SCP-128-FR
notation: +5+x

Objet # : SCP-128-FR

Niveau de Menace : Orange

Classe : Sûr Euclide

Procédures de Confinement Spéciales : SCP-128-FR doit être stocké dans un casier pour objets anormaux de classe Sûr, verrouillé avec un encodage de niveau 3 dont la combinaison est connue par les Dr. Guil et Emrick. Aucune autre procédure de confinement n'est nécessaire.

Révision du 21/08/2009 : SCP-128-FR est actuellement localisé dans le couloir 8C de l'aile E du Site-██, un boîtier de plexiglas verrouillé avec une clé détenue par le Dr. Emrick confine l'objet.

Tout interrupteur n'étant pas à bascule ON/OFF doit être immédiatement signalé à un membre du personnel de niveau 3 et le niveau d'alerte élevé jusqu'au rang 2. Une tentative visant à démonter l'objet doit être effectuée, si celui-ci résiste à toutes les méthodes employées, un membre du personnel de classe-D doit interagir avec. Si un événement 128-Alpha débute, le secteur-128 doit immédiatement être évacué, et l'alarme-09A activée durant 1 minute (alarme signifiant que le confinement de SCP-128-FR est compromis).
Le confinement doit être rétablit une fois l'événement terminé et notifié.

Description : SCP-128-FR était, avant l'Incident 128-1, un interrupteur mural de type bouton poussoir qui changeait de forme en fonction de l'endroit où il se situait, optant pour différents modèles correspondants à l'époque et au lieu. L'objet est capable de fonctionner sans alimentation et sans être relié à un appareil ainsi que dans n'importe quel type d'environnement.

Lorsqu'un être humain interagit avec SCP-128-FR, un événement-Alpha va immédiatement débuter ; le sujet devient à ce stade une instance de SCP-128-FR-A.
Lors de l'événement 128-Alpha, il est impossible d'accéder à la salle ou au lieu (zone renommée secteur-128 jusqu'à la fin de l'événement) dans lequel est situé SCP-128-FR quels que soient les moyens employés.
Une instance de SCP-128-FR-B émergera dans la zone où est situé l'objet, qui correspond à une source d'hostilité directe pour le sujet, pouvant apparaître dans de très nombreuses formes. Dans la majorité des cas, c'est une réaction en chaîne qui entraîne l'apparition de SCP-128-FR-B cependant l'apparition instantanée d'entité hostile a pu être constatée bien qu'elle soit plus rare. Il est possible pour SCP-128-FR-A d'immobiliser la source d'hostilité en appuyant sur SCP-128-FR en permanence, mais celle-ci retrouve ses mouvements dès que l'objet n'est plus activé.
Lorsque plusieurs personnes se trouvent dans le secteur-128, l'individu ayant déclenché l'événement deviendra une instance de SCP-128-FR-A jusqu'à son décès. Après cela, une des autres personnes présente deviendra à son tour une instance de SCP-128-FR-A aléatoirement, et ce jusqu'à expiration de tous les sujets. De plus, seule l'instance de SCP-128-FR-A peut immobiliser SCP-128-FR-B avec l'interrupteur et en sera également l'unique cible, les individus tentant d'interagir avec SCP-128-FR-B afin de l'entraver seront incapables d'agir de manière ordonnée et échoueront inévitablement.
L'événement 128-Alpha s'interrompt lorsque le sujet est supprimé par SCP-128-FR-B, lâchant généralement la pression avec l'interrupteur par fatigue.

L'impossibilité d'accès à la zone peut se traduire de plusieurs façons : dans le cas où le seul accès est une porte, celle-ci se montrera extrêmement difficile à ouvrir, détruire et démonter ; forcer le passage en détruisant un mur à l'aide d'explosifs s'est montré inefficace, des dommages peuvent apparaître mais aucune ouverture ne peut être faite ; lorsque l'objet est dans une zone non fermée, le personnel s'est montré incapable d'agir de manière ordonnée et d'approcher SCP-128-FR-A ou -B ; l'utilisation de systèmes robotisés pour porter secours à SCP-128-FR-A ou pour endommager SCP-128-FR-B résulte en un dysfonctionnement desdits systèmes ; utiliser des chemins normalement sans entraves résulte en la découverte d'obstacle dans ces passages.

Depuis l'Incident 128-1, l'objet est capable de se 'déplacer' et de se relocaliser sur un autre interrupteur sur une période de temps non déterminée et sur une distance pouvant grandement varier. La distance que peut parcourir l'objet n'est pas encore établie, des déplacements de quelques mètres à plus de 2 km ont étés observés, et ce sur des emplacements privilégiés par le personnel. Il a été constaté que l'objet ne choisit plus des interrupteurs muraux comme emplacements mais n'importe quels types d'interrupteur, le seul moyen de discerner SCP-128-FR est qu'il garde constamment l'apparence d'un bouton poussoir même sur des systèmes ne nécessitant ou ne fonctionnant pas avec ce type d'interrupteur.

Document 128-2c :

Le document suivant est une liste non exhaustive des événements Alpha notifiés.

Date et lieu : ██/██/2007, salle de test n°4.
SCP-128-FR-A : D-6834.
SCP-128-FR-B : Le plafond de la salle de test.
Déroulement : Le plafond s'effondre lentement lorsque l'interrupteur est lâché. Malgré la mort du sujet par écrasement, rien d'anormal n'a été signalé durant l'événement à l'étage supérieur, de plus le plafond de la salle de test est revenu à la normale une fois l'événement terminé.

Date et lieu : ██/██/2007, réfectoire du Bâtiment B.
SCP-128-FR-A : D-7319.
SCP-128-FR-B : Un départ d'incendie.
Déroulement : L'un des néons de la salle de test entre en surtension et explose. Les étincelles déclenchent un incendie qui se propage lorsque SCP-128-FR-A relâche l'interrupteur. Sujet mort par combustion. Réfectoire détruit par l'incendie.

Date et lieu : ██/██/2007, Chambre personnelle du Spe. Johnas.
SCP-128-FR-A : Spe. Johnas.
SCP-128-FR-B : Le bras droit de SCP-128-FR-A, mais avec un épiderme beaucoup plus sombre.
Déroulement : Le Spécialiste Johnas est incapable de mouvoir son bras droit. SCP-128-FR-B bouge lentement en direction du visage de SCP-128-FR-A lorsqu'il relâche l'interrupteur. Sujet mort par auto-strangulation.

Document Annexe : Retranscription écrite du test fait le ██/██/2008

Incident 128-1 :

Le 21/08/2005, le Dr. Guil alors en pause, entre dans la salle de repos, presse l'interrupteur de la machine à café et déclenche sans le savoir un événement-Alpha, premier constat du déplacement de SCP-128-FR. La brèche de confinement est immédiatement notifiée et une équipe est envoyée pour tenter de le libérer.
SCP-128-FR-B est, selon la description du docteur à l'équipe de sauvetage derrière la porte, un tentacule émergeant de derrière un fauteuil qui se déplace lorsqu'il relâche l'interrupteur. Mort du sujet par décapitation 1h17 après le début de la brèche de confinement. Procédures de Confinements Spéciales et Classe du SCP réévaluées.

Addendum 128-2 : Récupération initiale

L'objet fut récupéré le ██/██/2003 dans la demeure de J███ U████, individu suspecté d'être un ancien membre du groupe d'intérêt "Marshall, Carter, and Dark Ltd.", décédé suite à l'utilisation volontaire de SCP-128-FR. Le corps du propriétaire était extrêmement mutilé des suites de l'attaque de SCP-128-FR-B, des traces de sang étaient aussi présentes sur l'interrupteur.
L'objet, anormalement résistant, fut récupéré en découpant une large portion du mur où il était installé.
La note suivante fut retrouvée sur le bureau de U████ J. :

J'en ai marre. J'y pense tous les jours. Mais j'hésite à la dernière seconde, à chaque fois.
J'ai accepté la proposition du vieux, il est même venu l'installer chez moi. Je n'aurai qu'à simplement appuyer, et la mort viendra toute seule me cueillir. Et puis… si jamais je ne suis vraiment pas encore prêt, il m'a dit qu'appuyer une seconde fois stopperait tout.
Si tu lis ça chérie, saches que je suis mort sans souffrir.
Bref, je t'aime, mais je ne suis pas assez fort pour surmonter tout ça. J'espère que tu le seras plus sans moi.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License