SCP-131
notation: +9+x
1356119340-2689941721-73645ede38-m.jpg

SCP-131-A et SCP-131-B

Objet # : SCP-131

Classe : Sûr

Procédures de confinement spéciales : Aucune consigne de sécurité particulière n'est prise avec SCP-131-A et SCP-131-B. Ils sont libres de se déplacer sur le site-19 tant qu'ils ne cherchent pas à pénétrer dans les zones d'accès restreint ou de tenter de quitter l'établissement. Un contact occasionnel avec les sujets est permis, mais il est recommandé que ces contacts soient maintenus au minimum afin d'éviter que les créatures ne s'attachent au personnel. La présence de SCP-131-A et SCP-131-B à l'intérieur du Secteur 19 doit être vérifiée une fois par heure, et la Fondation doit s'assurer qu'ils ne se trouvent pas dans un endroit non autorisé. Le cas échéant, constitue une situation d'alerte de niveau 1, et les portes correspondantes devront être verrouillées au plus vite. Tout rapport d'abus ou de mauvais traitements infligés aux SCP-131 sera sanctionné par une sévère réprimande.

Description : SCP-131-A et SCP-131-B (affectueusement surnommés les «Eyes Pods" par le personnel) sont une paire de créatures en forme de larme d'environ 30 cm de hauteur, avec un unique œil bleu au milieu de leur corps. SCP-131-A est de couleur orange brûlé tandis que SCP-131-B est de couleur jaune moutarde. À la base de chaque créature se trouve une saillie en forme de roue qui leur sert de moyen de locomotion, ce qui suggère que ces créatures peuvent avoir une origine biomécaniques. Les sujets peuvent se déplacer de manière étonnamment rapide, couvrant plus de 60 m en une poignée de secondes. Les sujets, cependant, n'ont pas un système de freinage, ce qui a conduit à de spectaculaire, si ce n'est plutôt amusant, accidents impliquant les créatures. Les sujets ont également montré une capacité à monter sur des surfaces abruptes, et se sont perdus dans les fentes d'aération plus d'une fois.

Les sujets semblent avoir l'intelligence de chats domestiques communs et sont insatiablement curieux. La plupart du temps, ils roulent autour de l'installation, en observant le personnel au travail et jette un coup d'œil à d'autres SCP de classe sûr. Les SCP-131 semblent être en mesure de communiquer les uns avec les autres via un intraduisible babillage aigu. Les sujets n'ont jamais été observées à cligner des yeux, même dans les laboratoires où les sujets ont été filmés pendant plus de 18 heures consécutives.

Les sujets semblent réagir à l'affection qui leur est donnée et vont rapidement se lier au donateur de ladite affection, de la même manière qu'un chiot se lie avec un être humain. Ils suivront quelqu'un ou quelque chose avec qui ils ont eux un lien n'importe où, même dans les zones normalement restreintes . Bien que curieux, les sujets peuvent sentir le danger dans leur voisinage, et si l'objet de leur liaison commence à approcher de quelque chose qu'ils inscrivent comme dangereux (par exemple, des objets de classe Euclide ou Keter), ils se placeront autour des pieds de leur compagnon (ou sur les extrémités appropriées) tout en babillant d'un ton paniqué, comme pour les avertir. En raison des dangers quotidiens auxquels sont confrontés les employés du site 19 dans le confinement des objets Euclide ou Keter, il est recommandé que le personnel évite de créer des liens avec les sujets, car ils peuvent constituer un sujet de distraction pendant des opérations délicates ou des expériences et peuvent représenter un danger pour eux-mêmes (voir l'addendum 131-1). Si les sujets sont ignorés par leur cible assez longtemps, ils finiront par perdre tout intérêt et retourner à leurs activités normales.

Il convient de noter que les sujets ne nécessitent aucun entretien de la part du personnel du site. Ils ne mangent pas, ne laissent pas d'excréments, et ne dorment pas. Il semblerait que le seul soutien dont ils ont besoin est la stimulation visuelle (bien que cela nécessite une étude plus approfondie pour vérifier l'hypothése).

Les sujets SCP-131-A et SCP-131-B ont été trouvés dans un champ de maïs en dehors de ████████████ en l'an 19██. Ils ont été rapidement transportés au Site-19 [DONNÉE SUPPRIMÉE], puis ont été classés en catégorie sûr et ont été permis de se déplacer librement sur le site une fois qu'il est devenu clair qu'ils ne pouvaient diffuser ce qu'ils ont vu à des puissances étrangères hostiles.

Addendum 131-1: Lors d'un incident qui a eu lieu le ██/██/ ████, les sujets ont suivi un membre du personnel de nettoyage dans le conteneur de SCP-173 pour le nettoyer. Après que leurs tentatives pour avertir le nettoyeur du danger ai été ignorés, les créatures se précipitèrent dans la chambre de confinement avant que lui et les deux autres membres du personnel en service ne puissent entrer. Une fois à l'intérieur, les membres du personnel ont observés les sujets assis en face de SCP-173 en train de le regarder fixement, comme s'ils étaient conscients que l'objet ne pouvait se déplacer s'il était vu. Les nettoyeurs ont ignoré la présence des sujets et ont continué le nettoyage comme prescrit par la procédure standard. Lorsque l'équipe de nettoyage a terminé, les sujets ont reculé lentement de sorte à ne jamais détourner les yeux de SCP-173. Les applications actuelles de SCP-131-A et SCP-131-B en tant que «gardiens» pour SCP-173 (et peut-être d'autres SCP qui nécessitent une surveillance constante, comme SCP-689 ) sont à l'étude.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License