SCP-1317
notation: +1+x
blank.png
1317.jpg

Deux instances de SCP-1317

Objet # : SCP-1317

Classe : Sûr

Procédures de Confinement Spéciales : Toutes les instances connues de SCP-1317 doivent être conservées dans l’Abri 13 de l’Aile pour Objets SCP Sûrs au Site-77. Chaque unité doit être inspectée tour à tour pour éviter toute corrosion chimique de leur conteneur. Un petit échantillon de la substance de SCP-1317 doit être mis de côté afin de pouvoir répondre aux demandes de tests. Suite à une brèche de confinement de multiples instances SCP-1317 initiée par SCP-703, toutes les instances servant aux tests doivent rester hors de la zone d’effet de SCP-703. Dans l’éventualité où de nouvelles instances de SCP-1317 viendraient à être découvertes, elles devront être cataloguées et leur point d’origine devra être recherché.

Description : SCP-1317 est un ensemble d’anciens cosmétiques fabriqués au cours de l’année 1942. Les pots de SCP-1317 pèsent individuellement environ 0,5 kg. Les conteneurs individuels de SCP-1317 sont marrons, tandis que le maquillage en-lui-même est d’une teinte beige. Les mots "La Fabrique" ont été ciselée au sommet de chaque instance de SCP-1317.

Lorsque SCP-1317 entre en contact avec du tissu vivant animal, il commencera à s’intégrer au tissu. L’application continue de SCP-1317 mènera à ce que les tissus affectés soient complètement remplacés par SCP-1317. En outre, SCP-1317 reproduira les fonctions biologiques de tous les tissus qu’il remplace. Toutes les imperfections ou traces existantes sur la peau seront effacées. Ajouter des colorants peut changer la couleur de la peau, et il est possible de modeler et d’ajuster SCP-1317 d’une manière semblable à de l’argile sans causer aucune douleur.

Si l’utilisateur ne continue pas d’appliquer SCP-1317, les tissus affectés perdront leur cohésion au cours des cinq semaines suivantes, ce qui mènera l’utilisateur à subir des traumatismes potentiellement létaux.

SCP-1317 a été découvert en 1943, lorsqu’un nombre inhabituellement élevé de personnes atteintes de problèmes de peau critiques furent rapportés dans plusieurs villes des États-Unis. Les entrevues avec les victimes révélèrent qu’elles avaient obtenu SCP-1317 via une publicité dans des journaux locaux les invitant à "tester pour le marché" de nouveaux produits cosmétiques. La remontée de l’adresse fournie par le publicitaire mena à un entrepôt contenant plus de ████ instances de SCP-1317. Cependant, peu après que l’entrepôt ait été découvert, des instances de SCP-1317 ont commencé à apparaître dans des pharmacies et des publicités dans des journaux aux États-Unis, au Canada, en Grande-Bretagne, en Italie, en Russie, en France et en Allemagne.1 Entre 1943 et 1946, on estime que █████ instances additionnelles furent retrouvées dans ces régions.

Addendum 1317-A : Au cours du mois de Mai 1946, SCP-1317 cessa d’apparaître dans ces régions. Nous ne savons à ce jour toujours pas où ces instances additionnelles de SCP-1317 furent produites, ni comment elles furent transportées et stockées à ces endroits.

Addendum 1317-B :

Progression des symptômes liés à SCP-1317.
Une semaine L’utilisateur rapporte des irritations dans les zones affectées par SCP-1317, similaires à une légère éruption cutanée. Certains sujets peuvent également rapporter une quantité élevée de peaux mortes.
Deux semaines L’utilisateur commence à développer des éruptions cutanées plus sévères dans les zones atteintes. Ces irritations prennent une teinte vert foncé ou violet clair. De plus, tous les poils de l’utilisateur situés dans ces zones commenceront à tomber.
Trois semaines L’utilisateur rapporte une gêne sérieuse au niveau des zones affectées. L’éruption cutanée s’est décolorée et les zones atteintes sont extrêmement douloureuses. À ce stade, les utilisateurs deviennent extrêmement solitaires en raison de leur apparence, mais seul un petit pourcentage recherche des soins médicaux.
Quatre semaines À ce stade, les utilisateurs commencent à ressentir une fatigue extrême. De plus, les utilisateurs commencent à voir une grande partie de leurs tissus se désintégrer. 98 % des utilisateurs atteignant les quatre semaines d’exposition ont perdu toute pilosité corporelle sur les zones atteintes.
Cinq semaines Au bout de cinq semaines, la chair affectée de l’utilisateur commence à perdre de sa cohésion. Les premiers tissus à se dissoudre sont généralement les tissus mous tels que ses yeux, ses joues ou les parties souples de la peau, et des dommages touchent les cavités dentaires, causant la dissolution des gencives et la perte des dents. Suite à cela, les tissus plus profonds tels que les muscles et les ligaments commencent à se dissoudre. Dans les cas où l’utilisateur a utilisé SCP-1317 pendant plus de six mois, la dissolution d’organes tels que les intestins, le foie et la vessie se produira, ainsi qu’une liquéfaction partielle du cortex visuel et olfactif.
Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License