SCP-1293
notation: +5+x
SCP1293_1.png

SCP-1293-A1-4 et le spécimen de SCP-1293-A-4 résultant.

Objet # : SCP-1293

Classe : Euclide

Procédures de Confinement Spéciales : Tous les spécimens connus de SCP-1293 doivent résider dans un Habitat Confiné standard du Bio-Site 59. Les spécimens de SCP-1293-A doivent être engagés dans la procédure 722-Ephraïm une fois par mois pour empêcher la production de SCP-1293-C. Un minimum de quinze (15) membres armés du personnel de la sécurité doivent être présents dans l’habitat en toutes circonstances afin de neutraliser les éventuels spécimens de SCP-1293-C produits. Les spécimens de SCP-1293-A1 complétés doivent être photographiés avant d’être consommés par SCP-1293-A. Les membres du personnel présents à l’intérieur de l’habitat ne doivent pas tenter de communiquer ou d’interagir physiquement avec des spécimens de SCP-1293-B pendant un Évènement Terpsichore.

Description : SCP-1293 est une espèce de créatures humanoïdes d’origine inconnue. Chaque spécimen de SCP-1293 possède une apparence unique, bien que tous les spécimens ressemblent globalement à un être humain dans un costume. Les autopsies réalisées sur des spécimens décédés ont montré que les SCP-1293 ne portent en réalité aucun vêtement, leur peau, leurs os et leurs tissus musculaires imitant des types de tissus variés. SCP-1293 possède des composants biologiques évoquant le système sanguin humain, si l’on excepte le fait que ce système transporte et distribue des billes de sucre coloré dans l’organisme à la place du sang. SCP-1293 ne possède pas de système nerveux visible ni de système digestif, et n’a pas besoin de manger, boire ou dormir. SCP-1293 ne possède pas d’organes de reproduction visibles ; cependant, seuls 54% des spécimens de SCP-1293 sont capables de se reproduire. Dans le cadre de ce document, ces spécimens seront considérés comme des femelles et identifiées comme SCP-1293-A, tandis que les spécimens mâles (non-reproducteurs) seront identifiés comme SCP-1293-B.

SCP1293_2.png

CSCP-1293-A1-8 et le spécimen résultant de SCP-1293-B-8.

Les SCP-1293-A communiquent verbalement en anglais américain avec une voix masculine, de manière enjouée. Capables de se reproduire, les SCP-1293-A ont une période de gestation d’environ neuf (9) mois avant de donner naissance à un autre spécimen de SCP-1293. Les SCP-1293 nouveaux-nés émergent de leur mère complètement matures en taille et en intelligence. SCP-1293-A accouche par la bouche,1 qui s’allonge de manière anormale afin de s’adapter à la taille de l’enfant. Compte tenu du fait que les SCP-1293 nouveaux-nés font approximativement la même taille que leurs mères, on suppose que la gestation a lieu dans un espace extra-dimensionnel à l’intérieur de SCP-1293-A. Lorsque SCP-1293-A n’est pas fécondé2 via la Procédure 722-Ephraïm, il produit un SCP-1293-C une fois par mois jusqu’à ce que la Procédure 722-Ephraïm soit exécutée.

Les SCP-1293-B sont généralement léthargiques et très solitaires, évitant tout contact avec des êtres humains et d’autres spécimens de SCP-1293. Contrairement à SCP-1293-A, SCP-1293-B semble incapable de parler. Tous les quarante-cinq (45) jours, les SCP-1293-B se rassemblent et un Événement Terpsichore se produit (voir Addendum SCP-1293-1). Compte tenu de la coordination précise des Événements Terpsichore, on suppose que les SCP-1293-B sont capables de communiquer entre eux par télépathie.

Les SCP-1293-C sont des entités agressives produites par les SCP-1293-A lorsque ceux-ci ne sont pas fécondés via la Procédure 722-Ephraïm. Les SCP-1293-C se distinguent des autres spécimens de SCP-1293 par leurs grandes dents, leurs multiples bras, leurs langues préhensiles et leurs griffes allongées. Les SCP-1293-C sont ouvertement hostiles envers les êtres humains et tentent de blesser tout individu qu’ils croisent.

La Procédure 722-Ephraïm est le processus via lequel les SCP-1293-A sont fécondés. Afin d’initier la procédure, un enfant, âgé de quatre (4) à douze (12) ans appartenant à un membre du personnel du Site doit être présenté au spécimen de SCP-1293-A en chaleur. Si le SCP-1293-A décide que l’enfant convient, il régurgite une feuille de papier (SCP-1293-A1) et une boîte métallique de crayons de marque Crayola (SCP-1293-A2). En utilisant son imagination, l’enfant doit dessiner une image représentant une créature humanoïde. Si un être humain adulte tente d’influencer le processus de dessin de l’enfant, que ce soit avant ou pendant la procédure, SCP-1293-A annoncera que l’enfant ne convient pas et un autre enfant devra être sélectionné. Si SCP-1293-A juge le SCP-1293-A1 complété acceptable, il mangera le dessin, ce qui aura pour effet de féconder le SCP-1293-A. Le spécimen de SCP-1293 résultant ressemblera au dessin réalisé sur SCP-1293-A1.

Addendum SCP-1293-1 : Ce qui suit est un tableau listant des exemples d’Évènements Terpsichore enregistrés.

Date Description de l’évènement
17/04/1998 Les SCP-1293-B ont silencieusement dansé la totalité de la chorégraphie du spectacle Cats de Broadway de 1982.
02/11/1999 Se séparant en quatre (4) groupes différents, SCP-1293-B ont joué les quatre actes du ballet russe La Bayadère3 simultanément.
14/08/2004 Les SCP-1293-B se sont allongés face contre terre en trois (3) rangs séparés et ont ondulé pour imiter des vagues pendant environ cinq (5) heures.
09/05/2007 Les SCP-1293-B ont dansé le tinikling philipin,4 en utilisant d’autres SCP-1293-B à la place des bambous.
22/01/2009 Les SCP-1293-B ont imité la chorégraphie du clip de Single Ladies (Put A Ring On It) pendant trente-neuf (39) secondes avant de se disperser rapidement dans des directions différentes.

Addendum SCP-1293-2 : Ce qui suit est un interrogatoire réalisé sur un spécimen de SCP-1293-A fécondé. SCP-1293-A a employé quelques mots et phrases ne correspondant à aucun langage connu. Ceux-ci ont été transcris phonétiquement afin que l’interrogatoire reste lisible.

<Début du Rapport>

Dr. Reeves : Bonjour. Comment vous sentez-vous ?

SCP-1293-A-4 : Tralalalalère ! Je me sens absi-absa-absolument super bien, gentille personne type-monsieur ! Mon enfant de ventre va être prêt à être régurgité en moins de temps qu’il n’en faut à un agneau pour remuer la queue !

Dr. Reeves : Très bien. Maintenant, expliquez-moi comment vous vous y prenez pour sélectionner les enfants utilisés dans la Procédure 722-Ephraïm.

SCP-1293-A-4 : Je cherche les nenfants (sic) qui sont très bons et purs de cœur ! Ils doivent avoir aussi une grande, grosse imagination de la taille d’une baleine !

Dr. Reeves : Vous n’acceptez que les enfants appartenant à des chercheurs assignés à votre confinement. Pour quelle raison ?

SCP-1293-A-4 : Si j’utilisais les nenfants (sic) d’un étranger, ça serait très très bisou-bizarre ! Voulez-vous me voir faire une jolie danse ?

Dr. Reeves : Non, merci.

(SCP-1293-A-4 ignore la réponse du Dr. Reeves et commence à danser.)

SCP-1293-A-4 : (Chantant) Tralali lali lalou, j’aimerais pouvoir faire un grand beau câlin à vous ! Tralali lali lala, malheureusement je n’ai pas de bras !

Dr. Reeves : Cela suffit. Essayez de vous concentrer. Que sont les SCP-1293-C ?

SCP-1293-A-4 : Vous voulez dire mes houp-lala ? Ce n’est pas poli de poser des questions à un type-madame sur ses petits problèmes mensuels, monsieur le curieux !

Dr. Reeves : Toute information que vous pourriez nous donner sur la nature des SCP-1293-C pourrait grandement aider à limiter les accidents de personnel.

SCP-1293-A-4 : Je suis désolée qu’ils soient si méchants et effrayants ! Si je n’ai pas la graine d’imagination des nenfants (sic) dans mon woups, je splouche des choses de mon imagination à moi, et j’ai bien peur que ce soit un endroit très très effri-effrayant !

Dr. Reeves : Je ne suis pas sûr de—

SCP-1293-A-4 : Oh, mon dieu ! Mon enfant de ventre arrive !

(SCP-1293-A-4 expulse SCP-1293-A-5 par la bouche.)

SCP-1293-A-5 : Bonjour, maman de ventre ! Je être enfant !

SCP-1293-A-4 : C’est un type-madame ! Je suis bonheur d’avoir des nenfants ! (sic)

SCP-1293-A-4 et SCP-1293-A-5, simultanément : Tralala la lère !

<Fin du Rapport>

Addendum SCP-1293-3 : Ce qui suit est un message envoyé au directeur du Bio-Site Roward par le Dr. Goodwin:

Bonjour,

Comme vous le savez, je suis devenu le directeur des recherches sur SCP-1293 depuis que le Dr. Reeves a été éliminé pour des raisons sans rapport avec ce qui nous préoccupe ici. Après avoir passé un an à observer SCP-1293, j’en suis venu à la conclusion que la documentation actuelle sur SCP-1293 – en particulier sur les méthodes de reproduction de SCP-1293-A – est erronée et a besoin d’être révisée de toute urgence.

Lorsque j’ai été transféré sur ce projet, j’ai été surpris de voir à quel point le Dr. Reeves avait basé la documentation concernant SCP-1293 sur la foi du témoignage des spécimens de SCP-1293-A. Considérant que se contenter de croire aveuglément les paroles des SCP-1293-A me semblait insuffisant, j’ai mis en place de nouvelles directives de recherche, incluant l’observation vidéo discrète de SCP-1293 pendant les vingt-quatre (24) heures suivant la Procédure 722-Ephraïm. Les enregistrements obtenus depuis montrent que les spécimens de SCP-1293-A et SCP-1293-B se reproduisent bel et bien, en utilisant un fin tentacule rouge qui s’étire depuis la bouche des mâles dans celle des femelles. Honnêtement, je suis abasourdi de constater qu’un aspect aussi crucial de SCP-1293 n’ait jamais été documenté auparavant.

A présent que nous savons que SCP-1293 se reproduit physiquement, on peut s’interroger sur ce qu’accomplit réellement la Procédure 722-Ephraïm, ainsi que sur la nature des SCP-1293-C. J’ai une théorie qui, je le crois, permet d’y apporter une explication.

Contrairement à la documentation actuelle, SCP-1293 se nourrit, en absorbant par empathie les émotions humaines. SCP-1293 se nourrit de sentiments de malaise et d’inconfort, tandis que SCP-1293-B se nourrit de sentiments de confusion et d’étonnement. Les SCP-1293-B sont capables de subsister facilement en absorbant les sentiments exprimés par les membres du personnel de recherche lors des Évènements Terpsichore, mais les SCP-1293-A doivent employer des méthodes plus élaborées pour se nourrir. En plus de mettre des enfants mal à l’aise, SCP-1293-A nous force à utiliser nos propres enfants afin de provoquer une réaction émotionnelle chez les membres du personnel de la Fondation les plus endurcis. Si SCP-1293-A n’arrive pas à se nourrir pendant une période trop longue, il libère un SCP-1293-C en guise de mécanisme de défense d’urgence, afin de provoquer ces sentiments.

Afin de tester cette théorie, je propose qu’une version révisée des procédures de confinement spéciales de SCP-1293 soit utilisée pendant une période d’essai. SCP-1293-A et SCP-1293-B devront être gardés dans des habitats séparés, et je pense qu’ils auraient dû être confinés de cette manière dès le confinement initial. La Procédure 722-Ephraïm devra être modifiée afin d’utiliser des membres du personnel de Classe D auxquels de fausses informations sur SCP-1293 auront été données afin d’augmenter leur anxiété et leur malaise au cours du processus. Enfin, maintenant que nous connaissons le but des Évènements Terpsichore, une procédure similaire impliquant des Classes D devra être mise en place pour s’assurer que les SCP-1293-B puissent continuer à se nourrir.

Il est regrettable que nous ayons mis autant de temps à voir ces choses telles qu’elles sont, mais j’espère qu’avec cette connaissance nouvelle, nous pourrons confiner SCP-1293 plus efficacement.

— Goodwin

Des révisions de la documentation et des procédures de confinement de SCP-1293 sont actuellement en cours.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License