SCP-1281
notation: +2+x

Objet # : SCP-1281

Classe : Sûr

Procédures de Confinement Spéciales : Les restes de SCP-1281 sont gardés à l'Avant-poste 120-09. Des équipements de surveillance seront installés autour et dans l'entité au cas où elle viendrait à redevenir active un jour. Toute proposition d'analyse qui pourrait endommager SCP-1281 doit être redirigée vers le Commandement.

Description : SCP-1281 est une entité biomécanique trouvée dans la ceinture de Kuiper durant le confinement standard de SCP-2362.

SCP-1281 est grossièrement en forme de goutte, avec une partie aplatie désignée comme le bas de l'entité. Elle mesure 12 mètres d'un bout à l'autre, et a une circonférence de 11 mètres à son point le plus large. À l'opposé, il y a une bosse significative, supposée être le point de stockage de la majorité de l'équipement d'analyse de SCP-1281.

Il y a de nombreuses structures paraboliques sur la surface de SCP-1281 qui sont présumées être des récepteurs pour différentes formes de radiations électromagnétiques, ainsi que des capsules en forme de losange dont le but est inconnu. Plusieurs zones de sa surface sont cassées, suggérant que plus d'appendices étaient autrefois présents.

Des composants biologiques semblent avoir poussé sur l'armature mécanique, évidemment créée pour survivre dans l'espace lointain. Quand elle fut observée, l'entité semblait avoir des difficultés à supporter des températures plus chaudes que celle de la ceinture de Kuiper. Sa température de surface était de 50 Kelvin quand elle fut trouvée.

SCP-1281 était apparemment autrefois capable de voyage interstellaire, mais la plupart de ses systèmes furent endommagés par un événement inconnu qui l'immobilisa. Des méthodes de datations suggèrent qu'il est âgé d'au moins 1,3 milliard d'années, même si durant la plupart de ce temps il était inactif.

L'entité était presque entièrement inactive lorsqu'elle fut trouvée. Les seuls signes de son activité étaient de faibles lumières le long de sa surface. L'observation et l'expérimentation montrèrent qu'elles étaient en réponse à des ondes radio. Elle collectait apparemment des signaux depuis quelques temps, mais aucun signe d'autres fonctions ne put être détecté jusqu'à ce que du matériel de la Fondation approchent, moment auquel elle commença sa transmission.

Elle fut capable de briser le cryptage de la Fondation en moins d'une heure, après quoi elle commença à émettre des signaux binaires dans une tentative de communication, commençant par des concepts mathématiques extrêmement simples. Cependant, après la transmission d’un rapport à la Terre, elle arrêta d'émettre pendant plusieurs jours. La température de sa bosse dorsale augmenta de cinq Kelvin durant ce temps, apparemment à cause du traitement de l'information.

SCP-1281 s'est éteint pendant approximativement quatre heures. La température aux alentours de la bosse dorsale de SCP-1281 augmenta de manière significative, jusqu'à près de 60 Kelvin. L'équipe de la Fondation commença à surveiller l'entité, dans le cas où SCP-1281 deviendrait hostile, pendant qu'un message était transmis à la Terre demandant des instructions supplémentaires. Le Conseil O5 recommanda la précaution, mais ordonna au Dr Bloom de continuer les tentatives de communication, avec pour objectif de trouver une solution de confinement pour SCP-1281.

SCP-1281 s'éteint pendant sept heures cette fois ci. La température était plus forte, allant jusqu'à 70 Kelvin, et il semble qu'elle causa des dégâts aux composants biologiques de l'entité. Le conseil O5 recommanda de ne pas induire l'entité en erreur, qui pourrait compliquer les solutions de confinement à long terme, et parce que les probabilités que l'espèce ayant créé SCP-1281 soit encore capable et disposée à initier des hostilités sont faibles.

SCP-1281 s'éteint pendant un peu plus de dix heures. La surface de sa bosse dorsale atteint les 85 Kelvin, au détriment de ses tissus organiques.

SCP-1281 devint inactif pendant quinze minutes avant sa dernière transmission.

Les systèmes de SCP-1281 semblèrent s'éteindrent complètement. Alors qu'il émettait de la chaleur, sa température redescendit à 50 Kelvin. Il fut ramené à l'Avant-poste 120-09 pour être étudié. Durant les mois suivants, ses tissus commencèrent à pourrir, et aucune autre activité ne fut détectée.

Note : Le Dr Bloom fut réprimandé pour avoir laissé son implication émotionnelle interférer avec le confinement d'un objet anormal, et fut placé en congés administratifs.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License