SCP-1440
notation: +10+x

Objet # : SCP-1440

1440.jpg

SCP-1440 lors de sa dernière apparition.

Classe : Keter

Procédures de Confinement Spéciales : SCP-1440 n’est actuellement pas confinée et son emplacement est inconnu depuis sa dernière brèche de confinement. En raison de la nature de SCP-1440, la Fondation peut ne pas avoir les moyens de le contenir sans risquer des lourdes pertes de ressources et de personnel. Tant que des procédures de confinement appropriées peuvent être trouvées, La fondation doit se concentrer sur la localisation et la surveillance de SCP-1440 afin de réduire au minimum l'exposition des civils grâce à l'identification des habitudes de voyage de SCP-1440.

Description : SCP-1440 est un homme d'origine ethnique et d’âge inconnu. Lorsqu’il est questionné sur son nom, le lieu et le moment de sa naissance, SCP-1440 refusera de répondre, mais on ignore si cela est dû au fait que l'objet ne veut pas partager cette information ou bien s’il ne la possède pas. Bien que l'aspect du sujet soit celle d'un octogénaire, il n'a pas montré de signes de vieillissement en cinquante (50) ans depuis que la Fondation porte son attention sur lui. La nature anormale SCP-1440 devient évidente une fois qu'un contact est établi avec des humains ou des objets artificiels et qu’il reste en contact avec eux pendant plus de quelques jours, SCP-1440 a un effet nocif sur tout ce qui touche à l'humanité. Une exposition prolongée à tout objet artificiel ou d’une personne causera des évènements de plus en plus destructeurs qui se produiront dans le voisinage de SCP-1440, jusqu'à la destruction ou la mort de l'élément humain. Les seules exceptions à cette règle sont SCP-1440 lui-même, ses biens (ses vêtements, un sac en matériau non identifié, un paquet de cartes à jouer usées, et une tasse de verre).

SCP-1440 semble être conscient de son effet sur les populations humaines, et tentera d'éviter d'entrer en contact avec eux à chaque fois que cela est possible. Malgré ces intentions, SCP-1440 est contraint de voyager sur ce qui semble être une route très complexe, ce qui le conduit invariablement à un contact avec la population humaine. La nature exacte de cette route n'a pas encore été analysée avec succès et SCP-1440 n'a pas été en mesure de fournir toutes les informations la concernant. Le sujet n'est pas activement hostile et ne résistera pas aux tentatives de le confiner, mais toutes ces tentatives jusqu'ici échouées ont conduit à une perte considérable de ressources et de personnel en raison des propriétés mentionnées ci-dessus.

SCP-1440 a été porté à l'attention de la Fondation le jour où SCP-1440 à rencontré le Dr. ██████, un chercheur du Site-██, sur son trajet au travail. SCP-1440 a montré une connaissance inexpliquée au travail du Dr. ██████ pour la Fondation et lui à demandé de l'aide. Lorsque le Dr. ██████ s’enquit de la nature de l'aide nécessaire le sujet, il a répondu qu'il espérait que la Fondation sera en mesure de «le détruire». SCP-1440 a été emmené au Site-██ pour un interrogatoire, ce qui a conduit à la destruction du site, la mort de ███ personnel et la destruction de six (6) objets SCP Sûr et Euclide. Toutes les autres tentatives de contenir SCP-1440 ont entraîné des situations semblables.

Addendum SCP-1440-A : Ce qui suit est une interview menée auprès de la SCP-1440 lors de la quatrième tentative de le contenir, dans la Zone-142. Le journal était stocké sur un serveur distant, ce qui a permit sa sauvegarde.

Addendum SCP-1440-B : En raison de la taille croissante de la population humaine et de son expansion rapide dans des zones précédemment vides, SCP-1440 a été confiné pour une cinquième tentative, il est de plus en plus difficile pour lui d'éviter tout contact avec l'humanité tout en respectant sa contrainte. L’analyse du motif de déplacement du sujet se poursuit, tout comme les efforts visant à trouver une procédure de confinement permanente.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License