SCP-1356
notation: +2+x
blank.png
rubberduckyscp.jpg

SCP-1356 dans son confinement

Objet # : SCP-1356

Classe : Sûr

Procédures de Confinement Spéciales : SCP-1356 doit être confiné dans une petite boîte dans les entrepôts de recherche du Secteur-09, à moins d'une approbation pour déménagement et transfert.

Description : SCP-1356 est un petit jouet de bain, ressemblant aux "canards en caoutchouc" classiques. Les tests indiquent que l'objet est fait en polychlorure de vinyle plastifié. Il est conçu pour émettre un "couinement" aigu lorsqu'il est pressé.

Lorsqu'il est tenu par un sujet humain, l'objet semble déplacer l'eau liquide. Si un sujet tenant l'objet tente d'entrer dans un lac ou une piscine, celui-ci remarquera que tous les liquides se trouvant dans une zone s'étendant approximativement à 152,4 x 81,3 x 45,7 cm du corps disparaissent.

Les tests réalisés dans une petite piscine couverte ont révélés que le volume approximatif d'eau avant et après exposition à SCP-1356 reste constant. Néanmoins, même en présence d'un sujet tenant le canard anormal, les niveaux d'eau n'ont jamais été observés monter. Il est supposé que l'objet déplace le liquide jusqu'à un emplacement inconnu, à partir duquel il finit par "revenir". Aucune substance inhabituelle ou étrangère n'a encore été détectée dans les eaux "déplacées", bien que le niveau de pH indique une légère augmentation de l'acidité.

Comme la profondeur de l'eau déplacée ne dépasse jamais une moyenne de 46 cm, un sujet se dirigeant vers une piscine profonde finira par trouver ses pieds et ses jambes submergés, alors que le reste du corps reste sec. Même des mouvements et des plongeons dynamiques, toutefois, ne suffisent jamais à mettre le haut du corps au contact de l'eau— "l'espace sec" rectangulaire se déplace sans problème pour s'adapter même aux mouvements les plus brusques. Des tests pour découvrir les paramètres de ce phénomène, ainsi que d'éventuelles applications, sont en cours.

Voir les documents suivants pour des mises à jour et des résultats.

Addendum 1 : L'exposition prolongé à SCP-1356 (ici définit comme un intervalle continu approchant ou excédant deux heures, peu importe profondeur d'eau) semble affecter la peau du sujet, qui prend la texture de la "prune" associée à des réponses nerveuses automatiques au contact prolongé de l'eau.

Après 2,5 heures d'exposition, un sujet a aussi été trouvé significativement déshydraté, malgré la réception de fluides avant l'exposition à SCP-1356 et une transpiration minimum.

Addendum 2 :
Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License