SCP-1329-RU-EX
notation: +7+x
blank.png
Pseudo-portail.gif

SCP-1329-RU-EX-1. Première manifestation recensée. Il convient de noter la coupure de courant lors de la "relocalisation" ; tous les photons à l'intérieur du wagon de métro se sont arrêtés au milieu du trajet, empêchant l'observation d'objets physiques.

Objet # : SCP-1329-RU-EX

Classe : Non-Confiné Expliqué

Procédures de Confinement Spéciales : Aucune procédure de confinement n'est prévue.

La communauté scientifique conventionnelle a élaboré des bases théoriques permettant d'expliquer l'existence de cet objet SCP et les a intégrées dans les sciences naturelles actuelles. L'existence de SCP-1329-RU-EX sur Terre doit être dissimulée au grand public.

Description : SCP-1329-RU-EX est un genre unique de courbures spatio-temporelles, connues sous le nom de "pseudo-portails". Tout objet traversant un tel portail pénètre le même espace que celui dans lequel il entrerait si le portail n'était pas là. En d'autres termes, un pseudo-portail est un portail qui mène à lui-même. À ce jour, il existe ██ instances recensées de SCP-1329-RU-EX, dont le nombre ne cesse d'augmenter.

La similitude des termes "portail" et "pseudo-portail" provient de leur lien inhérent avec les concepts de "courbures spatio-temporelles" et de "trous de ver". Cependant, il existe une différence fondamentale entre leurs principes de fonctionnement.

  • Un portail est une vaste courbure spatio-temporelle qui contourne la topologie standard afin de relier deux points disparates dans l'espace. En d'autres termes, les portails permettent de réduire une distance infiniment grande entre deux points spatio-temporels à une valeur proche de zéro.
  • Un pseudo-portail est une vaste courbure spatio-temporelle qui sépare deux points adjacents en formant un espace non conforme aux règles de la topologie standard. En d'autres termes, les pseudo-portails permettent d'étendre une distance infinitésimale entre deux points dans l'espace à une valeur infinie.

Contrairement aux "trous de ver", les déplacements causés par les portails et pseudo-portails se produisent presque instantanément.1

Ci-dessous l'explication du Dr Smagin sur la nature de SCP-1329-RU-EX en des termes plus simples :

Tout le monde sait ce qu'est un portail. Pour simplifier, imaginez que vous franchissez une porte située dans le Site-7 et que vous vous retrouvez à l'autre bout du monde. Les pseudo-portails sont tout l'inverse. Vous franchissez une porte dans le Site-7 et rien ne semble se passer. Mais en réalité, vous pourriez avoir parcouru des centaines, des milliers, voire des millions de… kilomètres ? Peut-être des kilomètres, ou peut-être… des années-lumière. Vous ne pourrez même pas profiter de cette petite grande aventure du fait de la nature de la courbure. Qui plus est, pour la même raison, tout aura l'air parfaitement normal. Supposons qu'il y ait un pseudo-portail dans vos toilettes. Chaque matin, votre corps traverserait des galaxies et des nébuleuses en quelques nanosecondes ; ce voyage passerait inaperçu, car il se terminerait exactement au moment et à l'endroit où il a commencé. C'est pourquoi l'anomalie est passée inaperçue pendant si longtemps.

Les pseudo-portails sont généralement indiscernables, mais en de rares occasions, leur présence se manifeste par une légère diffraction de la lumière semblable à celles qui sont observables aux limites entre de l'air chaud et de l'air froid. Chaque instance de SCP-1329-RU-EX émet un faible rayonnement de fond cosmique dans un certain intervalle de temps, ce qui permet d'identifier de manière une zone anormale comme un pseudo-portail.

SCP-1329-RU-EX possède une autre propriété notable. Bien que ces courbures aient une forte corrélation avec la topologie de l'espace-temps, SCP-1329-RU-EX est fixé à certains points de la planète. Ainsi, SCP-1329-RU-EX n'est pratiquement pas affecté par l'orbite et la rotation de la Terre, ainsi que par le mouvement du système solaire.

Certains chercheurs de la Fondation insistent sur le fait que chaque pseudo-portail doit faire l'objet d'une recherche approfondie et complète afin d'identifier les différentes menaces cachées qui leurs sont liées pouvant conduire à des Scénarios de Classe K. Par conséquent, le personnel de recherche n'est pas autorisé à attribuer une classe d'objet "par défaut" telle que "Expliqué" ou "Sûr" aux zones anormales nouvellement découvertes dont les caractéristiques correspondent manifestement à SCP-1329-RU-EX.

Découverte : Le premier (et le plus important compte tenu de son emplacement) pseudo-portail a été découvert entre les stations █████████████ et ███████████████ du métro de Moscou au printemps 2018. À cette période, le personnel de la Fondation étudiait depuis 9 ans de nombreuses zones anormales dont les caractéristiques correspondent à SCP-1329-RU-EX, mais c'est le personnel du Site-7 qui a été le premier à recenser SCP-1329-RU-EX. Ainsi, grâce à un enregistrement en direct, le processus de "relocalisation" a pu être filmé le ██/██/2018 à l'aide d'une caméra spéciale modifiée à l'aide de SCP-1038-RU-ARC.

Ci-dessous une liste sommaire des pseudo-portails connus :

Désignation Localisation
SCP-1329-RU-EX-1 Une ligne entre les stations █████████████ et ███████████████ du métro de Moscou, en Russie.
SCP-1329-RU-EX-3 La galerie d'accès la plus profonde de la mine de charbon de ███████████████, en Inde. D'abord considérée comme une anomalie liée à la géologie.
SCP-1329-RU-EX-7 Un bosquet de berces à ███████, dans la région de Tambov, en Russie.
SCP-1329-RU-EX-11 Le placard d'une cafétéria à ███████ dans le Maine, aux États-Unis.
SCP-1329-RU-EX-12 Un restaurant dans la tour Ostankino à Moscou, en Russie. Situé sur un étage rotatif et se déplace par conséquent.
SCP-1329-RU-EX-17 Une passerelle à ████████████ Park, à Washington DC, aux États-Unis.
Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License