SCP-1449
notation: +3+x

Objet #: SCP-1449

Classe : Euclide

Procédures de Confinement Spéciales : SCP-1449 est confiné à l’intérieur d’un Module de Confinement de Type-65, mesurant treize (13) mètres de diamètre. Le module de confinement doit être suspendu à l’intérieur de la chambre de stockage au moyen d’un système de suspension magnétique, et doit être contrôlé quotidiennement afin de détecter toute fissure ou déformation à sa surface. Dans le cas d’une brèche de confinement, la chambre contenant le module de confinement doit être remplie de mousse de méthyl-formate.

Tous les sujets de test exposés à SCP-1449 doivent être recevoir une formation sur les caractéristiques et mécanismes des rêves, doivent obtenir un score de soixante-quinze (75) ou plus au test de Lucidité Lang-Desantos, et doivent être implantés avec des Déclencheurs de Rappel Mémétique Eidétiques A5. Toute information rassemblée lors des tests doit être compilée dans le Document 1449-FG.

Description : SCP-1449 est une représentation artistique vivante d’un requin baleine (Rhincodon typus), dans le style de l’art pointilliste aborigène australien, mesurant treize (13) mètres de long. SCP-1449 ne requiert aucune sorte de nourriture ni autre besoin physique. Lorsqu’il se trouve dans un environnement aquatique, SCP-1449 existe en trois (3) dimensions, mais est capable de rétablir sa représentation en deux dimensions lorsqu’il est confronté à une surface continue solide. La forme tri-dimensionnelle de SCP-1449 est entièrement constituée de points de peinture, organisés pour dessiner la silhouette d’un requin-baleine adulte ; la représentation bi-dimensionnelle de l’entité est une représentation de la créature vue du dessus.

Le comportement de SCP-1449 est similaire à celui d’un membre normal de son espèce lorsque celui-ci se trouve dans un environnement aquatique. Néanmoins, SCP-1449 est capable de se déplacer à l’intérieur des terres pendant la nuit, approximativement une fois tous les cinquante (50) à soixante-quinze (75) jours, généralement en direction de zones peu peuplées. SCP-1449 a déjà été vu en train de se déplacer à quatre cent (400) kilomètres au moins à l’intérieur des terres. Le but de ce comportement n’est pas connu à l’heure actuelle.

Les individus qui entrent dans une phase de sommeil paradoxal à moins deux (2) kilomètres de SCP-1449 font l’expérience de rêves lucides, qui partagent le même environnement et les mêmes personnages, interagissant au sein de plusieurs continuités séparées. Tous les rêves commencent par le sujet s’accrochant à la queue de SCP-1449, avant qu'il ne soit déposé par celui-ci à une distance raisonnable du rivage. Dix-huit (18) points d’entrée uniques sont actuellement connus, chaque point d’entrée existant dans une continuité distincte de l'environnement.1 Les sujets sont capables d’affecter les évènements d’une continuité, et ces changements peuvent être vus par d’autres sujets de test, bien que ces changements soient limités à une continuité unique. Quelle que soit la continuité, l’environnement du rêve est une série d’îles montagneuses et de petits continents situés au milieu d’un immense océan peu profond. Les habitants de cet environnement sont généralement d’apparence humanoïde, avec plusieurs espèces intelligentes plus rares d’apparence non-humaine. Les habitants ne sont pas conscients de la nature des sujets de test, et persistent à les considérer comme “des voyageurs venus de loin.”

Addendum-01 : Evènements notables, entités et lieux inclus dans l’environnement des rêves générés par SCP-1449 :

  • Test 0003 : Première interaction avec une espèce intelligente non-humaine. Les entités ont un corps de structure serpentine et mesurent approximativement dix (10) mètres de long. Ces entités furent de nouveau rencontrées dans les tests 0016, 0023, 0040, et 0056.
  • Test 0009 : Sujet témoin d’une migration d’ornithorynques en horde, chacun estimé à un poids de plus de deux mille (2000) kilogrammes, conduits par six (6) humanoïdes fortement tatoués de trois (3) mètres de haut.
  • Test 0014: Sujet mordu par un bunyip. Aucun dommage permanent subi.
  • Test 0029: Sujet accepté comme apprenti de Gris-le-Chasseur-de-Lapins, ayant accompli trois chasses avec succès avant la fin du test.
  • Test 0035: Première observation d’une créature serpentine avec des écailles prismatiques, mesurant environ quatre-vingt-dix (90) kilomètres de long. Observée de nouveau au cours des tests 0090 et 0091.
  • Test 0054: Un sujet a effectué des changements majeurs dans la Continuité-1449-11 en initiant l’arrestation d’un marchand d’esclaves local, ce qui a conduit à l’exécution dudit marchand d’esclaves. Sujet considéré comme un héros du folklore local par les habitants lors de ses visites ultérieures dans cette continuité.
  • Test 0076: Découverte d’approximativement cent (100) tonnes de plastique blanc fondu et de circuits d’ordinateurs dans la caldeira d’un volcan éteint. Origine inconnue.
  • Test 0081: Test interrompu par le sujet en raison d’émeutes locales dues au rugby.

Addendum-02 : Test 0103, Continuité-1449-01, ██/██/20██ : Pendant l’exploration de la région des “Collines Mortes Coupantes” (Secteur 15, Quart 3) de l’environnement du rêve, l’Agent ██████ semble être entré en contact avec un autre individu originaire du monde réel (ci-après désigné comme Sujet 1449-0001) actif à l’intérieur de l’environnement du rêve. L’Agent ██████ était le seul sujet de test exposé à SCP-1449 à ce moment. Les visites suivantes de cette région n’ont pas permis de revoir le Sujet 1449-0001.

Le Sujet 1449-0001 ressemblait à un homme caucasien âgé d’approximativement trente (30) ans, soumis à un stress considérable. Ses vêtements étaient très usés et rapiécés avec du cuir et de la peau de requin. Dès qu’il a été aperçu par l’Agent ██████, le Sujet 1449-0001 s’approcha de lui et lui communiqua le message suivant, transcrit ci-après par l’Agent ██████.

Ne dites rien. Si vous dites quoi que ce soit, je vais perdre la tête. Si vous dites quelque chose, une chose horrible va se produire.

Vous êtes un rêveur. Comme moi. Mon nom est Nikolai, je suis la vigie de Dhûnhome, et j’appartiens à la fraternité de la Combine de Selachiosk Pungix, et… putain putain putain non, pas Nikolai… Je ne suis pas Nikolai. Je suis l’ag… agent… agent… John ? merde. Mon code ID est 34254-Q0… Q0… merde merde merde !

Je suis désolé… Je ne peux pas… peux pas me souvenir clairement. Etre lucide pendant autant de temps fait très mal. Le rêve remplit tous les trous de mémoire. Les choses ont toujours existé, même lorsqu’elles viennent à peine d’être créées. Je me suis tenu sur cette falaise depuis la nuit des temps, et cet endroit a toujours été là. Le rêve a été déchiré par la mort de dieux qui existaient avant que le temps lui-même ne commence, mais j’ai vu tout ça se produire il y a cinq ans et… est-ce que vous suivez ? J’ai un mal fou à distinguer le rêve de la réalité à présent. Mon monde a toujours été comme il est et nous l’avons créé comme cela. Nous faisons mal au rêve. Le requin, c’est comme ça que nous le voyons. Nous lui avons fait mal. On l’a tué dans notre monde et le temps du rêve en est sorti comme si c’était son sang et… Nous lui avons fait cette grande cicatrice, là, et… et… les choses vont de travers. Les poissons marchent et les fantômes hantent les pierres et les femmes donnent naissance à des enfants de plastique et les champs de sangsues s’étendent à l’infini dans les mers de sang humain et le Centre mange de la cocaïne et du caviar dans des bols en crâne de panda contre les dorsales écrasées des juments d’opale dans les prairies de verre brisé et tout a toujours été comme ça. Ne… ne le faites plus. Ne le faites plus jamais.

Le Sujet 1449-0001 rentra dans sa hutte à ce moment, et un examen ultérieur révéla qu’il avait disparu. Les visites suivantes de la région n’ont pas permis de l’apercevoir à nouveau.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License