SCP-1400
notation: +2+x

Objet # : SCP-1400

Classe : Euclide

Procédures de Confinement Spéciales : SCP-1400 doit être confiné dans une cellule insonorisée individuelle adjacente à une chambre de confinement standard pour humanoïde, dans laquelle doit se trouver le sujet SCP-1400-A. Cette cellule et cette chambre doivent être situées au milieu d'un périmètre de confinement de 55 x 55 x 10 m. Aucun microphone ou enregistreur audio, quel qu'il soit, ne doit être installé dans une de ces cellules. Des caméras sont installées dans chaque angle de la cellule de confinement de SCP-1400 afin de suivre la direction vers laquelle sa tête fait face. Dans l'éventualité où SCP-1400 dirige son regard dans une autre direction que vers le sujet SCP-1400-A, le personnel de surveillance doit immédiatement noter la nouvelle direction et y envoyer une force d'intervention mobile pour identifier et capturer le nouveau SCP-1400-A. Le précédent SCP-1400-A peut-être éliminé selon les protocoles normaux de la Fondation.

Étant donné que SCP-1400 n'a pas besoin de s'alimenter, aucun membre du personnel ne doit entrer dans la cellule sauf en cas d'alerte majeure du site. Pour cela, la porte de sa cellule doit être sécurisée par un verrou à carte magnétique accessible uniquement au superviseur de Niveau 4 chargé de la surveillance de SCP-1400. Dans l'éventualité où l'entrée dans la cellule de SCP-1400 est requise, tout le personnel impliqué doit porter des bouchons d'oreilles et des casques anti-bruit. Si des membres du personnel affichent une volonté inhabituelle d'entrer en contact avec ou de toucher physiquement SCP-1400, ceux-ci doivent aussitôt être soustraits à sa présence et recevoir des amnésiques à court terme de Classe-G afin d'enrayer les effets de SCP-1400.

Description : SCP-1400 est un homme de type caucasien d'âge indéterminé et de corpulence moyenne, nu à l'exception d'un masque à gaz FM50 noir aux verres teintés. Il est totalement immatériel pour tous les êtres humains à l'exception de son instance actuelle SCP-1400-A. L'entité parle constamment, cependant ses paroles sont toujours étouffées par son masque au point d'être incompréhensibles. Bien qu’apparemment capable de se déplacer normalement, elle tend plutôt à se déplacer en utilisant une forme de téléportation instantanée difficile à percevoir. La portée de celle-ci couvre un rayon d'environ 50 m autour de SCP-1400-A.

D'après ce qui a pu être observé, l'ensemble des actions volontaires de SCP-1400 se limite à l'observation. Celui-ci sélectionne une cible, désignée SCP-1400-A, qui est invariablement un homme de type caucasien de constitution et d'apparence semblables à SCP-1400. Ce choix peut-être inféré à partir des mouvements de SCP-1400 : lorsqu'il sélectionne SCP-1400-A, il se positionne dans un rayon allant jusqu'à 20 m autour de sa cible et commence à la regarder. Bien que la position de ses yeux ne puisse être vérifiée à travers son masque, les mouvements de sa tête montrent qu'il surveille étroitement le moindre geste de SCP-1400-A. Il suit les mouvements de sa cible quelle que soit sa ligne de mire : les obstacles pouvant gêner son regard, y compris une barrière doublée de 5 cm de plomb, ne l'empêchent pas de suivre sa cible des yeux.

Bien que SCP-1400 essaie de se cacher de sa cible, il ne le fait pas efficacement : SCP-1400-A le découvre habituellement dans la semaine qui suit le choix de SCP-1400. Les réactions du sujet varient, bien que la plupart montrent une tendance à la peur et à la méfiance, ce qui est courant pour des personnes se retrouvant confrontées à une surveillance constante. Sur le moyen à long terme, la plupart des instances de SCP-1400-A développent des tendances paranoïaques. Encore une fois, il s'agit d'un comportement normal. Le seul comportement anormal des sujets SCP-1400-A est une révulsion extrême et universelle à l'idée de voir le visage de SCP-1400.

Les vocalisations de SCP-1400 constituent un danger sensitif : approximativement 75% des personnes exposées à ces sons rapportent un fort désir de retirer le masque de SCP-1400 et sont désignées SCP-1400-B. Les raisons invoquées varient selon la personnalité et les motivations de l'auditeur : certains déclarent vouloir entendre clairement ses paroles, d'autres veulent l'empêcher de suffoquer à l'intérieur de son masque, d'autres encore veulent se venger de lui pour les avoir effrayés, etc.1 SCP-1400-A est immunisé contre ce danger sensitif car incapable d'entendre les vocalisations.

Il est intéressant de constater que SCP-1400-A est le seul être humain capable d'établir un contact physique avec SCP-1400. Lorsqu'une instance de SCP-1400-B découvre ce fait, elle essaie invariablement de lui faire retirer le masque de SCP-1400. Ces tentatives vont graduellement de la persuasion polie aux actes violents, allant finalement jusqu'à une altercation physique. SCP-1400-A s'opposera au fait de retirer le masque par tous les moyens à sa disposition ; des instances ont de ce fait plusieurs fois été tuées par des groupes de SCP-1400-B sans avoir jamais enlevé le masque. L'instance actuelle de SCP-1400-A a supporté tous les moyens de pression non anormaux à disposition de la Fondation et refuse toujours d'interagir avec SCP-1400 même dans le cadre d'un test.

Incident 1400-Cumberland : Le ██/██/████, afin d'étudier les mécaniques sociales des groupes de SCP-1400-B en l'absence de SCP-1400-A, 25 membres du personnel de Classe-D furent introduits dans la cellule de confinement de SCP-1400. Après 1 heure 17 minutes d'expérience, SCP-1400 dirigea soudain son attention vers un des sujets. Les autres instances de SCP-1400-B entourèrent immédiatement la nouvelle instance de SCP-1400-A et forcèrent ses mains à retirer le masque. Plusieurs instances de SCP-1400-B s'étaient non intentionnellement placées entre les caméras et le devant de la tête de SCP-1400, il n'y a donc aucun visuel de son visage non masqué. Cependant, tous les membres de SCP-1400-B qui virent son visage reculèrent immédiatement. Une fois le masque de SCP-1400 retiré, l'entité se fondit rapidement en un liquide sombre constitué d'eau, de métaux lourds, de phosphates et de déjections humaines. Simultanément, SCP-1400-A mit le masque sur sa tête et se téléporta hors de ses vêtements de la même manière que SCP-1400, apparaissant de l'autre côté de la chambre de confinement externe. Il est à présent désigné comme SCP-1400-1.

Addendum 1: Un rapport récent encore non confirmé suggère l'existence d'autres entités similaires à SCP-1400. Toutes sont décrites comme étant des humains, nus à l'exception d'un masque opaque couvrant le visage et les yeux. Les instances décrites comme telles ont été désignées comme suit :

  • SCP-1400-2 : un individu Africain mâle obèse avec des chéloïdes sur les avant-bras, portant un masque de Guy Fawkes.
  • SCP-1400-3 : un individu Asiatique femelle âgée, portant un heaume médiéval de Croisé.
  • SCP-1400-4 : un homme souffrant de sous-nutrition des îles du Pacifique, avec de grands tatouages tâ moko, portant un masque de défilé chinois en forme de tête de lion.
  • SCP-1400-5 : un homme Caribéen avec de larges implants mammaires, portant le casque d'une combinaison Apollo Block I A1C.
Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License