SCP-141-FR
notation: +5+x
charonide.jpg

Une des instances de SCP-141-FR

Objet # : SCP-141-FR

Niveau de menace : Jaune

Classe : Euclide

Procédures de Confinement Spéciales : En l'état actuel des connaissances et des moyens dont dispose la Fondation, les instances de SCP-141-FR ne peuvent être confinées. Quel que soit le moyen de confinement utilisé, celles-ci retourneront dans leur dimension d'origine. En cas d'apparition de SCP-141-FR en présence d'un agent, il est fortement recommandé de ne pas intervenir, de manière à éviter un incident semblable à l'incident Char-01 (voir addendum 141-FR-01). Si des civils sont témoins de l’événement, ils se verront administrer un amnésique de classe B.

Description : SCP-141-FR se présente sous la forme d'une d'entités arachnoïdes, apparaissant occasionnellement auprès de personnes mourantes. Le phénomène est extrêmement rare, environ une manifestation pour 1.000.000 décès. La différence entre les personnes auprès desquelles se manifeste SCP-141-FR et les autres n'a pas encore été déterminée.
Lorsque l'évènement se produit, environ 24 heures avant l'événement, une toile d'araignée en tube se formera dans un endroit de la pièce où la personne mourante se trouve.
Au bout de 24 heures, la température de la pièce descendra de trois (3) à cinq (5) degrés en l'espace de quelques secondes. L'instance de SCP-141-FR émergera alors de la toile et se dirigera vers le mourant.
Lorsque l'entité arrivera au niveau du visage du sujet, celui-ci entrouvrira la bouche permettant à l'entité de pénétrer dans le corps du sujet. A partir de ce moment, le sujet entrera en fibrillation ventriculaire. Après quelques minutes, l'entité ressortira du corps du sujet par la bouche, l'abdomen enflé et lumineux au niveau de certains endroits. La lumière semble provenir de l'intérieur de l'instance et apparaître par transparence.
Lorsque l'entité sera entièrement sortie du corps du sujet, le cœur de ce dernier s'arrêtera et ne pourra pas repartir, peu importe les moyens médicaux déployés.

Il a pendant longtemps été supposé que SCP-141-FR était une entité unique. Depuis le 23/10/2011, où l'observation simultanée de trois (3) instances de SCP-141-FR a eu lieu, on sait désormais qu'il existe plusieurs entités. Leur nombre exact reste toujours inconnu.

La destination d'origine de SCP-141-FR est inconnue à ce jour. Il a été tenté d'introduire une balise GPS miniature dans le tunnel de la toile, sans succès. En effet, bien que la balise soit passée de l'autre "côté", le signal a été immédiatement perdu.

Addendum 141-FR-01: Incident Char-01

Personnel impliqué : Agent ██████
Lieu : Hôpital ██████ █████████ à Moscou
Date : ██/██/20██
Description : L'agent ██████ était au chevet d'un parent, en phase terminale d'un cancer généralisé. Ayant déjà travaillé sur des affaires traitant de SCP-141-FR, l'agent ██████ décida d'empêcher l'évènement de se produire. Ainsi, quand l'instance se matérialisa, l'agent tenta de la déplacer et de la repousser, en vain. L'entité devenait immatérielle au contact de l'agent ██████. Il tenta finalement d'écraser l'entité. Au moment de l'impact, une épaisse fumée noire s'échappa de la toile avant d'envelopper l'agent ██████. Lorsque la fumée se dégagea, l'agent avait disparu. L'entité quant à elle n'avait pas modifié son comportement.
Remarque : L'intégralité de la scène a été filmée par les caméras de surveillance de l'hôpital.

Addendum 141-FR-02 : Extrait de Bestiarum Mortifera, auteur inconnu, traduit du latin par █████ Cameron

Les Charonides, enfants des Enfers, dans les ténèbres trainent les âmes.
Baiser de mort, tunnel de glace.
Nées de la barque et du fleuve, elles rampent dans l'ombre de la Mort.
Nul ne les arrête, car ce sont elles qui, de leurs huit doigts, défont les dieux et les hommes

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License