SCP-1417
notation: +2+x

Objet # : SCP-1417

Classe : Sûr

Procédures de Confinement Spéciales : SCP-1417-1 et SCP-1417-2 doivent être confinés dans un casier standard de classe Sûr lorsqu'ils ne sont pas utilisés. Tout membre du personnel désirant procéder à un test sur les objets doit communiquer un résumé dudit test au Dr Chapman pour qu'il soit approuvé. SCP-1417-1 et SCP-147-2 ne doivent être en aucun cas emmenés hors du site ou utilisés sans permission. Toute découverte d'une violation de ce protocole par un membre du personnel amènera à des sanctions.

Description : SCP-1417 est une désignation collective pour deux objets liés possédant des propriétés anormales. SCP-1417-1 semble être une banane ordinaire (Musa acuminata) du sous-groupe Cavendish légèrement épluchée à un bout. L'analyse biologique révèle que SCP-1417-1 ne diffère en aucune façon d'une banane ordinaire, sa peau et sa chair exposée étant en cohérence avec les normes biologiques. Les propriétés anormales de SCP-1417-1 incluent l'incapacité de poursuivre l'épluchage ; quand un effort est créé pour enlever la peau, elle devient impossible à bouger, les témoins indiquant une résistance extrême de cette dernière. Les tentatives robotiques d'éplucher SCP-1417-1 ont abouti au même résultat, l'augmentation de pression étant égale à la résistance appliquée lors de l'épluchage.

De plus, SCP-1417-1 n'est pas sujet à une décomposition biologique standard ; depuis son acquisition par la Fondation en 2012, l'objet n'a subi aucune dégradation, indépendamment de sa position.

SCP-1417-2 consiste en une feuille de papier d'imprimante plastifiée, de dimensions 8,5cm x 11cm, accompagnée d'un jeton en plastique. La feuille contient un tableau comprenant plusieurs options accompagnées de cases blanches. Les propriétés anormales se manifestent quand le jeton est placé sur une des cases. Le texte en question est retranscrit ci-dessous.

BANANE SUISSE
PROPRIÉTAIRE LÉGAL :
PISTOLET DE DÉTRESSE (UN SEUL TIR) [ ]
DÉMONTE-PNEU [ ]
TIRE-BOUCHON [ ]
CANIF [ ]
BOUSSOLE (NE POINTE QUE LE NORD) [ ]
REPOS [ ]

Quand le jeton en plastique est placé sur une des cases blanches, SCP-1417-1 prendra les propriétés de l'objet sélectionné. La banane en elle-même ne changera pas et ne présentera aucune nouvelle propriété visuelle, mais elle fonctionnera comme l'objet sélectionné. Par exemple, placer le jeton sur la case "CANIF" provoquera l'aiguisement de la partie épluchée de SCP-1417-1, la rendant aussi tranchante qu'un couteau en inox de qualité, tandis que sélectionner la case "BOUSSOLE" amènera le bout épluché de SCP-1417-1 à pointer le nord, indépendamment de la direction à laquelle l'objet et/ou son détenteur font face.

Quand le jeton est placé sur la case "REPOS", SCP-1417-1 retournera à un état inerte et normal. Si SCP-1417-1 n'est pas mis en position "REPOS" approximativement une fois toutes les douze heures, SCP-1417-1 va alors adopter une texture molle et une couleur verte, devenant inutilisable jusqu'à ce que l'option "REPOS" soit sélectionnée. Il est aussi important de noter que quand le jeton est placé sur SCP-1417-2, il ne peut être retiré par aucun autre moyen que par la main du détenteur de SCP-1417-1. Le papier est apparemment indestructible, les tentatives de déchirure, de brûlure et de compression démontrant avoir des conséquences minimes, si ce n'est nulles.

Alternativement, si un individu écrit son nom dans la case textuelle "PROPRIÉTAIRE LÉGAL", SCP-1417-1 répondra aux commandes vocales de cet individu tant qu'elles correspondent aux commandes proposées par SCP-1417-2. Par exemple, dire ou crier "REPOS" en présence de SCP-1417-1 provoquera le retour à l'état inerte de l'objet. Des tests supplémentaires sont en cours.

SCP-1417 fut découvert le ██-██-2012 après que les services de police aient réagi à une prise d'otage dans la ville de ████, Pennsylvanie. Les premiers intervenants trouvèrent le suspect — un homme ayant des antécédents psychiatriques — retenant un voisin avec ce qui semblait être une banane. Après que les négociations avec le suspect aient échoué, les services de police tentèrent un raid à l'intérieur de la maison pour finalement voir le suspect trancher la jugulaire de sa victime grâce à la banane, causant ainsi sa mort.

Les membres du personnel de la Fondation infiltrés au bureau du légiste constatèrent les circonstances inhabituelles de l'incident et récupérèrent SCP-1417-1 et SCP-1417-2 dans la maison du suspect, distribuant des amnésiques aux témoins en cas de nécessité. Le suspect dénommé ████ ████████ fut récupéré suite à son incarcération et fut intégré à la Fondation sous le matricule D-23952.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License