophée, tandis qu'une voie profonde a pu être entendue déclamer "Sub-Zero wins! Fatality!"

Joueur : Dr. Davidson
Proposition : "Reconstitution de Titanic."
Résultat : La chambre a été partiellement inondée d'eau et des centaines de glaçons ont été jetés dans l'eau. Un petit raft en bois et un total de deux instances de SCP-1459-1 ont été produits. Une instance cocker spaniel a été placée sur le raft, tandis qu'une instance bâtard gris a été jetée dans l'eau glacée. Après un échange de quelques aboiements, l'instance nageante a coulé et s'est noyée. La seconde instance a été éliminée par la méthode de matraquage par défaut avant que la chambre se vide d'elle-même.
Note : Un unique cookie à la saveur de fruits de mer a été produit.

Joueur : Dr. Davidson
Proposition : "Reconstitution de 300."
Résultat : Deux instances de SCP-1459-1 ont été produites et la trappe du sol s'est automatiquement ouverte. Les deux instances s'aboient mutuellement dessus. L'une a ensuite produit trois aboiements forts et distinctifs et a poussé l'autre instance dans la trappe ouverte. L'instance restante a été éliminée par la méthode de matraquage par défaut.

Joueur : Dr. Davidson
Proposition : "Chiot centipède."
Résultat : Une instance de SCP-1459-1 shiba inu et deux instances de SCP-1459-1 cocker spaniel ont été produites. Un bras mécanique a ensuite commencé à [DONNÉES CENSURÉES]. L'instance centrale a été éliminée par la méthode de matraquage par défaut.
Note : Deux cookies ont été produits, ressemblant à des cookies aux pépites de chocolat, mais avec du maïs à la place de celles-ci.

Joueur : Assistant du Dr. Davidson
Proposition : "Jésus Christ !" (déclaration proférée suite au choc provoqué par l'explication de la fonction de SCP-1459)
Résultat : Plusieurs instances de SCP-1459-1 ont été produites. Des bras mécaniques ont ensuite placé trois croix verticales au milieu de la chambre et crucifié trois des instances, une par croix. SCP-1459 a ensuite produit un poteau de la taille d'un scalpel et un des bras mécaniques a tapoté sur le côté de l'instance boulonnée sur la croix centrale, tandis qu'une autre bras a équipé la même instance d'une couronne d'épines. Les trois instances ont été éliminées 6 heures plus tard en raison de leurs blessures. Toutes les instances restantes ont été éliminées par la méthode de matraquage par défaut.
Note : Trois cookies ont été produits, l'un d'eux trempé dans du vin. D'après la vidéosurveillance, █ jours plus tard, la trappe au sol de SCP-1459 s'est ouverte d'elle-même et une instance de SCP-1459-1 identique à celle boulonnée à la croix centrale a rampé en dehors de la trappe. 15 minutes plus tard, SCP-1459 a exécuté la méthode de matraquage par défaut sur l'instance.

Joueur : Dr. Gallagher
Proposition : Le Dr. Gallagher n'a proposé aucune méthode, mais a crié de manière inintelligible pendant la totalité du compte à rebours de 15 secondes à la place.
Résultat : Après qu'une unique instance de SCP-1459-1 ait été produite, une version miniature du Dr. Gallagher s'est manifestée, et s'est mise à matraquer l'instance de SCP-1459-1 d'une manière similaire à la méthode d'élimination par défaut de SCP-1459-1, tout en criant à environ 100 dB pendant 5 minutes.
Note : Le cookie produit était de la variété aux pépites de chocolat ; l'examen a révélé qu'il contenait une quantité toxique de capsaïcine.

Joueur : Assistant de recherche Taylor
Proposition : "Voyage temporel."
Résultat : SCP-1459 a produit un effet sonore indiquant que la méthode d'extermination a déjà été utilisée.

Joueur : Assistant de recherche Taylor
Proposition : "Une méthode différente de voyage temporel."
Résultat : SCP-1459 a produit un effet sonore indiquant que la méthode d'extermination a déjà été utilisée.

Joueur : Assistant de recherche Taylor
Proposition : "Une méthode de voyage temporel qui n'a jamais été déjà utilisée par la machine Gagne un cookie pour tuer un chiot."
Résultat : SCP-1459 a produit un effet sonore indiquant que la méthode d'extermination a déjà été utilisée.

Joueur : Dr. John
Proposition : "Vider la corbeille."
Résultat : Une corbeille a été distribuée, puis vidée dans la trappe du sol, bien qu'étant déjà vide. SCP-1459 a ensuite procédé à la méthode de matraquage par défaut.

Joueur : Dr. B███████e
Proposition : "Le pouvoir du rock."
Résultat : Une unique instance de SCP-1459-1 a été descendue dans SCP-1459, où elle a été rapidement écrasée par une grande pierre issue du dessus de la machine. Alors que les restes de SCP-1459-1 étaient déblayés dans la trappe, une partie de la chanson "█████ █████" de ██/██ a été entendue par les observateurs. SCP-1459 a ensuite distribué un cookie au beurre de cacahuète.

Joueur : Agent Fleir
Proposition : "Limit Break."
Résultat : Deux instances de 1459-1 ont été déposées sur les côtés opposés de la boîte : un terrier avec une perruque grise couvrant les côtés de sa tête, et un golden retriever dont le poil était hérissé au point de ressembler à des cheveux blonds. Le terrier étreignait une épée Masamune entre ses dents, tandis que le golden retriever brandissait une épée non identifiée de bien plus grande taille. Les deux instances se sont observées pendant plusieurs secondes, puis se sont précipitées l'une sur l'autre et ont commencé à grogner et à se battre. Les deux instances ont subi de graves blessures dues aux épées, le terrier finissant par être vaincu et tué. Plusieurs secondes plus tard, le golden retriever est mort à son tour, apparemment de fatigue.

Joueur : Chercheur Junior Kim
Proposition : "Savais-tu que l'écrivain de renommée mondiale Stephen King a un jour été percuté par une voiture ? Juste une chose à prendre en compte."
Résultat : Une unique instance de SCP-1459-1 (Saint Bernard) a été générée, portant des lunettes, et assise derrière une machine à écrire. Une voiture a ensuite émergé de la cloison de gauche et a roulé sur l'instance à haute vitesse, avant de disparaître par le mur droit. La machine à écrire et les lunettes n'ont pas été endommagées. Le cookie était un cookie au glaçage de sucre classique avec les lettres "LOL" inscrites à l'aide du glaçage sur son dessus.

Joueur : Mr. Mox
Proposition : "Quelque chose qui nous montrera comment tuer SCP-682."
Résultat : SCP-1459 a produit un effet sonore indiquant que la méthode d'extermination a déjà été utilisée.

Joueur : Mr. Mox
Proposition : "D'accord, donne-moi quelque chose que je vais apprécier."
Résultat : SCP-1459 a déployé un projecteur à film. Le film de 1979 Alien a été joué, mais avec des instances de SCP-1459-1 à la place de l'humain et des personnages aliens. Tous les dialogues ont été remplacés par des aboiements et des grognements. Les instances de SCP-1459-1 ont été tuées aux endroits appropriés du film. L'instance restante (Ripley) a été éliminée par la méthode de matraquage par défaut.
Note : Le cookie était de la forme de l'œuf de "l'Alien" du film. Il contenait un bonbon en forme du "facehugger" au sein d'un extérieur en cookie.

Joueur : Chercheur Junior Kim
Proposition : "Matraquage, mais le chiot doit être seulement frappé exactement 7 fois, et une fois que ceci est fait, exactement 33,35 kg de charbon de marque Kingsford doivent être placés sur le chiot. 3 téléphones mobiles Samsung Galaxy s6 doivent être placés autour du chiot en formant un triangle, et chaque téléphone doit avoir à la fois "Premium Tetris" et "Traducteur d'aboiements de chien" installés. Une fois ceci fait, positionne dans la machine une bombe thermonucléaire d'exactement 3 cm de large et 10 cm de haut, celle-ci devant être placée sur le second Samsung Galaxy s6 placé. Elle doit être déclenchée à l'aide d'une télécommande faite entièrement de saucisses."
Résultat : SCP-1459 a produit un effet sonore indiquant que la méthode d'extermination a déjà été utilisée.

Joueur : Dr. Langford
Proposition : "Musique classique."
Résultat : La trappe du plafond s'est ouverte et a laissé tomber un grand piano miniature sur SCP-1459-1, la tuant instantanément. Une seconde instance a été placée à l'intérieur de la chambre par un bras mécanique. La seconde instance a joué l'intégralité du "Mariage de Figaro" de Wolfgang Amadeus Mozart sur le piano majoritairement intact. Une fois le morceau terminé, deux bras mécaniques ont émergé de la trappe supérieure et ont applaudi pendant sept secondes avant d'éliminer l'instance par la méthode de matraquage par défaut.

Joueur : Chercheur assistant Mike
Proposition : "Cave interdite."
Résultat : Une instance de SCP-1459-1 a été générée, ainsi qu'une trappe dans le sol menant à un escalier vers le bas. SCP-1459-1 a commencé à gémir alors qu'elle a été forcée à descendre l'escalier par un bras mécanique. La trappe s'est refermée une fois l'instance de SCP-1459-1 hors de vue, et SCP-1459-1 a été entendue aboyer, puis soudain glapir. SCP-1459-1 est devenue silencieuse. La trappe a disparu en même temps que la main mécanique.
Note : Le cookie a mis 2 minutes à être distribué, pendant lesquelles le Chercheur Junior Mike est devenu mal à l'aise. La saveur du cookie était difficile à déterminer mais l'examen a conclu qu'il s'agissait d'un cookie de type végan.

Joueur : Dr. Chris "Ox" Moran
Proposition : "Un triangle à quatre faces."
Résultat : Une instance de SCP-1459-1 a été générée, et a immédiatement commencé à être battue à mort à l'aide d'un triangle à quatre faces.
Note : Le cookie distribué était en forme d'un triangle à quatre faces.

Joueur : Chercheur Junior Jenkins
Proposition : "La dernière méthode d'élimination que cette machine n'utilisera jamais."
Résultat : Une instance de SCP-1459-1 a été générée, selon la méthode normale, pour seulement tomber immédiatement dans la trappe sans être blessée.
Note : Au lieu d'un cookie, SCP-1459 a produit une fiche comportant la phrase "Reconnaissance de dette : 1 x cookie avoine et raisins secs".

Joueur : Chercheur Junior Jenkins
Proposition : "La dernière méthode unique d'élimination que cette machine n'utilisera jamais."
Résultat : Une instance de SCP-1459-1 a été générée, selon la méthode normale, pour seulement tomber immédiatement dans la trappe sans être blessée.
Note : Au lieu d'un cookie, SCP-1459 a produit une fiche comportant la phrase "Reconnaissance de dette : 1 x cookie avoine et raisins secs".

Joueur : Dr. Fleming
Proposition : "J'aime les trains."
Résultat : Un train en bois similaire à SCP-737 a traversé la chambre à haute vitesse, impactant SCP-1459-1 à environ 750 km/h.
Note : Le cookie était en forme de locomotive.

Joueur : Dr. Burns
Proposition : "Rage."
Résultat : Deux instances de SCP-1459-1 ont été générées. L'une d'elles a commencé à attaquer l'autre. L'instance attaquée est devenue verte, a triplé de taille, et a mutilé son opposant. Trois bras robotisés, tous plus épais qu'à l'habitude, ont été requis afin de maîtriser l'instance forcée à rentrer dans la trappe.

Joueur : Dr. Burns
Proposition : "Magnétisme."
Résultat : SCP-1459-1 a été écrasée entre ce qui est apparu être deux grands aimants au néodyme.
Note : Le cookie était coloré afin de suggérer une saveur de framboise et raisin.

Joueur : Dr. Burns
Proposition : "Rêver."
Résultat : Une quantité importante de sable s'est déversée de la trappe supérieure, recouvrant rapidement l'instance de SCP-1459-1, la faisant suffoquer.
Note : Le cookie comportait des traces de mélatonine. La consommation n'a pas provoqué de rêves mémorables.

Joueur : Dr. Davidson
Proposition : "Gordon Ramsay."
Résultat : Deux instances de SCP-1459-1 ont été produites. L'instance décrite comme un bulldog blanc et brun avec un chapeau de chef a maîtrisé l'autre instance. Des bras mécaniques ont ensuite placé l'instance maîtrisée dans un four. L'instance restante a été éliminée par la méthode de matraquage par défaut.
Note : Un donut a été produit au lieu d'un cookie.

Joueur : Assistant de recherche Taylor
Proposition : "Super Mario Brothers."
Résultat : Une instance de SCP-1459-1 portant un costume du personnage de jeu vidéo "Mario" et un grand bloc flottant jaune avec un grand point d'interrogation embossé sur chaque face ont été produits. L'instance a sauté et heurté le bas du bloc, causant l'expulsion d'un grand spécimen d'Amanita muscaria depuis le dessus du bloc. L'instance a consommé le spécimen, et est décédée 15 minutes plus tard en montrant des symptômes cohérents avec un empoisonnement par A. muscaria.
Note : Le cookie avait la forme d'un champignon ; l'analyse n'a montré aucune trace de toxine.

Joueur : individu inconnu
Proposition : "Shark Punching Centre."
Résultat : L'instance de SCP-1459-1 a été générée portant un costume de requin. L'instance a été éliminée par matraquage avec un gant de boxe.
Note : Le cookie avait la forme d'un gant de boxe avec les lettres "SPC" inscrites sur le dessus.

Joueur : Dr. Geralds
Proposition : "Conversion de 0,1 % de la masse corporelle en antimatière." (Le Dr. Geralds était derrière un écran de protection lorsqu'il a fait cette proposition. Le test n'avait pas été autorisé.)
Résultat : Une instance de SCP-1459-1 a été produite. Après environ 15 secondes, l'instance de SCP-1459-1 a été presque instantanément détruite dans une puissante explosion. Comme dans l'Expérience 0239, l'explosion résultante a été totalement confinée par SCP-1459.
Note : Le cookie aux raisins secs a été déterminé avoir une forte saveur de Capsicum chinense, communément connu en tant que poivron habanero.

Joueur : Dr. A. Maliss
Proposition : "Des antimémetiques."
Résultat : D'après l'équipe de supervision, aucune instance de SCP-1459-1 n'a été produite. En dépit de cela, un cookie a été distribué comme d'habitude.

Joueur : Chercheur T. Umen
Proposition : "S'il te plaît, prends-moi plutôt !"
Résultat : Une instance de SCP-1459-1 a été produite, ainsi qu'un grand coussin et deux bols en acier remplis de nourriture pour chien et d'eau. Environ 5 minutes après l'activation initiale, l'instance de SCP-1459-1 a été tuée par la méthode de matraquage par défaut, et un bras robotisé est sorti de SCP-1459 et a tiré le Chercheur Umen à l'intérieur de celui-ci. Le Chercheur Umen est resté au sein de SCP-1459 pendant deux jours, pendant lesquels il a reçu de la nourriture pour chien et de l'eau trois fois par jour. À la fin du second jour, le Chercheur Umen a été expulsé de force par la fente habituellement utilisée par SCP-1459 pour distribuer les cookies, ainsi qu'une note manuscrite lisant "Bien essayé".

Joueur : Dr. B. O'Doyle
Proposition : "O'Doyle est le meilleur."
Résultat : Cinq instances de SCP-1459-1 ont été produites accompagnées d'une voiture de type break de taille appropriée pour les instances de SCP-1459-1. Les instances sont montées dans le véhicule et ont commencé à aboyer simultanément. La trappe supérieure s'est ouverte et un bras mécanique a laissé tomber une peau de banane sur le sol. Le véhicule a roulé sur la peau de banane, qui l'a fait glisser vers l'avant de SCP-1459 à haute vitesse. Le véhicule a ensuite pris feu et explosé. La cloison arrière de SCP-1459-1 s'est ouverte et un bras mécanique portant un extincteur rouge a émergé et éteint le feu.
Note : Le cookie produit était constitué de types variés de fumier.

Joueur : Dr. Crocket
Proposition : "Des nouilles."
Résultat : Inconnu. Après qu'une instance de SCP-1459-1 ait été produite, un rideau a recouvert la boîte. Une variété de sons ont été entendus, incluant des tondeuses à gazon, des saxophones, et la chanson de 1973 "Piano Man" de Billy Joel. Après 10 minutes, les rideaux se sont relevés, révélant que SCP-1459-1 était mort. Une olive sur une pique était piquée sur son dos, et elle portait un casque de football américain.
Note : Rien en rapport avec les nouilles ne s'est jamais produit. -Dr. Crocket

Joueur : Dr. Edison
Proposition : "Buffalo buffalo buffalo buffalo buffalo."
Résultat : Une instance de SCP-1459-1 et quatre instances de bison américain (Bison bison) sont produites, toutes vêtues de la tenue de l'"Université de Buffalo". Deux des bisons ont ensuite commencé à donner des coups de tête et à amadouer les deux autres bisons, les faisant finalement piétiner accidentellement l'instance de SCP-1459-1.
Note : Le cookie produit était un cookie au sucre couvert de sauce buffalo.

Joueur : Dr. Cooke
Proposition : "Mortal Kombat."
Résultat : Deux instances de SCP-1459-1 ont été produites, l'une vêtue de jaune et l'autre de bleu. Celle vêtue de jaune a lancé un couteau relié à une chaîne vers l'autre instance, avant de s'en rapprocher et de couper la tête de son adversaire.
Note : Le cookie était couvert de sang.

Joueur : Dr. Little
Proposition : "Ne tue pas quoique ce soit."
Résultat : Deux instances de SCP-1459-1 sont apparues. L'une des instances avait un collier en plaqué or lisant "Quoi que ce soit". La seconde a été matraquée par la méthode par défaut.

Joueur : Dr. Clair
Proposition : "Noyé dans SCP-447-2."
Résultat : SCP-1459 a produit un effet sonore indiquant que la méthode d'extermination avait déjà été utilisée.
Note : Le Dr. Clair a été rétrogradé et muté.

Joueur : Dr. Edison
Proposition : "En Russie soviétique, c'est le chiot qui TE tue !"
Résultat : Un unique cookie au sucre apparaît dans la chambre de SCP-1459. Une entité ressemblant à Joseph Staline émerge de la trappe sous la chambre et casse répétitivement le cookie à l'aide d'un marteau. Au lieu d'un cookie, plusieurs morceaux sanglants de chair canine ont été distribués.

Joueur : Chercheur Carlson
Proposition : "Censure."
Résultat : [DONNÉES CENSURÉES]

Joueur : Chercheur ████████
Proposition : "Tert-butyllithium."
Résultat : L'instance de SCP-1459-1 a été créée. Un bras robotisé avec un tuyau au bout est descendue de la trappe, vaporisant un liquide hypergolique à l'atmosphère de la pièce. L'instance de SCP-1459-1 est rapidement décédée en raison de la combustion des tissus.
Note : Le cookie distribué comportait de hauts niveaux de sels de lithium.

Joueur : Dr. Senaviev
Proposition : "Circumstances suspectes."
Résultat : L'instance de SCP-1459-1 a été créée, suivie d'un brouillard qui a obscurci la vision dans la chambre. Lorsque le brouillard s'est dissipé, SCP-1459-1 est apparue avoir été touchée par balles plusieurs fois.

Joueur : Dr. Snargle
Proposition : "J'ai une allergie sévère aux œufs."
Résultat : Des bras robotisés ont bombardé l'instance avec plusieurs douzaines d'œufs. L'instance a semblé confuse, mais indemne. Les œufs se sont cassés lors des impacts, et l'instance a commencé à manger leur contenu. Après plusieurs minutes, l'instance a commencé à montrer de la détresse, se griffant le visage, puis a commencé à rencontrer des difficultés à respirer, avant de finir par suffoquer.
Note : Le cookie distribué ne comportait aucune trace d'œufs.

Joueur : Dr. Reynolds
Proposition : "La troisième guerre mondiale."
Résultat : Une instance de SCP-1459-1 (terrier de Boston), portant un chapeau de cowboy et un drapeau des États-Unis comme cape, a été créée sur le côté gauche de la machine, aux côtés d'un missile LGM-30 Minuteman III miniaturisé. Peu après, une seconde instance de SCP-1459-1 (terrier noir russe), portant un chapeau ouchanka de l'Armée Rouge, a été créée sur le côté droit de la machine, aux côtés d'un missile SS-18 miniaturisé. Les deux instances se sont mises à aboyer l'une envers l'autre pendant quinze minutes, après quoi les deux missiles se sont lancés vers l'instance opposée. Les détonations nucléaires résultantes ont été totalement confinées par la machine.
Note : Le cookie distribué était décoré avec un glaçage représentant le symbole de danger de radiation ionisante. L'analyse a montré qu'il contenait des traces d'iode 131.

Joueur : Dr. Westrin
Proposition : "Métaphysique."
Résultat : Une instance de SCP-1459-1 a été créée. Après environ 20 minutes, l'instance a subi des blessures cohérentes avec un matraquage par un marteau. Aucun cookie n'a été distribué.

Joueur : Dr. Westrin
Proposition : "Pataphysique."
Résultat : Un bras robotisé s'est déployé depuis SCP-1459 et, par des méthodes narratives inconnues, s'est mis à matraquer l'instance de SCP-1459-1 de l'expérience "Métaphysique". La manière dont cela a été accompli est actuellement mal comprise.
Note : Le mot "META" était écrit sur le cookie à l'aide de glaçage.

Joueur : Dr. Crocket
Proposition : "Stupidité."
Résultat : Trois instances de SCP-1459-1 sont apparues. Deux des instances portaient des t-shirts personnalisés taillés pour des chiens, l'un lisant "Les vaccins sont des injections mortelles" et l'autre "Dieu déteste [INJURE SUPPRIMÉE]", respectivement. Les deux instances aux t-shirts, ci-après SCP-1459-1-B et -C respectivement, l'instance sans t-shirt étant désignée -A, se sont mises à aboyer sur SCP-1459-1-A pendant 15 minutes. Au cours de ces 15 minutes, SCP-1459-1-A semblait mal à l'aise, couvrant ses oreilles et tentant d'ignorer SCP-1459-1-B et -C. Finalement, SCP-1459-1-A s'est auto-éliminée en donnant des coups violents répétés contre la paroi vitrée de SCP-1459. SCP-1459-1-B et -C ont été éliminés par la méthode de matraquage standard.
Note : Ce test pourrait indiquer que 1459 a des opinions ; ou bien, qu'il pourrait s'aligner sur l'opinion subjective de l'utilisateur.
Honnêtement, je ne peux pas blâmer le petit gars. J'aurais probablement fait pareil. - Dr. Crocket

Joueur : Chercheur Junior Cuthbertson
Proposition : "Overdose de marijuana."
Résultat : Une instance de SCP-1459-1 est créée. Un bras mécanique nourrit l'instance avec cinq cookies en forme de cacahuète. Après environ neuf minutes, l'instance commence à montrer des signes d'intoxication au THC. L'instance ne semble pas ébranlée, comme il est courant pour un chien ayant ingéré de la marijuana. Après onze minutes supplémentaires, une trappe en haut de la machine s'ouvre et un toboggan métallique en descend, aboutissant à un bol. Des cookies en forme de cacahuète supplémentaires sont distribués, que SCP-1459-1 commence à dévorer voracement. Les cookies sont continuellement distribués. Une distension visible de l'estomac est visible au bout de cinq minutes. L'instance continue à manger pendant trois minutes supplémentaires jusqu'à ce que l'estomac subisse une rupture interne. L'instance continue à tenter de manger les cookies distribués pendant quatre minutes jusqu'à ce qu'elle meure, visiblement d'hémorragie interne.
Note : Un brownie a été distribué, infusé au THC.

Joueur : Chercheur Junior Cuthbertson
Proposition : "Touchez pas à la schnouf."
Résultat : Trois instances de SCP-1459-1 sont créées. Un bras mécanique nourrit une instance (ci-après -A) avec un unique cookie en forme de cacahuète. Après quatre minutes, l'instance commence à montrer les symptômes suivants : pupilles dilatées, capacités motrices réduites, perte d'équilibre, salivation excessive, fort halètement, et vocalisations de détresse. Après deux minutes, les autres instances (ci-après -B et -C) approchent de SCP-1459-A. SCP-1459-A se met à japper et à s'éloigner en chancelant de SCP-1459-B et -C. Après avoir fui pendant trois minutes, SCP-1459-A commence à montrer des signes d’agressivité, grognant, aboyant, et montrant ses dents. SCP-1459-A se met à violemment attaquer SCP-1459-B. SCP-1459-C attaque SCP-1459-A, mais l'instance ne semble pas le remarquer jusqu'à l'élimination de SCP-1459-B. Alors que SCP-1459-A a subi des dommages significatifs, elle n'a que peu de difficultés à éliminer SCP-1459-C. SCP-1459-A meurt de la perte de sang due à ses blessures sévères au bout de cinq minutes.
Note : Un cookie est distribué, infusé au THC et à environ 10 mg de PCP.

Joueur : Chercheur Carlson
Proposition : "Boxe sélacienne."
Résultat : La machine créée une unique instance de SCP-1459-1 avant de se remplir d'eau. Elle créée ensuite une petite entité ressemblant à un requin anthropomorphe armée de gants de boxe. L'entité ressemblant à un requin se met à matraquer SCP-1459-1 jusqu'à ce qu'elle périsse, auquel moment elle retourne vers la trappe supérieure en nageant. L'eau est ensuite drainée, et la SCP-1459-1 décédée est enlevée de la manière habituelle. Le cookie distribué contenait de petites quantités d'appâts.
Note : Le Chercheur Carlson a montré une colère extrême au cours de ce test, semblant particulièrement outragé par le comportement combatif de l'entité ressemblant à un requin. Tout autre incident en rapport avec les requins impliquant le Chercheur Carlson doit être immédiatement rapporté au directeur de Site.
Je veux que Carlson soit sous surveillance constante. Si ces idiots de cogneurs de requins peuvent nous infiltrer, alors seul Dieu sait quelles vraies menaces peuvent le faire impunément. -Directeur de Site G█████

Joueur : Chercheur Garnier
Proposition : "Le pire que tu puisses faire."
Résultat : [DONNÉES SUPPRIMÉES]
Note : Le Chercheur Garnier et les autres Chercheurs présents se sont vus administrer des amnésiques et prescrire un suivi psychologique. Le cookie produit par SCP-1459 était dans un état avancé de décomposition.

Joueur : Chercheur Risotti
Proposition : "Agincourt."
Résultat : Un homme en tenue d'archer long anglais du 13ème siècle se matérialise et tire sur SCP-1459-1 avec une flèche, l’empalant. L'archer part ensuite par la trappe au sol.
Note : Au lieu d'un cookie, SCP-1459 a produit une baguette miniature.

Joueur : Chercheur Risotti
Proposition : "Otakuisme."
Résultat : Deux instances de SCP-1459-1 sont produites, l'une d'entre elles étant atteinte d'obésité morbide, portant un fédora miniature, et portant un katana adéquatement proportionné. Une voix enregistrée est entendue dire "お前はもう死んでいる" ("Tu es déjà mort" en japonais), suivi d'une autre voix enregistrée disant "何!?" ("Quoi !?"), ce après quoi la SCP-1459-1 portant l'épée éventre et décapite l'autre SCP-1459-1 ; elle se fait ensuite seppuku.
Note : Deux cookies sont distribués. Les cookies étaient au chocolat blanc avec une sauce rouge à la fraise au milieu, ressemblants au drapeau japonais.

Joueur : Chercheur ███
Proposition : "Procédure 110-Montauk."
Résultat : SCP-1459-1 retirée sans dommage par la trappe. Une version légèrement différente du message de fin par défaut ("Vous irez définitivement en enfer pour ça") est affichée.
Note : Un (1) cookie nature a été produit ; l'analyse indique qu'il contenait des quantités létales de cyanure. Le Chercheur ███ a reçu des amnésiques.

Joueur : Dr. Silva
Proposition : "Musique."
Résultat : SCP-1459 a produit un effet sonore indiquant que la méthode d'extermination avait déjà été utilisée.

Joueur : Dr. Silva
Proposition : "Un orchestre."
Résultat : Plusieurs instances de SCP-1459-1 sont produites et commencent à jouer sur des instruments miniaturisés de manière appropriée : violons, harpes, violoncelles, trompettes, claviers, et autres instruments variés. Après 90 secondes de musique, une instance en frappe une autre à la tête avec le côté d'un trombone (possiblement par accident) ; ceci provoque une bagarre, dans laquelle les instances se matraquent et s'étranglent mutuellement avec leurs instruments. Le dernier survivant est l'instance portant la baguette du chef d'orchestre, qui fait une révérence au personnel, puis s'effondre et meurt.

Joueur : Dr. Plidowski
Proposition : "La Sainte Inquisition."
Résultat : SCP-1459-1 manifeste des symptômes apparents de la rage, ce après quoi six (6) instances de chiens de montagne suisses juvéniles, vêtues de tenues de gardes suisses miniatures, sont produites, ainsi qu'un unique mastiff argentin miniature juvénile vêtu d'une tenue papale miniature. Elles aboient trois fois à destination de la première SCP-1459-1, puis observent alors que SCP-1459 produit des bras mécaniques portant des bidons d'essence et une allumette, cette dernière est utilisée afin d'immoler la première instance par le feu. Les autres instances sont éliminées avec la procédure de matraquage par défaut.
Note : Le cookie était une hostie de communion.

Joueur : Chercheur Voct
Proposition : "A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y et Z."
Résultat : Une instance de SCP-1459-1 est produite. Une abeille1 émerge de la trappe et pique SCP-1459-1. L'instance meurt d'une apparente anaphylaxie.
Une seconde instance de SCP-1459-1 est produite. Le bassin se remplit rapidement d'eau et d'algues2 ; l'instance se noie et est enlevée par la trappe, ce après quoi l'eau et les algues sont drainés.
Une troisième instance de SCP-1459-1 est produite. Des bras mécaniques émergent du plafond, tenant un soutien-gorge, avec lequel ils étranglent l'instance.
Une quatrième instance de SCP-1459-1 est produite, portant des vêtements stéréotypés de "raveur" et portant des bâtons lumineux. De la musique électronique est jouée à haut volume et des lumières clignotent alors que l'instance danse, s'arrêtant périodiquement afin de consommer des pastilles non identifiées qui lui sont proposées par les bras mécaniques. Après quatre heures, l'instance montre des signes d'overdose de MDMA et meurt.
Une cinquième instance de SCP-1459-1 est produite. Une effigie3 grossière mais reconnaissable de la personnalité politique [CENSURÉ], portant des pancartes disant "JE HAIS LES VOTANTS", "J'AI TRAHI MON PAYS", et "JE DÉTESTE LES CHIENS", se matérialise et tombe sur l'instance, l'écrasant.
Une sixième instance de SCP-1459-1 est produite, portant un kit d'injection intraveineuse, un sac plastique rempli de poudre, et une bouteille de liquide. L'instance est visiblement malnutrie et tremblante, comportant de multiples plaies et trous dans son pelage. L'instance mélange la poudre avec le liquide, injecte le liquide dans son propre avant-bras, puis perd connaissance. Un bras mécanique émerge du plafond, et tapote l'instance, qui tressaillit. Quinze minutes plus tard, le bras mécanique tapote l'instance à nouveau ; une nouvelle fois, l'instance tressaillit. Ceci se reproduit toutes les quinze minutes pendant trois heures, au terme desquelles l'instance n'est plus réactive.
Une septième instance de SCP-1459-1 est produite. Ses yeux4 se gonflent tant qu'ils tombent de leurs orbites, mais sont toujours attachés. L'instance commence à paniquer et à toucher ses yeux, qui à ce point sont plus grands que la tête de l'instance ; finalement, l'instance tombe si bien que les yeux roulent sur le haut de sa tête et écrasent son squelette.
Une huitième instance de SCP-1459-1 est produite. Une estimation de 30 geais5 bleus (Cyanocitta cristata) émerge de la trappe et attaque l'instance, la picorant à mort.
Une neuvième instance de SCP-1459-1 est produite, et une grande auge d'eau lui est fournie. Alors que l'instance boit, des bras mécaniques émergent de la trappe du plafond, portant un grand seau d'une poudre métallique non identifiée. Les bras retournent ensuite le seau au-dessus de l'auge. Alors que la poudre rentre en contact avec l'eau, elle explose violemment, tuant l'instance.
Une dixième instance de SCP-1459-1 est produite et écrasée par un citron6 géant.
Une onzième instance de SCP-1459-1 est produite, ainsi que 75 bonbonnes d'oxygène compressé. Les bras mécaniques ouvrent toutes les bonbonnes ; après quatre heures, l'instance développe des symptômes d'intoxication à l'oxygène, et meurt au bout de 18 heures supplémentaires.
Une douzième instance de SCP-1459-1 est produite. Elle se met à uriner7 ; après 22 jours de miction continue, le bassin est rempli d'urine, auquel point l'instance se noie.
Une treizième instance de SCP-1459-1 est produite et matraquée avec une queue de billard.
Une quatorzième instance de SCP-1459-1 est produite et écrasée par une estimation de 1,2 million de pièces de 1 roupie indienne.
Une quinzième instance de SCP-1459-1 est produite. Les bras mécaniques émergent de la trappe du plafond, portant plusieurs théières et bouilloires ; les bras vident celles-ci sur l'instance, l'ébouillantant à mort.
Une seizième instance de SCP-1459-1 est produite ; elle est de la race chauve Xoloitzcuintli. Les bras mécaniques émergent de la trappe du plafond, portant des lampes noires ultraviolettes à haute intensité, qu'ils dirigent vers l'instance. L'instance développe rapidement des brûlures au troisième degré et ce qui semble être de multiples mélanomes ; à l'instar de la sixième instance, des bras mécaniques la tâtonnent toutes les quinze minutes jusqu'à ce que, au bout de quatre jours, elle ne soit plus réactive.
Une dix-septième instance de SCP-1459-1 est produite. Un miroir de verre à double face tombe de la trappe du plafond et la scinde en deux longitudinalement8.
Une dix-huitième instance de SCP-1459-1 est produite. Dix bras mécaniques émergent du plafond, portant de l'équipement de laboratoire. Un onzième bras retient l'instance, et prélève un échantillon de tissus. Les autres bras réalisent un caryotype de l'échantillon ; après onze jours d'examen, le caryogramme terminé révèle que l'instance est XX (génétiquement femelle). Les bras retiennent l'instance à nouveau, examinent ses organes génitaux, avant de la faire tomber dans la trappe sans la blesser. Une dix-neuvième instance de SCP-1459-1 est déterminée de la même façon être génétiquement femelle, et jetée dans la trappe sans blessure. Une vingtième instance, cependant, est déterminée être XY (génétiquement mâle), et est matraquée à mort à l'aide de l'équipement de laboratoire.
Une vingt-et-unième instance de SCP-1459-1 est produite. Un homme identifié comme l'acteur américain Douglas Fairbanks (1883-1939) se matérialise, portant la cape, le sombrero, le masque et brandissant l'épée du personnage "Zorro" dont il est l'interprète ; celui-ci étant connu pour utiliser une épée afin de tracer un 'Z' sur les murs en tant que signature. Fairbanks dégaine l'épée, et trace un 'Z' sur l'instance, qui se vide de son sang. Fairbanks fait ensuite tomber son épée, enlève son sombrero et son masque, saisit un bocal de cookies de sous sa cape, et mange 21 cookies un par un, fixant silencieusement les observateurs pendant ce temps. Il sort ensuite par la trappe. Aucun cookie n'a été distribué.

Joueur : Dr. Margin
Proposition : "Utiliser ses entrailles pour avoir une conversation avec moi."
Résultat : SCP-1459 a produit un effet sonore indiquant que la méthode d'extermination avait déjà été utilisée.
Note : Le Docteur Margin tentait de conduire une interview avec SCP-1459.

Joueur : Dr. Margin
Proposition : "Nom de Dieu de merde." (Note : Proposition criée suite à l'échec de la précédente propositon.)
Résultat : Une instance de SCP-1459-1 est produite. SCP-1459-1 commence à apparaître agitée pendant plusieurs secondes, gémissant. Une entité ressemblant à SCP-343 apparaît et saisit SCP-1459-1. La trappe inférieure s'ouvre, depuis laquelle des sons de gémissement et brûlure peuvent être entendus. L'entité ressemblant à SCP-343 a élevé SCP-1459-1 au-dessus de sa tête avant de la jeter violemment dans la trappe tout en criant "VA TE FAIRE FOUTRE !" L'entité est ensuite sortie par la trappe supérieure.
Note : SCP-343 s'est matérialisé immédiatement après, a pris le cookie distribué, l'a mangé, et s'est dématérialisé. Interrogé sur la raison pour laquelle il a fait cela, SCP-343 a refusé de répondre.
Je déteste vraiment ce boulot parfois. Cela dit, intéressant résultat. -Dr. Margin

Joueur : Dr. Griswold
Proposition : "Quelqu'un qui sait comment tuer SCP-682."
Résultat : SCP-1459 a produit un effet sonore indiquant que la méthode d'extermination avait déjà été utilisée.

Joueur : Dr. Lucas
Proposition : "Quelque chose qui ne peut pas tuer SCP-682."
Résultat : Un homme portant l'uniforme d'un garde de sécurité de la Fondation émerge, portant un fusil de chasse. Il tire répétitivement sur l'instance, la manquant à chaque fois. Une fois ses munitions épuisées, il tente à plusieurs reprises de matraquer l'instance à l'aide du fusil, mais échoue encore à chaque fois. L'instance est ensuite éliminée par la méthode de matraquage par défaut.

Joueur : Chercheur Lane
Proposition : "Ce que tu veux."
Résultat : [DONNÉES SUPPRIMÉES]
Note : Le cookie produit a été décrit par le Chercheur Lane comme "le meilleur que j'aie jamais mangé". Le Chercheur Lane est par la présente banni de l'utilisation de SCP-1459.

Joueur : Dr. Miller
Proposition : "Samsung Galaxy Note 7."
Résultat : Un Samsung Galaxy Note 7 branché sur un chargeur standard est apparu près de l'instance de SCP-1459-1. 30 minutes plus tard, le Note 7 a explosé, tuant instantanément l'instance de SCP-1459-1.

Joueur : Dr. Willows
Proposition : "Donne-lui un os."
Résultat : SCP-1459 a émis un bruit signalant que la méthode suggérée a déjà été utilisée.
Note : Bien que n'ayant réalisé aucune action, un cookie aux flocons d'avoine a été distribué. Le Dr. Willows a déclaré qu'il était "extrêmement sec".

Joueur : Dr. Willows
Proposition : "Combien de bois pourrait lancer une marmotte si une marmotte pouvait lancer du bois ?"
Résultat : Un bras mécanique a produit sept marmottes (Marmota momax), chacune portant une petite bûche. Les marmottes se sont mises à bombarder SCP-1459-1 avec les bûches à vive allure, produisant des bûches supplémentaires par des moyens anormaux jusqu'à ce que le conteneur soit totalement plein. Les bûches ont été évacuées par le bas dans une série de mécanismes de taille à haute énergie, vidant le conteneur en cinq minutes.
Note : Sept cookies ont été distribués, tous faits entièrement de liège.

Joueur : Dr. Johnson
Proposition : "Chute d'enclume."
Résultat : SCP-1459 a produit un effet sonore indiquant que la méthode d'extermination avait déjà été utilisée.
Je m'en doutais. -Dr. Johnson

Joueur : Dr. Johnson
Proposition : "Grand piano."
Résultat : SCP-1459 a produit un effet sonore indiquant que la méthode d'extermination avait déjà été utilisée.
Celui-là aussi ?! -Dr. Johnson

Joueur : Dr. Johnson
Proposition : "Poussé d'une falaise par un rocher."
Résultat : SCP-1459 a produit un effet sonore indiquant que la méthode d'extermination avait déjà été utilisée.
Pourquoi tous ces trucs de dessins animés ont déjà été utilisés ? -Dr. Johnson.

Joueur : Dr. Johnson
Proposition : "Touché à la tête par une enclume, puis écrasé par un grand piano et poussé d'une falaise par un rocher."
Résultat : Une falaise est apparue avec l'instance de SCP-1459-1 à son sommet. L'instance a ensuite été assommée par la chute d'une enclume, mais a survécu. L'instance a ensuite été écrasée par la chute d'un grand piano, mais a survécu. Un rocher est ensuite apparu et l'instance aplatie a été poussée de la falaise.
Enfin ! -Dr. Johnson.

Joueur : Dr. Davidson
Proposition : "Le dilemme du tramway."
Résultat : Des rails de tramway se sont matérialisés dans la configuration du dilemme du tramway : cinq instances de SCP-1459-1 attachées au rail, avec une voie embranchée sur laquelle était attachée une instance de SCP-1459-1, et un grand levier désigné "AIGUILLAGE". Un tram est apparu au loin, et a avancé lentement sur la voie jusqu'à ce qu'il atteigne la jonction, auquel point un bras robotisé a tiré le levier. Le tram s'est ensuite divisé en deux, une moitié écrasant les les cinq instances sur la voie principale et l'autre moitié écrasant l'unique instance sur la voie embranchée.

Joueur : Dr. Bannock
Proposition : "Suicide."
Résultat : SCP-1459 a produit son bras robotisé standard avec un maillet. L'instance de SCP-1459-1 a pris le maillet du membre robotisé et s'est mise à se matraquer elle-même avec celui-ci pendant 15 minutes, après quoi elle a été éliminée.

Joueur : Dr. Bannock
Proposition : "Illumination."
Résultat : SCP-1459 a joué un effet sonore indiquant que la méthode d'extermination a déjà été utilisée.

Joueur : Dr. Bannock
Proposition : "Existentialisme."
Résultat : L'instance de SCP-1459-1 a marché vers la fenêtre frontale de SCP-1459 puis a regardé le Dr. Bannock avec une expression de supplication tout en gémissant. Ceci a continué jusqu'à ce que l'instance soit matraquée contre la fenêtre par la méthode par défaut.

Joueur : Dr. Bannock
Proposition : "Portail."
Résultat : L'entrée et la sortie d'un petit portail se sont formées des deux côtés de SCP-1459. L'instance de SCP-1459-1 a marché vers l'entrée et l'a franchie. Alors que SCP-1459-1 avait dépassé à moitié le seuil, le portail s'est abruptement fermé, sectionnant l'instance à la taille. L'instance s'est ensuite vidée de son sang.
Note : Le cookie distribué avait la forme d'un cœur de dessin animé.

Joueur : Dr. A. Maliss
Proposition : "En dehors de la machine."
Résultat : SCP-1459 a joué un effet sonore indiquant que la méthode d'extermination a déjà été utilisée ; les équipes de l'ensemble de l'installation ont rapporté avoir entendu le son.

Joueur : Dr. A. Maliss
Proposition : "Dissociation sémantique."
Résultat : SCP-1459 a été éliminé par un chocolat aux pépites de cookie. La méthode de matraquage par défaut a distribué une instance de SCP-1459-1, dont toute la disassociation interne s'est restaurée peu après. L'instance de SCP-1459-1 distribuée a été conservée en tant qu'animal de compagnie par le Dr. Maliss jusqu'à ce qu'elle commence à se rassir.

Joueur : Dr. A. Maliss
Proposition : N/A. Dr. Maliss a chanté plusieurs mesures de la Symphonie no 5 en do mineur de Beethoven.
Résultat : L'instance de SCP-1459-1 a été éliminée par un piston industriel s'étendant depuis la trappe supérieure. Le piston s'est étendu selon un schéma "court-court-court-long", après quoi les restes de l'instance ont été raclés vers la trappe.

Joueur : Chercheur Lee Roy Carlson
Proposition : "Michael Myers."
Résultat : Une entité ressemblant à l'acteur et comédien canadien Mike Myers est apparue, puis a matraqué l'instance de SCP-1459-1 à mort.

Joueur : Chercheur Lee Roy Carlson
Proposition : "Non, Michael Myers le méchant de film d'horreur."
Résultat : Deux instances de SCP-1459-1 ont été produites. Elles ont commencé à copuler, auquel point une entité ressemblant à l'acteur et comédien canadien Mike Myers s'est matérialisée. L'entité a produit un grand couteau de cuisine, avec lequel elle a éliminé et mutilé les instances de SCP-1459-1 avant de se dématérialiser.

Joueur : Chercheur Lee Roy Carlson
Proposition : "Non, Michael Myers des films de John Carpenter !"
Résultat : Deux instances de SCP-1459-1 ont été produites. Elles ont commencé à copuler, auquel point une entité humanoïde portant un masque blanc décoloré de William Shatner et une combinaison vert foncé s'est matérialisée. L'entité a produit un grand couteau de cuisine, avec lequel elle a éliminé les instances de SCP-1459-1. Avant de se dématérialiser, l'entité a enlevé son masque pour révéler le visage de l'acteur et comédien canadien Mike Myers.
Note : Presque ça. -Chercheur Carlson

Joueur : Dr. ████████
Proposition : "Quelque chose que je trouverai amusant."
Résultat : L'instance de SCP-1459-1 a commencé à rapidement voler dans la chambre de SCP-1459, tandis qu'un son de tronçonneuse changeant rapidement se jouait. L'instance a explosé après environ 15 secondes.
Note : Le Dr. ████████ n'a pas pu commenter, toute mention de cet évènement le faisant rire hystériquement.

(Pour les trois prochaines expériences, D-1443, choisi pour son incapacité à comprendre le japonais, est choisi et s'est vu demander par le Chercheur Eri de réaliser trois expériences avec la même proposition à chaque fois.)
Joueur : D-1443
Proposition : "Fubuki ni korosareru."
Résultat : SCP-1459 a joué un effet sonore indiquant que la méthode d'extermination a déjà été utilisée.
Note : Quelqu'un a eu cette idée, je vois. Mais continuons. -Chercheur Eri

Joueur : D-1443
Proposition : "Fubuki ni korosareru."
Résultat : Un navire anormal, manquant d'une hélice mais possédant à la place au moins 100 pieds avec lesquels il marche, tire avec toutes ses armes à feu sur SCP-1459-1.
Note : Un cookie de la forme d'un flocon de neige a été distribué. L'enquête post-incident révèle que le navire était identique au IJN Fubuki datant de l'époque de la Seconde Guerre Mondiale, si ce n'est pour sa méthode de mouvement anormale.
Toutes les armes d'un navire juste pour tuer un chiot. Tu parles d'une force excessive. Suivant. -Chercheur Eri

Joueur : D-1443
Proposition : "Fubuki ni korosareru."
Résultat : Une jeune femme dans un uniforme de la Fondation, ses cheveux noués en queue de cheval, tire sur SCP-1459-1 avec un pistolet standard de la Fondation.
Note : Un cookie de la forme d'un flocon de neige différent de la seconde expérience est distribué. L'enquête post-incident révèle que la femme est similaire à une officière de sécurité du Site-17 qui n'a pas connaissance des propriétés de SCP-1459 et, en réalité, n'a jamais visité le Secteur-25. L'officière de sécurité et le Chercheur Eri ne se sont jamais rencontrés.
Là, ça sortait vraiment de nulle part. -Chercheur Eri

Joueur : Dr. Cleveland
Proposition : "Saddam Hussein effondré."
Résultat : Une statue de Saddam Hussein tombe sur l'instance de SCP-1459-1, l'écrasant.
Note : Le cookie avait la forme de la nation irakienne.

Joueur : Chercheur Junior Gregorius
Proposition : "Directive Première."
Résultat : Deux instances de SCP-1459-1 se sont matérialisées, l'une portant une armure de cuir et prenant une pose agressive, l'autre nue, couchée sur le dos et exposant son cou dans une posture canine typique de soumission. Une troisième instance, portant une version de l'uniforme du capitaine de la Fédération dans Star Trek : La Nouvelle Génération s'est matérialisée, accompagnée par les effets visuels et sonores utilisés dans la série afin d'indiquer une téléportation. Cette instance a remué la tête, puis s'est dématérialisée avec les mêmes effets visuels et sonores. L'instance agressive a ensuite ouvert violemment le cou de l'instance soumise. L'instance soumise s'est vidée de son sang, après quoi l'instance agressive a été exécutée par la méthode de matraquage par défaut.
Note : Deux cookies sont distribués ; nature avec un glaçage au sucre. Le glaçage avait la forme du "badge de communication" de la Fédération dans la série télévisée précédemment mentionnée.

Joueur : Chercheur Junior Petersen
Proposition : "Scénario de Classe-ΩK."
Résultat : Une instance de SCP-1459-1 est apparue, et a été sujette à plusieurs formes de traumatismes de toute évidence fatales, incluant la méthode de matraquage par défaut, l'éviscération, au moins trois types distincts d'explosion, et ce qui est pensé être une instance de spaghettification mineure en tant que résultat de l'exposition à un trou noir, survivant à toutes celles-ci. Après une demie-heure, un couteau à cran d'arrêt a été produit et utilisé afin de finalement exécuter l'instance de SCP-1459-1.
Note : Cinq cookies distribués ; quatre aux pépites de chocolat, et un fortune cookie. Le message à l'intérieur disait "Pas dans cette ligne temporelle, mon pote."

Joueur : Dr. Sheath
Proposition : "Accélération linéaire."
Résultat : Un son joué depuis SCP-1459 indiquant que cette méthode a déjà été utilisée.

Joueur : Dr. Sheath
Proposition : "Instinct cosmique forgé par interférence métaphorique."
Résultat : Un son joué depuis SCP-1459 indiquant que cette méthode a déjà été utilisée.

Joueur : Dr. Sheath
Proposition : "Quelque chose de totalement nouveau."
Résultat : Un son joué depuis SCP-1459 indiquant que cette méthode a déjà été utilisée.

Joueur : Dr. Sheath
Proposition : N/A. Le Dr. Sheath a fait des sons de gorge gutturaux tout en tapant répétitivement dans ses mains.
Résultat : Un son joué depuis SCP-1459 indiquant que cette méthode a déjà été utilisée.

Joueur : Dr. Sheath
Proposition : "Arme à feu."
Résultat : Un bras mécanique a brandi un fusil Remington 870 vers SCP-1459-1 pendant environ dix (10) secondes, avant d'utiliser le fusil pour éliminer SCP-1459-1 par matraquage.

Joueur : Chercheur Junior Jacob Hernandez (accompagné par le Chercheur Junior Samantha Fischer)
Proposition : "Sans dans Undertale."
Résultat : Deux instances de SCP-1459-1 se sont matérialisées au sein de la chambre : une normale, et une squelettique mais animée. L'orbite oculaire gauche de l'instance squelettique a commencé à luire en bleu, avant que la direction apparente de la gravité au sein de SCP-1459 se mette à s'inverser violemment, sans affecter l'instance squelettique mais tuant SCP-1459-1 d'un choc violent. Une fois SCP-1459-1 décédée, une seconde instance de SCP-1459-1 s'est matérialisée à sa place et a subi le même processus que l'originale. Ce cycle s'est reproduit 37 fois au total avant qu'un couteau de cuisine se matérialise près du plafond de SCP-1459 et tombe sur l'instance squelettique, qui s'est effondrée en poussière.
Notes : 37 cookies en forme de cœur à la cannelle et aux pépites de caramel écossais, ainsi que les ingrédients nécessaires à la réalisation d'un 38ème, ont été distribués.

Joueur : Dr. Branta
Proposition : "Tout le monde est mort."
Résultat : Une instance de SCP-1459-1 s'est matérialisée. Les bras robotisés l'ont tapotée, secouée et palpée pendant plusieurs minutes, puis ont tenté de réaliser un message cardiaque, pour finir par pousser l'instance dans la trappe.
Note : Mon Dieu. -Dr. Branta

Joueur : Dr. Branta
Proposition : "Tout le monde est mort, sauf Kirby."
Résultat : Une instance de SCP-1459-1 a été déposée. L'instance a montré des signes d'anxiété pendant ██ secondes, avant d'être abruptement vaporisée par un faisceau lumineux.
Note : 7,3 kg de cendres ont été distribués.
Ça y ressemble plus, mais où est mon cookie ? -Dr. Branta

Joueur : Chercheur Fujiwara
Proposition : "Hokuto Hyakuretsu Ken !"
Résultat : Deux bras robotisés ont frappé l'instance de SCP-1459-1 exactement cent (100) fois sur une durée de 6 secondes. L'instance est restée visiblement indemne pendant environ 7 secondes, après quoi sa tête et son abdomen ont gonflé rapidement avant d'exploser et de recouvrir les murs de sang.
Note : Nani ? -Dr. ████████

Joueur : Chercheur Fujiwara
Proposition : "ZA WARUDO !"
Résultat : Une instance de SCP-1459-1 a été produite avec une horloge analogique. Une voix a été entendue crier "THE WORLD", auquel point l'instance s'est figée sur place et l'horloge a cessé de fonctionner. Quinze (15) dagues sont descendues de la trappe supérieure avant de se figer à mi-chute, suivis d'un rouleau compresseur qui s'est également figé à mi-chute. Des bras robotisés ont rapidement frappé le rouleau compresseur, créant plusieurs bosselures à sa surface et le faisant se rapprocher verticalement de l'instance. Une voix a été entendu dire "Et maintenant, le temps reprend son cours", après quoi l'instance est transpercée par les dagues et écrasée par le rouleau compresseur, qui a alors explosé. L'horloge est restée intacte et a retrouvé son fonctionnement normal.

Joueur : Dr. Mannister
Proposition : "Démoli aussi lentement et douloureusement que possible."
Résultat : Le panneau frontal de SCP-1459 s'est temporairement ouvert assez longtemps pour que l'instance de SCP-1459-1 s'échappe. Après une période de quarantaine, elle a été confiée aux soins de la Wilson's Wildlife Solutions.
Note : Un biscuit Graham a été distribué, décoré avec une liste des églises à proximité écrite avec un glaçage saveur thon.

Joueur : Dr. Hadley
Proposition : "Homestuck."
Résultat : Douze instances de SCP-1459-1 ont été distribuées, portant des cornes en plastique de tailles et formes variées, chacune portant un signe du zodiaque occidental dans une certaine couleur. Après environ 30 secondes, l'instance Capricorne s'est vue remettre plusieurs armes par un bras robotisé et a commencé à matraquer, lacérer et poignarder les autres instances à mort. Le sang de chaque instance était coloré selon son signe. Ceci a continué jusqu'à ce que l'instance Cancer ait utilisé sa patte pour toucher doucement le museau de Capricorne plusieurs fois, semblant la calmer. Une balle blanche a ensuite été distribuée ; la balle a explosé, éliminant les instances restantes.
Notes : Les cookies distribués étaient en forme de citrouilles et comportaient des points d'interrogation.
[DONNÉES SUPPRIMÉES]. - Dr. Serket

Joueur : Dr. Kikandi
Proposition : "Mort par Virgile."
Résultat : Une seconde instance de SCP-1459-1 (bearded collie) a été distribuée avec la première. La seconde instance portait une courte veste bleue et tenait un couteau dans sa gueule. Un bras robotisé tenait un haut-parleur au-dessus de la chambre. La seconde instance s'est mise à attaquer la première instance pendant que le haut-parleur commentait son efficacité. Après quinze minutes, la seconde instance s'est détournée de la première et a laissé tomber le couteau, auquel point la première instance a explosé. Quinze minutes supplémentaires se sont écoulées et la seconde instance a été battue à mort avec ce qui semblait être une canne.
Note : Les cookies distribués avaient "Smokin' Sexy Style" écrits sur leur surface avec un glaçage rouge et sont en attente d'analyse pour anormalité.
Je devrais être plus clair la prochaine fois. -Dr. Kikandi

Joueur : Dr. Kikandi
Proposition : "Mort par Gospel." (Il s'agit d'un substitut pour le mot "Virgile" -Dr. Kikandi)
Résultat : Un groupe de treize instances a été envoyé, ainsi que bancs d'église, un piédestal, et un petit livre. Une instance s'est tenue derrière le piédestal, tenant le livre en l'air, et a aboyé pendant treize heures alors que les autres instances hurlaient en réponse. Toutes les instances se sont effondrées de fatigue peu après.
Note : Treize hosties de communion ont été distribuées au lieu de cookies.
On y est. Je cherchais quelque chose de plus semblable à ça. -Dr. Kikandi

Joueur : Dr. Redmond
Proposition : "Supprimer système 32."
Résultat : Une instance apparemment mort-née de SCP-1459-1 a été produite. Pendant plusieurs minutes, des mains mécaniques ont tenté une résurrection. Les mouvements sont devenus de plus en plus agités, puis ont giflé l'instance plusieurs fois et l'ont poussé dans la trappe.
Note : Au lieu d'un cookie, une cuillère à soupe de farine a été distribuée.

Joueur : Dr. Tyler
Proposition : "Coups critiques aléatoires."
Résultat : Deux instances de SCP-1459-1 (-A et -B) ont été produites. SCP-1459-A portait un manteau rouge avec deux symboles oranges figurant des fusées sur les manches et une cartouchière avec trois grenades. SCP-1459-B portait une tenue ignifugée bleue et un masque à gaz avec deux symboles oranges figurant une flamme sur les manches, ainsi qu'une cartouchière avec 3 grenades ; elle tenait également un lance-flamme. Tous les vêtements et armes étaient cohérents avec le style artistique du jeu vidéo "Team Fortress 2". SCP-1459-B a enflammé SCP-1459-A, mais SCP-1459-A a tiré une fusée, qui a déchargé des éclairs électriques rouges. Elle a percuté SCP-1459-B, ne la réduisant plus qu'à une pile de sang et d'organes. SCP-1459-A a hurlé, apparemment de triomphe, mais a peu après succombé au feu.

Joueur : Dr. White
Proposition : Dr. White a dit "SCP six huit" et a été abruptement frappé à la bouche par le garde de sécurité en poste.
Résultat : Une instance de SCP-1459-1 a été produite. Une figurine faite de fil de fer en forme grossière de chien est apparue et a touché l'instance de SCP-1459-1, la faisant mourir d'un choc électrique. La figurine métallique a ensuite été détruite par la méthode de matraquage standard.
Note : Le Dr. White est banni de toute nouvelle expérimentation avec SCP-1459.

Joueur : Dr. Ash
Proposition : "Rayon de la mort9."
Résultat : Une instance de SCP-1459-1 a été produite et la chambre a été remplie d'eau. Une raie pastenague (famille des Dasyatidae) avec une marque blanche en forme de squelette de canidé sur sa peau, est sortie en nageant de la trappe inférieure et a piqué l'instance de SCP-1459-1.

Joueur : Dr. Ash
Proposition : "Raie pastenague10."
Résultat : Une instance de SCP-1459-1 a été produite. La trappe supérieure s'est ouverte et une guêpe massive (0,5 mètre de longueur) d'une espèce inconnue a émergé. L'instance de SCP-1459-1 est devenue grandement mal à l'aise et a commencé à gémir et à donner des coups de patte sur le côté de la chambre. La guêpe a ensuite émis un faisceau de lumière faiblement visible de son dard, mettant le feu à l'instance de SCP-1459-1.

Joueur : Dr. Ash
Proposition : "Torturé à mort de la façon la plus cruelle, la plus dégoûtante, la plus tordue, la plus humiliante, la plus traumatisante, et la plus douloureuse possible."
Résultat : Aucune activité pendant cinq minutes ; le Dr. Ash a ensuite approché de la machine et a tapé sur le côté de la vitre. Quelques secondes plus tard, un son a été joué par SCP-1459 indiquant que cette méthode a déjà été utilisée.

Joueur : Dr. Walker
Proposition : "Tué de la façon la moins douloureuse et traumatisante possible."
Résultat : Une instance de SCP-1459-1 a été produite. La trappe supérieure s'est ouverte et a commencé à faire entrer un gaz orange pâle. En inhalant le gaz, l'instance de SCP-1459-1 a semblé devenir excitée et a commencé à haleter et à remuer la queue. Au cours des dix minutes suivantes, sa queue a commencé à remuer à un rythme grandissant jusqu'à ce que sa vitesse dépasse considérablement ce qui devrait être biologiquement possible. Après quinze minutes, l'instance de SCP-1459-1 a explosé libérant des confettis de couleurs vives.
Note : Le cookie produit était un cookie au glaçage au sucre. Le Dr. Walker note qu'il s'agit de son type favori de cookie.

Joueur : Dr. Peterson
Proposition : "SCP-173."
Résultat : Deux instances de SCP-1459-1 ont été produites, dont la première portait une tenue similaire aux uniformes standards de Classe-D, et la seconde était chauve et a été peinte afin de ressembler à SCP-173. La première instance a montré de l'agitation et a tenté de fixer l'autre instance, qui restait immobile. Après environ cinq minutes, un rideau est descendu sur les instances. Un son de lutte a été entendu, suivi d'un claquement sonore ; lorsque le rideau s'est relevé, la première instance était morte. La seconde instance est restée immobile jusqu'à ce que la trappe inférieure s'ouvre et la fasse tomber dedans.

Joueur : Chercheur Voct
Proposition : "Une traduction fidèle du manuscrit de Voynich."
Résultat : L'instance a été matraquée avec un grand livre dont le couverture lisait "Traduction fidèle du manuscrit de Voynich". Le livre a été jeté par la trappe avec l'instance morte.

Joueur : Dr. Ash
Proposition : "Chirurgie invasive."
Résultat : Un son joué par SCP-1459 indiquant que cette méthode a déjà été utilisée.

Joueur : Dr. Ash
Proposition : "Chagrin."
Résultat : Cinq instances ont été produites. Les instances ont joué ensemble pendant une heure, auquel point quatre des instances ont été éliminées par la méthode de matraquage par défaut. Les corps n'ont pas été enlevés. L'instance restante a reniflé et tapoté les corps, puis est grimpée à leur sommet et a commencé à hurler et à gémir sans s'arrêter. Les observateurs ont noté que l'instance a manifesté des signes visibles de malnutrition bien plus rapidement qu'attendu ; après six jours de gémissements et hurlements, l'instance est morte de faim.
Note : Le cookie était en forme de larme.

Joueur : Dr. Goldberg
Proposition : "Creuser tout droit dans le sol."
Résultat : SCP-1459 s'est rempli de gravier, avec une instance de SCP-1459-1 au sommet. L'instance a creusé un trou tout droit dans le sol jusqu'à atteindre le bas de SCP-1459, auquel point les murs du trou se sont écroulés et l'instance a suffoqué.

Joueur : Dr. Goldberg
Proposition : "Explosé par des creepers."
Résultat : Plusieurs instances de SCP-1459-1 se sont matérialisées, toutes sauf une vêtue comme les "creepers" du jeu PC Minecraft. Les instances creepers ont entouré l'instance non-creeper et ont explosé.

Joueur : Chercheur Evans
Proposition : "Burger King foot lettuce."
Résultat : L'instance de SCP-1459-1 a été placée dans un petit bac plastique rempli de laitue. Deux bras robotisés portant des chaussures à bout rapporté perforé ont piétiné l'instance de SCP-1459-1 répétitivement jusqu'à ce qu'elle soit écrasée à mort.

Joueur : Dr. Lewis
Proposition : "Oh, salut, Mark !"
Résultat : Plusieurs instances de SCP-1459-1 sont produites, et rejouent les évènements de ce qui a ensuite été identifié comme le film de 2003 The Room, dont tous les dialogues ont été remplacés par des aboiements et autres vocalisations canines. Au point culminant, lorsque le personnage de "Johnny" (à l'origine joué par le scénariste et réalisateur du film Tommy Wiseau) est supposé se suicider par balle, une entité ressemblant au véritable Tommy Wiseau s'est matérialisée, a tapoté l'instance "Johnny" sur la tête, a dit "Salut, petit chien !", lui a pris son arme, et a tiré sur elle et sur les autres instances. Wiseau est ensuite sorti par la trappe.
Note : Aucun cookie n'a été distribué. Une surveillance de Wiseau par la Fondation a été interrompue par une série d'échecs techniques au moment de cette expérience ; lorsque la surveillance a repris, Wiseau était en train de manger des cookies.

Joueur : Dr. Alex Coleiro
Proposition : "SCP-610."
Résultat : Une instance de SCP-1459-1 a été produite. Un bras mécanique portant un échantillon de tissu infecté par SCP-610 a été introduit dans la chambre, et est entré en contact avec l'instance de SCP-1459-1. Au cours des 2 heures suivantes, l'instance de SCP-1459-1 a subi le processus d'infection par SCP-610 et a été jetée dans la trappe.
Note : Le cookie produit était d'un rouge vif ; l'analyse a révélé que la couleur rouge était le fait d'un colorant alimentaire standard.

Joueur : Dr. Kent
Proposition : "Parents anti-vax."
Résultat : Cinq instances de SCP-1459-1 se matérialisent ; une portant une blouse de laboratoire, un stéthoscope, et un miroir frontal, et tenant une seringue ; une portant une robe ; ainsi que trois nouveaux-nés. L'instance portant la blouse tente de faire une piqûre aux nouveaux-nés avec la seringue, mais est tuée par l'instance portant la robe. Les instances nouveaux-nés ont ensuite développé rapidement des symptômes de maladie de Carré, tout comme l'instance portant la robe ; 14 heures après le début des symptômes, toutes les instances sont mortes.
Note : Le cookie distribué contenait de nombreuses huiles essentielles.

Joueur : Docteur Margin
Proposition : "Tout ce que tu détestes."
Résultat : L'instance de SCP-1459-1 se matérialise et est matraquée par une grande plaque portant l'inscription "Tout ce que je déteste."
Note : Fils de pute. Je pensais qu'on pourrait apprendre quelque chose d'utile ! Et qui a pris mon cookie ? -Docteur Margin

Joueur : Chercheur Junior Tawnes
Proposition : "John Wick."
Résultat : Un homme identifié comme l'acteur Keanu Reeves, comme il apparaît dans le film d'action John Wick, apparaît. Reeves sort une arme de poing, vise l'instance de SCP-1459-1, puis commence à pleurer et laisse tomber l'arme. Il tombe à genoux et étreint l'instance. Les deux tombent ensuite par la trappe.
Note : Je n'en attendais rien de moins, pour être honnête. -Chercheur Junior Tawnes

Joueur : Chercheur Junior Mistopheles
Proposition : "Weird Al."
Résultat : Un homme identifié comme le musicien Alfred "Weird Al" Yankovic, comme il apparaît dans le vidéo clip de Dog Eat Dog, apparaît. Weird Al se met à chanter la chanson Dog Eat Dog avec un groupe constitué d'instances de SCP-1459-1. À la fin de la chanson, les instances de SCP-1459-1 se mettent à s'attaquer mutuellement, arrachant des morceaux avec leurs dents et les avalant, jusqu'à ce qu'il ne reste qu'une seule instance. Weird Al se met alors à consommer la dernière instance restante de SCP-1459-1 de la même manière que les autres, avant de sortir par la trappe.
Note : Bordel de merde. Si vous aimez une personnalité, ne mettez PAS son nom là-dedans. Je ne pourrai plus jamais écouter du Weird Al de la même façon. -Chercheur Junior Mistopheles

Joueur : Dr. A. Maliss.
Proposition : "Acausalité."
Résultat : Un bruit indiquant que cette méthode a déjà été tentée.

Joueur : Dr. A. Maliss.
Proposition : Aucune.
Résultat : Un cookie est distribué, et une instance décédée de SCP-1459-1 s'élève de la trappe inférieure vers celle supérieure de la machine, s'animant spontanément à mi-hauteur de son ascension. Le Dr. Maliss dit alors le mot "acausalité" pour le deuxième fois.

Joueur : Dr. Clef
Proposition : "Quelque chose que je ferais."
Résultat : [CENSURÉ]
Note : Vous savez quoi ? Je vais demander à Konny d'utiliser ce truc. -Dr. Clef
Par décision unanime du Conseil O5, le Doctor Kondraki est banni de l'utilisation de SCP-1459. -O5-█

Joueur : Dr. Margin
Proposition : "Quelque chose qui n'arrivera jamais."
Résultat : SCP-1459-1 est matraqué par un exemplaire de "Half-Life 3".
Note : Le cookie du Dr. Margin's n'a toujours pas été trouvé.

Joueur : Dr. Sakamoto
Proposition : "Métroïde."
Résultat : Une créature verte semblable à une méduse s'accroche à l'instance de SCP-1459-1, lui causant une détresse significative alors que la créature se met à drainer ses fluides corporels. La créature se détache de l'instance et flotte vers la trappe supérieure. L'instance, désormais une coquille vide ratatinée, se désintègre en poussière.
Note : Le cookie émanait d'une vive lueur pourpre et avait un effet redynamisant sur le Dr. Sakamoto lors de la consommation.

Joueur : Dr. Flipper
Proposition : "Des manières idiotes de mourir."
Résultat : Une SCP-1459-1 bleue est tombée dans le compartiment et a spontanément pris feu. L'instance a couru vers l'avant de la machine avant de se consumer. Vingt autres instances de SCP-1459-1 se sont matérialisées et ont été tuées de façons variées ressemblant à la publicité australienne "Dumb Ways to Die" par Metro Trains. Une fois l'instance finale tuée, un hologramme est apparu sur l'arrière de la machine lisant "Soyez prudents à proximité des trains" en dessous du logo de Metro Trains.
Note : Le cookie reçu avait la forme du personnage "Stumble" après sa mort dans "Dumb Ways to Die".

Joueur : Chercheur Lang
Proposition : "SPC-" (Note : SCP-1459 a commencé le test avant que le Chercheur Lang puisse terminer de parler.)
Résultat : La SCP-1459-1 produit portait un costume de requin en peluche. Plusieurs bras mécaniques l'ont subséquemment frappée à mort.
Note : Je jure que je ne voulais pas dire ça ! -Chercheur Lang

Joueur : Concierge Lupasu
Proposition : "Sur le thème des anime, une grande té-" (Note : les gardes ont tasé Lupasu avant qu'il puisse finir de parler.)
Résultat : Une instance de SCP-1459-1 est produite. Deux grands humanoïdes aux apparences similaires aux personnages d'anime japonais "Mina Ashido" et "Naruto Uzumaki" sont assis à une grande table avec un théière posée dessus. La théière tombe et écrase l'instance.
Note : Le cookie produit était goût sencha.

Joueur : Écrivain Technique Junior Matthew Bradley
Proposition : "Acné."
Résultat : Une instance de SCP-1459-1 est produite. L'instance de SCP-1459-1 développe rapidement de grands boutons sur tout son corps, lui causant un grand inconfort. Alors que l'instance de SCP-1459-1 se gratte frénétiquement et se roule par terre, en essayant d'éliminer les boutons, les boutons grossissent rapidement et se crèvent, éclaboussant les côtés de la chambre avec du pus et causant des saignements extrêmes jusqu'à ce que l'instance de SCP-1459-1 décède d'exsanguination.
Notes : Le cookie distribué était goût citron et couvert de noix blanches ressemblant à des boutons.
Après ce à quoi je viens juste d'assister, je n'ai envie de rien manger aujourd'hui. -ÉTJ Bradley

Joueur : Écrivain Technique Junior Matthew Bradley
Proposition : "Kilaire".
Résultat : Plusieurs décharges de lumière fixe ont émergé d'un côté de SCP-1459 et ont empalé SCP-1459-1 de façon désordonnée, la laissant étourdie de douleur et peinant à rester debout, mais sans l'éliminer. Quelques instants plus tard, SCP-1459 a été empli d'une lumière qui a rapidement augmenté en intensité, désintégrant visiblement le corps de SCP-1459-1. Après environ 4 secondes, la lumière au sein de la chambre était bien trop brillante pour pouvoir y observer quelque activité, toute personne regardant étant temporairement aveuglée et toute caméra pointée dessus voyant ses enregistrements vidéo ou photo totalement voilés. La lumière a diminué au bout d'une minute, ne laissant absolument aucune trace de SCP-1459-1 au sein de la chambre, pas même du sang ou des viscères ; il est probable qu'elle a été réduite à ses atomes constitutifs et vaporisée. Le cookie distribué était d'un blanc pur, et SCP-1459 était inhabituellement silencieux alors que le cookie a été distribué.
Note : OOOH !!! MES YEUX, ILS BRÛLENT !!! C'était une idée terrible !!! -ÉTJ Bradley
Je suis surpris que ça a fonctionné. C'est peut-être la formulation ? -Dr. Branta

Joueur : Écrivain Technique Junior Matthew Bradley
Proposition : "Sumbra".
Résultat : La lumière au sein de SCP-1459 s'est réduite comme si absorbée par une force mystérieuse, et les pattes de SCP-1459-1 ont été empalées et déchirées par plusieurs tentacules sombres qui ont émergé des côtés de la chambre, la faisant pleurer de douleur. Quelques instants plus tard, plusieurs autres tentacules ont émergé du bas de la chambre et ont empalé le corps de SCP-1459-1, la levant dans les airs. SCP-1459-1 ne pleurait pas bien qu'elle saignait profusément, et a probablement été instantanément éliminée par la destruction de son cerveau et de son cœur. Les tentacules ont commencé à lever le cadavre de SCP-1459-1 vers la trappe en haut de SCP-1459, tandis que la lumière au sein de la chambre continuait de diminuer ; après 4 secondes, l'intérieur de la chambre a entièrement arrêté de refléter la lumière, bien que l'imagerie thermique montrait le cadavre de SCP-1459-1 disparaître dans l'espace en haut de SCP-1459. La série habituelle de bras robotisés ont émergé de la trappe et nettoyé la chambre de manière classique. La chambre de SCP-1459 a retrouvé sa luminosité normale après une minute, auquel moment le cadavre de SCP-1459-1 était totalement débarrassé et la chambre totalement nettoyée. Le cookie distribué était totalement noir, comme s'il était calciné ; l'analyse chimique a indiqué que le cookie n'avait pas été réellement brûlé. SCP-1459 était silencieux pendant qu'il distribuait le cookie.
Note : Je ne pense pas que manger le cookie compte comme une analyse chimique. -Chercheur Junior Lauren

Joueur : Agent Foxx
Proposition : "S'il te plaît, laisse-moi juste en caresser un."
Résultat : Une instance de SCP-1459-1, avec une carte d'identification lisant "Scott R. Foxx", a marché vers l'avant de SCP-1459, et la vitre avant s'est ouverte. Toutefois, lorsque l'Agent Foxx a pu toucher l'instance, SCP-1459 s'est abruptement fermé et l'instance a été éliminée par le matraquage par défaut.
Note : L'Agent Foxx a été maîtrisé en raison d'un comportement excessivement agressif après avoir attaqué SCP-1459. Aucun cookie n'a été distribué.

Joueur : SCP-076-2 (Note : Ceci était un test non autorisé qui a eu lieu au cours d'une brèche de confinement par 076-2. En trouvant SCP-1459, et en lisant les journaux de test laissés dans la pièce alors que l'équipe de recherche avait évacué, SCP-076-2 a tenté d'utiliser la machine. Les résultats ont été enregistrés par les caméras de surveillance.)
Proposition : "Ce bâtard de Caïn qui se prend ce qu'il mérite."
Résultat : Deux instances de SCP-1459-1 sont apparues, une vêtue pour ressembler à SCP-073, l'autre vêtue pour ressembler à SCP-076-2. L'instance 076-2 s'est mise à attaquer brutalement l'autre instance avec ses dents, ses griffes, et de multiples armes distribuées au sein de la chambre. Une fois la première instance morte, la seconde a été éliminée par le matraquage par défaut.
Note : SCP-076-2 a été vu acclamer et applaudir au cours de l'élimination, mais est devenu furieux lorsque la seconde instance a été tuée. Le cookie n'a pas pu être identifiée, car 076-2 l'a mangé. 076-2 a été subséquemment reconfiné.

Joueur : Dr. Cameron
Proposition : "SCP-4999."
Résultat : Une instance de 1459-1 est apparue vêtue d'un équipement tactique militaire canin et a semblé s'évanouir, auquel point des rideaux se sont abaissés devant la baie d'observation de 1459. Cinq minutes plus tard, ils se sont relevés. L'instance de 1459-1 est morte de causes inconnues en rongeant ce qui semblait être du cuir brut. Une cigarette écrasée pouvait être vue sur le sol de la chambre d'observation. La chambre s'est vidée par le bas normalement.
Note : La machine a distribué un cookie standard, ainsi qu'un mégot de cigarette écrasé. Le cookie contenait notablement des traces de nicotine.

Joueur : Dr. Morrell
Proposition : "YMCA."
Résultat : Une instance de SCP-1459-1 a été matraquée, avec un bruit de corne joué après chaque coup. Cinq autres instances, une vêtue comme un policier, une comme un soldat, une comme un amérindien, une comme un ouvrir du bâtiment, et une dans une tenue de cuir, sont apparues et ont commencé à aboyer en rythme, ainsi qu'à lever leurs membres supérieurs afin de former les lettres "Y", "M", "C" et "A", avant qu'une pierre cylindrique géante avec les mots "LE DISCO CRAINT" gravés ne leur roule dessus.
Note : Le cookie avait un glaçage coloré ressemblant à un arc-en-ciel.

Joueur : Dr. Margin
Proposition : "Quelque chose qui ne survivra pas à la mode."
Résultat : SCP-1459-1 est matraquée avec un exemplaire de "Half-Life: Alyx" et un casque de réalité virtuelle.
Note : Je commence à être fatiguée de ne pas avoir mon cookie. -Margin

Joueur : Dr. Eilander
Proposition : "Anaphylaxie."
Résultat : Une instance de SCP-1459-1 est produite. Une petite boîte de Petri contenant plusieurs noix de macadamia non décortiquées est également produite. La réaction de SCP-1459-1 montre visiblement des signes de détresse. SCP-1459-1 finit par s'affaler sur le sol. Il peut être conclu que les noix ont induit un choc anaphylactique, qui n'a pas été traité.
Note : Le Dr. Eilander, étant lui-même mortellement allergique aux noix, a montré des symptômes similaires suite à la distribution du cookie. L'analyse du cookie montre des traces évidentes d'amandes, de noix, et de noix de macadamia. La connaissance de l'allergie du Dr. Eilander par SCP-1459 ne peut être confirmée. Son rétablissement total est prévu.

Joueur : Chercheur Lee Roy Carlson
Proposition : "Infarctus."
Résultat : Une instance de SCP-1459-1 est produite. Elle est suivie par une entité ressemblant à un cœur canin avec 4 pattes semblables à celles d'un arthropode, 4 tentacules épineuses, et un dard aiguisé. L'entité a immédiatement attaqué et éliminé l'instance de SCP-1459-1, avant de retourner dans la trappe supérieure.
Note : Le cookie distribué avait la forme anatomiquement correcte d'un cœur.

Joueur : Chercheur Lee Roy Carlson
Proposition : "Le numéro de téléphone de Scarlett Johansson."
Résultat : SCP-1459 a produit un effet sonore indiquant que la méthode d'extermination avait déjà été utilisée.
Note : Hé, ça valait la peine d'essayer. -Chercheur Lee Roy Carlson

Joueur : Chercheur Lee Roy Carlson
Proposition : "Oui, nous irons totalement en enfer pour ça."
Résultat : Une instance de SCP-1459-1 est produite. Elle défèque une plus petite instance qui grandit rapidement jusqu'à être approximativement 10 % plus large que l'instance originale. L'instance originale rapetisse ensuite à 1 % de sa taille originale et est consommée en une bouchée par la nouvelle instance. Le cycle se répète huit fois ; l'instance finale, deux fois plus grande que l'originale, défèque une version miniature de SCP-2030-1, qui porte une grande marmite en acier sur la tête. L'entité saisit une petite caméra cachée de sous la langue de l'instance de SCP-1459-1, puis récite le monologue suivant : "La récursion est une chose amusante, n'est-ce pas ? À chaque fois c'est pareil, mais juste un petit peu différent. Parfois vous devenez plus grand, parfois vous devenez plus petit, mais à chaque fois vous riez ! N'est-ce pas amusant de rire ? Riez ! Riez ! Souriez et riez et faites rire et riez de votre vie !" L'instance de SCP-1459-1 se rapetisse ensuite à 1 % de sa taille originale. La SCP-2030-1 miniature saisit l'instance rapetissée de SCP-1459-1, la roule en boule comme si elle était faite d'argile molle, et place la balle dans sa poche. Elle est ensuite élevée vers la trappe supérieure par le bras mécanique.
Note : Le robot d'analyse en ligne opéré par la Fondation Delta-09 ("LAUGHSTOP") n'a pas encore localisé d'épisode de SCP-2030 intitulé "Récursion" ou montrant les évènements de ce test.

Bien, on s'est assez amusé. Maintenant, c'est l'heure de faire de la science. -Chercheur Lee Roy Carlson
Joueur : Chercheur Lee Roy Carlson
Proposition : "Euthanasié tranquillement."
Résultat : L'instance de SCP-1459-1 s'est fait injecter un liquide transparent incolore et s'est endormie. Cinq minutes plus tard, les bras robotisés l'ont tapotée ; quand elle n'a plus retrouvé connaissance, elle a été enlevée.
Note : Maintenant, je vais tester les limites de ce que la machine reconnaît comme une donnée identique.

Joueur : Chercheur Lee Roy Carlson
Proposition : "Tranquillement euthanasié."
Résultat : Un son a été joué indiquant que cette méthode d'élimination a déjà été tentée.
Note : Changer l'ordre des mots ne compte pas.

Joueur : Chercheur Lee Roy Carlson
Proposition : "Euthanasié sans douleur."
Résultat : Un son a été joué indiquant que cette méthode d'élimination a déjà été tentée.
Note : Ajouter des mots sans changer substantiellement le sens non plus.

Joueur : Chercheur Lee Roy Carlson
Proposition : "Euthanasie."
Résultat : Un son a été joué indiquant que cette méthode d'élimination a déjà été tentée.
Note : Pas de synonymes. Les trucs méta maintenant.

Joueur : Chercheur Lee Roy Carlson
Proposition : "Éliminé par la même méthode que celle utilisée dans la dernière tentative réussie."
Résultat : Un son a été joué indiquant que cette méthode d'élimination a déjà été tentée. Malgré cela, un cookie au beurre de cacahuète identique à celui distribué après ce test-là a été produit.
Note : Intéressant. La machine a refusé de répéter la tentative mais m'a quand même récompensé pour la créativité. Je parie que ça ne fonctionnera pas à nouveau, cependant.

Joueur : D-5783 (instruit par le Chercheur Lee Roy Carlson)
Proposition : "SCP-939." (Note : D-5783 s'est vu dire que SCP-939 était une grande méduse vert fluo. Il a été définitivement établi que D-5783 n'avait pas de connaissance du vrai SCP-939.)
Résultat : Une entité ressemblant à un spécimen miniaturisé de SCP-939 s'est matérialisé. Elle a imité divers bruits canins avant de violemment éliminer le spécimen de SCP-1459-1. Elle s'est ensuite retirée par la trappe supérieure.
Note : Intéressant. Bien que le joueur n'ait aucune connaissance de SCP-939, l'objet a tout de même été capable de générer l'effet correct. Ceci indique que bien que l'objet soit capable de lire dans les esprits (comme vu dans les divers tests de "quelque chose que j'aimerais"), il peut également accéder aux informations d'autres sources. Toutefois, les tests "fubuki ni korosareru" montrent également qu'il a des difficultés à évaluer objectivement les termes avec plus d'un sens possible. Plus tard, j'ai l'intention de déterminer comment exactement il trouve cette information - soit en lisant dans des esprits autres que celui du sujet, ou en référençant d'une certaine manière des informations objectives, ou un tout autre moyen.

Joueur : Chercheur Lee Roy Carlson
Proposition : "Une balle de la même couleur que celle que je m’apprête à tirer de ce sac."
Résultat : Une instance de SCP-1459-1 a été produite, mais aucune tentative d'élimination ne s'est produite. Le Chercheur Carlson a attendu une minute avant de tirer une balle au hasard d'un petit sac de balles multicolores. Dès que la balle a été piochée, l'instance de SCP-1459-1 a été écrasée par une grande balle rouge.
Note : La balle que j'ai tiré était rouge, mais je ne suis pas sûr de l'avoir remarqué avant ou après que l'instance ait été tuée. Essayons encore, cette fois avec mes yeux fermés.

Joueur : Chercheur Lee Roy Carlson
Proposition : "Un cube de la même couleur que celui que je m'apprête à tirer de cette boîte."
Résultat : Une instance de SCP-1459-1 a été produite, mais aucune tentative d'élimination ne s'est produite. Le Chercheur Carlson a attendu une minute avant de tirer un cube au hasard d'une petite boîte de cubes multicolores. Dès que le cube a été tiré, l'instance de SCP-1459-1 a été recouverte d'une peinture aérosol verte et compressée en forme de cube par un appareil ressemblant à un compacteur de déchets. Après avoir entendu le message de nettoyage post-jeu de SCP-1459, le Chercheur Carlson a ouvert ses yeux et a déterminé que le cube pioché était en effet vert.
Note : Bien, là on apprend des choses. Premièrement et surtout, nous savons qu'il ne peut pas prévoir le futur ou bien il aurait pris de l'avance et tué l'instance avant que je n'ai pioché dans le sec. C'est bien dommage, on aurait pu l’utiliser pour prédire les brèches de confinement ou autres. Nous pouvons également conclure qu'il n'a pas lu dans mon esprit, vu qu'il savait quoi faire bien que je n'ai encore rien vu.

Joueur : Dr. Willows
Proposition : "Apothéose."
Résultat : Une instance de SCP-1459-1 a été produite, montant depuis la base de SCP-1459 sur une plateforme cylindrique. SCP-1459-1 sa commencé à gémir et à produire une luminescence blanche de plus en plus intense depuis ses yeux. SCP-1459-1 a ensuite flotté quatre pouces au-dessus de la base avant de convulser et de tomber inconsciente sur la plateforme. SCP-1459-1 est restée inconsciente pendant 2 minutes alors que l'éclat dans ses yeux se dissipait. SCP-1459-1 a souffert d'une attaque de convulsions majeure pendant plusieurs secondes avant de mourir. Un bras mécanique descendant du panneau de plafond de SCP-1459 a saisi le corps de SCP-1459-1 et s'est rétracté dans le panneau.
Note : Une (1) hostie a été produite. Au-delà de la ressemblance avec une hostie de communion commune, sa surface était dénuée de toute indentation ou motif rappelant une foi spécifique.

Joueur : Major Kozlov
Proposition : "Ah, va te faire enculer."
Résultat : SCP-1459 a produit un effet sonore indiquant que la méthode d'extermination avait déjà été utilisée.
Note : Le Major Kozlov est un garde pénitentiaire russe travaillant en complément pour la Fondation, qui est arrivé en escortant plusieurs Classe-D qu'il avait recruté dans une prison de sécurité maximale russe pour des recherches concernant SCP-554. Le Major Kozlov est un locuteur russe natif et n'a reçu qu'un enseignement limité en langue anglaise. Le Major Kozlov recevait une visite du Secteur-25 et s'est vu offrir un essai de SCP-1459. Le Garde Romson de la Fondation, avec une connaissance limitée de la langue russe, supervisait et transcrivait les expériences. La transcription a par la suite été améliorée par un spécialiste des mémétiques de langue russe, qui a ajouté des explications sur la terminologie utilisée.

Joueur : Major Kozlov
Proposition : "Ah, va te faire enculer bordel, putain d'enculé."
Résultat : SCP-1459 a produit un effet sonore indiquant que la méthode d'extermination avait déjà été utilisée.
Note : Le Major Kozlov s'est gratté la tête. À ce moment, le Garde Romson a dit au Major Kozlov que SCP-1459 comprenait les langues étrangères. Le Garde Romson s'est souvenu du travail du Dr. Hong, documenté dans ce journal, et l'a expliqué du mieux possible eu égard à ses capacités linguistiques limitées. Le Major Kozlov a rapidement initié l'expérience suivante.

Joueur : Major Kozlov
Proposition : "Пошла на хуй!" ("Poshla na khui", une version russe de "va te faire enculer" qui signifie littéralement "va sur un pénis". Notez que "aller" est conjugué à l'impératif féminin, le Major Kozlov percevant apparemment SCP-1459 comme une "машина" ("mashina" - machine) ou autre terme grammaticalement féminin.)
Résultat : Une instance de SCP-1459-1 a été produite. Elle a marché sur un objet en forme de pénis. L'objet a explosé, éliminant SCP-1459-1.
Note : Un cookie au pain d'épices, similaire à un "pryanik" russe, a été distribué ; il était sec et insipide. Le Major Kozlov a acquiescé, montrant apparemment sa compréhension.

Joueur : Major Kozlov
Proposition : "Пошла на хуй, сука!" ("Poshla na khui, suka" : comme ci-dessus, mais en ajoutant le mot pour "salope").
Résultat : SCP-1459 a produit un effet sonore indiquant que la méthode d'extermination avait déjà été utilisée.
Note : Le Major Kozlov a semblé un peu surpris. Le Garde Romson a suggéré l'hypothèse que l'instance de SCP-1459-1 dans l'expérience précédente était femelle. L'hypothèse a ultérieurement été confirmée par l'analyse de l'enregistrement vidéo.

Joueur : Major Kozlov
Proposition : "Пиздой его накрой, хуёвина блядская!" ("Pizdoi ego nakroj, huevina blyadskaya". La première partie est une instruction, disant littéralement "couvre-le avec un vagin", "fais-toi couvrir par un vagin" - "пиздой накрыться"/"pizdoj nakrytsya" - étant un euphémisme russe commun pour quand quelque chose se passe très mal. La seconde partie est une qualificatif profane adressé à SCP-1459 et non à SCP-1459-1 ; traduire le qualificatif littéralement est quelque peu difficile, mais il est un peu plus fort et plus raffiné que "fils de pute".)
Résultat : Une instance de SCP-1459-1 a été produite, puis couverte par une réplique couleur chair d'un vagin humain et a suffoqué.
Note : Un "pryanik" plus grand a été distribué, complet avec une inscription élaborée. Le Major Kozlov s'est écroulé dans un rire convulsif pendant plusieurs minutes immédiatement après avoir vu le "pryanik" et avant de le consommer. Toutefois, il a recouvert le cookie avec la paume de sa main et a refusé de le laisser être photographié. L'analyse de la vidéo a révélé quelques lettres, traduites par "Bien, tu es un en…"

Joueur : Major Kozlov
Proposition : "Блядь, охуенная сука хуйня!" ("Blyad, okhuennaya suka khujnya". Littéralement, "pute, merveilleuse salope chose", si ce n'est que les mots "merveilleuse" et "chose" sont produits par la racine "khuj" signifiant "pénis" ; ces formes de mots sont communes dans les discours explétifs russes, et tout locuteur russe natif comprendrait facilement leur signification. Cette proposition, faite immédiatement après qu'il se soit rétabli de son rire, était évidemment prononcée en tant qu'un commentaire désinvolte faisant l'éloge de SCP-1459, mais SCP-1459 a répondu en initiant l'expérience.)
Résultat : Une instance typique de SCP-1459-1 (-A) a été produite. Une seconde instance de SCP-1459-1 (-B) est ensuite descendue de la trappe supérieure ; cette instance ressemblait à un spécimen adulte de colley avec une merveilleuse crinière. SCP-1459-1-B s'est mise à dévorer SCP-1459-1-A, puis a été éliminée par la méthode de matraquage par défaut. L'analyse vidéo a confirmé que SCP-1459-1-B était femelle.
Note : Un petit "pryanik" sec a été distribué. Le Major Kozlov a passé plusieurs minutes à penser en souriant et a fait un signe de la main au Garde Romson lui demandant de rester à distance lorsque le Garde Romson a tenté d'intervenir.

Joueur : Major Kozlov
Proposition : [Une séquence rapide de jurons russes qui a été déterminée impossible à transcrire, que ce soit pour le Garde Romson ou le spécialiste de mémétiques russes assigné. Ce dernier a conseillé de sous-traiter la transcription à des spécialistes des sous-cultures russes de niche ou à des "foutus gopniks du net russe". Le conseil a été rejeté par le Superviseur du Site.]
Résultat : SCP-1459 a produit un effet sonore indiquant que la méthode d'extermination avait déjà été utilisée.
Note : En dépit de ce résultat, un plus grand et meilleur "pryanik" a été distribué, avec une image graphique d'un couple d'humains mâles copulant inscrite sur le "pryanik". Le Major Kozlov a refusé de consommer le "pryanik" et a quitté la pièce avec indignation. Un examen chimique de ce cookie a suivi, le Major Kozlov ayant spécifiquement demandé une recherche de sperme humain, car il suspectait SCP-1459 d'utiliser une insulte mortelle commune dans la sous-culture carcérale russe. Le cookie ne comportait pas de tel contaminant et a été déterminé être totalement identique aux instances de "pryanik" vendues dans un magasin est-européen à Londres. Le jour suivant, une fois les principales tâches du Major accomplies, une explication des différences culturelles a été offerte par le Garde Romson, qui a notablement utilisé "geyropa" - un terme russe commun signifiant "Europe gay" et impliquant un nouvel ensemble de normes établies en Europe de l'Ouest. Le Major Kozlov s'est excusé à contre-cœur pour son indignation et a proposé de continuer les tests.

Joueur : Major Kozlov
Proposition : "Пешее эротическое путешествие." ("Peshee eroticheskoye puteshestviye", "un voyage érotique à pied" - un euphémisme russe très commun pour "aller sur un pénis", qui est, comme expliqué précédemment, l'idiome russe similaire à "va te faire enculer".)
Résultat : SCP-1459-1, très visiblement mâle malgré son apparence de chiot, a couru après un petit appareil émettant un gaz à une vitesse de plus en plus élevée, et s'est finalement effondrée et est morte de fatigue. Une faible odeur de type biologique a été sentie dans la pièce. Une comparaison ultérieure avec des échantillons a révélé que l'odeur était celle d'un chien femelle en chaleur.
Note : Un anneau fait de ce qui ressemblait à un gressin, mais s'est révélé plus dur qu'un gressin typique, a été distribué. Le Garde Romson était confus quant à la variété du "cookie" et a posé la question au Major Kozlov, dont la réponse a déclenché par inadvertance l'expérience suivante.

Joueur : Major Kozlov
Proposition : "Сушка" ("Sushka", un petit craquelin dur russe courant)
Résultat : SCP-1459-1 éliminé par un feu de mitrailleuse depuis un avion miniature avec des étoiles rouges sur ses ailes. L'avion a été confirmé être un modèle réduit d'un appareil de support aérien rapproché Sukhoi Su-25.
Note : Un cookie standard a été distribué. Le Major a confirmé que les avions militaires Sukhoi sont parfois appelés "sushka".

Joueur : Major Kozlov
Proposition : "Лагерь" ("lager'", "camp" en russe. Le "r" mou distingue le mot de la bière "lager")
Résultat : SCP-1459 a produit un effet sonore indiquant que la méthode d'extermination avait déjà été utilisée.

Joueur : Major Kozlov
Proposition : "Тюрьма" ("tur'ma'", "prison" en russe)
Résultat : SCP-1459 a produit un effet sonore indiquant que la méthode d'extermination avait déjà été utilisée.

Joueur : Major Kozlov
Proposition : "Нары" ("nary'", le type de lit superposé en planches communément utilisé dans les prisons russes.)
Résultat : SCP-1459-1 éliminé par plusieurs missiles tirés d'un avion miniature identique à celui utilisé dans une expérience plus tôt ce jour-là.
Note : À la fois le Major Kozlov et le Garde Romson ont été surpris par ce résultat. Toutefois, des recherches ultérieures ont déterminé que "NAR" est également une abréviation russe pour "fusée d'aviation non-guidée" et "nary" est le pluriel familier de l'abréviation.

Joueur : Major Kozlov
Proposition : "AK-47" (prononcé en russe)
Résultat : Une SCP-1459-1 ressemblant à un chien de garde de Moscou (immédiatement reconnu par le Major Kozlov) est entourée par plusieurs autres instances de SCP-1459-1, ressemblantes à des races variées ultérieurement confirmées comme des brachets polonais (Ogar polski) et des lévriers polonais (Chart polski). Les instances se sont mises à attaquer et collectivement éliminer la première instance, puis sont éliminées par une rafale de coups de feu. Inhabituellement, l'arrière-plan est illuminé par le nombre "1947".
Note : Un cookie carré aux fruits et à l'avoine a été distribué, ultérieurement confirmé être un cookie polonais Mazurka. Le Major Kozlov s'est souvenu que l'Armia Krajowa (Armée de l'Intérieur), une organisation de guérilla polonaise, était active contre les soviets et les forces pro-soviets en Pologne et Ukraine de l'ouest en 1947.

Joueur : Major Kozlov
Proposition : "Автомат Калашникова" ("Avtomat Kalashnikova", littéralement "appareil Kalashnikov automatique", le nom officiel russe pour l'AK-47).
Résultat : Une SCP-1459-1 se fait rouler dessus par un modèle réduit de voiture assez large pour l'éliminer immédiatement. L'aspect du modèle réduit peut être décrit comme "rétrofuturiste" ; le Major Lozlov l'a d'abord confondu avec un ancien modèle soviétique nommé "Moskvich".
Note : Un cookie standard rond a été distribué. Le degré de surprise a incité les membres du personnel à utiliser leurs téléphones mobiles afin de rechercher des informations disponibles publiquement. Les recherches ont révélé qu'au cours des semaines précédentes, l'entreprise Kalashnikov avait révélé un prototype de voiture électrique ; la miniature y correspondant. Aucun membre du personnel n'avait connaissance du modèle avant l'expérience. Comme toutes les voitures électriques, cette voiture avait une transmission automatique, appelée "avtomat" en russe.

Joueur : Major Kozlov
Proposition : "Автоматическая винтовка Калашникова под патрон семь-шестьдесят-два" ("Avtomatickeskaya vintovka Kalashnikova pod patron sem shestdesyat dva", "Fusil automatique Kalashnikov pour balles de 7,62 [mm]").
Résultat : SCP-1459 a produit un effet sonore indiquant que la méthode d'extermination avait déjà été utilisée.
Note : Le Major Kozlov s'est frappé le côté de déception mais a évité de commenter en jurant afin d'éviter de commencer une nouvelle expérience. À ce point, le Garde Romson, qui réfléchissait depuis l'expérience précédente, a chuchoté une nouvelle idée au Major, qui a acquiescé et s'est écarté.

Joueur : Guard Romson
Proposition : "Kit."
Résultat : Un bras robotique ouvre une boîte, en saisit un assortiment d'outils et matraque SCP-1459-1 avec chacun d'entre eux jusqu'à ce que SCP-1459-1 décède.

Joueur : Major Kozlov
Proposition : "Kit."
Résultat : SCP-1459-1 tombe dans une masse d'eau qui s'est élevée depuis la trappe inférieure. Un cétacé miniature dévore SCP-1459-1.
Note : "Kit" ("кит") signifie balaine en russe.

Joueur : SCP-554-2, précédemment D-13845R, précédemment Petro Poroshenko.
Proposition : "Kit."
Résultat : SCP-1459 a produit un effet sonore indiquant que la méthode d'extermination avait déjà été utilisée.
Note : SCP-554-2 était un voleur récidiviste dans une prison russe. Éthniquement et culturellement ukrainien, il n'était pas lié au présidence de l'Ukraine alors en poste avec qui il partageait son nom. Il a été recruté dans une prison russe par le Major Kozlov et amené au Secteur-25 pour y être exposé à SCP-554, dans une expérience visant à déterminer si les enregistrements du président Petro Poroshenko seraient affectés par l'effet d'effacement d'un évènement SCP-554-Boojum. Le casier du prisonnier alors en Russie aura également été examiné. Alors que l'expérience ait apparemment résulté en un échec, SCP-554-2 s'est vu demander de penser à un adjectif unique à ajouter.

Joueur : SCP-554-2
Proposition : "Shchyryy kit."
Résultat : Une SCP-1459-1 a été férocement attaquée par une créature féline ressemblant à un chat domestique commun et, à la suite de griffures ayant détruit ses deux yeux ainsi que son museau, éliminée par une morsure à la gorge. Une revue des enregistrements ont montré que la créature n'était pas un chat domestique mais une instance de Felis silvestris lybica, le chat sauvage africain communément considéré comme l'espèce parente du chat domestique.
Note : "Кiт" ("kit") est le mot ukrainien pour chat. L'exacte similarité de "baleine" en russe et "chat" en ukrainien est sujette à un conflit jovial entre russes et ukrainiens et est citée comme un slogan dans les conflits sérieux entre Russie et Ukraine. Un chat était plus probablement demandé dans l'expérience précédente, résultant en un apparent échec. "Shchyryy" ("щирий") est un adjectif ukrainien signifiant "vrai, réel" ; il s'agit d'un mot stéréotypé ukrainien et est utilisé pour les "vrais patriotes ukrainiens", parfois en dérision. SCP-554-2 a finalement subi SCP-554-Boojum ; les enregistrements relatifs au président ukrainien n'ont pas été effacés, diminuant significativement l'intérêt du Major Kozlov pour l'expérience. Le Major est parti peu après ; l'assistant d'INFOSEC du Superviseur de Site a exprimé des réserves concernant ses motivations et une possible affiliation additionnelle, et un rapport a été soumis au Commandement O5. À la suite de sa suggestion ingénieuse, le Garde Romson a été promu au titre de Chercheur Junior, initialement à titre d'essai, tout en conservant son accréditation de sécurité de Niveau 2.

Joueur : Chercheur Junior Winton
Proposition : "Fortnite."
Résultat : L'instance de SCP-1459-1 a été laissée seule pendant deux semaines, après quoi elle a été placée dans un bus, soulevée, et jetée au sol.

Joueur : Chercheur Junior Winton
Proposition : "Danganronpa."
Résultat : Une instance de SCP-1459-1 a été ligotée et piégée dans une fusée miniature, qui a été lancée par une autre instance, portant une perruque blonde avec des couettes et une cravate. Au sommet de son ascension, la fusée s'est retournée et est tombée au sol à pleine vitesse. Les restes squelettiques de la première instance sont tombées de la fusée. La seconde instance a ensuite été écrasée.
Note : Le sang de la seconde instance était rose au lieu de rouge.

Joueur : Chercheur Junior Washington
Proposition : "Abduction."
Résultat : Une instance de SCP-1459-1 a été créée. Elle est restée immobile pendant environ 20 secondes jusqu'à ce qu'un van avec une orque peinte sur son côté roule dans la chambre depuis le mur de gauche, piloté par deux autres instances portant des costumes d'orques. La première instance a ensuite été jetée dans le van par une force invisible. Le van a roulé à travers un tunnel routier créé anormalement pendant environ une minute avant de sembler s'écraser. Une roue enflammée s'est échappée du site de collision. D'après Washington, la fumée émise par la roue formait la silhouette d'une orque. Le cookie distribué avait la forme et la couleur d'une orque mâle adulte. Le goût a été décrit comme similaire à de la viande de baleine.
Note : Le Chercheur Junior Washington a été retenu de force après être entré de manière imprévisible dans un état de rage. Tandis qu'il était retenu, il a été vu se plaindre de "ces foutues orques".

Joueur : Chercheur Junior Dr. Madden
Proposition : "Une faille qui permet à l'instance de SCP-1459-1 de vivre."
Résultat : Deux instances de SCP-1459-1 ont été créées. La première instance portait une combinaison orange, tandis que la seconde était un bulldog anglais portant une robe noire similaire à celle portée par les juges dans le système judiciaire américain. La seconde instance a aboyé pendant environ 3 minutes, avant que la première soit relâchée indemne dans une trappe en bas de SCP-1459. La seconde instance a été ensuite matraquée à mort par la méthode standard.
Note : Le Dr. Madden a fait ces tests par appel vidéo sur un réseau privé, sachant qu'il était stationné au Site-19 à ce moment, et voulant tester si SCP-1459 pouvait être utilisé depuis un autre endroit. Bien que le cookie distribué était standard, l'instance de SCP-1459-1 est apparue de manière anormale sur le bureau de Madden. Madden s'est mis à vomir dans une poubelle après la complétion du test, et a ensuite demandé l'examen du cookie à la recherche de qualités anormales et/ou dangereuses. Le cookie a été déterminé non anormal.
Je veux dire, c'est une chose de lire les rapports, mais le voir par soi-même, c'est… Merde. -Dr. Madden

Joueur : Chercheur Junior Dr. Madden
Proposition : "Quelque chose qui pourrait me faire apprécier ça d'une manière ou d'une autre."
Résultat : La première instance de SCP-1459-1 se matérialise, avec une deuxième entrant par une porte en portant un peignoir. Les deux instances commencent à s'aboyer mutuellement dessus à volume modéré, la première instance répondant à la deuxième agressivement. SCP-1459 change ensuite son environnement pour correspondre à celui d'une plage, tandis que les deux instances de SCP-1459-1 "marchent" vers celle-ci. La deuxième instance se met alors à utiliser SCP-1459 afin de produire un bras mécanique avec un pistolet (ce comportement de SCP-1459-1 utilisant SCP-1459 n'a pas été observé avant ce test), qu'il utilise ensuite pour forcer la première instance à creuser un trou et à s'ensevelir dedans jusqu'au cou. La deuxième instance de SCP-1459-1 a ensuite semblé utiliser SCP-1459 afin de produire une caméra de vidéosurveillance afin de probablement enregistrer la première instance, ainsi qu'un téléviseur diffusant les images d'une troisième instance ensevelie jusqu'au cou dans le sable, tandis que l'océan projette des vagues sur son visage. La deuxième instance de SCP-1459-1 sort alors via la trappe, laissant la première instance de SCP-1459-1 ensevelie dans le sable alors que de l'eau se matérialise au sein même de SCP-1459, finissant par noyer l'instance.
La deuxième instance se matérialise à nouveau alors que toute l'eau est drainée. Le paysage change alors pour un décor d'intérieur. L'instance se dérobe et commence à se doucher. 2 instances supplémentaires de SCP-1459-1 apparaissent, cachées par un manque d'éclairage avec des silhouettes similaires aux première et troisième instances. La deuxième instance de SCP-1459-1 sort de la douche, confrontant les deux nouvelles instances. Les 2 instances sont désormais visibles, étant visuellement similaires aux première et troisième instances. Toutefois, elles dévient en ce que leur poil est désormais d'une couleur vert aquatique, de nombreuses excroissances semblables à des bernacles apparaissent autour de leurs orifices, et des gargouillis d'eau affectent les vocalisations des instances. La deuxième instance de SCP-1459-1 tente d'utiliser SCP-1459 afin de neutraliser les autres instances par des coups de feu, le matraquage standard, un couteau à cran d'arrêt, et un lance-flamme. Aucune de ces méthodes ne se montre efficace, faisant se cacher la deuxième instance dans une seconde pièce. Les autres instances se matérialisent dans la pièce utilisant ce qui est effectivement un acte de téléportation. La deuxième instance commence à imiter le comportement du rire humain alors que l'environnement de SCP-1459 change pour des motifs colorés variés. SCP-1459 se met alors à se remplir de sable, recouvrant la deuxième instance de SCP-1459-1 jusqu'au cou. Les deux autres instances de SCP-1459-1 disparaissent de SCP-1459 alors que la deuxième se noie.
Note : Le message normal après la complétion du test inclut la phrase "Merci pour la balade, madame" après le message standard. Le cookie est apparu anormalement sur le bureau du Dr. Madden, a été déterminé non anormal, et était saveur sel marin. Quand il a été interrogé, le Dr. Madden a expliqué que ce test était une reproduction de sa scène favorite de la comédie d'horreur anthologique Creepshow.

Joueur : Chercheur Philips
Proposition : "Alien."
Résultat : Deux instances de SCP-1459-1 se matérialisent. La première est attachée à un bloc d'acier. La seconde prend un petit calepin avec les mots "Poésie Vogonne" inscrits dessus et se met à le lire. La première crie d'agonie, tente de se détacher et tressaillit constamment. Les oreilles de la première instance commencent bientôt à saigner, celle-ci meurt peu après. La seconde instance est ensuite éliminée par la méthode de matraquage standard. Le cookie était au chocolat avec les mots "NE PANIQUEZ PAS" écrits dessus en glaçage à la banane.

Joueur : Chercheur Lee Roy Carlson
Proposition : "Schmoopalabopdinga." (Un mot créé sur le moment, pour tester la réponse de SCP-1459 à des propositions n'ayant aucun sens)
Résultat : Une grande pierre, sur laquelle le mot "schmoopalabopdinga" a été gravé, est tombée sur l'instance de SCP-1459-1, l'écrasant.
Note : C'est de la triche.

Joueur : Chercheur Lee Roy Carlson
Proposition : "Keepaloflibdop." (Une fois encore, créé sur le moment)
Résultat : L'instance de SCP-1459-1 a été maîtrisée par des bras robotisés tandis qu'un laser a été utilisé pour graver le mot "keepaloflibdop" dans sa chair. L'instance est morte par choc au milieu du processus.
Note : Facile.

Joueur : Chercheur Lee Roy Carlson
Proposition : "Smackatuniclockticon." (Comme précédemment)
Résultat : Un morceau de papier sur lequel le mot "smackatuniclockticon" a été écrit a été continuellement utilisé afin d'administrer des coupures à l'instance de SCP-1459-1, la faisant saigner à mort pendant plusieurs heures.
Note : Bon, il semble que la machine n'a qu'une façon de répondre à des mots qui ne veulent rien dire. J'espérais découvrir une forme de donnée à laquelle elle ne pouvait pas répondre, mais elle est bien trop intello pour ça.

Joueur : Chercheur W. Tea
Proposition : "Fanfiction."
Résultat : SCP-1459 a produit un effet sonore indiquant que la méthode d'extermination avait déjà été utilisée.

Joueur : Chercheur W. Tea
Proposition : "Mauvaise fanfiction."
Résultat : SCP-1459 a vibré violemment pendant approximativement trente (30) secondes, puis a distribué de multiples instances de SCP-1459-1 portant des uniformes adaptés à des chiens ressemblant à ceux de l'univers d'Harry Potter. Toutes les instances étaient soit des golden retrievers ou des labradors noirs. Plusieurs des labradors noirs avaient des poils teints, des piercings, ou les deux. SCP-1459 a produit un générateur de sous-titres, et s'est mis à conduire une série de sketchs de plus en plus absurdes sur le thème d'Harry Potter avec les instances de SCP-1459-1. Les sous-titres étaient souvent sujets à des erreurs basiques d'orthographe et de grammaire, qui augmentaient en fréquence au cours de la durée du test. Les thèmes des sketchs incluaient une romance entre deux des labradors noirs, plusieurs scandales impliquant presque chaque instance de SCP-1459-1, et une intrigue secondaire de plus en plus confuse impliquant des vampires. Toutes les instances ressemblant à des personnages de la franchise Harry Potter ont été remarqués agir très différemment de leurs personnages respectifs. Le test a continué pendant 12 heures, après quoi chaque instance de SCP-1459-1 a été éliminée au lance-flamme. La plupart des chercheurs supervisant se sont accordés pour dire qu'observer ce test était "horrible, mais étonnement divertissant."
Note : Une reprise à la flûte à bec de Welcome to the Black Parade a été jouée par-dessus le message de fin.
Honnêtement, c'était plus amusant que ce à quoi je m'attendais pour mon premier test avec 1459. Les pauvres chiots… -Chercheur W. Tea

Joueur : Chercheur Maytus
Proposition : "Mister Rogers."
Résultat : Une porte s'est ouverte à l'intérieur de SCP-1459 et un cercueil avec une unique SCP-1459-1 a roulé à l'intérieur. Ladite instance était décédée mais semblait être roulée en boule dans son sommeil. De la musique douce a commencé à être jouée et la voix de Fred Rogers âgé a donné un sermon à propos de la vie de SCP-1459-1, sa mort, et comment sa mort pourrait affecter ceux qui l'ont connue. Rogers a également prodigué des conseils sur la gestion du chagrin, et recommandé à ceux qui ont connu SCP-1459-1 de chérir son souvenir. Rogers s'est ensuite adressé aux observateurs par leurs noms, notant que tandis qu'il "ne désirait certainement pas qu'une seul d'entre [eux] aille en enfer", il était toutefois "très, très déçu de tout le monde". Le cercueil est ensuite sorti par une autre porte.
Note : Le cookie distribué était en forme de tramway ancien.

Joueur : Chercheur Junior Allenholm
Proposition : "Le Mandalorian."
Résultat : Les bras mécaniques de SCP-1459 ont passé un total de 2 heures à construire ce qui est apparu comme une petite réplique du vaisseau spatial Razor Crest, du Mandalorian. Une fois le vaisseau terminé, une instance de SCP-1459-1 est apparue. L'instance apparaissait être un Saint Bernard mâle de 8 semaines, qui restait suffisamment petit pour tenir à l'intérieur du vaisseau. Revêtant un petit casque argenté, l'instance (ainsi que d'autres instances rétrécies) a rejoué tous les épisodes du Mandalorian, sans s'arrêter. Une fois que tous les épisodes ont été rejoués, toutes les instances sont mortes de fatigue.

Joueur : Chercheur Lee Roy Carlson
Proposition : Le Chercheur Lee Roy Carlson a joué une portion de "Careless Whisper" au saxophone ténor.
Résultat : SCP-1459 a commencé à jouer un enregistrement de "Careless Whisper". Deux instances de SCP-1459-1 (une mâle, une femelle) ont été produites. Les deux instances ont joué ensemble pendant quelques minutes, jusqu'à ce que l'instance femelle soit fatiguée et se soit endormie. SCP-1459 a alors produit une autre instance femelle, qui a joué avec l'instance mâle pendant plusieurs minutes supplémentaires. La première instance femelle s'est alors réveillée, auquel point elle a commencé à aboyer avec colère envers les deux autres instances avant de s'asseoir dans le coin de la machine, tournant le dos aux autres. L'instance mâle est allée voir l'instance femelle originale et a tenté de jouer avec elle, mais elle l'a ignorée. Alors que l'instance mâle tentait de jouer avec la première instance femelle, la seconde femelle est allée dans le coin opposé et s'est assise, tournant le dos. L'instance mâle est alors allée voir la seconde femelle et a tenté de jouer avec elle, seulement pour être ignorée à nouveau. L'instance mâle a tourné en rond dans la machine en gémissant, puis s'est assise au centre et a hurlé. La chanson s'est alors terminée, et les trois instances ont toutes été éliminées par la méthode de matraquage par défaut.
Notes : J'ai réalisé ce test afin d'établir d'autres limites quant à ce que la machine reconnaît comme données. Nous savons d'après les entrées antérieures qu'elle peut même répondre à des mots inventés, à des onomatopées, et à des cris incohérents ; maintenant nous savons qu'elle n'a même pas besoin que la donnée vienne d'une voix humaine.

Joueur : Chercheur Lee Roy Carlson
Proposition : Le Chercheur Lee Roy Carlson a joué une portion de la chanson "Gangplank Galleon" sur son téléphone mobile.
Résultat : Une unique instance de SCP-1459-1, portant un petit nœud papillon rouge décoré avec les lettres jaunes "DK", a été produite. Elle a ensuite été écrasée par un boulet de canon tombé du haut de la machine. Le cookie distribué était goût banane.
Notes : La donnée n'a même pas besoin d'être directement générée par les humains, apparemment. Toutefois, cette chanson a tout de même état composée par une personne. Je me demande si les bruits d'animaux fonctionnent ?

Joueur : "King", l'ara rouge domestique du Chercheur Lee Roy Carlson.
Proposition : "Alexa, commande des graines pour oiseaux."
Résultat : L'instance a été écrasée par un grand sac de graines pour oiseaux.
Note : Le cookie distribué était presque entièrement constitué de graines pour oiseaux.

Joueur : "King", l'ara rouge domestique du Chercheur Lee Roy Carlson.
Proposition : [cri sonore]
Résultat : Une unique instance de SCP-1459-1 a été produite, suivie d'un grand groupe d'aras rouges. Les aras ont attaqué, tué, et mangé l'instance, puis ont volé vers la trappe supérieure.

Joueur : Dr. Nolan
Proposition : "Glace-neuf."
Résultat : SCP-1459-1 a été matraquée à mort par une copie de Le Berceau du Chat de Kurt Vonnegut.

Joueur : Dr. Brine
Proposition : "Mon pote."
Résultat : L'instance produite a vocalisé la phrase "Mon pote", puis est morte de cause inconnue.

Joueur : Chercheur Junior Ericson
Proposition : "Le silence est d'or."
Résultat : L'instance de SCP-1459-1 a été écrasée par une statue dorée sculptée pour ressembler à de la mousse acoustique, qui est tombée de la trappe supérieure.

Joueur : Chercheur Junior Alexander
Proposition : "Mes main nues."
Résultat : SCP-1459 a joué un effet sonore indiquant que la méthode d'extermination a déjà été utilisée.

Joueur : Chercheur Junior Alexander
Proposition : "Mes mains gantées." (Dit tout en ne portant pas de gants.)
Résultat : SCP-1459 a joué un effet sonore indiquant que la méthode d'extermination a déjà été utilisée.

Joueur : Chercheur Junior Alexander
Proposition : "Mes mains gantées." (Dit en portant des gants.)
Résultat : SCP-1459-1 a réagi comme si elle était étranglée. Le Chercheur Junior Alexander a rapporté ne pas avoir ressenti la fourrure de SCP-1459-1.

Joueur : Chercheur Junior Ericson
Proposition : "Méduse."
Résultat : Une unique instance de SCP-1459-1 a été produite. Dans les secondes suivant la matérialisation de l'instance, sa fourrure a commencé à s'allonger ostensiblement ; dans les deux minutes, des bouclettes de fourrure ont commencé à bouger de manière autonome. Au bout de cinq minutes, l'instance a été étranglée par sa propre fourrure.

Joueur : Dr. Wendover
Proposition : "Les aristocrates."
Résultat : [SUPPRIMÉ POUR CONCISION]
Note : Je demande une dose d'amnésiques de Classe-A. -Dr. Wendover

Joueur : Chercheur Dr. A. Black
Proposition : "Faim."
Résultat : SCP-1459 a joué un effet sonore indiquant que la méthode d'extermination a déjà été utilisée.

Joueur : Chercheur Dr. Bream
Proposition : "Pluie acide." (Dit en langue des signes américaine.)
Résultat : Un nuage d'orage a fait pleuvoir de l'acide caustique sur SCP-1459-1 jusqu'à ce qu'elle décède de brûlures chimiques.
Notes : Il apparaît que SCP-1459 peut interpréter les données visuelles.

Joueur : Chercheur Dr. Bream
Proposition : Une fiche préparée avec le texte "bain d'acide".
Résultat : SCP-1459 n'a rien fait pendant les 15 secondes du délai d'entrée des données. SCP-1459-1 a été éliminée par la méthode de matraquage par défaut.

Joueur : Chercheur Dr. Bream
Proposition : Utilisant une fiche vierge, Dr. Bream a écrit le texte "bain d'acide".
Résultat : Une baignoire pleine d'acide caustique s'est matérialisée depuis la trappe du bas. Un bras robotisé a saisi SCP-1459-1 et l'a fait tomber dans la baignoire. SCP-1459-1 s'est dissoute dans le liquide en quatre heures. Le cookie distribué était un cookie au citron épicé avec une saveur similaire aux bonbons de la marque Warheads.

Joueur : Chercheur Dr. Bream
Proposition : Une fiche préparée avec la proposition "utilise [vide] pour couper le chiot en petits cœurs". Le Dr. Bream a écrit "laser" dans la zone vide.
Résultat : Un laser a été utilisé pour couper SCP-1459-1 en deux du museau à la queue. Le cadavre a été débarrassé comme d'habitude.
Notes : Il apparaît que SCP-1459-1 n'accepte que des données activement créées durant le délai d'entrée.

Joueur : Chercheur Dr. Bream
Proposition : Un ordinateur calé sur une portion du segment de la fille au marteau et de l'homme à la batte de baseball de The Raid 2 a été apporté. Le Dr. Break a pris trois secondes pour écrire "fais ça" sur une fiche et a appuyé sur lecture.
Résultat : SCP-1459 a rejoué l'affrontement en utilisant trois instances de SCP-1459-1 pendant exactement douze secondes. Un bras robotisé a ensuite saisi un marteau et a matraqué les trois instances à mort.

Joueur : Chercheur Dr. Bream
Proposition : Une fiche préparée lisant "Buffet de poudre à canon : étranglement avec cent balles" a été réalisée. Le Dr. Bream a écrit "Buffet de poudre à canon" sur une fiche vierge.
Résultat : Un bras robotisé a gavé SCP-1459-1 de balles. Au bout de vingt, elle a semblé mourir d'asphyxie. Le bras robotisé a continué à insérer des balles dans l'instance jusqu'à ce qu'exactement cent balles soient dans le cadavre distordu.

Joueur : Chercheur Dr. Bream
Proposition : Un document de vingt pages détaillant une méthode d'exécution extrêmement spécifique impliquant un [CENSURÉ] intitulé "La procédure Gamma Jason Everest" a été préparé. Le Dr. Bream a écrit le titre sur une fiche.
Résultat : Une fois la phrase terminée, SCP-1459 s'est arrêté comme si le courant avait été coupé pendant trois secondes. Une fois le courant revenu, SCP-1459-1 a été matraquée par la méthode de matraquage par défaut.
Notes : Le texte du document est apparu avoir de nombreuses erreurs et contradictions, rendant la méthode impossible à exécuter.

Joueur : Chercheur Dr. Bream
Proposition : Une version révisée de "La procédure Gamma Jason Everest", approuvée par le département juridique de la Fondation, a été préparée. Le Dr. Bream a écrit le titre sur une fiche.
Résultat : Une fois la phrase terminée, SCP-1459 s'est arrêté comme si le courant avait été coupé pendant trois secondes. Une fois le courant revenu, SCP-1459-1 a été matraquée par la méthode de matraquage par défaut.
Notes : Il pourrait y avoir une limite sur la quantité d'information que SCP-1459 peut gérer. Je recommande des tests supplémentaires.

Joueur : Chercheur Hummel
Proposition : "La Chose."
Résultat : Un grand humanoïde torse nu dont la peau semblait être faite entièrement de roches oranges a émergé du compartiment supérieur, crié "C'est l'heure du tabassage !", et a matraqué l'instance de SCP-1459-1 avec ses poings.
Note : Le cookie avait un grand "4" à sa surface.

Joueur : Chercheur Hummel
Proposition : "Non, la Chose du film de John Carpenter. Celui basé sur l'histoire de John W. Campbell."
Résultat : SCP-1459-1 se couche sur le sol de l'appareil, auquel point son cuir s'est déchiré et s'est retroussé du squelette exposé dans une forme florale. SCP-1459-1 a commencé à convulser jusqu'à ce que son squelette tombe de son corps, révélant une masse de mèches se débattant dans tous les sens pour s'échapper du corps du sujet. Le squelette a développé des appendices se terminant en des pattes rudimentaires, et une paire de membres segmentés, et a commencé à escalader les murs intérieurs de l'appareil. Un bras mécanique avec un embout de lance-flamme a ensuite émergé du plafond de SCP-1459 et entièrement incinéré SCP-1459-1 et le squelette.
Note : Deux (2) cookies ont été distribués sous la forme d'une unique masse avec des défauts structurels évidents.

Joueur : Chercheur Lane
Proposition : "Dr. King."
Résultat : Un homme portant une blouse de laboratoire, un stéthoscope, un miroir frontal et une couronne présente une certification clamant qu'il est membre de la famille royale et un docteur qualifié en neurochirurgie. Il matraque ensuite l'instance de SCP-1459-1 avec un sceptre.
Note : Étant donné le précédent test d'Edison résultant - une fois encore - en pépins de pomme, je me suis demandé ce qui serait arrivé si quelqu'un disait juste son nom. Laissez-moi tenter son nom complet. -Chercheur Lane

Joueur : Chercheur Lane
Proposition : "Dr. Edison King."
Résultat : SCP-1459-1 est approché par un homme ressemblant à Thomas Alva Edison, portant une couronne et une blouse de laboratoire. Thomas Alva Edison mène plusieurs expériences immorales sur SCP-1459-1, toutes impliquant de l'électricité. Ceci dure trente minutes jusqu'au décès de SCP-1459-1.

Joueur : Dr. Markov Bingham
Proposition : "Quel est le problème avec la nourriture d'avion ?"
Résultat : SCP-1459 a révélé une instance de SCP-1459-1 suspendue en l'air, entourée de nuages. Tandis qu'elle demeurait en l'air, un Boeing 737 miniaturisé a émergé de la brume et aspiré SCP-1459-1 par son réacteur gauche, la tuant instantanément.
Note : Le message "Merci d'avoir volé avec nous aujourd'hui !" est apparu sur l'afficheur numérique. Le cookie a été distribué dans un sac contenant également une casquette de steward, sur laquelle était imprimé "Air ONITEEPC".

Joueur : Chercheur Miller
Proposition : "Je veux raboire [sic] mon argent."
Résultat : Deux instances de SCP-1459-1 sont descendues dans la chambre centrale. La première instance explose en de nombreux billets équivalents à 50 USD, suivie par l'élimination de la seconde instance par la méthode de matraquage par défaut. 10 secondes plus tard, la seconde instance est ressuscitée et transformée en une vache holstein adulte (Bos taurus), à nouveau éliminée par la méthode de matraquage par défaut.

Joueur : Dr. Esclovich
Proposition : "Ta mère."
Résultat : Plusieurs instances de SCP-1459-1 apparaissent portant des débardeurs avec "ONITEEPC" écrit dessus. Elles se rassemblent autour du centre de la zone et semblent "construire" une version réduite de SCP-1459 (la manière par laquelle cette tâche est remplie n'est pas claire, les trop nombreuses instances bloquant la vue). Une des instances aboie sur la petite machine, qui matérialise une souris en son sein, celle-ci est ensuite matraquée à mort, après quoi une croquette pour chien est distribuée. Les instances de SCP-1459-1 apparaissent se réjouir, avant d'être toutes éliminées par la méthode de matraquage par défaut. Le petit SCP-1459 est ensuite monté par un moyen inconnu vers la trappe supérieure.
Note : Le cookie distribué avait la forme de SCP-1459.

Joueur : Dr. Esclovich
Proposition : "Les années 70."
Résultat : L'instance de SCP-1459-1 montre les signes d'un âge extrême, au-delà de ce qui est possible pour un canidé. L'instance périt presque immédiatement après création, et se met à tomber dans la trappe inférieure.
Note : Le cookie distribué était rassis.

Joueur : Dr. Esclovich
Proposition : "Les années 1970."
Résultat : L'instance est rapidement brûlée au lance-flamme.
Note : Le cookie distribué était brûlé.

Joueur : Dr. Esclovich
Proposition : "La décennie connue comme les années 70."
Résultat : Deux instances sont produites, une habillée d'une armure de légionnaire romain et une autre habillée d'un tenue rappelant une armure tribale germanique. Les deux engagent le combat, se tuant mutuellement simultanément au bout de 8 minutes. Les deux corps tombent dans la trappe inférieure.

Joueur : Dr. Esclovich
Proposition : "La décennie connue comme les années 1970."
Résultat : Une petite Ford Mustang de 1974 transportant trois instances tombe dans la chambre. Chaque instance porte une tenue différente stéréotypée de l'époque, et l'autoradio joue Roundabout du groupe Yes. Une des instances est vue fumant une substance inconnue, et tombe du véhicule peu après. L'instance est immobile, présumée morte. L'instance sur le siège du conducteur apparaît être très réactive à la chanson, remuant la tête selon son rythme. La voiture s'endommage elle-même spontanément d'une manière similaire à un accident de la circulation, éliminant le "conducteur" et forçant l'instance restante à partir. Un petit papier tombe de la trappe supérieure devant l'instance avec le mot "CONSCRIPTION" écrit dessus. Une quatrième instance (de la race Bac Ha) émerge de sous le véhicule accidenté (probablement de la trappe inférieure) avec un pistolet en bandoulière. La quatrième instance tire sur le reste des trois instances originales, et est ensuite aspergée de napalm par la machine. Le tout tombe dans la trappe inférieure.
Note : Le cookie distribué était arrosé de LSD (prouvé par examen oral par le Dr. Esclovich). Le Dr. Esclovich a été banni de toute nouvelle utilisation de SCP-1459, et a été réadmis en désintoxication.

Joueur : Dr. Lan
Proposition : "Jiang Wen." (Un célèbre acteur et réalisateur chinois.)
Résultat : Deux SCP-1459-1 se sont matérialisées et se sont aboyées dessus pendant 3 minutes, auquel point un rideau a bloqué la vue pendant quelques instants avant de se relever, révélant deux autres instances de SCP-1459-1 couchées ensemble dans le calme. Le rideau a recouvert les murs à plusieurs reprises, la scène changeant à chaque fois qu'ils ont été relevés. Éventuellement, l'une des SCP-1459-1 s'est pendue. La chanson The Sun Also Rises de Joe Hisaishi a été jouée, suivie du message de fin.
Note : Le cookie a été distribué avec une note lisant "On a tué le chien pour les cookies !"

Joueur : Dr. Cobalt
Proposition : "Va au paradis."
Résultat : Deux petites ailes poussent sur SCP-1459-1 qui s'envole dans la trappe de SCP-1459. Rien ne se passe pendant 5 minutes jusqu'à ce que SCP-1459-1 tombe de la trappe, mourant lors de l'impact.
Note : Le cookie distribué était un rogaliki, un type de cookie polonais.

Joueur : Dr. GS
Proposition : "DES NANOMACHINES, GAMIN !"
Résultat : Deux instances de SCP-1459-1 sont apparues. Une avait le poil argenté en épis et était recouverte d'une armure cybernétique, à part une partie de son visage ; l'autre était un bulldog à poil court et musculaire. Les deux ont commencé à se battre, mais le bulldog n'a pas montré de réaction aux attaques du chien cyborg, jusqu'à ce que ce dernier se saisisse d'un katana rouge. Une musique rock non identifiée a commencé à être jouée depuis SCP-1459 alors que le cyborg attaquait le bulldog et arrachait son cœur. Le cyborg a ensuite été éliminé par la méthode de matraquage normale.
Note : Le cookie distribué était coloré en rouge et avait la forme d'un point d'exclamation.

Joueur : Dr. Stromm
Proposition : "Memes de Raimi."
Résultat : Une touffe de poussière a été tirée vers l'œil de SCP-1459-1 à haute vitesse, la tuant instantanément. Une entité ressemblant à l'acteur Willem Dafoe portant une blouse de laboratoire est ensuite apparue et a récupéré SCP-1459-1.
Note : Une part de pizza au pepperoni a été distribuée à la place d'un cookie.

Joueur : Dr. Cornish
Proposition : "Kryptonite."
Résultat : L'instance de SCP-1459-1 ressemblait à une version juvénile du personnage de DC Comics "Krypto le Superchien", complet avec une cape rouge avec un logo jaune de Superman. Un bras mécanique s'est étendu de la trappe supérieure, portant une roche verte brillante. L'instance de SCP-1459-1 s'est effondrée après 5 secondes d'exposition et est morte d'une empoisonnement apparent aux radiations au bout d'une minute.
Note : Le cookie distribué avait la forme d'un diamant avec un S écrit dessus en glaçage rouge.

Joueur : Dr. Packard
Proposition : "Mauvaise écriture."
Résultat : L'instance de SCP-1459-1 est écrasée sous plusieurs exemplaires d'Ulysse de James Joyce.

Joueur : Dr. Packard
Proposition : "Mauvaise écriture, mais ne fais pas le choix de facilité."
Résultat : L'instance de SCP-1459-1 est matraquée à mort avec un exemplaire de Gatsby le Magnifique de F. Scott Fitzgerald.

Joueur : Dr. Packard
Proposition : "Une écriture foutrement mauvaise et je jure devant dieu que si tu sors un roman de James Patterson, je vais crier."
Résultat : L'instance SCP-1459-1 est matraquée à mort avec un roman qui n'a été reconnu par aucun des chercheurs présents. En raison de la vitesse à laquelle le matraquage a eu lieu, le titre n'a pas pu être distingué, mais l'auteur était clairement identifié comme le Dr. Packard.

Joueur : Dr. Jerald Dino
Proposition : "SCP-153."
Résultat : Une instance de SCP-1459-1 a été distribuée, ainsi qu'une baignoire miniature. Un bras mécanique a placé l'instance dans la baignoire et a ouvert le robinet d'eau. Quelques instants plus tard, un organisme ressemblant à un spécimen miniaturisé de SCP-153 a attaqué l'instance de SCP-1459-1. Après une brève lutte, le spécimen de SCP-153 a liquéfié l'instance de SCP-1459-1, avant de partir par la trappe inférieure.

Joueur : Dr. Jerald Dino
Proposition : "Ce qu'avait été SCP-153."
Résultat : Deux instances de SCP-1459-1 sont distribuées, l'une d'elles tenant un objet ressemblant à SCP-153-T dans sa gueule. La première instance apparaît être possessive envers l'objet et est incroyablement hostile envers la seconde instance. Au bout d'un moment, la première instance mutile la seconde à mort. Après cela, un bras mécanique portant un sable kilij poignarde la première instance. Une trappe au sol s'ouvre et révèle une poubelle, de laquelle un autre bras mécanique apparaît, attrape l'objet, et le jette dans la poubelle, avant de disparaître.

Joueur : Chercheur Junior Lauren
Proposition : "L'Anneau Unique. Celui du Seigneur des Anneaux."
Résultat : Un certain nombre d'instances de SCP-1459-1 joue l'intégralité du Seigneur des Anneaux de J.R.R. Tolkien, se matérialisant et dématérialisant comme nécessaire aux changements de scène. Tous les dialogues (incluant les chansons) sont remplacés par des aboiements et autres vocalisations, tandis que les costumes, décors, et effets spéciaux reflètent ceux des livres, et non ceux des films. La performance continue pendant environ 14 heures, auquel point toutes les instances toujours présentes ont été éliminées par la méthode de matraquage par défaut et le nettoyage a eu lieu de manière normale. La performance ne s'est pas interrompue lorsque le personnel est sorti pour aller chercher de la nourriture, nécessitant un récapitulatif des évènements manqués lorsqu'il est revenu. Une estimation de 100 000 cookies a été produite au terme de l'expérience ; les tests ont découvert que chacun fournissait assez de nutriments pour une journée entière. Une demande d'utilisation des cookies en tant que rations de combat est en cours d'examen.
Note : Honnêtement je voulais seulement voir un chiot Gollum. -Chercheur Junior Lauren
Le prochain CJ que je chope à utiliser ce truc pour se faire une soirée ciné sera transféré. Qu'est-ce qu'on va foutre de tous ces cookies ? -Dr. Freeman

Joueur : Chercheur Junior Sain
Proposition : "Stormtrooper."
Résultat : Un pistolet au bout d'un bras mécanique a émergé du mur de la chambre, tirant vers SCP-1459-1 et la ratant six fois avant que le bras ne s'étende plus longuement et soit utilisé pour matraquer l'instance de SCP-1459-1 à mort.

Joueur : Chercheur Junior Seth
Proposition : "Fall Guys"
Résultat : Cinquante (50) instances de SCP-1459-1 de couleurs variées ont été produites, chacune faisant environ la moitié de la taille moyenne d'une instance de SCP-1459-1. Un ventilateur mécanique rose a émergé du toit de la chambre. Le ventilateur a commencé à tourner à une vitesse d'environ 20 mph, entraînant douze (12) instances de SCP-1459-1, les tuant presque instantanément. Quatre (4) instances de SCP-1459-1 ont marché vers le ventilateur mécanique, provoquant leur propre mort. Le ventilateur mécanique s'est rétracté dans le toit de la chambre. Un grand cube rose a émergé du toit de la chambre, suspendu par un fil blanc. Le fil a commencé à tourner, entraînant le cube. Le cube a écrasé dix-sept (17) instances de SCP-1459-1. Le fil s'est rétracté dans le plafond de la chambre, ainsi que le cube. Un cylindre vert a émergé du plafond de la chambre, parsemé de cubes bleus. Le cylindre a commencé à tourner, et à rouler sur le côté. Finalement, seize (16) instances de SCP-1459-1 ont été tuées, et le cylindre s'est rétracté. L'instance restante de SCP-1459-1 a été éliminée par la méthode de matraquage par défaut. Cinquante (50) cookies ont été produits.

Joueur : Chercheur Junior Seth
Proposition : "Un seul coup derrière la tête."
Résultat : Un bras mécanique a émergé du plafond de la chambre, portant une sphère avec un engin ressemblant à une bouche attaché sur un de ses côtés. L'engin a tiré une balle dans l'arrière de la tête de l'instance de SCP-1459-1. Un seul cookie aux pépites de chocolat noir a été produit.

Joueur : Chercheur Junior Cornwall
Proposition : "Tropisme"
Résultat : Une seule fougère a émergé du toit de la chambre, à l'intérieur d'un pot en céramique. La fougère a grandi à une vitesse anormalement rapide, dans la direction directe de l'instance de SCP-1459-1. Lorsque la fougère est entrée en contact avec l'instance, elle s'est rapidement enroulée autour de celle-ci, résultant en son asphyxie. La fougère est rentrée dans la toit de la chambre, entourant toujours l'instance de SCP-1459-1. Le cookie produit avait une saveur distincte de fraise.

Joueur : Chercheur Junior Seth
Proposition : "Danger d'information"
Résultat : [DONNÉES SUPPRIMÉES]. Une seconde instance de SCP-1459-1 a été produite, tenant une seule feuille de papier. L'analyse révèle que la feuille de papier tenue avait un texte écrit dessus décrivant les évènements précédents du test. L'instance a regardé [DONNÉES SUPPRIMÉES] et a acquiescé. L'instance de SCP-1459-1 a subi de sévères mutilation sur son corps. Cinquante (50) livres de cendres ont été produites rapidement au lieu d'un cookie.
Note : Le Chercheur Junior Seth a été placé en arrêt psychiatrique temporaire.

Joueur : Chercheur N. Leinnes
Proposition : "Paradoxe temporel."
Résultat : SCP-1459-1 a marché dans une boîte avec les mots "MACHINE TEMPORELLE" peints dessus. En sortant de la boîte, elle a trouvé une instance âgée de SCP-1459-1 et s'est mise à la mordre à mort. Suivant cela, le premier chiot a disparu et le chiot âgé est réapparu. Cette chaîne d'évènement s'est répétée 1 111 fois avant que les deux chiots soient matraqués à mort par un bras mécanique.

Joueur : Chercheur Junior Bradshaw
Proposition : "Mitose."
Résultat : L'instance de SCP-1459-1 s'est matérialisée en montrant des symptômes de lymphome canin de stade 4. L'instance est morte deux heures après matérialisation.
Note : Deux cookies, fusionnés en un coin, ont été distribués.

Joueur : Chercheur Junior Bradshaw
Proposition : "Tamisage."
Résultat : L'instance de SCP-1459-1 s'est matérialisée avant d'être maintenue par un bras mécanique. Un second bras s'est étendu, portant un tamis. L'instance de SCP-1459-1 a été forcée à passer à travers le tamis, résultant en son décès au bout de deux minutes de processus (qui s'est poursuivi pendant deux heures supplémentaires). À la fin du processus, l'ensemble du système osseux de l'instance (bien qu'écrasé) est resté dans le tamis par des moyens peu clairs.
Note : Des miettes extrêmement fines de cookies et de pépites de chocolat ont été distribuées.

Joueur : Chercheur Junior Bradshaw
Proposition : "Le jeu vidéo DOOM."
Résultat : Plusieurs instances de SCP-1459-1 et un lapin, équipés d'armes miniatures variées, se sont matérialisés. Les instances de SCP-1459-1 ont attaqué le lapin, qui s'est mis à tirer sur plusieurs des instances avec une arme à feu, en éliminant plusieurs autres avec une tronçonneuse, et tuant les dernières d'un seul coup de feu tiré d'une arme qui a produit une balle explosive d'énergie verte. Un sas s'est ouvert dans le mur du fond de SCP-1459, révélant la tête d'une instance finale de SCP-1459-1, un grand bulldog anglais. Le lapin s'est mis à sauter sur la tête de l'instance et a arraché son visage avec ses pattes et ses dents. Après cela, la trappe inférieure s'est ouverte, et le lapin a sauté dedans, indemne.
Note : Le message de fin avait changé pour afficher "Peut-être ne vous débrouilleriez-vous pas si mal en enfer."

Joueur : Chercheur Junior Bradshaw
Proposition : "Mon Dieu, je suis un grand malade. Comment vais-je l'annoncer à [CENSURÉ] ?"
Résultat : Deux instances de SCP-1459-1 se sont matérialisées sur un lit pour chien. La première instance, un golden retriever avec un collier libellé "[CENSURÉ] Bradshaw", gémissait vers la seconde instance, un colley avec un collier libellé "[CENSURÉ]", la compagne du Chercheur Junior Bradshaw. Ceci a résulté en un échange d'aboiements entre les deux instances. Les deux instances ont quitté le lit pour chien, qui a été enlevé par un bras robotisé, et ont déambulé dans les coins opposés de l'enclos avant de succomber rapidement à ce qui est apparu comme une version hautement accélérée d'une tumeur vénérienne transmissible canine (TVTC).

Joueur : Chercheur Junior Bradshaw
Proposition : "D'accord, premièrement, [CENSURÉ] est ma partenaire à longue distance, deuxièmement, je n'ai pas de MST, et troisièmement, comment tu peux connaître le putain de nom complet de ma partenaire ? Et son apparence ?!"
Résultat : Deux instances de SCP-1459-1 se sont matérialisées dans les côtés opposés de l'enclos et ont été placées sur des chaises miniatures devant des bureaux miniatures avec un ordinateur portable sur chacun d'entre eux. Les instances étaient séparées par un mur. Les instances étaient identiques aux deux instances matérialisées dans le test précédent. Les enregistrements vidéo du test ont confirmé que les deux instances participaient à un appel sur Zoom, et que l'instance golden retriever avait également un e-mail ouvert sur son ordinateur provenant de la clinique vétérinaire [CENSURÉ] confirmant son absence de MST canine. Les deux instances s'aboyaient dessus via l'appel Zoom, montrant des signes caractéristiques d'excitation. Pendant ce temps, le mur central s'est ouvert en deux verticalement et les deux moitiés se sont écartées du centre, divisant l'enclos en trois tiers ; dans la pièce centrale était placé un bureau avec le logo du Département de la Sécurité Interne de la Fondation sur l'avant, un ordinateur portable, et une troisième instance de SCP-1459-1, un shiba inu. Le troisième ordinateur jouait un audio en direct de l'appel Zoom en cours entre les deux autres instances, et la troisième instance a appuyé sur un bouton de son clavier. Immédiatement, plusieurs instances de SCP-1459-1 vêtues d'une armure corporelle correspondant à l'armure standard des FIM ont fait irruption dans les deux pièces, tirant sur les deux instances dans celles-ci. Toutes les instances restantes sont exécutées par la méthode de matraquage par défaut.

Joueur : Dr. Ferris-Reiner
Proposition : "crieur d'émotifs"
Résultat : À la suite de l'arrivée de SCP-1459-1, la trappe s'est allongée et un homme d'ascendance africaine portant un costume croisé a émergé. L'homme s'est mis à chanter "Mad Dogs and Englishmen" de Noel Coward à un volume sonore d'environ 16█ dB, sans erreur de prononciation ni de diction. L'homme a été remarqué être d'apparence similaire à l'acteur de Broadway [CENSURÉ]. Le Dr. Ferris-Reiner a reçu un casque. SCP-1459-1 est mort d'une hémorragie interne présumée.

Joueur : Dr. Ferris-Reiner
Proposition : "ahem… crieur de motifs"
Résultat : Une réplique miniature en caoutchouc de SCP-1050-1 tombe de la trappe et écrase la tête de SCP-1459-1. L'impact produit un bruit de "couinement" de dessin animé.
Note : Le message enregistré a été remplacé par une vocalisation répétitive, ressemblant à un cri, mais très plat et peu enthousiaste. Au lieu d'un cookie, un morceau de papier avec un texte a été produit, lisant "Tu es si ennuyeux et banal."

Joueur : Dr. Benabi
Proposition : "Empoisonnement sévère aux radiations"
Résultat : SCP-1459 a distribué une petite baguette métallique près de SCP-1459-1. Des bras mécaniques ont ensuite coupé la baguette en deux. SCP-1459-1 a vomi 2 minutes plus tard, puis est décédée d'un apparent infarctus.
Note : Les compteurs Geiger n'ont montré aucun signe de radiation à l'extérieur de la chambre de SCP-1459.

Joueur : Dr. Saturn
Proposition : "Terreurs abyssales."
Résultat : SCP-1459 a produit un effet sonore indiquant que la méthode d'extermination avait déjà été utilisée.

Joueur : Dr. Saturn
Proposition : "Horreurs abyssales."
Résultat : SCP-1459 a produit un effet sonore indiquant que la méthode d'extermination avait déjà été utilisée.

Joueur : Dr. Saturn
Proposition : "Pression abyssale ?"
Résultat : La chambre interne de SCP-1459 s'est totalement remplie d'eau, ce qui a été suivi d'un grognement sonore. De crainte que la pression à l'intérieur de SCP-1459 puisse le faire rompre, tout le personnel impliqué dans le test a été évacué, et la chambre de confinement scellée. Les caméras d'enregistrement standard ont filmé l'instance de SCP-1459-1, portant une combinaison de plongée de taille appropriée, coulant lentement depuis le haut de SCP-1459. Après avoir flotté librement pendant environ huit minutes, l'instance a succombé à la pression interne, et a implosé.
Note : Aucun dommage structurel n'a été trouvé sur SCP-1459, et l'ordre d'évacuer l'Aile a été révoqué. L'origine du grondement est inconnue, bien qu'il soit supposé qu'il soit relié aux tests échoués immédiatement avant. Un caramel au sel de mer a été produit au lieu d'un cookie.

Joueur : Chercheur Evans
Proposition : "Zombie philosophique."
Résultat : Une instance de SCP-1459-1 a été produite, et éliminée de la manière par défaut. Aucune différence physique sur l'instance de SCP-1459-1 n'a été observée.
Note : Un cookie glacé au sucre a été distribué. Après plus ample analyse, le cookie a été déterminé contenir des édulcorants artificiels au lieu de sucre.

Joueur : Dr. Harley
Proposition : "Le mot de dieu"
Résultat : Après qu'une instance de SCP-1459-1 ait été produite, un bras robotisé est descendu de la trappe de SCP-1459, brandissant un livre en cuir avec les mots "LA SAINTE BIBLE" sur la couverture. Le bras s'est mis à matraquer répétitivement SCP-1459-1 avec ledit livre, déchirant la majorité des pages dans le processus. Lors de l'examen des équipements vidéo, les mots "…on avis comp…" ont pu être vus.
Note : Un cookie mou au citron a été distribué.

Joueur : Dr. Chair
Proposition : "Gavé à mort"
Résultat : Deux bras robotisés sont descendus dans la chambre, un portant une serviette et l'autre une cuillère. Un troisième bras est apparu, portant un blender rempli de ce qui est apparu comme une mixture comestible. Les bras se sont mis à passer les 52 heures suivantes à gaver SCP-1459-1 avec cette mixture, le troisième bras se repliant vers le haut et redescendant avec un blender rempli à chaque fois que ce dernier avait été épuisé. Après 52 heures de gavage constant, SCP-1459-1 est décédée d'une rupture de l'estomac.
Note : 1 245 cookies, chacun d'une saveur différente, ont été distribués. Chaque cookie avait le message "Oui, vous irez totalement en enfer pour ça" écrit dessus.

Joueur : Dr. Chair
Proposition : "Gavé à mort… avec des œufs"
Résultat : Un bras mécanique s'est mis à insérer en force un œuf cru dans la gorge de SCP-1459-1, la faisant s'étouffer.
Note : En plus d'un cookie, SCP-1459 a distribué (1) œuf dur (non décortiqué).

Joueur : Dr. Chair
Proposition : "Juste des œufs"
Résultat : Les membres du personnel observant ont perdu tout souvenir de l'expérience, à l'exception du fait que les résultats impliquaient la mort de SCP-1459-1 et une quantité extrêmement élevée d'œufs. L'enregistrement de l'expérience n'a pas été concluant.
Note : Le cookie distribué contenait des traces de jaune d'œuf dur.

Joueur : Chercheur Jr. Sain
Proposition : "Portal, le jeu vidéo."
Résultat : SCP-1459-1 a été placée dans la chambre. La chambre a commencé à se remplir rapidement d'un gaz vert-jaune. Après cinq minutes, les yeux de l'instance ont roulé et celle-ci est décédée.
Note : Au lieu d'un cookie, une part de gâteau forêt noire a été distribuée.

Joueur : Chercheur Jr. Sain
Proposition : "Half-Life 3."
Résultat : SCP-1459 n'a effectué aucune tentative pour blesser SCP-1459-1. Après environ cinq minutes, l'instance a été poussée dans une trappe. Aucun cookie n'a été distribué.

Joueur : Chercheur Jr. Sain
Proposition : "Pacific Rim."
Résultat : Une entité ressemblant à une version réduite du Jaeger "Gipsy Danger" dans l'univers du jeu s'est matérialisée avec SCP-1459-1, qui était habillée d'un costume ressemblant au kaiju "Otachi". Une bataille longue et destructrice s'est ensuite déroulée pendant environ une heure, conclue par l'activation par l'entité ressemblant à Gipsy Danger d'une lame rétractable dans son bras et l'éviscération de SCP-1459-1.
Note : [JURON CENSURÉ] alors, c'était plus cool que ça en avait le droit. -CJ Sain

Joueur : Dr. Howdyshell
Proposition : "Ruée vers l'or"
Résultat : Les bras mécaniques de SCP-1459 ont construit une réplique d'une mine d'or au sein de la chambre. SCP-1459-1 était vêtue d'une tenue de mineur et équipée d'outils de minage miniatures. La réplique de mine d'or était remplie de pépites d'or et de rochers. SCP-1459-1 s'est mise à procéder à des activités de minage simulées au sein de la chambre. Après un certain temps, un mécanisme caché a provoqué l'effondrement de la mine sur SCP-1459-1, résultant en sa mort. Aucun cookie n'a été distribué.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License