SCP-143-FR
notation: +4+x

Objet # : SCP-143-FR

Niveau de menace : Bleu

Classe : Sûr

Procédures de confinement spéciales : La ferme où est situé SCP-143-FR doit être interdite d’accès et surveillée par sept (7) agents de terrain constamment en patrouille, en particulier autour de SCP-143-FR, la ferme en question étant actuellement entourée de murs grillagés. Toute personne ayant pénétré l'enceinte du site doit être appréhendée puis reconduite à l’extérieur (le recours à la violence et à l'injection d'amnésiques de classe A sont autorisés).

Les chercheurs présents sur les lieux doivent respecter un quota annuel de quatre (4) naissances afin d'assurer durablement la disponibilité d'instances pour le département de recherche de la Fondation SCP. Toute anomalie supplémentaire repérée sur SCP-143-FR dans la ferme où ce dernier se trouve doit impérativement être signalée.

Description : SCP-143-FR est un poulailler lié dans une ferme située dans le département de la Lozère, en France, cette dernière a été construite durant la seconde moitié du 18ème siècle et fût laissée à l’abandon en 1905. Jusqu'à ce jour, aucun autre lieu situé au sein de cette ferme ne semble pas atteint d'événements anormaux. La ferme en question occupe un espace de deux-cent-cinquante mètres carré (250m²).

Après de multiples tests et recherches faites sur la ferme (SCP-143-FR y compris) et sur les spécimens capturés (voir addendum), les chercheurs de la Fondation ont déduit que l'anomalie de SCP-143-FR consiste en une mutation génétique (qui se produit petit-à-petit de la naissance jusqu’à la maturité sexuelle) que ce dernier provoque chez certaines espèces animales. Celle-ci se résulte par une évolution régressive d'un point de vue physique des spécimens animaux concernés (environ soixante-dix (70) millions d'années d'après les estimations des chercheurs). Cependant, il semblerait que seules les spécimens de Gallus gallus domesticus nés dans l'enceinte même de SCP-143-FR peuvent être affectés par celui-ci.

D'un point de vue comportemental, les seules différences entre les spécimens contaminés par SCP-143-FR et les spécimens normaux sont une hausse de l'agressivité. Les instances de SCP-143-FR ainsi que les spécimens normaux peuvent se reproduire mais cela résultera toujours par la naissance de Gallus gallus domesticus quelconques.

Addendum : La ferme où se situe SCP-143-FR fût rachetée par un couple de trentenaires en 1998 qui projetaient de réaménager la ferme en question en maison d'hôtes tout en y relançant des activités agricoles et d'élevage, SCP-143-FR fût restauré cette même année.

Le 10 Avril 2002, les deux individus ainsi que quatre (4) autres personnes composant leur clientèle furent retrouvés décédés, la cause de la mort est très proche pour les cinq victimes (à savoir, mutilations situées principalement au niveau du cou, causées par ce qui s'est avéré être des griffes et dentitions d'origines reptiliennes).

Une fois sur les lieux, trois (3) agents de terrain envoyés par la Fondation ont découvert SCP-143-FR et dans son intérieur, ces derniers sont entrés en contact avec des formes de vie d'anatomie mi-aviaire, mi-reptilienne à l'apparence et aux proportions semblables à celles de Pyroraptor olympius. Les créatures en question ont établi un contact visuel avec les agents de sécurité et ont instantanément poussé de légers rugissements ayant comme objectif de provoquer un sentiment d'intimidation. Les agents de terrain ont décidé de s'éloigner de SCP-143-FR et de ses instances.

La Fondation a lancé une intervention consistant à neutraliser les instances présentes dans SCP-143-FR via des moyens non-létaux (gaz tranquillisant pour animaux). Au total, quarante-huit spécimens (48) dont trente-cinq (35) conformes au témoignage des agents de terrain furent appréhendés et la ferme où se situe SCP-143-FR est interdite d’accès depuis ce jour-là.

Après enquête, la Fondation a découvert que le couple ayant racheté la ferme où se situe SCP-143-FR avait des contacts avec un groupe d’intérêt nommé [DONNÉES SUPPRIMÉES] dont la finalité reste inconnue.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License