SCP-1457
notation: +5+x
SCP-1457.jpg

SCP-1457, au repos.

Objet #: SCP-1457

Classe: Sûr

Procédures de Confinement Spéciales: SCP-1457 doit être confiné dans une zone de confinement de 5m x 5m x 5m contenant des plantes appropriées au regard de son espèce supposée. SCP-1457 doit être « nourri » toutes les 24 heures par les membres du personnel assignés (voir l'Addendum 1457-2). L'humidité, la température et la lumière de la zone de confinement doivent être maintenus de manière à empêcher que SCP-1457 ne se retrouve en situation de stress.

Description: SCP-1457 semble être un papillon de l'espèce Nymphalis antiopa auquel il manque une aile antérieure et présentant des yeux d'un blanc opaque. Malgré l'état de détérioration de ses ailes, SCP-1457 est toujours en mesure de voler. SCP-1457 ne présente aucun signe de vieillissement, peut-être du fait de son régime alimentaire singulier.

SCP-1457 est capable de transférer des souvenirs d'un humain à un autre par contact corporel. Les résultats des expériences menées jusqu'ici indiquent que les souvenirs transférés se réfèrent constamment à des événements liés à un isolement et ont tendance à susciter un désir de compassion ou de compagnie auprès de la partie affectée.

Lorsque SCP-1457 entre dans un état de stress, les marques bleu sombre présentes sur ses ailes commencent à briller. Lorsqu'il est dans cet état, SCP-1457 « diffusera » des souvenirs obtenus de tous les humains auquel il a déjà été en contact. La portée maximale de cette méthode de transmission de ces souvenirs par SCP-1457 est inconnue.

SCP-1457 fut découvert à l'origine dans une zone périurbaine, où un enfant l'avait trouvé et essayait de le soigner. L'enfant fut par la suite soigné pour des symptômes d'anxiété et de dépression ; SCP-1457 attira l'attention de la Fondation lorsque les parents de l'enfant et █ voisins de la famille commencèrent également à suivre une thérapie.

Addendum 1457-1: Les entretiens préliminaires avec les membres du personnel de Classe-D exposés à SCP-1457 révélèrent que les souvenirs transférés par SCP-1457 sont d'abord considérés par le récipiendaire comme étant les siens (voir le journal d'entretiens).

Les enquêtes portant sur les cas de sujets semblant être « possédés » par SCP-1457 sont en cours. Il est actuellement impossible de déterminer si SCP-1457 tente consciemment ou est capable de communiquer.

Addendum 1457-2: D'après le journal d'expérimentation du Dr. █████, la première « source d'alimentation » connue de SCP-1457, il est envisagé que SCP-1457 ne se nourrit pas par contact humain, mais se nourrit plutôt de certaines émotions humaines.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License