SCP-1313
notation: +2+x

Objet # : SCP-1313

Classe : Keter

Niveau de menace : Orange

Procédures de confinement spéciales : SCP-1313 n'est actuellement pas confiné. Afin de minimiser l'impact de l'anomalie, le personnel de la Fondation doit surveiller la fréquence des attaques d'ours aux alentours des institutions éducatives et envoyer la FIM Delta-10 ("Élément de Réponse") sur les lieux d'incident aussitôt que possible. Des amnésiques doivent être administrés à tous les civils disposant de connaissances sur SCP-1313.

Bien que des copies de SCP-1313 soient accessibles aux archives de la Fondation, en aucun cas un membre du personnel ne doit, sous aucune circonstance, connaître l'intégralité de l'équation. Tout individu découvert en train de résoudre SCP-1313 sera sanctionné (et, si la situation l'exige, éliminé) à la suite de la capture de l'ours. Les ours surnuméraires devront soit être relâchés dans la nature, soit être utilisés comme nourriture/sujets de test pour une anomalie adaptée.

roamin_numeral.jpg

Sujet 1313-00824, peu après sa matérialisation.

Description : SCP-1313 est une série anormale de processus logiques, pouvant être définie comme une équation mathématique dont la réponse est un unique spécimen femelle d'Ursus arctos. L'équation n'apparaît pas être anormale en elle-même, il semblerait plutôt qu'il s'agisse d'une bizarrerie mathématique — au lieu de produire un nombre qui appartienne à R\A (l'ensemble des nombres réels qui ne sont pas des animaux), la solution de SCP-1313 produit un grizzly adulte, tangible et généralement furieux. Il n'est pas nécessaire que la résolution soit physiquement représentée, et simplement réfléchir au problème suffisamment longtemps pour y trouver une solution a déjà résulté en la matérialisation d'un ours à l'intérieur ou autour d'un sujet le résolvant.

SCP-1313 ne nécessite pas de compétences mathématiques particulières afin d'être compris, et une connaissance de base des règles d'algèbre élémentaire suffit à aboutir à la réponse correcte, pourvu que toutes les étapes de la séquence aient été complétées dans l'ordre. Ignorer une partie du processus ou tenter de débuter le problème à mi-chemin ne résultera en aucun effet anormal et ne produira probablement qu'une solution banale.

Les examens des composantes partielles de SCP-1313 ont à ce jour révélé les informations suivantes :

  • SCP-1313 en lui-même se conforme à tous les axiomes utilisés au sein de la théorie des nombres actuelle (bien qu'il se soit parfois montré remarquablement complexe).
  • Les ours ne pourront être reconvertis en forme numérique simplement en usant de la réciproque de l'équation, jusqu'à l'invention d'une méthode permettant d'appliquer des opérations mathématiques à des objets réels.
  • SCP-1313 peut être utilisé comme un élément de diverses équations afin de produire des résultats semi-anormaux. Par exemple, √SCP-1313 vaut la racine carrée d'un grizzly vivant — de la même façon, SCP-1313² vaut le produit de deux grizzlis vivants. Il est recommandé de ne pas résoudre ces équations "dérivés", étant donné que les créatures produites sont généralement mal intégrées dans notre réalité, et seront invariablement d’une grande hostilité durant leur courte existence1 .
  • Les grizzlis existent au sein de l’ensemble des réels, et ne sont pas des nombres premiers. Cependant, la racine carrée d'un grizzly est bien un nombre premier, le seul qui a) n’est pas un nombre cardinal, b) n’est ni pair ni impair et c) contient une composante animale. Les implications du fait que la racine d’un ours soit un entier, et donc que les ours eux-mêmes existent en tant que carrés parfaits, sont étudiées par le Pr Hutchinson.

La Fondation a découvert l'existence de SCP-1313 pour la première fois en 1967, lors du signalement d’une attaque d’ours à la Whitecross High School à Hereford, en Angleterre. 1724 attaques séparées au sein d’institutions éducatives ont été observées depuis avec une estimation de 1600 morts et 900 blessures non-mortelles. Des 1724 ours et ours-composites mathématiques générés, au moins 20% sont toujours en liberté.

Note : Si, au cours de la lecture de ce document, vous êtes parvenus à déterminer la nature de SCP-1313 au point où vous pensez avoir indépendamment formulé une portion de sa structure, il est vous est recommandé de vous diriger vers la Station de Distribution d’Amnésiques la plus proche, puis (après administration) vers l’Agence de Contrôle des Animaux. Ne pas respecter cet avertissement pourrait aboutir à une action disciplinaire et/ou des blessures infligées par un ours.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License