SCP-1365
notation: +2+x

Objet # : SCP-1365

Classe : Sûr

Procédures de Confinement Spéciales : SCP-1365 doit être conservé dans sa chambre de confinement sur le Site-73. Une maquette d'un râtelier à vélo créée à des fins de confinement s'est avérée suffisante pour neutraliser les capacités de téléportation de SCP-1365 ; afin de s'assurer qu'il ne provoque pas de brèche de confinement, aucun râtelier à vélo ou autre structure prévue pour le dépôt temporaire de vélo ne doit être construit dans un rayon de 100 mètres autour de la chambre de confinement de SCP-1365. Tout test requiert une autorisation d'un membre de l'administration de Niveau 3 et ne doit être mené que par des membres du personnel de Classe D. Au cours de tout test approuvé, le personnel médical doit se tenir prêt à intervenir au cas où le sujet survivrait à sa rencontre avec SCP-1365.

Description : SCP-1365 est une bicyclette de marque ██████ de 2007, de numéro de série [SUPPRIMÉ]. SCP-1365 ne possède en apparence aucune caractéristique remarquable, mis à part son excellente condition et le port d'un petit sticker sur lequel est écrit "JUSTICE DE VÉLOS" collé sur son cadre.

À chaque fois qu'un être humain tente de monter sur l'objet et de rouler sur une distance supérieure à 20 mètres SCP-1365 entre dans son stade actif. Les sujets se retrouveront incapables de contrôler leurs bras ou leurs jambes, et les deux seront utilisés pour diriger et faire avancer SCP-1365 sans que le sujet ne puisse exercer une influence sur la direction ou l'allure. Après 10 minutes ou 500 mètres de déplacement, quelque soit l'éventualité se produisant la première, SCP-1365 délogera le sujet de force, soit en percutant un objet inerte, soit en déstabilisant le sujet, provoquant une chute. Dans 90 % des cas, la force employée par SCP-1365 suffit pour tuer ou blesser fatalement le sujet à l'impact, les 10 % restants des sujets souffrant généralement d'une infirmité permanente des fonctions motrices, une paralysie par exemple.

Trois à quatre heures après la mort ou l'infirmité du sujet, SCP-1365 disparaîtra de son emplacement actuel et réapparaîtra à l'emplacement destiné au dépôt temporaire de vélos dans un lieu publique le plus proche. Par des moyens inconnus, tout dégât subi pendant la dernière activation sera réparé, et toute preuve d'une utilisation antérieure (telle que le sang d'un ancien sujet tué) sera effacée. Séparer des sections du vélo et les placer à différents endroits entraînera la re-formation du vélo au lieu de dépôt dans la période de temps décrite.

Dans tous les cas, SCP-1365 se trouvait toujours dépourvu d'un cadenas ou d'un dispositif antivol similaire. Même si SCP-1365 n'affiche aucune propriété assimilable à un danger-cognitif et aucun effet mémétique encourageant les sujets à l'utiliser, il est toutefois fréquemment activé s'il est laissé en dehors de son espace de confinement sûrement en raison de son état parfait et de l'absence de mesures antivol habituellement prises pour protéger un vélo.

Addendum : Après un événement d'activation le 22 Juillet 20██, une note a été trouvée sur le corps du sujet de test décédé, D-34242. La note était de la même composition que le sticker "JUSTICE AUX VÉLOS" observable sur SCP-1365, et fut particulièrement difficile à enlever :

HONTE AUX VOLEURS

LES VÉLOS COÛTENT CHER, ET TOUS CEUX QUI PRENNENT CEUX DES AUTRES SONT DES DÉCHETS HUMAINS.

IL EST TEMPS DE FRAPPER!

NOUS POUVONS LES VAINCRE SI NOUS LE VOULONS !

JUSTICE AUX VÉLOS

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License