SCP-1343-JP
notation: +10+x
blank.png
Hisagi.jpg

SCP-1343-JP avant son confinement.

Objet # : SCP-1343-JP

Classe : Keter

Procédures de Confinement Spéciales : SCP-1343-JP doit être confiné dans un site de confinement dédié (le Secteur 81██). Une Zone de Sécurité Spéciale d'un rayon de 1,2 2,5 km autour du secteur a été établie et toute entrée ou sortie d'objet dans ou en dehors de cette zone est strictement contrôlée. Plus particulièrement, l'utilisation d'appareils paranormaux (paratechnologies), d'objets incluant des éléments théologiques et de tout autre objet SCP est interdite. Une inspection complète au sein de la Zone de Sécurité Spéciale est obligatoire avant toute entrée de personnel ou d'objets au sein de l'aire d'influence de SCP-1343-JP. Cette Zone de Sécurité doit être révisée en fonction de l'étendue de l'aire d'influence de SCP-1343-JP, afin de toujours se trouver hors de portée de ses effets.

Aucun appareil paratechnologique ne doit être utilisé au sein de la chambre de confinement de SCP-1343-JP et tout autre appareil utilisé doit être largement connu du grand public. Cette restriction s'applique à l'intégralité de l'équipement du site, y compris ses appareils médicaux, son système de surveillance, son système d'éclairage, son système sanitaire et les matériaux de construction utilisés pour le bâtiment et son enceinte. En outre, le site et l'équipe y travaillant doivent être inspectés quotidiennement afin de s'assurer qu'aucun objet ni membre du personnel n'ait disparu. En cas de disparition, les objets ou les membres du personnel concernés doivent être remplacés par l'entité fonctionnelle la plus proche connue.

Le personnel en service au Secteur 81██ est composé d'employés sans foi religieuse. Son inspection quotidienne inclut une inspection des intérêts religieux de chaque membre de l'équipe chargée de surveiller l'évolution de ces intérêts. Si cette évolution venait à être significative, les membres du personnel concernés doivent être placés en quarantaine et des dispositions appropriées devront être prises en fonction du maintien ou non de leur croyance.

En raison des conditions physique et mentale de SCP-1343-JP, l'utilisation d'amnésiques, peu importe leur classe, est interdite. SCP-1343-JP doit être gardé en convalescence pour traumatisme crânien et recevoir des soins psychologiques et neurologiques.

Description : SCP-1343-JP est une femme japonaise, connue sous le nom d'Hisagi Isanagi avant son confinement. SCP-1343-JP avait 21 ans lors de son confinement (le 19 octobre 2019). Avant son confinement, SCP-1343-JP avait été élevée dans un orphelinat du village d'█████, dans le district de ██, au Japon, et vivait en tant que miko1 au seul sanctuaire du village. Son nom de famille peu commun, Isanagi, correspond à celui d'autres entités anormales confinées par la branche japonaise de la Fondation et une enquête concernant une possible connexion entre elles est en cours.

SCP-1343-JP n'affiche aucun trait anormal apparent, à l'exception d'une cicatrice suturée de 15,2 cm de long à l'arrière de son crâne. Cette cicatrice ressemble fortement à celle d'une incision occipitale médiane, typiquement effectuée dans le cadre d'une opération neurochirurgicale, ce qui suggère que SCP-1343-JP aurait été opéré du cerveau par un intervenant inconnu. Une telle cicatrice devrait normalement disparaître avec le temps mais, dans le cas de SCP-1343-JP, se "restaure" tous les mois environ en raison de l'anomalie décrite plus bas. Étant donné les saignements causés par la réapparition de l'incision, il est nécessaire de prendre des mesures appropriées dans le cadre de son confinement.

Les fonctions cérébrales de SCP-1343-JP semblent avoir été sévèrement endommagées par les effets de cette neurochirurgie au but inconnu. SCP-1343-JP affiche aujourd'hui des problèmes cognitifs proches de la schizophrénie et des symptômes similaires à ceux d'un syndrome d'Alzheimer juvénile, lui causant de sévères problèmes cognitifs et mémoriels. La conscience de ces troubles perturbe fortement SCP-1343-JP, qui a simultanément commencé à développer une dépression modérée. La santé mentale de SCP-1343-JP peut influencer les anomalies décrites ci-dessous, aussi sa rémission est-elle requise aussi rapidement que possible.

Les propriétés anormales de SCP-1343-JP se manifestent essentiellement par sa capacité à éliminer ou neutraliser toute entité qu'elle considère comme "anormale" dans un rayon de 1,2 2,5 km autour d'elle. Cet effet se maintient que SCP-1343-JP soit éveillé ou inconscient, mais obéit à la définition personnelle de ce que SCP-1343-JP considère comme "anormal" ou non et donc de quel objet sera affecté ou non.

SCP-1343-JP a affirmé ne reconnaître "rien d'autre que la science ordinaire" et nie "toute forme de religion, de croyance et de superstition", qualifiant les phénomènes qu'il ne peut pas expliquer d'"hérésies" ou d'"anomalies". En conséquence, l'effet de SCP-1343-JP s'applique à la plupart des anomalies confinées par la Fondation, ainsi qu'aux entités dotées de capacités encore incomprises à ce jour et aux rituels d'ordre théologique.

L'étude de SCP-1343-JP a permis de confirmer que son effet s'appliquait par manipulation de la réalité. Des tentatives répétées de mesures à distance menées depuis l'extérieur de la zone affectée ont permis d'observer une variation de 0,410 à 43,021 Hm autour du sujet. Ces variations s'accompagnent de plusieurs effets d'altération de la réalité, parmi lesquels :

  • La disparition de toute anomalie à l'exception d'elle-même.
  • Le dysfonctionnement de toutes les paratechnologies.
  • La soumission de tout comportement aux lois de la physique communes.
  • La destruction ou la désactivation totale de tous les objets contenant des éléments théologiques2.
  • Le déclin ou la perte de tout intérêt religieux de la part des personnes affectées.
  • La disparition de certains objets inhabituels (voir l'Addendum 1).
  • L'apparition rare et irrégulière de 9 à 22 grains de riz de variété inconnue3.

Addendum 1343-JP-1 :

Malgré la multiplication des traitements, les fonctions cognitives de SCP-1343-JP se sont progressivement dégradées et la lucidité du sujet a diminué. En conséquence, un petit nombre d'entités de nature non-anormale et non-théologique ont commencé à être affectées à leur tour. À ce jour, les cas suivants ont été affectés par l'oubli/l'incompréhension de SCP-1343-JP :

Objets Affectés Conséquences
Méduse immortelle (Turritopsis spp.) La capacité de régression de la méduse à son stade de polype (phénomène dit "d'immortalité") est supprimée.
Projecteur holographique HK-34451 de Type-I Disparition de l'appareil à l'exception de sa batterie. Cette technologie n'avait jamais été divulguée au grand public.
Effet Peltier Suppression de l'effet, bien qu'il fasse partie des lois physiques communes.
A. █████ Il est probable que ses cheveux verts aient été considérés comme anormaux.
Baguettes Disparition de leur concept et de leur usage lors des repas.

Addendum 1343-JP-2 : Expansion de l'aire d'influence

Au matin du 1er janvier 2020, la condition mentale de SCP-1343-JP a commencé à empirer, provoquant l'expansion rapide de son aire d'influence de 1,2 km à environ 2,5 km. Cette expansion mena à la disparition de plusieurs bâtiments situés dans le périmètre de cette aire, provoquant une disruption temporaire du système de confinement. Le confinement fut rétabli le lendemain matin à 7h22 et une nouvelle zone de sécurité fut mise en place. Suite à cet incident, une étude a été lancée afin de déterminer les limites des capacités de SCP-1343-JP4 ainsi que les risques de nouvelles expansions (notamment l'éventualité d'un futur Scénario de Classe-CK "Restructuration de la Réalité" causé par la disparition totale des religions et des anomalies, ou d'un Scénario de Classe-LK "Levée du Voile" provoqué par la perte des paratechnologies utilisées par la Fondation).

Addendum 1343-JP-3 : Documents Liés

À l'heure de l'écriture de ce rapport, plusieurs sources ont été réunies qui témoignent de la condition de SCP-1343-JP avant et pendant son confinement. Les documents suivants ont été tirés de ces sources :

Étant donné le contenu de ces documents, il a été proposé de classer SCP-1343-JP comme "arahitogami"15, une nouvelle catégorie de "dieux vivants" se situant entre les manipulateurs de réalité humains d'une part et les entités divines intangibles d'autre part. Il est urgent d'approfondir les recherches concernant ce type d'entités afin d'établir rapidement une méthode permettant de confiner SCP-1343-JP.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License