SCP-1388-RU
notation: +2+x
blank.png

Objet n° : SCP-1388-RU

Classe : Euclide

Procédures de Confinement Spéciales : Les déplacements de SCP-1388-RU doivent être constamment surveillés par un satellite. En cas de rapprochement d'un lieu densément peuplé à une distance inférieure à 30 km, la FIM Ksi-5 "Silence dans la Forêt" doit être déployée sur les lieux. À l'arrivée sur place, les membres du personnel, placés à une distance de sécurité, doivent lire à l'aide d'un mégaphone une liste de phrases écrites par le personnel de recherche, jusqu'à ce que SCP-1388-RU change de direction dans le sens opposé de la zone habitée.

Description : SCP-1388-RU est un humanoïde ressemblant à une petite fille âgée d'entre 9 et 12 ans. Ses caractéristiques physiques sont proches de celles des Nenets, à l'exception de ses cheveux roux et de ses yeux jaunes. Les vêtements de SCP-1388-RU sont similaires à ceux portés par les peuples samoyèdes ; cependant, ils comportent également des vêtements daevites retrouvés sur des gravures datant du XIV-XIIIe siècles avant notre ère. Un médaillon pend autour de son cou, rappelant fortement SCP-[CENSURÉ]. La Fondation n'est pas en mesure de savoir si le médaillon possède des propriétés anormales ou s'il s'agit d'un objet personnel ou religieux.

La principale propriété anormale de SCP-1388-RU est qu'il peut traverser n'importe quel matériau sans rencontrer la moindre résistance. Lorsqu'il occupe un volume, le matériau commence à être délogé avec une force exponentielle : la majorité des matériaux organiques sont dispersés, les minéraux s'émiettent en éclats et même les métaux les plus résistants fondent rapidement et se répandent sur les côtés. SCP-1388-RU ne semble pas subir ces effets sur sa personne : l'unique conséquence visible fut observée lors du passage à travers un rocher de granit d'environ 2,5 mètres de diamètre, lors duquel les cheveux et vêtements de l'objet oscillèrent, comme par l'effet d'une rafale de vent. À l'heure actuelle, la raison pour laquelle cet effet ne conduit pas SCP-1388-RU à chuter au centre de la Terre est inconnue, bien que des situations furent observées lors desquelles il tomba jusqu'à mi-hauteur dans le sol ou s'éleva d'un mètre au-dessus de celui-ci, sans que cela n'affecte son rythme de marche.

SCP-1388-RU ne semble faire preuve d'aucune réaction quant aux changements de son environnement, ne présentant seulement qu'un léger inconfort lorsque la température descend en dessous de 37 °C. SCP-1388-RU essaie de contourner les objets environnants, mais échoue et entre en contact avec les obstacles. Dans le cas des arbres, cela conduit à une "explosion" du bois et à la chute du tronc, faisant légèrement sursauter SCP-1388-RU. Durant toute la période d'observation, SCP-1388-RU n'a pas présenté le besoin de manger ou de boire, s'installant seulement pour dormir pendant 4 à 8 heures.

Depuis sa découverte, SCP-1388-RU se déplace de manière aléatoire sur le territoire de la République de Sakha (Yakoutie). SCP-1388-RU émet constamment des vocalisations dans une langue qui n'a pas pu être identifiée pour le moment. Néanmoins, quelques éléments de la langue du groupe samoyède et de dialectes daevites ont pu être identifiés. Dans ses vocalisations, SCP-1388-RU interpelle souvent une personne et mène un monologue lui étant adressé.

SCP-1388-RU réagit agressivement à l'approche d'êtres vivants, en particulier les êtres humains, en hurlant supposément des menaces à leur encontre. En cas d'absence de réaction face à ses cris, SCP-1388-RU se précipite vers l'individu tout en agitant son médaillon qu'elle aura retiré de son cou. De plus, les menaces sont les mêmes pour toutes les personnes rencontrées, approximativement traduites par "vision/esprit/brume". SCP-1388-RU n'a présenté aucune compréhension d'un quelconque langage connu, mais une recombinaison de certaines de ses phrases permet d'attirer son attention et de l'éloigner. Une étude approfondie du langage de SCP-1388-RU afin d'établir un contact avec lui et de parvenir à son confinement est en cours.

Addendum 1 :

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License