SCP-1390
notation: +2+x
blank.png
scp-1390.jpg

Un objet SCP-1390-1 ne comportant aucune instance de SCP-1390. Apparence similaire aux sujet SCP-1390-2 au troisième stade [SUPPRIMÉ].

Objet # : SCP-1390

Classe : Euclide

Procédures de Confinement Spéciales : Tous les documents comportant des échantillons de SCP-1390 et les rapports les accompagnant doivent être gardés dans un coffre-fort standard au Site-73. Le Site-73 englobe l'intégralité de l'île de ██████ au large des côtes grecques, qui est publiquement considérée accueillir des installations de tests nucléaires. Tout civil approchant des côtes de l'île ou trouvé sur l'île doit être détenu sur place par le personnel de sécurité et interrogé pour vérifier s'il connaît ou non l'existence de SCP-1390, avant de se faire administrer un amnésique de Classe B et d'être renvoyé sur le continent.

Les instances de SCP-1390-1 doivent être cataloguées puis immédiatement incinérées. Les échantillons de SCP-1390 découverts sur les objets doivent être classés comme dangers mémétiques extrêmes ne pouvant être vus que par SCP-1390-2.

La FIM Epsilon-13 (alias la "Police Grammaticale") doit être envoyée dans toute zone où une fouille archéologique aurait découvert un objet SCP-1390-1 ou où une instance de SCP-1390-2 aurait été observée. La FIM E-13 est autorisée à administrer des amnésiques de Classe B ou à éliminer les sujets SCP-1390-2 si nécessaire. Les agents infiltrés de la Fondation doivent surveiller les départements d'Anthropologie et de Linguistique des principales universités à la recherche de toute étude concernant SCP-1390.

Toute tentative d'étude de SCP-1390 doit être effectuée par des traducteurs de Classe D, sélectionnés spécialement pour leurs connaissances linguistiques. Ces chercheurs doivent être exemptés des procédures d'élimination mensuelles. Ils doivent recevoir un accès inconditionnel au catalogue des objets SCP-1390-1 et aux facsimilés des recherches sur SCP-1390. Les traducteurs de Classe D doivent rendre une fois par semaine un rapport détaillé de leurs découvertes sans utiliser aucun exemple écrit de SCP-1390. Les sujets doivent être éliminés avant d'atteindre le troisième stade de l'infection. Tous les sujets de troisième stade représentent un danger-sensitif de dangerosité exponentielle. Depuis l'Incident-1390-1, aucun chercheur de la Fondation n'est autorisé à étudier directement SCP-1390.

Depuis l'Incident-1390-2, toutes les productions générées par les gouvernements mondiaux doivent être surveillées par SCP-1390. Tous les résultats doivent être envoyés au Site-73. Toute instance de SCP-1390-2 trouvée dans sa région doit être éliminée et ramenée au Site-73 pour autopsie. Si ces sujets SCP-1390-2 n'ont eu aucun contact avec des objets SCP-1390-1, les procédures de confinement spéciales devront être immédiatement révisées.

Description: SCP-1390 est une structure grammaticale uniquement présente dans la langue morte de la civilisation ████████ de l'île de ████. Bien qu'aucune source ne fasse mention d'une migration de masse, des artefacts comprenant des instances de SCP-1390, connus comme SCP-1390-1, ont été retrouvés dans des régions aussi variées que les steppes mongoles, l'Hindou Koush du Nord du Pakistan, les Apennins, et la côte du Brésil. Les recherches suggèrent que [DONNÉES SUPPRIMÉES]. (Veuillez consulter le Document-1390-A avec un Accréditation de Sécurité de Niveau 5.) Les objets SCP-1390-1 ressemblent à des œuvres d'art anciennes créées par des civilisations méditerranéennes contemporaines. Aucun objet SCP-1390-1 n'est anormal en lui-même, et ils peuvent par conséquent être considérés comme Sûr.

Les instances de SCP-1390-2 sont créées par tout contact ou connaissance approfondie de la structure syntaxique de SCP-1390. De tous les individus exposés à SCP-1390, 60% deviennent intéressés, voire obsédés, par l'idée de décoder et d'étudier la syntaxe de cette langue. Parmi eux, 95% finissent par atteindre le stade tardif des symptômes et peuvent être désignés SCP-1390-2. Les infections de SCP-1390 se développent plus rapidement chez les individus manifestant de l'intérêt pour la linguistique, et de manière foudroyante chez les sujets parlant plus de █ langues.

Le premier stade de l'infection par SCP-1390 se manifeste à travers une aversion accrue envers les fautes de grammaire. Les sujets qui étaient auparavant indifférents à la grammaire réagissent violemment aux fautes. Ce stade est anodin, et le sujet cherche à corriger la grammaire des personnes qui l'entourent. Les individus SCP-1390-2 à ce stade rapportent un sentiment de contentement lorsqu'ils corrigent une faute. Les scanners effectués sur les sujets de premier stade ont indiqué des réponses électriques et neurologiques similaires à la consommation d'opiacés. Le besoin de corriger la grammaire devient progressivement plus forte, résultant en un sevrage laconique lorsqu'elle est refusée au sujet. Le premier stade peut durer de ██ jours à ██ ans. Vers la fin du premier stade, les sujets SCP-1390-2 affirmeront que des ailes leur poussent dans le dos, sur les hanches ou au visage. Les autopsies effectuées sur des individus au premier stade ne montrent aucun signe de développement d'ailes.

Au second stade, toute langue et grammaire différente de SCP-1390 sera traitée comme "incorrecte". Les sujets SCP-1390-2 décrivent entendre ou lire tout autre langue comme revenant à "chier dans une église" ou, dans un cas, "comme se taper les feux de Dieu dans [ses] yeux et sur [sa] langue." Ces individus refuseront de communiquer par toute autre méthode que SCP-1390, même vis-à-vis de la langue à laquelle ils sont le plus habitués, et doivent être traités comme une menace mentale. Les sujets SCP-1390-2 à ce stade doivent être éliminés, en raison de leur tendance à infecter les autres. Les malades au stade deux de l'infection mentionnent le déplaisir causé par l'écoute ou la lecture d'une mauvaise grammaire. Les sujets au stade deux sont extrêmement volatiles, étant donné que ce stade ne dure que █ à █ jours. Les autopsies réalisées sur des individus au second stade ne montrent aucun signe de développement d'ailes.

Le passage au troisième stade est marqué par la tendance des sujets à se référer à eux-même par l'un des deux genres grammaticaux existant seulement dans SCP-1390. Le sexe des individus SCP-1390-2 n'est pas un facteur déterminant quel genre est choisi. Le troisième stade résulte en [DONNÉES SUPPRIMÉES]. (veuillez consulter le Document-1390-B pour une analyse des caractéristiques physiques et anormales des sujets SCP-1390-2 au troisième stade.)

Aucune progression de l'infection par SCP-1390 n'est connue au-delà du troisième stade, en raison du danger-sensitif que les sujets SCP-1390-2 génère aux stades deux et trois.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License