SCP-145
notation: +3+x

Objet #: SCP-145

Classe: Euclide

Procédures de confinement Spéciales : SCP-145 ne doit jamais quitter sa cellule de 5m x 5m x 5m en plexiglas sauf s'il fait l'objet d'étude. Cette pièce doit être entièrement insonorisée et verrouillée quand des recherches ne sont pas conduites sur l'objet. Il est interdit à tout membre du personnel d'entrer en contact physique avec SCP-145 sans être accompagné et constamment observé par un ou plusieurs autres membres du personnel sauf s'il possède les autorisations requises. Toute personne montrant des signes de traumatisme psychologique devra être immédiatement escortée en dehors de la zone de confinement. En fonction du degré de gravité du traumatisme, la personne concernée devra être soumise à une consultation avec un psychiatre agréé et ce, pendant pas moins de deux semaines.

Description: SCP-145 semble être un modèle standard de téléphone sans fil, datant de 2002 et de marque Alcatel, posé sur sa base de rechargement. Celle-ci apparaît inutilisable; Les prises d'entrée sont scellées à cause de colle à base de résine et l'entrée d'alimentation a visiblement été arrachée à l'aide d'un objet tranchant non-identifié. Le numéro de série et la date de production sont inconnus, les labels et auto-collants ayant tous été enlevés ou rendus illisibles. Le téléphone sonne constamment, qu'il soit ou non posé sur sa base. Les tests ont montrés que la batterie de l'appareil est amovible et que le démontage de la base n'avait aucun effet sur le téléphone. Il est par contre impossible de démonter ce dernier, ces jointures ayant été scellées.

Lorsque l'on décroche, on peut entendre une voix de femme se montrant très stressée. Bien qu'elle varie de conversations en conversations, cette voix est toujours paniquée et implorera son interlocuteur de l'aider en décrivant des cas de tortures infligées sur des victimes inconnues. En prêtant l'oreille, la personne recevant l'appel va entendre des sons violents derrière la voix et aussi comme si quelqu'un souffrait ou agonisait. Jusqu'ici, les analyses audio ont indiquées au moins ██ voix individuelles sur les appels disparates. A ce jour, Les méthodes de tortures (évoquées par la voix lors de ses appels) impliquaient l'apposition de marques, l'électrocution, les lacérations, le viol, le démembrement et [DONNÉES SUPPRIMÉES].

Ces voix torturées ne sont pas robotisées et sont douées de conscience. Toute tentative visant à retracer les appels ou la position des suppliciés s'est révélée infructueuse. De la même manière, les tests visant à supprimer le signal du téléphone avec une cage de Faraday n'ont pas portés leur fruits.

Les recherches se déroulent par équipes de minimum trois personnes (un personnel de classe D, un technicien audio de classe 2/145 et un personnel de sécurité de classe 3), le personnel de classe D étant le seul autorisé à entendre directement les transmissions de SCP-145. Les tests ont montrés que dans 100% des cas, un sujet décrochant SCP-145 sans surveillance directe va disparaître sans laisser de traces. Les appareils d'enregistrement vidéo ne permettent pas de pouvoir expliquer ce phénomène, le sujet étant présent sur une image et absent sur la suivante. Dans ce cas, le téléphone tombera simplement sur le sol, ne conservant aucun dommage de sa chute. Les communications ultérieures avec l'objet révèlent que les sujets disparus ont rejoint le groupe des personnes torturées.

Rapport de tests
Procédures des tests : Tout les tests seront fait par le personnel de classe D, tout équipement servant au test doit être inscrit dans le rapport. Il sera ensuite ordonné au personnel de classe D de décrocher le téléphone. Après disparition, l'équipe de recherche décrochera le téléphone et enregistrera leurs observations.

Test 145-A
Date: ██\██\████
Sujet: D-145-3749 équipé d'un (1) GPS, test essayant de situer le lieu décrit à l'autre bout du fil.
Résultat: GPS rendu non-fonctionnel après la disparition du personnel de classe D. Les interactions suivantes avec SCP-145, le technicien audio a identifié que la voix de D-145-3749 avait rejoint celles des autres victimes.

Test 145-B
Date: ██\██\████
Sujet: D-145-4751 équipé d'un (1) GPS, un (1) couteau de combat militaire de 6 pouces. Second essai pour déterminer la localisation décrite à l'autre bout du fil, l'option de self-défense apportée au sujet.
Résultat: GPS rendu non-fonctionnel après la disparition du personnel de classe D. Lors de l'interaction suivante avec la voix féminine de SCP-145, celle-ci mentionna : "Oh mon dieu, il se coupe, il se coupe [DONNÉES SUPPRIMÉES]”. Le technicien audio identifia la voix de D-145-4751 comme ayant rejoint les autres victimes.

Test 145-C
Date: ██\██\████
Sujet: D-145-5319 équipé d'un (1) pistolet 9mm semi-automatique, une (1) veste en kevlar, sujet forcé de décrocher au téléphone. Essai servant à tester l'interactivité du lieu, à déterminer si une méthode de self-défense est possible.
Résultat: Lors de l'interaction suivante avec SCP-145, des coups de feu sont entendus ensuite [DONNÉES SUPPRIMÉES]. La voix féminine indiqua que [DONNÉES SUPPRIMÉES] et des coups de feu supplémentaires retentissent, le technicien audio identifia des cris de douleurs de D-145-5319 après chaque coup de feu.

Test 145-D
Date: ██\██\████
Sujet: D-145-6842 équipé d'un kg de C4 caché dans un kit de survie avec déclenchement à distance d'un délai de 30 secondes, déclenché avant l'interaction avec SCP-145. Essai pour découvrir un quelconque niveau d'interaction ou de destruction du lieu.
Résultat: [DONNÉES SUPPRIMÉES] résultant en ██ membres du personnel de la Fondation disparus incluant le Dr. ████ et tous les chercheurs associés avec [DONNÉES SUPPRIMÉES] des brèches de sécurité de SCPs au Site ██. Les tests ultérieurs de cette nature sont suspendus jusqu'à nouvel ordre.

Je ne sais pas qui a pensé que ça pouvait être une bonne idée. Par contre, je sais que parfois la sympathie peut gagner les meilleurs d'entre nous mais cette tentative d'apporter du 'soulagement' aux victimes de SCP-145 n'a fait que faire perdre à la Fondation beaucoup d'argent et de ressources.
Dr. ██████

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License